La Libye entre le rythme du Mehter et la dictature d’un nouveau tyran africain soutenu par les grandes puissances

Les forces du Maréchal Khalifa Haftar, pressées par ses soutiens étrangers d’en finir avec l’assaut interminable de Tripoli, continuent d’avancer vers la capitale dans le cadre d’une nouvelle offensive qualifiée de « décisive ».

Sentant un danger imminent, le président du Gouvernement d’Union Nationale (GNA), Fayez al-Sarraj, le seul qui soit reconnu par les Nations Unies, a officiellement appelé à l’aide cinq pays « amis »: l’Algérie, les Etats-Unis, l’Italie, le Royaume-Uni et la Turquie.

Dans le camp rival, les forces de Haftar sont soutenus financièrement et militairement par l’Arabie Saoudite, l’Egypte, les Emirats Arabes Unis, la France et la Russie. Les Etats-Unis soutiennent également Haftar mais de façon bien plus discrète que celle des autres pays.

Des cinq pays « amis » auxquels le président du Gouvernement d’Union Nationale de Libye a adressé une demande d’aide, seule la Turquie est disposée à envoyer une force dite de réaction rapide à Tripoli dans le cade d’un Accord militaire bilatéral.

L’Algérie ne semble pas disposée à bouger le moindre petit doigt en Libye et se contente de renforcer le déploiement de dizaines de milliers de troupes et d’avions d’attaque au sol le long de ses frontières avec la Libye.

Les Etats-Unis et le Royaume-Uni attendent l’émergence d’un pôle de puissance en Libye pour le soutenir et abandonner al-Sarraj à son sort.

L’Italie, un pays membre de l’OTAN soutient Tripoli et est en rivalité totale avec la France en Libye mais n’osera jamais s’opposer à Washington sur le dossier libyen. Reste la Turquie.

Dans les faits, toutes les données convergent vers une intervention militaire turque en Libye. L’opposition de l’Egypte et son hostilité envers la Turquie, en grande partie motivées par l’idéologie mais surtout par l’émergence de la Turquie comme un leader régional, ne dépassera pas le cadre de la rhétorique belliqueuse en cas d’intervention militaire turque directe en Tripolitaine.

Dans le cas encore improbable où Le Caire opterait pour une confrontation armée avec la Turquie en Libye, l’Egypte n’a quasiment aucune chance de l’emporter. La Turquie est toujours un pays membre de l’OTAN et un des alliés les plus proches de l’actuelle administration Trump.

Le seul pays qui pourrait interférer de façon plus ou moins efficace contre une intervention militaire turque directe en Libye demeure la Russie dont le soutien à Haftar étonne l’Algérie et il demeure clair que c’est là un des principaux points de divergence entre Alger et Moscou.

Les Algériens ne considèrent nullement Haftar comme digne de confiance ou fiable et le perçoivent plutôt comme un simple agent d’une stratégie internationale qui le dépasse. Pour sa part, le Maréchal Khalifa Haftar est résolument hostile à l’Algérie et ce sentiment est hérité du temps de l’ancien régime de Gaddafi.

Piégé par sa politique de non-intervention, mais également par ses liens de coopération étroite dans le domaine de l’industrie militaire avec les Emirats Arabes Unis, le commandement militaire algérien n’interviendra pas dans un conflit qu’il considère « provoqué » par le désastre de l’intervention de l’OTAN en Libye en 2011.

Par contre, l’opinion algérienne, de plus en plus turcophile depuis quelques années, est majoritairement favorable à une alliance militaire avec la Turquie pour intervenir en Libye. Indubitablement, le pouvoir Algérien ne suivra jamais cette voie car il considère toujours la Turquie comme un membre de l’OTAN et donc une partie du problème.

Les Etats-Unis jouent sur les deux tableaux et soutiennent simultanément les deux belligérants en Libye. Les médias mainstream ont une fâcheuse tendance à présenter la guerre civile libyenne comme une lutte entre un Gouvernement d’union nationale opposé à un Parlement armé lequel se serait exilé à Tobrouk en Cyrénaïque, lui même soutenu par l’Armée Nationale Libyenne dirigée par Haftar.

Cette description est pour moins mensongère dans la mesure où les forces de Haftar, lesquelle se sont arrogé le droit d’usurper la qualité de forces armées sont considérées comme de simples milices que les soutiens étrangers de Haftar ont mieux armés. Quand au Parlement, il est composé des seigneurs de guerre, des chefs de milices plus ou moins autonomes et réclamant chacune un apanage et le contrôle de ressources dans un fief. La situation est encore plus complexe au Fezzan où les rapports de forces sont encore plus profondément marquées et imbriquées. En filigrane se dressent les ombres des partisans de l’ancien régime qui se sont réarmés ou encore les grands contrebandiers qui contrôlent les bandes armées au Sahel et qui se sont alliés objectivement à des réseaux luttant contre la présence militaire étrangère au Mali, au Niger, au Burkina Faso et au Tchad.

