Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

Un avion furtif de cinquième génération Sukhoï Su-57 (T-50) s’est écrasé le 24 décembre 2019 à 120 kilomètres de la base aérienne de Dzyomgi à Khabarovsk Krai près de la ville de Komsomolsk-on-Amur dans l’extrême Orient russe.

Le pilote de l’appareil a réussi à s’ejecter et à pu être récupéré par un hélicoptère Mil Mi-8.

L’appareil appartenait à l’usine d’aviation Yuri Gagarine de Komsomolsk-on-Amur et servait à des essais de motorisation.

C’est le premier crash d’un Su-57 rendu public par les autorités russes.

13 thoughts on “Russie: premier crash d’un avion furtif de cinquième génération Sukhoï Su-57 (T-50)

  1. C’est des choses qui arrivent, et pour les occidentaux y a pas de quoi pavoiser. La liste des crash des avions F-22 et F-35 est encore tenue ultra secrete, et si un jour on a accés, y aurait de quoi surprendre. Au moins les autorités russes ont communiqué. C’est tout a fait normal pour un avion en phase de maturation. Je rappelle que rien que pour le F-14 -à l’époque- il y eut au moins plus de 100 accidents, officiellement admits par les autorités US.
    Je pense que l’avion SU-57 confirme l’excellente santé de la technologie russe, et demontre que la Russie est toujours au top niveau technologique.
    Un rapprochement avec la France serait une excellente chose.

    1. joyeuses fêtes foxhound! et à toi aussi Strategika.

      un rapprochement avec les Russes? mais cela va pas la tête, tu veux que l’on se retrouve sous blocus nord-américain?

      t’inquiète pas, aucun risque que cela n’arrive avec les 3 pantins que l’on supporte depuis mai 2007!

      1. Pour commencer joyeuse fete à toutes et à tous.
        un rapprochement avec les Russes? mais cela va pas la tête,…
        Il y a des infos qui sont destinées aux populaces que nous sommes tous, et d’autres qu’on accede beaucoup plus difficileemnt et certaines sont inaccessibles.
        Je m’étais fais l’écho sur ce forum d’un compte rendu de la Rand -véritable organe officieux de tout ce qui se fait à Washington-, qui affirmait avec un ton à peine agacé, pour pas dire enragé, que la Russie avait aidé la France à construire ou à rattrapper son retard dans le domaines trés sensibles des armes hypersoniques. Or ce domaine est la ligne rouge pour Washington, ça veut dire que tout pays occidentale qui en a sort de l’orbite US, parce que trop independant. C’est inadmissible pour les élites US. Et ça s’est passé vers les années 2012, autrement dit sous le mandat de Sarko, et Hollande, et ça continue encore aujourd’hui, ce qui veut dire que les guignols qu’on voit tous les jours, ne sont là que pour la figuration, et c’est bien ce que je pensais, ce sont des élites qu’on ne connait pas, qu’on ne voit pas qui dirigent les pays occidentaux.
        C’est une question de temps avant que les élites françaises ne sortent de l’orbite US, comme sont entrain de le faire les élites britaniques, suisses, et sans doute japonaises.

        1. le pilote s’est éjecté sans problème le programme se poursuit et les Américain continuent de se rassurer comme il peuvent donc tous va bien !
          bonne fêtes a tous 😉

      2. @Bernardo
        Ici un exemple de realpolitik
        https://news.yahoo.com/china-japan-agree-cooperate-improve-105801152.html
        Il faut savoir que le Japon a actuellement un premier ministre encore pire que notre Le Pen. Zemmour à coté passerait pour un enfant de choeur. Shinzo Abe est une saloperie d’extremiste, cependant les interets géostratégiques du Japon prime avant toutes considérations. Et derrière cette façade anti coréenne et farouchement anti communiste, se cache en réalité un pays qui n’a qu’une seule envie integrer, s(arrimer aux nombreux projets des Brics. En réalité la posture anti coréenne du gouvernement japonnais est avant toute chose une un cinéma qui a essentiellement pour but de tester la determination et la capacité des Etats Unis à assumer un leadership. Les américains ne s’y sont pas trompés, ils ont ainsi refusé les transferts de technologies d’avion de generation V à destination du Japon. Et le Japon est entrain de travailler pour produire un avion de generation VI -aide discrete de la Russie ? Qui sait ?-. Cependant cet embargo pour l’Amérique est une arme à double tranchant, qui ne sera de toute façon pas tenable à moyen terme.
        Parce que les Etats Unis ont definitivement perdu la suprématie militaire, dans la plupart des domaines, y compris dans la marine de guerre. Et toute le monde le sait.
        Une chose est absolument certaine par delà les guignols qui se succèdent a la tetes des chanceleries européennes, les vraies élites qui tiennent les reines su pouvoir en Europe entendent faire ce qu’elles ont envie. Que ça plaise à Washington ou non.

        1. Les restrictions draconiennes imposées par Washington aux forces d’autodéfense niponnes (appellation contrôlée) persistent et se sont renforcées depuis quelques années. Ce qui irrite au fond certains japonais dont la caisse a été sollicitée à fond pour le financement de la guerre du Golfe ou celle d’Afghanistan. Les japonais n’oublient pas encore le tapage occidental vers la fin des années 80 sur l’émergence de la puissance économique du Japon. Il n’ont plus décollé depuis. Cependant, ils exploitent la question coréenne et la Chine pour tenter de secouer le joug américain qui les étrangle totalement. Pas question que le Japon fasse ceci ou cela mais on fait appel à Tokyo pour financer des trous dans le budget astronomique ses aventures militaires de l’Empire en plein hubris.
          Que peuvent réellement faire les japonais dont la société est en train de crever à petit feu sous les effets pervers du “progrès technoliberal” ou les gens s’enferment dans un monde virtuel et ont peur de s’adresser la parole (un marché florissant de sexbots en perspective au demeurant) et dont le déclin démographique non atténué par l’émigration comme en Europe/Amérique du Nord continue ?
          Frau Merkel dont le pays est lui aussi une sorte de protectorat US a trouvé une solution: faire ramener un million de Levantins en Allemagne en excluant les Africains parce que selon elle, la résistance de la Syrie démontre que ces peuples du Levant sont travailleurs et ont du ressort. Ils sont prolifiques en plus et bons pour l’économie et par dessus tout la consommation Allemandes pour les 50 prochaines années.
          Les États-Unis font la même chose mais en grand. Ils veulent avoir une population de plus d’un demi-milliard de personnes le plus vite possible. Mais le Japon ? Il perd sa population d’année en année. Et en dépit des braves habitants et du maire d’Okinawa, qui ne veulent plus de bases US chez eux, les autres se contentent d’une vie assez futuriste certes mais morne…

          1. ” Les États-Unis font la même chose mais en grand. Ils veulent avoir une population de plus d’un demi-milliard de personnes le plus vite possible. ”
            mais Trump ne construit il pas justement un mur pour empêcher l’immigration ?
            qu’entendez vous ici par “Les États-Unis ” ?

          2. Je suis admirative face au peuple japonais et son histoire! Quelle force guide l’île aux centenaires? La résilience?
            Suivez votre Ikigaï!!!
            Belles et douces fêtes à tous et un grand Merci Strategika pour toutes ces lumières! 🥂🌬🍀 💫 🌞

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :