Stats

  • 6 336 544 Hits
360TotalSecurity WW
Paradox [CPS] WW
Paradox [CPS] WW
25/11/2020

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

Premier exercice naval conjoint entre la Chine, l’Iran et la Russie en mer d’Oman et dans l’océan indien

Une période historique vient de se terminer dans le chaos. Une nouvelle ère vient officiellement de commencer.

C’est aux historiens du futur qu’incombe la tâche de qualifier ou non la période s’étalant entre l’invasion US de l’Irak en 2003 jusqu’à la fin de la bataille décisive d’Alep en 2016 de guerre mondiale ou non. Quel que soit le verdict de l’histoire, à quelques jours de 2020, les rapports de puissance dans le monde ont définitivement changé.

Un nouveau monde s’affirme. Les navires de guerre chinois, russes et iraniens participent sans aucun complexe à des manœuvres conjointes en mer d’Oman et dans l’océan indien. La frégate russe Yaroslav Mudry (ex- Nepristupnyi) de la classe Neustrachimyé est accueillie dans le port militaire iranien de Chabahar dans le sud de l’Iran tandis que le destroyer chinois Type 052D Xining croisait au large. Les navires de guerre de la Chine, l’Iran et la Russie participent pour la première fois à un exercice contre le « terrorisme international », le vrai, celui utilisé par les anciennes puissances conventionnelles d’un monde révolu. L’image est forte. Le message est clair.

Destroyer Type 052D Xining de la marine de guerre chinoise
La frégate russe Yaruslav Mudry

La déstabilisation de Hong Kong, la guerre commerciale et les campagnes de réactivation du front du Xinjiang ont convaincu Beijing de cesser d’adopter un profil bas et de s’assumer de plus en plus ses positions. La Chine entend sécuriser les routes de ravitaillement en brut passant par les détroits de la péninsule arabique, la Corne de l’Afrique et l’océan indien et ne tolérera plus aucun incident mystérieux comme ceux ayant affecté plusieurs tankers dans le Golfe arabo-persique.

%d blogueurs aiment cette page :