Le Maître-espion de Sa Majesté britannique James Le Mesurier, fondateur de l’organisation rebelle syrienne connue sous le nom de « Casques Blancs » ou White Helmets, à été retrouvé mort à Istanbul, Turquie.

Selon le journal turc Sozcu, le maître-espion britannique James Le Mesurier, un membre éminent du Mi6 britannique qui se faisait passer pour un ex-officier de l’Armée britannique et un « Contractor » (spécialiste de la sécurité et du renseignement à son compte) , a été retrouvé mort dans le jardin de son « safe house » à Istanbul, Turquie par des voisins. La police turque n’a pas précisé les causes du décès et ouvert une enquête.

James Le Mesurier vivait à Istanbul depuis quelque temps et selon des sources journalistiques turques, Le Mesurier souffrait d’une dépression sévère l’ayant contraint à prendre une médication à base de benzodiazépines et d’autres psychotropes.

Une autre source non confirmée évoque une defenestration « assistée » comme la cause de la mort de Le Mesurier. Dans ce cas précis il pourrait s’agir d’une élimination. Par qui ?

Pourtant les états de service de Le Mesurier ne sont pas loin d’égaler celles de Lawrence d’Arabie toutes proportions gardées. James Le Mesurier avait servi dans les Balkans (guerre de l’ex-Yougoslavie), dans la guerre du Kozovo, en Irak et notamment dans le Kurdistan irakien, au Liban, dans les territoires palestiniens, en Turquie et en Syrie. Il a également occupé des postes au sein de l’organisation du Commonwealth et les Nations Unies.

Le Mesurier est présenté comme l’un des co-fondateurs de l’organisation rebelle syrienne des « Casques Blancs » mais en réalité il n’a fait que créer des ONG écrans pour mettre en place les mécanismes nécessaires à la création de cette organisation dans le cadre de la politique du Mi6 et en accord avec la stratégie US de changement de régime au Moyen-Orient. Présentée comme une sorte de défense civile opérant en territoire rebelle, l’organisation des Casques Blancs a été portée aux nues par l’ensemble des médias de la propagande occidentale et arabe hostiles à la Syrie.

Comme beaucoup d’espions ou d’ex-espions impliqués un peu trop personnellement avec les projets qu’ils ont mis en place et que la hiérarchie exploite à d’autres fins avant de les abandonner, Le Mesurier souffrait de dépression sévère et ne sortait presque plus. A t-il été éliminé par le Mi6 de peur que sa dépression ne le pousse à divulguer le pot-aux-roses ? Ou bien a t-il été neutralisé par les turcs, les syriens, les russes, les kurdes, le Mossad ou encore des factions mécontentes de la rebellion syrienne? On ne le saura sans doute jamais. L’homme disparaît comme dans les romans d’espionnage les plus classiques et on ne saura jamais s’il a laissé des écrits ou un journal racontant la formidable opération secrète derrière la création des organisations rebelles en Syrie.

La Turquie n’avait aucun intérêt à le voire disparaître et les services syriens sont trop occupés à l’intérieur de la Syrie pour tenter la moindre aventure dans une Turquie forteresse. Pour les Russes, aucun membre du Groupe Wagner n’a pu passer jusqu’ici vivant le redoutable filet sécuritaire turc et de ce fait, il nous reste les hypothèses suivantes:

  1. James Le Mesurier s’est probablement suicidé en se jetant de son balcon et/ou à l’aide de barbituriques ou autres substances chimiques;
  2. Le maître-espion aurait été neutralisé par le Mi6 après s’être rendu compte de l’ampleur de la manipulation;
  3. Des agents sous-traitants issus du Mossad et travaillant pour l’État profond US l’auraient « écarté » en le mettant littéralement sur le carreau pour éviter toute divulgation d’information contraire à la doxa de la propagande occidentale.

Quoi qu’il en soit, James Le Mesurier ne sera ni le premier ni le dernier des artisans de l’ombre à disparaître de façon mystérieuse.

Un pan de l’histoire secrète de la guerre contre la Syrie s’en va.

