Funerailles ddu général major Qassem Sulaimani à Ahwaz, Iran
Vidéo diffusée par le mouvement de Ansar Allah (Houthis) du Yémen jurant de venger la mort du général major Sulaimani

Le monde Chiite est en guerre ouverte avec l’empire. Le ciblage du commandant iranien de la force Al-Qods est une erreur stratégique majeure car elle aura de très lourdes conséquences dans les années à venir. L’une des premières conséquences de l’assassinat du général major Sulaimani est son remplacement par un homme connu pour ses déclarations très controversées contre le régime. Le général de Brigade Ismail Ghani est un officier iconoclaste, rebelle, qui n’a jamais accepté la méthode « Soft » de son prédécesseur, surtout vis à vis d’Israël. Le général Ghani est le véritable théoricien de l’exportation des capacités de guerre asymétrique de la Republique Islamique iranienne. Ayant passé l’essentiel de sa carrière dans le renseignement militaire après une expérience au combat lors de la désastreuse guerre Iran-Irak (1980-1988), Ghani est considéré comme le choix de la faction la plus dure du Corps des Gardiens de la Révolution. C’est l’un des chefs militaires les plus lésés en Iran pour son opposition à la politique officielle et son franc-parler mais est considéré comme l’un des très rares officiers iraniens à avoir eu l’aval du président syrien Bashar Al-Assad qui disait de lui » voilà le genre d’hommes qu’il nous faut ! ». En effet pour Ghani, tout comme Al-Assad, l’entité tératologique ayant usurpé le nom biblique d’Israël, un des noms de Jacob, est une monstruosité constituant une anomalie historique condamnée tôt ou tard à disparaître. Car pour les renseignements syriens de l’Armée de l’air et les renseignements iraniens, il n’y a qu’un seul commanditaire à tous les troubles secouant le Moyen-Orient et au delà cette région depuis 70 ans et ce fauteur de troubles historique est ce qu’ils désignent comme l’entité sioniste et son influence ou plutôt mainmise absolue sur les appareils législatifs et exécutifs de l’Empire et ses vassaux.

Des émissaires du Qatar et d’autres pays du Golfe sont allés à Téhéran pour dissuader les iraniens d’une éventuelle action de représailles mais il semble que l’émissaire Qatari ait été porteur d’une missive secrète du président US Donald Trump visant à abaisser la tension. Les iraniens l’auraient refusé dans le fond et dans la forme suscitant l’ire de Trump. D’autres puissances comme la Chine ont conseillé aux iraniens de ne rien faire afin d’éviter une escalade extrêmement difficile à prévoir l’issue. Mais les iraniens sont furieux. Ils ont juré de riposter de manière stratégique. A noter dans ce contexte fort tendu, le silence de Syed Hassan Nasrallah, le leader charismatique du Hezbollah Libanais ainsi que le silence de Damas, deux alliés de Téhéran qui ont mis leurs forces en état d’alerte maximale.

Il semble que la Chine refuse tout escalade et les médias chinois insistent longuement que ni Washington ni Téhéran ne veulent d’un conflit ouvert aux conséquences aléatoires pour tout le monde. Moscou suit avec une extrême préoccupation la situation mais sait que les États-Unis jouent à la roulette russe avec un Iran meurtri par les sanctions et les privations. Par dessus tout, l’Iran ne sera pas seul à se battre mais entraînera avec lui l’ensemble du Levant et le Golfe. Cette éventualité met en péril l’ensemble des acteurs.

Les chinois sont réalistes. Ils estiment que les iraniens ne disposent pas de la puissance suffisante pour soutenir un conflit classique avec les États-Unis en pointant du doigts les carences avérées de la République iranienne dans les domaines de l’aviation et de la marine de surface. Mais des stratèges iraniens estiment que l’approche iranienne en matière de guerre asymétrique et non-conventionnelle ouverte est quasiment imparable. De plus, Téhéran pourrait estimer que le niveau de la menace existentielle pourrait annuler son adhésion à l’Accord nucléaire (Joint Comprehensive Plan of Action) et amener les iraniens à poursuivre la stratégie de dissuasion réussie de la Corée du Nord. Le général Ghani, le nouveau commandant de la Force Al-Qods est l’un des plus fervents partisans de cette voie.

