Dans le cas où cette vidéo sera supprimée de YouTube: des renforts militaires syriens, essentiellement des unités d’artillerie et des forces spéciales, accompagnées par des milices pro-gouvernementales, continuent à affluer vers le Nord de la Syrie et à se déployer le long des frontières avec la Turquie.

Ces mouvements militaires coïncident avec la mise en place de patrouilles conjointes entre les unités de la police militaire russe et des unités blindées turques dans l’extrême Nord de la Syrie.

Des forces militaires US « rebelles » répondant à l’appareil bureaucratique de l’Etat profond américain ont repris leurs patrouilles avec des forces auxiliaires kurdes dans le Nord de la Syrie et leur présence dans cette zone risque de compliquer un peu plus la posture de Washington au Levant.

Publicités

4 commentaires

  1. il semblerait que les choses se gâtent salement dans le nord-est de la Syrie, et que nous soyons à deux doigts d’un conflit mondialisé (suite à une rébellion ouverte, de certains membres de la CIA contre le président Trump, se ferait-elle jour ?)
    voir à ce sujet l’article intitulé : « … La Russie tire des missiles contre Idlib, façon d’avertir les USA et l’OTAN? … », paru ce jour sur le site PRESSTV
    « … Le bombardier a décollé de la base de Royal Air Force de Fairford dans le Gloucestershire au Royaume-Uni. Un avion grec l’a rejoint alors qu’il traversait les régions d’information de vol d’Athènes et de Nicosie, avant de poursuivre son vol vers sa zone d’opérations en Syrie.
    Selon le journal, il n’a pas été précisé si le vol du bombardier faisait partie des opérations de l’OTAN ou était uniquement une initiative des États-Unis. Mais cela revient au même : l’OTAN semble se préparer pour un coup de force dans le nord de la Syrie contre la Russie et ses alliés. … »
    Ainsi que cet autre article encore plus explicite, intitulé: « … Les USA se préparent à la guerre … » « … Le Pentagone a annoncé l’envoi très prochain de 400 pilotes et des chasseurs bombardiers B-52 en Irak et en Syrie. … »
    Les énièmes soi-disant révolutions de couleur en Irak et au Liban, n’auraient-elles été fomenté que pour détourner l’attention ? (je n’oublie pas que celle qui c’est déroulée en Irak à fait des centaines de morts et des milliers de blessés)


  2. Il n’y a pas réfléchir longtemps.
    Les syrien doivent dégommer sans hésiter l’occupations étrangères dans son pays, qui n’ont rien à y faire.
    La valise où le cercueil.
    Chacun chez soit, et les maguettes seront bien gardées.
    Que Dieu leurs vient en aide.

  3. Damas a peut être reçu l’accord de Trump pour mettre une dérouillé au forces rebelles a l’autorité du président des USA !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.