En tout état de cause, la Libye qui demeure un pays très riche en pétrole, attise beaucoup de convoitises et de rivalités géostratégiques dont les soubresauts risquent d’embraser la méditerranée centrale après avoir emporté le Sahel. Entre la résurrection du Mehter turc (un ancien orchestre militaire des Janissaires) et un tyran sanguinaire soutenu par les grandes puissances, la dance risque de ne pas être de tout repos. La déstabilisation de la Libye par l’OTAN a eu des conséquences désastreuses sur l’Europe (multiplication par un facteur de 250 du flux migratoire) et le Sahel dont une grande partie échappe désormais à tout contrôle.

Publicités

35 Replies to “La Libye entre le rythme du Mehter et la dictature d’un nouveau tyran africain soutenu par les grandes puissances”

  1. Les méfaits d’un président « français » sioniste (Hollande et macron étaient aussi cons que lui)…, sarkozy et sa guerre, comme aimaient nous le rappeler en s’esclaffant les Etasuniens (qui a fait assassiner des centaines de milliers de libyens, juste pour des raisons idéologiques (farouche défenseur des thèses criminelles sionistes, et surtout parce que cette petite ordure avait tapé dans la caisse ! Tout comme son prédécesseur Hollande et son suiveur macron, de manière plus discrète, il est vrai…)

    1. Et jamais inquiété, malgré de très, très lourdes « présomptions » (et c’est peu dire) pesant sur la tête de cette crapule de sarkozy… (et qui ose dispenser ses « conseils » à une autre crapule… macron. C’est aussi à ça qu’on les reconnait!)

    1. un avion cargo plein ras la gueule d’armes est passé par l’Algérie puis est allé décharger a Misrata avant de se rendre en Turquie !
      l’Algérie joue donc au coté des Turcs !
      l’Algérie n’as peut être pas la possibilité de le faire ouvertement et si elle considère les hommes de Tripoli comme des terroriste et Haftar comme un pion des USA elle ne peut que souhaiter qu’ils s’entre-tuent

      1. S’entre-tuer n’est pas bon du tout pour les frontieres algeriennes, ya un jeu de flipper qui se joue en back ground et dont on n’a pas toutes les variables, pour avoir une analyse claire et nette de cette situation. Mais la presence militaire turque en Libye, n’est pas un bon presage pour l’avenir

        1. étrange cette histoire qui veut que la présence de la Turquie serait plus dangereuse que celle de la France ou les USA !
          la Turquie est loin de chez elle avec du lourd en face !

          1. La Turquie soutien l’integrisme internationale (l’international islamiste) ou si tu veux les freres musulmans, elle les finances (avec le Qatar) et les abrites chez elle, elle soutien meme une partie du terrorisme comme le front el nosra et les autres groupuscules, alors oui il faut s’inquieter de cette presence dans cette region, pourtant je devrais m’en rejouir (de cette presence) helas non!

    2. L’article d’Algériepart va vite en besogne. La société des vols cargo Moldave transporte usuellement des équipements spéciaux de Tawazun UAE, des machines-outils pour l’industrie militaire (l’Algérie, les Emirats et l’Allemagne coopèrent beaucoup dans ce domaine). Le vol de Misrata en provenance des Emirats via Alger prend à contrepied les alliances connues. Les Emirats ne supportent pas du tout Misrata.

      1. Les pays qui souhaitent développer une force armée digne de se nom, feraient mieux d’investir dans les machines outils pour apprendre à produire leurs propre armement plutôt que d’acheter directement la ferraille occidentale ou le matériel préhistorique russe.

  2. @EXCALIBUR, @SKIPPER, il y aurait des rumeurs disant qu’ils ont pris contact avec Saif al Islam Kadhafi !
    pourquoi laisseraient ils tout le pétrole a prix réduit aux occidentaux ?
    les Turcs en Libye leurs permettraient d’alléger la pression en Syrie !
    moi j’aime bien leurs esprit stratégique !

  3. Perso, j’aime pas le jeux géopolitique russe, un pays hypocrite comme l’autre camp. Pkoa supportent-ils ce sanguinaire de Haftar non-reconnu par l’ONU. Trop d’hypocrisie dans leur façon de faire! Ne vous fiez a personne les « bons » n’existent pas dans ce putain de monde, chacun cherche ses intérêts !

    1. Je dis toujours que les Américains et les Russes joue aux gentil flic et aux mauvais flic et selon le pays il inverse les rôles.
      Les deux servent les mêmes maîtres derrière le rideau.