Le général de Brigade Ismail Ghani, le remplaçant du général major Sulaimani est un théoricien de l’exportation de la lutte asymétrique et un spécialiste du renseignement militaire.
Des images des dégâts matériels causés par le tir de quelques roquettes sur le périmètre de l’ambassade US à Baghdad par des éléments isolés du Hachd Al-Chaabi.

Un commandant du Corps des Gardiens de la Révolution a affirmé que la base de données des cibles immédiates à la disposition de l’Iran inclut 35 bases militaires américaines entourant la République Islamique. Ce à quoi le président US Donald Trump a réagi en annonçant que d’éventuelles représailles iraniennes seraient contrées par le bombardement de plus de 53 sites iraniens avec des « armes surpuissantes ». Au delà de cette surenchère, il semble que Washington se soit pris à un piège dont il mesure mal les conséquences désastreuses. L’économie US a certes besoin d’une guerre pour relancer l’adhésion à un mensonge universel mais les véritables instigateurs de cette escalade sont les Israéliens et leur alliés de l’AIPAC, le très puissant lobby pro-israélien terrorisent le monde politique US. Les États-Unis ont déjà perdu plus de 7 trillions de dollars US en Irak à cause de ces contradictions insurmontables. Ils sont en train de se redéployer pour une autre aventure encore plus coûteuse. En filigrane, l’Irak demeure problématique. On a longtemps accusé Baghdad d’être passé sous l’influence de l’Iran alors que les irakiens marchandaient le maintien de plus de 33 bases militaires US sur le sol irakien. Certains responsables iraniens s’en accomodaient jusqu’à ce qu’ils apprennent que l’on peut pas faire chambre commune avec un ennemi qui ne veut que votre destruction. Encore une fois, l’Irak est définitivement le maillon le plus faible de ce continuum stratégique s’étendant du plateau iranien jusqu’en Méditerranée orientale. Les syriens avaient une visions précise des enjeux et ils n’ont jamais fait confiance aux irakiens dans leur lutte durant la guerre hybride meurtrière qui leur a été imposé par l’empire sur instigation d’Israël.

L’Iran est parvenu à la question existentielle. Être ou ne pas être. Soit il opte pour la dissuasion ultime, soit il continue à subir les sanctions et les attaques perfides d’un empire en perdition, en pleine crise d’hubris.

Alea Jacta est.

Publicités

48 commentaires

  1. suite a l’assassinat d’Abbas Moussaoui en 1992,
    Hassan Nasrallah lui succédé on connais la suite

    le successeur de feu général major Qassem Sulaimani
    je cite STRATEGIKA51
    « Le général de Brigade Ismail Ghani est un officier iconoclaste, rebelle, qui n’a jamais accepté la méthode « Soft » de son prédécesseur, surtout vis à vis d’Israël »

    la résistance n’en sera que plus raffermit.

    Citation de Gandhi
    « La victoire obtenue par la violence équivaut à une défaite, car elle est momentanée. »

  2. Il m’est difficile de croire que D. Trump s’est laissé embarquer par si niaisement dans un plan si suicidaire d »inspiration néocon, qu’il combat lui même. Voici une analyse à écouter & à voir. J’ignore ce qu’il en est réellement, je n’ai pas la prétention de posséder tous les éléments pour me faire un avis arrêté.
    L’avenir nous dira si elle est pertinente …
    Trump élimine le principal chef militaire iranien – Alexis Cossette Radio-Québec – YouTube

    1. Author

      Juste une nuance: Sulaimani n’était pas le principal chef militaire iranien mais juste le commandant d’un corps de 15000 hommes spécialisé dans la guerre irrégulière à l’étranger.

    2. Alexis Cossette peut être classé dans la catégorie national sioniste

      1. et toi dans la catégorie des crétins !

