Trump a finalement obtenu un cessez-le-feu de la part d’Erdogan.

Le cessez-le-feu est temporaire mais Trump jubile. Il vient juste de remercier la Turquie en soulignant que cette puissance amie possède une force militaire extraordinaire.

Pour Trump, Erdogan est un véritable leader qui sait prendre la bonne décision au moment opportun.

Vous avez compris…?

Publicités

7 commentaires

  1. Tout le monde, je veux dire les excellents sites francophones que je visite quotidiennement et pas les cochons de mainstream qui se mettent soudain à suivre piteusement le mouvement abhorré de la réinformation, évoque la complexité de l’Orient, mais simplifie à outrance la complexité étasunienne, la résumant à une seule composante qui serait supposée homogène et cohérente…

    Evidemment que tout semble surréaliste à ces observateurs : il y a deux gouvernes à l’Amérique et elles sont contradictoires ! Ce n’est pourtant pas un scoop ! Trump n’est pas l’état profond, il lutte contre lui depuis le premier jour, comme le fait le judoka, en l’emmenant dans son élan.

    Oui, c’est clair et ça éclaire puissamment tout cet apparent mic-mac. Tout ce qui se passe en Syrie ces derniers jours est une mise en scène concoctée par les plus grands cerveaux géopolitiques du moment, Trump inclus, pour défaire l’état profond, en passant par le plus raté de leur bourbier fabriqué, la Syrie.

  2. Pour ceux et celles qui ne parviennent toujours pas à comprendre que cet Oncle Sam n’est pas un leader politique, il y a des possibles sessions de rattrapage offertes sur des sites canadiens (Alexis Cossette Trudel, le Stu-dio), ou suisse (Blog de Montabert) ou français (Contrepoints, l’institut des libertés).
    Assez bizarrement on y trouve, non des opinions, mais des faits dont les médias mainstream ne parlent pas, permettant de comprendre que ce Président est loin d’être fou.
    Il renverse toutes les tables et fait bouger toutes les lignes « politiques », avec l’idée d’imposer la paix par la force, en suivant à la lettre les enseignants de Sun-Tzu,,, qui est son seul mentor.
    S’agissant de l’évolution du conflit entre les syriens et kurdes le Colonel McGregor, avait déclaré ainsi voici une semaine :
    » Avant notre arrivée, les Kurdes communistes maoïstes du nord de la Syrie, qui ont une longue histoire et des relations étroites avec Moscou, étaient toujours intéressés à s’allier à toute personne susceptible de faire avancer leur cause, c’est à dire l’indépendance pour eux-mêmes en Syrie et des attaques contre les Turcs, qu’ils considèrent comme leurs ennemis.
    En notre absence, les Kurdes doivent maintenant prendre une décision.
    • Faire la paix avec Damas, ce que les Russes leur ont dit de faire, ce que nous leur avons dit en privé de faire, ce que le gouvernement syrien voudrait qu’ils fassent,
    • Ou les Kurdes décideront-ils d’affronter les Turcs, seuls ?
    Je pense que les Kurdes syriens décideront qu’il est probablement dans leur intérêt d’être du côté de Damas.
    Donc, une fois qu’on se retirera, je pense que c’est ce qu’on verra arriver.

  3. « cette puissance amie possède une force militaire extraordinaire. » Je ne sais qui peut croire à cette blague. La prochaine escarmouche, avec l’AAS, nous démontrera le contraire. J’invite donc mes éventuels contrdicteurs à reconnaître le fait lorsqu’il se produira, et il ne manquera pas de se produire dans les prochains jours.

  4. la Turquie négocie car sont opération a échoué . alors que la réussite du plan d’Erdogan reposait sur la vitesse de progression l’armée turc a été ralentie par les Kurdes conformément a leur accord avec Damas !
    Trump ne veut pas humilier Erdogan car c’est un nationaliste et que si il tombe des mondialistes pourraient lui succéder !
    Trump veux que les états reprennent la situation en main sa priorité étant retirer ses troupes il n’a rien a gagner a foutre plus de merde dans la région !
    d’ici aux prochaines élections présidentielle il doit encore évacuer l’Irak et l’Afghanistan !

    1. Le monde est beau mais les mondialistes sont méchants ! D’ici aux prochaines beignades mondiales, je vais rester en maillot de bain à cause du réchauffement climatique ! Et aussi pour contrarier les nudistes ! Vive la machine du décervelage !

  5. Trump est trop gentil pour être honnête. Erdogan à flairé l’arnaque, et fait mine de n’avoir rien vue.
    Mais en leurs fond intérieur chacun d’eux, prépare un coup foireux pour l’autre.
    Style je t’aime moi non plus.

  6. On dirait le discours d’un beau parleur qui s’apprête à coucher avec une fille pour se sauver au petit matin sans laisser de traces.

Répondre à Anonyme Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.