La focalisation sur les états d’âmes ou les sauts d’humour des présidents US et Turcs importe peu. Les deux hommes se ressemblent sur certains points mais différent sur beaucoup d’autres.

Le nouveau Sultan est connu pour ses accès de fureur extrême et souvent destructrices. Avec Erdogan, les meubles se transforment en projectiles suivant des trajectoires insolites. Toujours est-il est que cette irascibilité est nettement plus tolérable que la kleptomanie ou l’extrême perversion de certains de ses homologues européens et Arabes.

Tout cela est futile. Ce qui l’est moins est le grand bouleversement en cours au Levant.

L’assaut militaire turc sur l’extrême Nord de la Syrie a paradoxalement abouti à des résultats fort inattendues: ce qui reste des unités de l’Armée syrienne est en train de reprendre les territoires perdus au profit des Kurdes et des Américains au nord et l’ Est de l’Euphrate. Les forces russes investissent les bases US abandonnées et les français ont détruit la cimenterie Lafarge en Syrie pour se débarrasser de toute trace de corruption et d’implication de Lafarge dans le financement des ouvrages défensifs d’Al-Qaida et Daech.

Damas vient de récupérer grâce à l’offensive tursque une grande partie de son territoire perdu.

Il devient évident que Assad vient de se débarrasser des forces étrangères qui squattaient l’est de l’Euphrate grâce à la Turquie. Certains analystes évoquent une éventuelle confrontation fort déséquilibrée entre les forces armées des deux pays (l’armée syrienne n’a aucune chance de l’emporter face au rouleau compresseur turc dans une guerre classique) mais celle n’aura pas lieu car ni Moscou ni Washington ne veulent de scénario cauchemardesque.

Les grands perdants sont les pays de l’Otan qui se sont engagés à fond la caisse dans la destruction de la Syrie. A leur tête la France dont les dirigeants ont transformé ce conflit en une affaire personelle et passionnelle. Les britanniques sont trop occupés avec le Brexit qu’ils veulent coûte que coûte car c’est devenu pour eux une question de survie et de Libération nationale. La Syrie ou le Levant ne comptent plus.

Les neuf camps français en Syrie du Nord sont vides. Des soldats syriens y ont investi quatre et s’apprêtent à prendre le contrôle des autres.

C’est la fin d’un aventurisme militaire fort coûteux ayant abouti à un fiasco total. Les médias préfèrent regarder ailleurs.

Le Grand Jeu continue.

Publicités

27 commentaires

  1. Qui sème le vent ,récolte la tempête, c’était prévisible,nous l’avions toujours dit a travers nos commentaires depuis 2016 que:
    Si Washington retire ses troupes de Syrie toutes les autres forces occidentales illégalement présentes y compris le Régime Turc emboîteront le pas aux Américains , la meute d’hyènes puantes sans leur Chef ,rebrousserait chemin la sueur entre les jambes ,le plus perdant dans cette expédition Militaire ratée est la France particulièrement …

  2. A mon humble avis, ca sent le guet apent. Pour moi c’est tout a fait possible que la Turquie joue double jeu. Est ce que la Russie ne tirerai pas les ficelles avec Trump pour se débarrasser des Kurdes et permettre que l’état syrien reprenne ses territoires.
    Quand on réfléchit bien en vrai tout le monde est content. Les Turcs passent pour des salauds mais bon rien de nouveau sous le soleil pour l’occident (et dans tous les cas les Turcs sont très nationalistes donc la guerre passe bien dans l’opinion publique). Erdogan chasse les Kurdes du nord syrien. L’état syrien reprend le controle des territoires sans combat (donc Axe de la resitance et Russie contents). Trump retire ses troupes…

    1. Author

      Ceci est fort plausible. Plus j’analyse les comportements de Trump et d’Erdogan et plus je me remémore l’Art de la Guerre de Sun Tzu.

    2.  » tout le monde est content  »
      t’as la mémoire courte !
      les Turcs voulaientune bande de 30 Km a l’intérieur du territoire Syrien cela incluait le controle d’une autoroute est ouest et il ont quoi ?
      rien !
      les Turcs ont perdues !

      1. Ben ca dépend si l’armée syrienne se déploie ca chasse partiellement les kurdes. En plus personne ne connait la suite. Si ca se trouve l’armée syrienne appuyée par les russes et les iraniens finissent par verrouiller leurs emprises sur le Nord syrien pour moi c’est legit.

  3. Les US ont publiquement annoncé que la destruction de leur base, à priori établie juste à coté de la cimenterie –mais pas « dans »– avait été réalisée par un raid de leurs F-15. Pas par les Français. Sur les photos ont voit d’ailleurs bien cette cimenterie nettement devant les fumées.