Publicités

46 commentaires

  1. Eloge de Stragika 51

    Arthur Cravan, poète, boxeur et conférencier, fût en effet le déserteur de dix-sept nations non par lâcheté mais pais par un refus (poétique) de la guerre imp&rialiste mondiale, il a rencontré le criminel Trotsky sur un navire qui les amenaient d’Espagnz en Amérique, Le mauvaus poète a dit au vertueux révolutionnaire sanguinaire ses quatre vérités.
    Je remercie S51 d’avoir évoqué ce véritable poète peu connu.

  2. Deux questions à Thierry Meyssan relatives à son texte du 12 novembre 2019 : « Les insolubles contradictions de Daesh et du PKK/YPG.
    Texte de Michel Dakar, chercheur en politique globale, autonome, Villequier ex-France, province coloniale en cours de dépeçage de l’Empire ex-mondial israélo-US, nécrogène, en voie de dislocation rapide, le 13 novembre 2019.

    http://www.aredam.net/deux-questions-a-thierry-meyssan-relatives-a-son-texte-du-12-novembre-2019-les-insolubles-contradictions-de-daesh-et-du-pkk-ypg.html

    Le contenu de l’article reproduit en annexe de ce texte :
    Source : « Les insolubles contradictions de Daesh et du PKK/YPG », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 12 novembre 2019, http://www.voltairenet.org/article208272.html

    1. en effet :
       » Veuillez définir clairement les factions en présence qui s’affrontent . . . ce qui réuni les éléments de chaque faction  »
      l’essentiel me semble être surtout ce qui pousse chaque éléments de chaque faction a agir .
      Trump a quand même accepté a un age avancé de diminuer sa qualité de vie en devenant président et a moins de vouloir créer une ligné et transmettre le pouvoir a ses héritiers ( for peu probable ) . . . ses objectif en prenant le pouvoir ne sauraient que répondre a des objectif impérieux !

  3. Les syriens et les russes savent parfaitement ce qu’ils doivent à ce britannique, et de ce fait, n’ont pas franchement besoin de lui vivant. Apporterait-on toutes les preuves que les ânes occidentaux ne croiraient que ce que verraient sur les écrans officiels leurs yeux qui tournent. Les vaches ont beaucoup plus de hauteur de vue qu’un universitaire français . Leur rumination est une meditation ancrée dans le présent. L’herbe a plus de valeur que les prix Nobel.

  4. L’Armée la plus morale du monde, qui émane de la seule démocratie du Moyen-Orient, a ciblé (assassiné en anci-langue) le dirigeant Bahae Al-Atta à Gaza en visant son domicile, certes, son épouse est aussi morte, mais bon, on ne fait pas d’omelettes sans casser des oeufs. Dix autres mauvais palestiniens sont tombés sous les missiles israéliens, mais il s’agit des mêmes dommages collatéraux en quelque sorte inévitables.A Damas, la même moralité spéciale a visé un autre dirigeant du Jihad Islamique, qui a échappé à la tentative d’assassinat, mais son fils et sa petite-fille y ont laissé la vie. Bon, l’armée morale a juste visé un quartier résidentiel à Damas, et même diplomatique, l’ambassade pakistanaise a vu toutes ses vitres voler en éclat, et celle libanaise était à quelques métres.

    1. Une journée ordinaire en Isra&l :
      – Ecoles fermées,
      – Trains arrêtés,
      – Deux millions de personnes sous terre,
      etc…

  5. Je ne peux que me réjouir, de cette excellente nouvelle.

    1. Faut toujours garder du champagne en réserve pour les occasions de ce genre

    2. Il n’y rien de quoi se réjouir. Ce Monsieur était une preuve vivante de l’implication de l’Occident perverti dans la création de Daech. Ils l’ont supprimé et vous vous en réjouissez, bravo pour votre stipudité et aussi pour la bouteille de chanpagne de l’autre taré. Broutez en paix.

