Kenya: une attaque des Shebabs somaliens visant la base US de Manda Bay détruit six aéronefs, un général américain tué

Pour la première fois de leur histoire, les Shebabs somaliens ont réussi à prendre d’assaut une base militaire US au Kenya et à détruire plusieurs aéronefs militaires au sol.

L’attaque s’est produite le 05 janvier 2020 et a ciblé la base américaine de Manda Bay où des militaires US auraient été tué dont un général de brigade et plusieurs aéronefs détruits.

The African Aviation Tribune •: KENYA: (Pics) A Look at ...
Der gigantische "kleine Fußabdruck" des AFRICOM - Die ...
U.S. suffers casualties during Shabaab raid on Kenyan ...
Somali Terrorist Group Attacks Manda Bay Airfield, Kenya ...

Parmi les six aéronefs détruits par les hommes armés somaliens figurent un C-146A Wolfhound et un avion espion De Havilland Canada Dash-8 utilisé par la CIA.

Des dizaines de soldats kenyans ont péri au combat ainsi que plusieurs mercenaires d’Academi et un général de l’US Air Force. Il semble que quatre des aéronefs détruits appartiennent à la CIA.

C-146A Wolfhound Transport Aircraft - Airforce Technology
C-146 A Wolfhound
De Havilland Canada Dash-8

L’Africa Command a tenté de minimiser l’attaque en reconnaissant une pénétration partielle de la base US et la mort d’un militaire et de quelques « contractors ». Selon le Commandement américain pour l’Afrique, l’attaque des Shebabs somaliens a été repoussée et quatre terroristes auraient été neutralisés. Cependant l’attaque a été bien plus réussie et les Shebabs sont parvenus à mettre le feu à la tour de contrôle et à désactiver le radar de l’aérodrome et les équipements de communications retardant ainsi les renforts de l’US Air Force de plusieurs heures.

Al Shabab Islamist Militants

Voici le texte du communiqué officiel de l’US Africa Command publié le 05 janvier 2020:

During an attack by al-Shabaab, an al-Qaida group in East Africa, earlier today, one (1) U.S. service member and two (2) Department of Defense contractors were killed at a Kenya Defense Force Military Base in Manda Bay, Kenya.

In addition, two (2) Department of Defense members were wounded. The wounded Americans are currently in stable condition and being evacuated.

At this time, the names of the fallen and the wounded are being withheld as part of the next of kin notification process. Out of respect for the families of the fallen and injured, we ask that everyone respect their privacy during this difficult time. The Department of Defense is fully committed to providing the families of the fallen dedicated care, service, and support.

“Our thoughts and prayers are with the families and friends of our teammates who lost their lives today,” said U.S. Army General Stephen Townsend, commander, U.S. Africa Command. “As we honor their sacrifice, let’s also harden our resolve. Alongside our African and international partners, we will pursue those responsible for this attack and al-Shabaab who seeks to harm Americans and U.S. interests. We remain committed to preventing al-Shabaab from maintaining a safe haven to plan deadly attacks against the U.S. homeland, East African, and international partners.”

Al-Shabaab senior leaders pledged allegiance to al-Qaeda and are believed to have trained and fought in Afghanistan. In 2008, the U.S. Government designated al-Shabaab as a Foreign Terrorist Organization. Historically, al-Shabaab has been willing to engage large forces, often using surprise and asymmetric tactics. The terrorist group has expressed the intent to attack the United States homeland and target Americans, but U.S. persistent pressure placed on them constrains their ability to carry out those desires.

The attack on the compound today involved indirect and small arms fire. After an initial penetration of the perimeter, Kenya Defense Forces and U.S. Africa Command repelled the al-Shabaab attack. Reports indicate that six contractor-operated civilian aircraft were damaged to some degree. Manda Bay Airfield is utilized by U.S. forces whose missions include providing training to our African partners, responding to crises, and protecting U.S. interests in this strategically important area.

“The work that our U.S. forces are doing in East Africa bolsters partnerships, counters malign influence, and maintains critical pressure on terrorist networks,” said Townsend. “Our efforts directly contribute to counterterrorism, maritime surveillance, and intelligence sharing missions with our Kenyan partners. This activity enables enhanced security and stability in the region and for America.”

The desired end state in East Africa is one in which terrorist organizations are not able to threaten the U.S. homeland, U.S. persons, international allies, or destabilize the region.