  3. Voici le texte exact qui a été voté unanimement ce dimanche (matin) 5 janvier 2020 :
    « … 1. L’Etat irakien devra mettre un terme à sa demande d’aide et d’assistance à l’adresse de la coalition internationale anti-Daech car les opérations militaires ont pris fin en Irak et Daech a été vaincu et en ce sens le gouvernement irakien devra mettre un terme à toute présence militaire étrangère en Irak et surtout à l’usage du ciel irakien par cette coalition. 2. Le gouvernement irakien et le commandant en chef des forces armées devront rendre public le nombre des formateurs étrangers dont ils ont besoin ainsi que leurs lieux de concentrations, leur mission et la durée de leur contrat. 3. Le gouvernement irakien devra porter plainte auprès du Conseil de sécurité et de l’ONU contre les Etats-Unis pour avoir commis des actes dangereux et contraires à la souveraineté et à la sécurité de l’Irak. 4. Ce projet de loi est exécutoire dès qu’il sera voté. … » Toujours selon cette information, l’Irak a officiellement porté plainte contre les États-Unis auprès de l’ONU pour la violation flagrante de sa souveraineté par les forces américaines. Parallèlement, le chef du Courant Sadriste vient d’appeler à la fermeture de l’ambassade américaine en Irak et à la formation « d’un axe de la Résistance mondiale ».
    oui Adélaïde parfaitement fiable, HISTORIQUE!

    1. Je pense que la décision de Moqtada al-Sadr de mettre ses troupes à la disposition de l’Etat irakien pour expulser les troupes étasuniennes (et leurs soi-disant alliés) hors d’Irak, a été déterminante, et le vote du parlement irakien ne faisait qu’entériner cette décision

      1. suite de : « la décision de Moqtada al-Sadr etc. »
        « … le leader Moqtada Sadr, terreur des Américains durant l’occupation de l’Irak (2003-2011) a lui aussi rejoint la majorité de ceux qui veulent expulser hors d’Irak, et le plus rapidement possible, les troupes étasuniennes, en réactivant son groupe, groupe qui compterait quelque 5 millions de membres. Ce dimanche 5 janvier 2020, il a appelé toutes les groupes de l’axe de la Résistance, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’Irak, à une réunion immédiate. Il faut, selon lui, renoncer à tout prix à l’accord sécuritaire conclu avec les Etats-Unis d’Amérique et fermer l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique et les bases étasuniennes et les expulser de l’Irak non sans humiliation. Il a aussi insisté sur la nécessité de pénaliser tout contact avec le gouvernement américain.


  4. Ce que pense la Chine des capacités de l’Iran de faire la guerre contre les éternels perdants américains dans toutes leurs agressions depuis leur existence contre des pays faibles, n’a aucune valeur en soit.

    Les Iraniens vont leur prouver le contraire et ils feraient mieux de s’en inspirer au lieu de jouer aux apprentis sorciers.
    La Chine doit savoir quelle est dans la liste des oligarques du N.O.M comme d’autres pays à détruire ou détruits, et de ce fait elle doit plutôt ce préoccupé à créer une force de coalisés, en guise de menaces avérées.
    On reconnaît ces vrais amis, quand on est dans la merde. ……

      1. Merci S51

        Je juge la capacité des uns et des autres sur le terrain.

        Et non sur la quantité, où les performances de la quincaillerie de certains fanfarons, qui n’ont jamais utilisé où faits leurs preuves sur les terrains d’actions en format réel.

        La Chine ne se rend pas compte que sa neutralité, joue contre elle.

        Elle doit ce décidée à rallier un bloc, ne pas se tromper dans son choix, pour ces propres intérêts. …

        Être ni pour l’un où l’autre, équivaut à être contre l’un et contre l’autre, dans l’esprit de tous.

        L’Iran et sur plusieurs conflits, sur plusieurs agressions et nous avons les résultats devant nous.

        Les Américains collectionnent les échecs, les crimes, les génocides, contre l’humanité.
        La coalition iranienne à plus de jokers sur l’issue d’une telle confrontation généralisé que les camps d’en face.
        Les Américains n’ont que l’arme nucléaire.
        Les Iraniens ont une panoplie de possibilités d’occasionner des dégâts équivalents plusieurs fois les bombes nucléaires dans la région et par ricochets dans le monde.
        Selon le cours des affrontements et du degré des attaques et pertes feront appliquer où pas le passage à l’acte.