      1. Le taré et crétin c’est toi mon bonhomme. Lorsque un criminel est trucidé je me réjouis tout simplement car c’est la justice qui le rattrape. Par qui il est exécuté et pour quelles raisons obscures cela ne me regarde même pas. Et puis enfin je n’ai nullement envie d’argumenter avec un crétin vulgaire qui me l’a déjà prouvé par le passé. Par conséquent, tes laissons et remontrances tu peux te les garder. Vu ton passé sur ce blog, à mes yeux tu n’as aucun crédit. Ni moral ni intellectuel. Tu suinte la frustration de connard prétentieux à des kilomètres. Et mes fines bulles de Panier, ou Jacquard (le rosé!!!! mon préféré) je les bois pour des occasions choisies par moi même. Et les partage avec qui j’apprécie ; tu ne risques pas d’en faire partie.

        1. Sclavus @
          Je trinquerai volontier avec toi.

          *La vie qu’on ôte à l’assassin ne rend pas la vie aux victime, Hélas.
          Leurs familles s’en contentent.
          De Émile de Girardin ; Du droit de punir (1871)

          *Qui défend un criminel, s’associe donc à ces crimes, et fait de lui un potentiel criminel en puissance .
          De: 157.

          *Celui qui; victime d’un sort injuste, se retrouve à bout de recherches, de démarches, de force, de souffle, de ressources, d’arguments et de nerfs, n’est pas encore, toutefois, au bout de ses peines.
          il en souffrira jusque son dernier soupir.
          Citation de Pierre Dac ; Les pensées (1972)

          À anonyme: garde ta moral sanguinaire pour toi.

          1. Monsieur,
            je ne vois pas en quoi diable on pourrait me reprocher de prôner une morale sanguinaire. Mon post relatif à Israél était ironique et seuls les ânes modernes ne l’ont pas compris ; la bonne et vieile morale qui distingue le bien du mal est celle à laquelle j’obéis depuis mon âge de raison. quant à se réjouir de la mort d’un criminel, cela ne fait pas partie de mon éducation traditionnelle, tout au plus resterai-je indifférent à cet événement ; mais je me réjouis des naissances et des fleurs qui éclosesnt. Un criminel doit être jugé en respectant le droit et non sommairement exécuté.
            Quant à vos citations, on voit le niveau, mais ce « fait de lui un potentiel criminel en puissance . » ne signfie rien : il faut écrire « fait de lui un criminel potentiel. », ou bien, ce qui revient au même, mais avec une référence implicite à Aristote, « ce qui fait de lui un criminel en puissance. ».
            Puisque l’esclave à qui vous répondez est obssédé par certain Bartleby, commentateur qui semble avoir disparu (Il a dû prendre au mot son propre pseudonyme « I would prefer not to. » (Herman Melville)), et qu’il persiste à l’assimiler à un autre commentateur, appelé lui Cravan, malgré la dénégation du premier et la position de Strategika 51 relativement à ce quiproquo, je vais commettre à mon tour un post spécial que m’a inspiré votre pseudonyme. 157 est non seulement un nombre premier mais le 37 nombre premier, mais comme 37 est lui même un nombre premier, j’étais sur le point de vous déclarer le premier des premiers si cet déjection moderne appelée Pourquoi le Brésil commise par l’infecte Christine Angot (que je n’ai pas lue, n’étant pas encore fou) n’était pas tout gâcher sans aucun préambule. En effet, 157 s’écrit 157=(12^3-1)/(12_1) =12² + 12 + 1, soit 111 en base 12, merde, c’est un nombre brésilien ! Par exemple !
            Dans ces circonstances, je prie de recevoir, cher Monsieur, l’expression de mon piètre estime.

          2. Monsieur Strategika,
            ma réponse s’adressait au nombre brésilien, qui propose de m’interner, lorsqu’un autre suggère que suis un rat de banlieue, ou bien un écrivain raté et ainsi de suite. Il est bien évident que toutes ces controuvailles sont nulles et non avenues, ces gens parlent d’eux-mêmes et non de ma modeste personne. Je me contente de donner mon avis trop souvent vigoureux pour ces famelettes. Censurez-moi, je vous prie, pour faire plaisir à vos lecteurs spéciaux.
            Salutations cordiales.

