Les troupes syriennes ont pu investir la localité de Abou Shayfah près de Abou Racine où se déroulent des combats intermittents mais violents avec les forces syriennes auxiliaires du corps expéditionnaire turc. Ces forces dénommées « Armée Nationale Syrienne » et arborant le drapeau de la rébellion syrienne sont considérées comme illégales et »terroristes » par le gouvernement de Damas.

Les forces syriennes auxilliaires, composées majoritairement de combattants turkmènes et d’anciens combattants de la défunte « Armée Syrienne Libre » ou ASL, ont tenté de reprendre la localité en utilisant des tirs d’armes lourdes à longue distance mais l’infanterie syrienne a tenu ses positions et a repoussé l’attaque en attendant des renforts d’ artillerie.

Presque une décennie après le début de la guerre du Levant, les forces armées syriennes ont réussi à survivre à l’une des guerres hybrides les plus violentes de l’histoire et continuent à mener des opérations dans l’ensemble du territoire syrien.

Un garde syrien armé d’une variante de l’AK-47 en tenue de parade attendant la visite d’officiels. Une directive militaire stipulait dès le 18 mars 2011 que l’uniforme et le treillis de combat réglementaires ne devaient en aucun cas être abandonnés par les personnels des forces armées syriennes même en cas de disparition de la Syrie en tant qu’Etat-Nation pour éviter coûte que coûte le sort de l’Irak et de la Libye.
Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.