Des soldats chinois à bord d’un Yongshi BJ2022 portant les nouveaux gilets de protection individuelle Type-06 (Photo: CCTV1)

Des médias chinois ont fait état d’un avancement stratégique en matière de matériaux synthétiques avec la production en masse par le géant chinois des hydrocarbures SINOPEC d’une fibre Para-Aramide surnommée la Soie dorée.

Cette fibre similaire au Kevlar est utilisée dans un grand nombre d’applications industrielles et entre désormais dans la composition de nouveaux gilets de protection individuelle portés par les soldats chinois. Le nouveau Type 06 qui a fait son apparition lors du dernier grand défilé militaire de l’Armée de Libération Populaire de Chine serait ultra-léger (1.5 kilogrammes) et extrêmement résistant. Les plaques de protection en « soie d’or » seraient infiniment plus efficaces que les meilleurs plaques d’acier et peuvent absorber ou dissiper le choc cinétique de balles d’un fusil automatique et de fragments d’obus ou shrapnels.

Un autre média chinois évoque les sanctions invisibles et les interdictions ayant empêché la Chine d’importer et d’acquérir des fibres à usage militaire sur le marché international; tout en se félicitant que ce « blocus non déclaré » ait aidé Beijing à fabriquer par ses moyens propres un meilleur produit susceptible d’accélérer le développement des capacités militaires chinoises.

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.