          3. Author

            Je suis en train de m’intéresser au mystère de la disparition de Cravan dans le golfe du Mexique où à la frontière entre le Mexique et les États-Unis il y a plus d’un siècle. Cet intérêt subit pour Loyd/Cravan m’est venu le 11 novembre 2019, 101 ans après la fin de l’une des plus grosse connerie de l’histoire humaine.
            Le personnage était extrêmement intéressant. Imaginez la vie paisible dans le reste du monde loin de la boue ensanglantée et des excréments dans le froid du front européen de 14-18.
            Il y avait la misère et la faim. Les gens lettrés suivant la guerre dans la dépêche. Les autres par ouïe dire. L’ordre était établi. La majorité peinait à survivre et les pénuries faisaient des ravages surtout en Afrique.
            Combien d’hommes avaient-ils fait comme Cravan et refusé d’aller à la boucherie ?

        2. On reconnaît en effet les charognards à leur régime alimentaire : se repaître des cadavres. Je ne critique pas les vautours, chacals et autres vautours, mais homo sapiens devenu un véritable charognard aussi bien moralement que matériélement.

          1. Anonyme @
            Allez consulter mon pauvre.

          2. Mais t’en as pas marre, pauvre crétin d’emmerder les gens avec ta rhétorique assommante?
            J’avais toujours de vagues sympathies pour toi (et même après notre premier accrochage il y a deux ans à peu près) jusqu’au jour où j’ai pu constater ta diarrhée verbale contre Roc ; là je me suis dit, bon – ce mec est un malade mental ou dieu seul sait quel genre de provocateur.
            T’aurais voulu être un grand écrivain, ça se comprend ; y a pas de mal à être ambitieux ; je ne sais pas où ça a foiré mais à ce que tu montres ici c’est beaucoup plus proche d’un maitre d’école fouettard d’un bled paumé…. disant qqpart en Afghanistan – imbu, affichant sa suffisance de plouc à coup de trique et l’usant à l’encontre de tout élève qui ne se plie pas à son dogme.
            Sors de ton ridicule et de ton triste dogmatisme somnifère ; viens plutôt échanger de façon décontractée et conviviale autour de qqs flûtes de délicieux jus de la maison Panier ; la mort d’un criminel enculé vaut bien ça ; même si ce sont ses larrons qui l’ont trucidé pour leurs raisons à eux ; je refuse d’entrer dans leur logique – elle ne me concerne pas – et préfère trinquer à cette excellente nouvelle.

          3. Donc, comme dans le paradis soviétique, ceux qui pensent mal sont bons pour l’asile psychiatrique. Quelle prodigieuse pensée contestataire, en tous points identique à celle du KGB, ou peut-être seulement du Guépéou ? Le pseudo-poète Aragon, a bien chanté la police politique, chose vraiment extraordinaire et digne de vous :

            Il s’agit de préparer le procès monstre
            d’un monde monstrueux
            Aiguisez demain sur la pierre
            Préparez les conseils d’ouvriers et soldats
            Constituez le tribunal révolutionnaire
            J’appelle la Terreur du fond de mes poumons
            Je chante le Guépéou qui se forme
            en France à l’heure qu’il est
            Je chante le Guépéou nécessaire de France

            « Je chante les Guépéous de nulle part et de partout
            Je demande un Guépéou pour préparer la fin d’un monde
            Demandez un Guépéou pour préparer la fin d’un monde
            pour défendre ceux qui sont trahis
            pour défendre ceux qui sont toujours trahis
            Demandez un Guépéou vous qu’on plie et vous qu’on tue
            Demandez un Guépéou
            Il vous faut un Guépéou