      1. C’est d’une autre façon ce que je voulais déjà répondre à Basillais l’autre jour (mais je commente trop ces derniers temps) à propos de Trump et Macron qui travaillent chacun pour une des branches de la famille Rothschild. Ajoutons-y les Loubavitch pour Poutine et quelques autres grandes familles derrière par exemple « Sarko, Obama et Blair » cités récemment par S51 auxquels je me fais un plaisir d’ajouter l’ignoble Aznar. Contrairement à d’autres je ne me fais aucune illusion au sujet de la Chine.
        Le grand jeu est un grand cirque.

        1. C’est vrai qu’aucun pays n’échappe à la règle.
          Pouvoir et opposition joue la partition qu’ont leurs a donnée.
          Gilet jaune, révolution de couleur, hirak tout ça c’est juste pour occuper les moutons.
          Certains de mes cousins en Algérie pense que ce nouveau président va tout changer, je leurs ai dit de ne pas trop rêver.

          1. sous prétexte que Poutine ne défend pas les intérêt Palestiniens Poutine est un vendu aux juifs !
            Poutine défend les intérêts des Russes et de la Russie !
            son rôle n’est pas de faire fuir tout les oligarques mais de leurs faire rapatrier leurs avoirs en Russie pour les moins corrompus .
            je ne prétend pas qu’il n’as pas l’intention de mettre certain de ceux qu’il soutien sous sa coupe car il préféreras toujours voir la Syrie dépendante de la Russie que de l’Iran . et alors ?
            la Russie n’a plus de dettes et possède de quoi rembourser les dettes des grande compagnie gazière ! dans le genre soumis ont fait mieux non ?

          2. Je n’ai pas parlé de la Palestine, Poutine n’est pas le maître unique de la Russie ces 2 filles sont mariés à des sionistes tout comme la fille de Trump.
            Poutine à chassé des oligarques pour en mettre d’autres, en dehors des grandes villes les infrastructures ne sont pas au top, la classe des bourgeois se vautre dans le caviar et le luxe, ils vont même chercher des jeunes filles, au fin fond de la Russie, qui ont le malheur d’être belle pour devenir des putes à oligarque en leurs faisant miroiter une carrière de star.
            Poutine n’est pas un saint et je doute qu’il ne s’est pas rempli les poches depuis qu’il est Président.
            Il est issu du parti communiste les assassins du tsar et de sa famille, les mêmes qui sont derrière la révolution française et les autres.
            Quant un coté de l’empire s’effondre ceux qui tire les ficelles passe de l’autre côté.
            La dédollarisation du monde est dictée par les maîtres du mon pour faire sortir les dollars de chine et de Russie, rien n’est dû au hasard.
            Personne ne rêve d’aller vivre en Russie alors que l’Occident fait toujours rêver.

          3.  » Poutine n’est pas le maître unique de la Russie ses 2 filles sont mariés à des sionistes  »
            des preuves !
             » Personne ne rêve d’aller vivre en Russie alors que l’Occident fait toujours rêver.  »
            c’est sur tu vie en france un pays chrétien tu le soutiens donc par tes impôts sur ta consommation !
            soit cohérent vas vivre dans le pays que tu soutiens ou celui que tu veux améliorer parce que tu y a tes traditions tes origines !
            en france ce sont ces gilet jaunes que tu accuses d’être des faire valoir qui tentent de changer les chose !

          4. Nous sommes samedi après-midi. Dans quelle rue es-tu en train de manifester? Que je te rejoigne et qu’on aille trinquer un coup !

          5. j’y suis pas tous les jours je t’attend demain sur le péage de saint arnoult !

          6. Ah ce serait marrant ! mais de Bruxelles ça va pas être évident surtout avec ces grèves, les blablabus sont remplis! Je compte marcher entre Paris et Tours l’année prochaine (sans gps généralement bien qu’il soit incorporé ds le smartphone), j’passerai pas loin.
            Tu filmes pas pour youtube ou fessbouc? Bon courage à tous ces gens qui se battent, manipulés ou pas.

          7. Je ne vois pas le rapport entre ce que je dis et ce que tu me réponds.
            Je n’ai jamais été gilet jaune, ça fait un an que ça dure pour aucun résultat, mardi je suis allé voir la manif pour les retraites j’étais en tête de cortège avec la police et j’avançais avec eux, j’y étais juste pour voir une manif et pas pour manifester.
            Pour ce qui est de la retraite ça fait longtemps que j’ai compris que je finirai avec une retraite de misère, donc je n’ai ni femme ni enfants, plutôt mourir seul que d’offrir des esclaves à ce monde.
            J’ai bossé avec des gens qui sont partis avec 1200 € de retraite pour 40 ans de carrière, alors qu’il y à des gens qui n’ont jamais travaillé et qui touche 800 € de minimum vieillesse, 400 € de plus pour une vie de travail SUPER la vie des travailleurs.