    En outre « les preuves » (de quelle nature ?), s’il en était resté sur place, auraient déjà été détruites. depuis bien longtemps. De toute façon une instruction contre Lafarge-Holcim est en cours, avec, donc, suffisamment de « billes ».

  4. Je dirais que les armées se rapproches plutôt et qu’il devient de plus en plus facile pour l’entité D’allumer la mèche

    1. Retour à l’école primaire fortement conseillé.

  5. Je pencherai sur leffet TSUNAMI.
    La mer se retire.
    Tout le monde est médusés, comme nous le sommes actuellement.
    Puis la puissante vague revient en surprise et balait tout sur son passage.
    Une subite acalmie après un déluge de longue haleine, présage que l’un des leader va faire une pause pour méditer sur ces échecs.
    Ce que la coalition atlantique OTAN envisage dorénavant c’est de revenir sur le devant de la scène, mais cette fois ci, il ne sous estimeront personnes, il se prépareront en fonction des réel capacites de chacun, en tenant compte de tout les équations.
    Et tâcheron de prendre tout le monde par effeff de surprises.
    En essayeront certainement par commençer à vouloir neutralisé les pays les plus problématiques.
    Comme la Russie la Chine l’Iran le Liban .
    Cependant concernant la syrie le yemen l’Afghanistan l’Irak et la Libye ne sont plus que l’ombre de eux mêmes.
    Tous hors circuit.
    Dans l’immédiat les américains vont sans tarder rapatrier sans perdre de temps les 50 bombes nucléaires. ………..

    Erdogan détient 50 armes nucléaires américaines « en otage » – Express
    https://fr.express.live/turquie-kurdes-erdogan-armes-nucleaires/

    1. Même conseil gratuit que celui ci-dessus.

      1. Puisque nous en sommes aux conseils gratuits, en voici pour toi :
        – Evite de poster de genre de messages inutiles qui polluent le forum.
        – Petite astuce : si ton commentaire n’apporte rien de nouveau, d’essentiel ou de construit au débat, abstient toi. Si tu réponds à la forme d’un commentaire ou du texte et non au fond du propos, rend toi service, réfrène cette réaction épidermique et inutile. C’est bon pour ton karma ;-*

        1. Mal-appris, on ne tutoir pas des gens que l’on ne connaît pas. Ta mère.


  6. Alors pourquoi j’ai cette impression qu’il y a quelques choses de louche dans toute cette histoire.

    Pourquoi Trump et Erdogan faciliterait le travail pour Bachar el-Assad, est-ce que le fameux deal du siècle ne se cache pas derrière tout ça ?

    1. Author

      Il y a certainement un accord quelque part mais chaque Partie à cet accord joue sa propre partition.
      La partition syro-russe a surpris l’ensemble des acteurs.

      1. L’avenir nous apportera les réponses.

        1. Author

          Certainement. Trump est en ce moment en train de remercier les turcs et les kurdes.

          1. Oui j’ai aussi inventé le fil à couper le beurre.
            Évite de me parler si c’est pour pondre des choses aussi inintéressante.
            La pluie sa mouille et le soleil sa chauffe.

      2. C’est vrai que, qu’au niveau du vécu, je serai d »accord avec vous à la limite quelque part.
        Voilà où en est arrivé le langage des modernes. Misère.

    2. Sauf si tout ce monde se tire parce qu’une frappe nucléaire est sur le point d’être faite dans le coin, je dirais que c’est parce que l’OTAN capitule, c’est comme ça : the stakes are too high. Il perd au poker, pendant que la Russie gagne aux échecs. Je crois que la messe est dite.

      1. C’est fort possible, voir tout le monde déguerpir d’un coup ça sent mauvais

    3. la mise hors circuit des Kurdes prive Israel et l’état profond US de ses mercenaires !

      1. C’est les états unis grand soutien d’Israël qui leur enlève leurs mercenaires, il y a vraiment quelque chose qui ne colle pas dans toute cette histoire.

        1. Effectivement, votre entendement semble défectueux. Ce sont les Américains génocidaires, certaines organisations kurdes, les jihadistes, l’Europe et les pays du Golfe qui sont les mercenaires d’Israél.

          1. Les états du golf sont Israël c’est pas la peine de les dissociés, ainsi que daesh l’Europe et les états unis.
            Les juifs sont plus nombreux qu’ils en ont l’air et en plus ils ont toutes les têtes et toutes les races dans leurs 12 tribus ça aide pour se fondre dans la masse.
            Toutes les guerres sont les guerres de Jacobs et de personne d’autres, le reste ne sont que des larbins de Jacob conscient ou inconscient.

            Mon entendement n’est pas défectueux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.