            Vive le Guépéou véritable image de la grandeur matérialiste
            Vive le Guépéou contre Dieu Chiappe et la Marseillaise
            Vive le Guépéou contre le pape et les poux
            Vive le Guépéou contre la résignation des banques
            Vive le Guépéou contre les manoeuvres de l’Est
            Vive le Guépéou contre la famille
            Vive le Guépéou contre les lois scélérates
            Vive le Guépéou contre le socialisme des assassins du type
            Caballero Boncour Mac Donald Zoergibe
            Vive le Guépéou contre tous les ennemis du prolétariat. »

            En espérant que vous êtes en bonne compagnie, celle des mouchards et policiers politiques, je vous prie de croire qu’il n’est nullement besoin de m’interner, étant donné que le monde moderne est devenu un immense asile où les gens sensés sont considérés comme des fous et où la folie est devenue la norme.

          4. Author

            Nos mouchards sont dans nos poches. Il s’agit de nos téléphones mobiles.

            A Damas, le fils d’un des dirigeants du Djihad palestinien a été tué par un missile ayant verrouillé son smartphone sur lequel il a installé le jeu PUBG.

            Le jeu Angry Birds avait servi de mouchard universel. Mais il semble que d’autres applications pour mobiles font mieux.

          5. @Passant
            Que vous arrive-t-il passant ? Vous soutenez ces tchékistes qui veulent m’interner pour mauvaise pensée ? Je vais citer un vrai poète pour oublier l’infâme Aragon :
            « Paris tremble, ô douleur, ô misère ! » (Victor Hugo)

          6. Que vous arrive-t-il je ne sais plus trop qui mais je suppose qu’il s’agit de « mon » cher Bartleby…
            Allons, allons, je pratiquais bien sûr l’ironie. Mon commentaire est en réponse à Sclavus qui écrivait : « J’avais toujours de vagues sympathies pour toi (et même après notre premier accrochage il y a deux ans à peu près) jusqu’au jour où j’ai pu constater ta diarrhée verbale contre Roc » … ce à quoi je lui ai répondu en lui présentant simplement un paquet de Kleenex… des fois qu’il y aurait à pleurer – sur quoi déjà ?
            Toujours au plaisir de vous lire.

          7. @passant,
            je vous prie d’excuser ma mauvaise lecture, mais que voulez-vouz, la meute à mes trousses m’a fait raison perdre, entre cet esclave bachique et ce brésilien soviétique, j’ai quelque peu abusé du bourgogne . J’espère que vous êtes au mieux et que votre randonnée sz passe bien.
            Amicalement

          8. @ »mon » cher Bartleby
            Vous êtes plus qu’excusés pour ce petit quiproquo (cela nous est tous arrivé sur les fora)…
            Ma « randonnée » vient de se terminer et elle fut un slalom entre l’inévitable vulgarité humaine (moderne) et la beauté ineffable des cieux – comme d’habitude oserais-je dire…
            https://lecirqueautourducirque.wordpress.com/2019/11/11/ai-je-jamais-rien-fait-dautre/
            Amicalement itou et continuons de rire de cette horde finalement sympathique de nains de jardin 😉
            J’en profite pour me joindre à tous ceux qui se réjouissent du retour de « mon » maître Foxhound et pour remercier S51 d’héberger avec sagesse nos élucubrations diverses et inégales.

          9. Mon cher passant,
            je bois un verre de graves à votre santé (faute de bourgogne) et bravo pour la réussite de votre randonnée. Les ânes ne savent pas que nous pensons au fond avec les pieds. Car, pour libérer les mains, et donc permettre le développement du cerveau, il a fallu à notre espèce acquérir la station verticale. La marche à pied devrait être la première activité de l’homme, j’ai encore vu le bonheur et l’émerveillement dans les yeux d’un bébé qui marchait pour la première fois. C’est un véritable miracle.
            Amitiés

          10. Mon cher Bartleby,
            et c’est pourtant un miracle simple et naturel. Mais que voulez- vous, l’homosapiens dégénéré (et moderne) semble, à lire certaines interventions sur ce forum, marcher à 4 pattes dans les boues immondes de leurs propres décrépitudes et mazette ont l’air de s’en vanter. Rions !
            Santé… et amitiés.