  5. en tout cas, si on se demandait à quoi servait la vaine procédure d’empeachment contre trump, on commence à se dire que çà faisait partie d’un plan des sionistes pour arriver à la guerre

  6. Ce sont les Hashd al-Shaabi qui ouvrent les hostilités, certainement en mémoire de ce cher commandant irakien Abou Mahdi al-Muhandis, et de ses quatre autres compagnons, la liste des objectifs s’allonge à une vitesse effarante (passant de tir de roquettes à des dizaines de missiles), ainsi que les morts et blessés étasuniens…

    1. Ça y est les amis, le parlement irakien a voté unanimement l’expulsion des étasuniens hors d’Irak ! vote HISTORIQUE du Parlement irakien

      1. Je ne savais pas qu’il avait reçu une invitation pour y entrer.

        1. Author

          C’était une manne pour la corruption des hommes politiques irakiens. Des milliards de dollars en fausse monnaie. Quand on s’allie avec le diable pour de l’argent, il faut s’attendre à tout.

          1. C’est bien pour ça que j’ai du mal à croire que les Américains vont partir grâce à un simple vote.

          2. Author

            C’est aux irakiens de se battre. Les Américains n’ont aucune intention de se retirer d’Irak.

        1. Tu as vu ça, mon cher Alchimie, tu as vu ça ! Maintenant le volet militaire, avec le vaillant général de brigade Ismael Qaani, commandant d’opérations et de renseignements du CGRI, qui trouvait bien molles les décisions prisent à l’encontre de l’entité sioniste…

        2. Author

          Oui mais il y a un problème. Washington n’a pas du tout envie de retirer ses troupes d’Irak.

          1. Certes, vous avez parfaitement raison, mon cher SYRATEGIKA51, ce sera donc au curseur du nombre de cercueils étasuniens de décider, jusqu’ quand ?

          2. Author

            La guerre aura lieu sur le sol irakien dans un premier temps.

      2. Voici le texte exact qui a été voté unanimement ce dimanche (matin) 5 janvier 2020 :
        « … 1. L’Etat irakien devra mettre un terme à sa demande d’aide et d’assistance à l’adresse de la coalition internationale anti-Daech car les opérations militaires ont pris fin en Irak et Daech a été vaincu et en ce sens le gouvernement irakien devra mettre un terme à toute présence militaire étrangère en Irak et surtout à l’usage du ciel irakien par cette coalition. 2. Le gouvernement irakien et le commandant en chef des forces armées devront rendre public le nombre des formateurs étrangers dont ils ont besoin ainsi que leurs lieux de concentrations, leur mission et la durée de leur contrat. 3. Le gouvernement irakien devra porter plainte auprès du Conseil de sécurité et de l’ONU contre les Etats-Unis pour avoir commis des actes dangereux et contraires à la souveraineté et à la sécurité de l’Irak. 4. Ce projet de loi est exécutoire dès qu’il sera voté. … » Toujours selon cette information, l’Irak a officiellement porté plainte contre les États-Unis auprès de l’ONU pour la violation flagrante de sa souveraineté par les forces américaines. Parallèlement, le chef du Courant Sadriste vient d’appeler à la fermeture de l’ambassade américaine en Irak et à la formation « d’un axe de la Résistance mondiale ».
        oui Adélaïde parfaitement fiable, HISTORIQUE!

      3. génial Trump va pouvoir appliquer son programme des dernières élections présidentielle et honoré sa promesse de ramener les boys a la maison avant novembre 2020, en urgence !

        1. Exact, dans des cerceuils avec la bannière étoilé.

          1. Des morts musulmans. Des centaines de milliers. Et l’Iran sera rasé. Un pays musulman de plus détruit. Après viendra le tour de la Syrie, puis du Liban, infesté par le Hezbollah… Et il y aura encore des musulmans pour vociférer, menacer, ils redemanderont des paires de claques et des coups de rangers dans le terma…

            PS : ne sous-estimez pas la puissance dévastatrice de l’Empire, et ne pensez pas que les Chinois et les Russes vont faire quoique ce soit contre les États-Unis. L’Iran des Mollah n’en vaut pas la peine.

          2. non stratégika il n’y aura pas de mort !
            questions :
            a quoi participez vous stratégika ?
            a une entreprise d’enfumage ?
            je doit reconnaître que je suis un peu déçu je vous ai remis LE TEXTE , celui qui permet la grille de lecture de la situation géopolitique que nous vivons et . . . RIEN !

          3. Author

            Patience Roc. Quelque chose se prépare du côté de Bandar Abbas.

