Stats

  • 6 860 150 Hits
12/06/2021

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

Les frappes américaines contre Kataeb Hezbollah al-Irak ou les phalanges du Hezbollah d’Irak, une organisation paramilitaire pro-iranienne mais non financée par l’Iran, ont déclenché un processus qu’il sera très difficile à contrôler. Au point où l’on soupçonne que c’était l’effet recherché par les attaques ayant visé auparavant des “contractors” américains en Irak. C’est donc et un piège et Washington y est encore tombé tête baissée dedans.

%d blogueurs aiment cette page :