        3. @Strategika 51,
          De plus je ne possède pas de téléphone portable. Dites-moi, je vous prie, ce que vous pensez de gens qui vous conseillent de consulter (sous-entendu un psychiatre) si jamais vous mal-penser ?

          1. Author

            Si vous ne possédez pas de téléphone portable cela veut dire que vous êtes vraiment libre.
            Pour le reste, je n’ai jamais vraiment cru en la psychiatrie.

            La polémique est souvent saine dans un débat. J’ai lu tous les échanges et je crois que cet espace est parvenu à garder un certain niveau que notre époque réprouve.

        4. Un buveur qui se respectte ne boit qu’à la vie et jamais à la mort. Les modernes ignorent cela comme beaucoup d’autres choses.Citons un russe :
          « Et buvons encore tous ensemble à notre propre gloire, pour que nos petits-fils et leurs fils se redisent : il y eut jadis des hommes qui ne rougirent point de leurs camarades et qui n’abondonnèrent point leurs amis. » (Gogol)
          Seuls les charognards se réjouissent de la mort.
          Sinon, j’avais l’intebtion de parler de ce qui se passe au Liban et en Irak, mais ce sera au retour de mon exil occidental, c’est à dire psychiatrique.

          1. Dans une logorrhée quasi permanente, tu ne sais même plus ce que tu défends comme valeurs. Finalement ça fait clown d’un mauvais cirque ; mouliner pour mouliner. Si l’idée crétine de m’emmerder pour mes propres convictions ne t’avait pas prise l’autre jour, je me serais jamais mêlé de ton aliénation ; ça amuse.
            Tu veux prouver quoi? Que t’es le seul esprit libre de l’hémisphère occidentale?
            Doigt dans l’oeil – jusqu’au coude – aussi bien pour ça comme pour tout le reste.
            C’est pas un ivrogne aliéné qui me donnera des leçons de bienséance. D’où toutes mes réactions à ta logorrhée.

          2. Je suis heureux de t »enttendre dire que tu ne comprnds pas les valeurs que je défends et c’est exactement ce que je souhaite, car le monde serait trop à l’envers si des ânes tels que toi comprenaient ce que disent des gens simplement sensés. Du banlieusisme à l’islamisme, en passant par des nuances d’aliénation mentale et d’ivrognerie avérée, tu me tresses en somme un laurier spécial, une sorte de palette des couleurs de l’ennemi du monde qui produit des individus tels que toi (Hobbes, dans son Léviéthan, ne se trompait pas en qualifiant la vie des individus tes que toi de « solitaire, misérable, cruelle, bestiale et brève. »), soit ; mais qui croira de tels boniments ? La réponse au prochain épisode qui s’intitulera : Discours sur La pseudo-révolte involontaire par un Esclave Libréré de la Logique.

        5. Bien, tu adoptes la logique de la populace et du lynchage, bien. Fais attention charogne, tu peux être toi-même victime de cette funèbre façon de penser, les crapules de ton espèce sont habiles à semer la haine et la détéstation, mais ils oublient que ceux qui sèment le vent récoltent la tempête. Personellement, je défends des idées, au sens de Platon, et jene comprnds pas trop votre acharnement à mon égard, je serai d’accord que mes posts soient totalement censurés. Donc, je critique des dées et non des personnes et je me vois honteux d’avouer que je ne hais véritablement personne dans la terre habitée. C’est ainsi et je n’y puis rien.

          1. C’est quand même merveilleux: « Donc, je critique des idées et non des personnes et je »… réunir dans la même phrase avec les mots « charogne » et autres insultes du genre n’est pas à la portée de tous. Les rares connards qui parviennent ce grand écart mérites un poste honorifique dans une école coranique pour les enfants défavorisés d’une banlieue de Kaboul.