            Je ne soutient ni Poutine, ni Trump ni personne je suis un partisan de l’extinction de masse de l’espèce humaine, seul véritable nuisibles de cette planète.
            Mes impôts sont partis dans le maquillage de Brigitte ou les homards de François de rugy.

          8. si tu était allé comme je l’ai fait sur des rond point tu aurais vu et c’est le plus important a mon avis que beaucoup de personne qui ne savait rien ont compris le vol de la création monétaire et ont pris des lien internet pour s’informer !
            moi bêtement je n’avait que stratégika51 et bruno bertez a leur proposer qu’il ne connaissaient pas !
            certes cela fait un an déjà mais ce combat ne fait que commencer c’est une guerre de l’information et la connaissance !
            et si le système s’effondre de lui même, quand nous auront tout perdu, je doute qu’ils pourront recommencer a nous faire accepter un nouveau système corrompus !

          9. Merci mais j’avais déjà les yeux ouverts sur le système monétaire, personne ne gagne à long terme contre les marchands du temple.
            Ils peuvent êtres chassé mille fois, ils reviendront 1001 fois.
            Les marchands du temple organisent eux mêmes leurs expulsions pour arriver à s’installer partout, ont ne gagne pas contre des gens qui ont l’art de duper les foules pendant des millénaires.
            C’est où eux où le chaos.

            La Russie tout comme la Chine sont liés à la BRI la mère de toute les banques centrales.

            Je ne suis pas défaitiste mais réaliste, Macron passera toutes ses réformes même si il perd la prochaine élection le suivant passera les siennes aussi, ainsi de suite.

            comme disait Coluche  » si voter changeait quelque chose il y a longtemps que ça aurait été interdit « .

            Il y a aussi cette citation de je ne sais qui.  » si vous pensez que remplacer un homme politique par un autre, changera quelque chose, c’est que vous faites partie du problème  »

            Des forces obscures sont à l’œuvre qui dépasse la simple pensé terre à terre, si le but des foules c’est d’avoir plus d’argent pour pouvoir consommer plus, c’est qu’ils ne mérite ni l’un ni l’autre.

          10. Je viens d’avoir la confirmation que la Chine qui achevera dans sept mois son troisième et plus grand porte-avions après avoir maîtrisé la catapulte électromagnétique, dispose d’une dizaine de portes-avions en développement dont trois en état avancé. La cadence de production des destroyers est quasi-infernale et il ne fait aucun doute pourquoi Xi Jinping à été nommé à vie. Le développement titanesque de la tech chinoise est totalement inconnu ou passé sous silence par l’ensemble des médias. Strategika51 a été le premier blog non asiatique à avoir fait allusion à l’existence d’une Armée de l’ombre chinoise. C’était une sous-évaluation.

          11. Donc le plan pour la 3 ème guerres mondiales est sur les rails.
            Les moutons n’ont qu’à bien se tenir.

          12. la Chine ne construit pas son armée pour faire la guerre mais en pensant pouvoir ainsi éviter d’avoir a la faire !
            je pense que cette stratégie est un gaspillage de ressource la meilleur stratégie aurait été celle du harcèlement des Français, Anglais et des USA .
            seul un épuisement peut faire renoncer les élites occidentales !

          13. Tout détruire pour tout reconstruire, ainsi va le monde dans une économie de ++ il ne peut y avoir de -.

            Les Russes disent que les portes avion sont obsolètes car c’est des cibles facile à atteindre, si la Chine construit des portes avion c’est qu’il doive avoir des raisons.

        2. J’ai noté votre réponse et je suis d’accord avec vous : ce n’est qu’un cirque et encore les cirques sont rigolos… là c’est la baie des requins…

          Un de mes espoirs réside justement dans le caractère IGNOBLE de toutes ces guerres : incapables de Vérité, ils sont pris dans un dilemme des Prisonniers à base technologique qui les emportera tous… et c’est cela qu’ils craignent.. j’ai publié avec vacarme tout un livre (PDF) sur ce sujet et je suis quasi sûr qu’ils l’ont lu et vérifié les sources : ils sont leurs propres bourreaux. Les peuples n’ont qu’à essayer de survivre, un peu comme les mammifères ont survécu dans l’ombre des dinosaures qui ont fini par disparaître…

  4. Excellent article mais je pense que la Russie joue un autre jeu en Libye et elle ne soutient pas réellement Haftar mais attend une opportunité pour mettre en échec « ses partenaires de l’Otan ».

    1. Idem la Russie qui dit toujours qu’ils faut respecter la droit internationale, là elle s’oppose à un gouvernement reconnu par l’ONU.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.