    2. Sergio
      Tes sources sont ils fiables. ?
      Tu nous a mis l’eau à la bouche !! …..
      Soit pas radin d’informations, ont veux savoir plus ou moins de quoi sera fait demain.
      En précisant bien,que seul Dieu et le parfait connaisseur du passé du présent et du futur.
      Soyons objectifs.

      1. Il y a l’info sur Sputnik ( mes deux derniers coms avec le liens ne passent plus )

        1. Autant pour moi, notre sergio a raison, la loi a été votée à l’unanimité. J’ai les larmes aux yeux, la mort du général n’a pas été vaine.

        2. « … Dans un premier temps, 170 parlementaires irakiens l’ont signé, mais Kurdes et Sunnites ont fini par leur rallier et le texte a été voté à l’unanimité stipulant le retrait des troupes américaines d’Irak… »
          et : « …un projet de loi inouïe qui a donc été voté, met fin à la présence des troupes US sur l’ensemble des territoires irakiens mais aussi du ciel du pays d’où les forces américaines se permettent de lancer impunément des frappes au mépris de la souveraineté nationale irakienne. … »

          1. alors mon Lone Wolf, tu en dis quoi? un jour glorieux, n’est-ce pas mon Lone Wolf?

  7. Pendant que les occidentaux détruisait un à un les pays musulmans, chacun d’eux se disait ouf c’est pas moi pour qu’au final chacun finissent par se faire détruire d’une manière ou d’une autre.

    La seule méthode pour faire reculer les Américains c’est de procéder à un véritable essai nucléaire, sans ça tout ce bla bla n’est que du cirque.
    Des images de foule brûlant le drapeau US où israélien l’INA en est pleine.

  8. Y a pas que le monde chiite qui est en guerre avec cette plaie. Le monde entier est en guerre. Que dire du français moyen au prise avec un régime neo libérale qui tente de briser les retraites, détruire les hopitaux, les ecoles, meme les ponts -pays pionniers en ponts et chaussées- s’effondrent en France, en Italie, les passages à niveaux ne se ferment plus, les flux migratoires de gens qui viennent de zones de guerre, et dont l’économie sinistrée dans les pays du nord ne les integraera jamais. Meme en Suede ce barbare système néo liberale est à la ramasse. Pour le profit d’une petite poignée de mafieux oligarques. Le monde entier en est en guerre contre cette plaie qu’est le néo liberalisme.

    1. Author

      Exact. Mais le drapeau rouge du sang vient d’être levé. Cela ne s’est jamais vu depuis des centaines d’années.

  9. Sayed Hassan Nasrallah doit s’éxprimer aujourd’hui.

    1. Il y a 5 mn il dit :

      « Qaasem soleimani n’est pas seulement une affaire iranienne, Qassem Soleimani est une affaire qui concerne tout l’Axe de la résistance. Quiconque de cet axe voudrait exécuter ce juste chatiment, il est libre de son choix. Mais l’Iran ne demande rien à personne. « 

    2. « …/…la moindre des choses et de faire sortir les USA de l’Irak…/…
      si le retrait US de l’Irak ne passe pas par le Parlement irakien , ce sont les Irakiens qui le feront…/…
      nous devons tous dans la région, dans l’Axe de la résistance, oeuvrer pour exécuter le juste chatiment…/…
      c’est quoi le juste chatiment? Personne aux USA n’a la valeur de Qassem Soleimani. La chaussure de Soleimani a plus de valeur que la tête de Trump…/…
      en réaction de l’assassinat de Soleimani et de Mohandes, il faut oeuvrer pour faire sortir toutes les forces américaines de la région…/…
      Toutes les bases US, tous les navires US, et tous les soldats US devraient quitter notre région…/…
      les US sortiront humiliés de notre région et les « kamikazes » sont beaucoup plus nombreux que dans le passé pour réaliser ceci…/…
      bien sur, quand je dis les Américains, je ne parle pas du tout des civils américains. Il ne faut pas du tout toucher aux civils américains…/…
      Lorsque les Américains quitteront la région, la libération d’al-Quds sera plus facile…/…
      le chatiment juste contre les assassins de Haj Soleimani est le chatiment juste contre ceux qui ont tué haj Imad Moughniyeh et tous les autres martyrs…/… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.