          2. Décidément, ta perfidie et ton inculture sont sans bornes. Idée renvoie à Platon, critiquer celle-ci sans juger la personne qui l’émet renvoie au Christ ; ceci étant dit, et tout en acceptant que mon point de vue, qui est que l’Occident véritable est de culture gréco-romaine et chrétienne (même si le christianisme est né en Orient et que la chose est plus complexe que ce schéma), n’a rien à voir avec tes préjugés racistes honteux. Au lieu d’aller lorgner du côté de l’Afganisthan (où les individus de ton espèce ont une chance de survie nulle), il suffisait de lire la Bible :
            « Car Dieu, n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour juger le monde, mais afin que le monde soit sauvé par lui. » (Jean, 3, 17), ou bien, faire un petit tour dans les banlieues françaises, véritables pépinières salapistes (dixit Bartleby) ; Il est est plaisant à ce propos de voir les hypocrites prostituées occidentales jouer eux vierges éffarouchées devant le Sultan qui leur renvoie leur chair à canon salapiste. Hegel parle de ruse de la raison pour ce genre de choses, pour ma part, je parlerai de déraison de l’abrutissement, c’est à dire toi et ta meute en somme,. Race d’esclave, végète et pullule en paix.

          3. Sinistre connard, faut choisir. Soit on garde la politesse et le respect de l’autre, soit on lui sort « ta soeur » « ta mère » « charogne, pourriture » à la moindre contradiction. Quand tu sauras faire la différence entre ces deux natures humaines, qui chacune imposent un type de comportement tu cesseras de faire ton clown-crétin. Pour l’instant t’es loin d’amorcer ta sortie d’auberge. Une espèce de crétin qui avance une fois avec son masque – lézardé et maladroitement confectionné – d’intellectuel poli, et l’autre avec son masque -avec lequel il est bien plus alaise – d’une petite ordure du 93.

          4. Voila la sinistre raclure qui se met à citer Platon, Hobbes, et toute une pléiade d’auteurs hétéroclites, pour donner l’impression de Monsieur instruit…..ou bien c’est qu’elle s’est réellement aperçue que ses insultes passent sur moi comme l’eau sur les plumes d’un canard?

        6. Le mystère de la disparition de Cravan n’en est pas un, il a bel et bien disparu dans le golfe du Mexique « où il s’est engagé de nuit sur une embarcation des plus légères. » (André Breton, Anthologie de l’humour noir), mais là n’est pas le problème si je puis dire. Vous, dites nous si ce Bartleby est Cravan ,?

          1. Author

            Personne ne le sait. Moi plus que les autres. Que dire de plus en cette fin des temps ? Tout s’en va. Heureusement que les sumériens ont laissé quelques tablettes d’argile sinon nous serons encore bien plus perdus.

  6. Ce qui est caché aux européens sur les conséquences de la perte hégémonique mondiale occidentale.

    Texte de Michel Dakar, chercheur en politique globale, autonome, Villequier ex-France, province coloniale en cours de dépeçage de l’Empire ex-mondial israélo-US, nécrogène, en voie de dislocation rapide, le 11 novembre 2019.

    http://www.aredam.net/ce-qui-est-cache-aux-europeens-sur-les-consequences-de-la-perte-hegemonique-mondiale-occidentale.html

  7. Tu as des infos sur ce qui se passe en Bolivie, le pauvre Evo Morales à dû fuir pour ne pas finir comme Mouammar Khadafi où Saddam Hussein.

    1. Author

      C’est un putsch flagrant et de très bas niveau. Ils ne se cachent même plus derrière les formes.

      1. C’est triste les Amérindiens vont souffrir avec ce nouveau gouvernement pro US.

  8. ce billet omet le témoignage de sa femme, qui affirme avoir été réveillée par le bruit de la police frappant énergiquement à sa porte après qu’elle et son mari aient pris des somnifères et se soient couchés quelques heures seulement avant.

    du coup ce billet omet l’hypothèse de l’accident.

    pour moi accident ou suicide, peu m’importe ; mais surtout un de moins.

  9. je ne peux commenter que depuis non compte wordpress et plus depuis le site stratégika51 !
    il semble qu’il en va de même pour Dina !
    on me demande un numéro de téléphone pour authentification a 2 facteur pour pouvoir me connecter a stratégika !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.