Il ne reste que les toilettes du module cargo extérieur, lesquelles ne sont plus utilisables en position d’amarrage. Les astronautes et les cosmonautes actuellement en orbite à bord de la station devront être réduits à utiliser des… couches pour adultes. Reste à connaître leur modèle et si elles sont adaptées à un usage en zéro gravitation.

La conquête spatiale a encore un long chemin à parcourir.

Publicités

4 commentaires

  1. Je ne sais si un voyou ou une voyelle du 93 sont autorisés à donner leur avis negligeable devant celui autorisé des bobos diplômés mais ignorants, toujours est-il qu’il me semble naturel que le les responsables de la pseudo-conquête spatiale demandent conseil à Tsahal dont les soldats courageux ont une longue expérience de l’utilisation des couches dans leur Merkava indestructible. Plus généralement, il m’est revenu que des scientifiques free-lance viennent de mettre au point des couches qui protègent le cul et les parties génitales des astronautes mâles et femelles contre les rayonnements mortels de la ceinture de Van Allen, mais, étant donné le nombre réduit de ces derniers, la chose semble hors de prix et non rentable. Le plus brillant de ces génies pour ainsi dire espace-spéciaux, proposent la production de masse de couches qui protégeront les tout-petits contre le progrès : diverses ondes électromagnétiques en passant par le compteur Linky, pour rendre la chose rentable et pour que le progrès de la science, démocratique par essence, profite à tout le monde.

  2. Il vont bientôt devoir faire une sortie spatiale pour déposer leur pêche.
    Il y a plein de métiers qui vont rêver comme astronautes où pilote de chasse, mais quand ont sais qu’ils doivent porter des couches lors de longue mission, le rêve s’effondre.

    1. Author

      Le métier d’astronaute, spationaute ou cosmonaute ou encore de Taikonaute n’est pas de tout repos. Rien que pour la gymnastique des toilettes en gravité Zéro….

      1. C’est sur qu’il faut vraiment en vouloir pour faire tous ces exercices et être validé apte après tant d’années.

        Je me rappelle de la station MIR ceux qui y sont allés pour la première fois ont toujours parlé de cette odeur pestilentielle dès que le sas d’entrée s’ouvrait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.