De très violents combats intermittents opposent depuis deux jours des militaires syriens et turcs à Tell Al-Ward près de la localité de Hassaka dans le Nord de la Syrie.

Ces accrochages surviennent souvent après des tentatives de passage en force des forces auxiliaires syriennes accompagnant les forces régulières turques et arborant le drapeau du temps du Mandat, adopté par la rébellion syrienne depuis le début du conflit en mars 2011.

Des forces régulières syriennes se sont déployées le long des frontières syro-turque et y ont déployés les bannières syriennes officielles, provoquant l’ire des forces turkmenes et les anciens transfuges de l’organisation rebelle connue sous la dénomination d’Armée Syrienne Libre ou ALS, dont les éléments se sont reconvertis en miliciens pro-turcs dans les camps de réfugiés syriens en Turquie.

L’Armée turque porte assistance aux forces auxiliaires syriennes en leur fournissant le soutien de l’artillerie et des drones d’attaque.

Ces premiers accrochages directs entre les Armées syrienne et turque annoncent une confrontation plus large puisque Damas considère l’action turque sur son territoire comme le prolongement de l’action de Washington et non découlant d’une stratégie propre à Ankara. Des conseillers du président syrien Al-Assad ont qualifié l’opération militaire turque en Syrie septentrionale comme une agression poursuivant des objectifs assignés par l’Otan dans le cadre d’une opération de changement de régime par tous les moyens possibles et dans ce dernier cas de figure, une invasion sous faux prétexte.

Sur le terrain, des forces syriennes et turques continuent de s’accrocher en dépit d’une trêve et il semble que les forces rebelles et les kurdes poussent, chacun de leur côté, pour une confrontation entre Ankara et Damas, pour leurs propres intérêts.

Publicités

4 commentaires


  1. Synthèse globale novembre 2019.

    Texte de Michel Dakar, chercheur en politique globale, autonome, Villequier ex-France, province coloniale en cours de dépeçage de l’Empire ex-mondial israélo-US, nécrogène, en voie de dislocation rapide, le 1er novembre 2019.

    1 – Le système social planétaire unique et les guerres oligarchiques.
    2 – Pourquoi le « crédit social » chinois s’étendra sur toute la planète.
    3 – La psychologie de « Round-up ».
    Round-up est un personnage fictif, dont les aventures figurent au sommaire :
    http://www.aredam.net/les-aventures-de-round-up.html
    Ce présent texte complet apparaîtra donc aussi dans ce sommaire à l’adresse :
    http://www.aredam.net/round-up-1.html
    4 – L’espèce humaine est entrée en régression.
    5 – Des animaux, des plantes et autres entités de vie.

    http://www.aredam.net/synthese-globale-novembre-2019.html


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.