Traduction:

Durant une attaque des Shebabs et un groupe d’Al-Qaïda en Afrique orientale, tôt ce matin, un (01) militaire américain et deux (02) contractors du Département de la Défense ont été tué sur une base militaire kényane à Manda Bay, au Kenya. 

En outre, deux (02) membres du Département de la Défense ont été blessés. Les Américains blessés sont actuellement dans un état stable et sont en cours d’évacuation.

En ce moment, les identités des morts et des blessés ne sont pas divulguées dans le cadre du processus d’identification de proches parents des victimes. Par respect pour les familles des morts et des blessés, nous demandons que tout le monde respecte leur intimité durant ce temps difficile. Le Département de la Défense est entièrement engagé à fournir aux familles des victimes les soins, les services et le support approprié.

« Nos pensées et prières sont avec les familles et amis de nos camarades qui ont perdu leurs vies aujourd’hui » a déclaré le général Stephen Townsend, Commandant de l’US Africa Corps. « Comme nous honorons leurs sacrifices, renforçons également notre détermination. Aux côtés de nos partenaires africains et internationaux, nous poursuivrons les responsables de cette attaque et les Shebabs qui cherchent à nuire aux Américains et les intérêts des Etats-Unis. Nous demeurons engagés à prévenir les Shebabs d’établir un refuge sûr pour planifier des attaques meurtrières contre le territoire des Etats-Unis et contre nos partenaires est-africains et internationaux. « 

Les chefs des Shebabs ont fait allégeance à Al-Qaïda et on pense qu’ils ont été formés et aguerris en Afghanistan. En 2008, le gouvernement des Etats-Unis a désigné les Shebabs comme une organisation terroriste étrangère. Historiquement, les Shebabs ont toujours eu la volonté d’engager des effectifs conséquents, souvent en usant de l’effet de surprise et de tactiques asymétriques. Le groupe terroriste a exprimé son intention d’attaquer le territoire des Etats-Unis et de cibler des citoyens Américains mais la pression constante américaine a restreint leur capacité à concrétiser leurs désirs.

L’attaque sur le site d’aujourd’hui a impliqué l’usage indirect d’armes légères. Après une pénétration initiale du périmètre, les forces de défense kényanes et l’US Africa Command ont repoussé l’assaut des Shebabs. Les rapports indiquent que six avions de sous-traitants civils ont subi des dommages variables. L’aérodrome de Manda BAy est utilisé par les forces US dont les missions incluent la formation de nos partenaires africains, la réponse aux crises et la protection des intérêts américains dans cette zone d’une importance stratégique.

« Le travail que les forces US sont en train de faire en Afrique orientale renforce les partenariats et contre les influences néfastes tout en maintenant une pression critique sur les réseaux terroristes » affirme Townsend. « Nos efforts contribuent directement à la lutte contre le terrorisme, la surveillance maritime, et le partage du renseignement avec nos partenaires kényans. Cette activité permet une meilleure sécurité et stabilité dans la région et pour l’Amérique ».

L’objectif recherché en Afrique de l’Est est un état dans lequel les organisations terroristes ne seront plus en mesure de menacer le territoire des Etats-Unis, les citoyens américains, les alliés internationaux ou de déstabiliser la région.

Les Shebabs somaliens ont une autre version de l’histoire et affirment avoir détruit sept aéronefs, trois véhicules militaires et d’avoir levé leur étendard au dessus du QG de la base qu’ils décrivent comme hyper fortifiée.

Publicités

28 Replies to “Kenya: une attaque des Shebabs somaliens visant la base US de Manda Bay détruit six aéronefs, un général américain tué”

  1. Merci Rocbalie.
    Je voulais te remplacer provisoirement.
    Mais c’est un vrai Flop.
    La prochaine fois je te laisserai faire, même si tu es occuper ailleurs. …

    1. sidi-brahim, veuillez m’excuser si vous vous sentez attaqué, ce n’était point l’objectif et ce n’est pas le cas. c’est juste que le pseudo ‘translate anglais/français’ était nouveau, et que d’habitude c’est rocbalie qui poste une traduction des articles et même vidéos en anglais.

      1. Sans rancune Anonyme.
        J’en ai vu d’autres bien pire.
        Et ce n’est certainement pas terminé.
        Que veux-tu on fait avec.
        Bonne route.

  2. Et pourquoi, diantre la putasserie américano-sioniste omet-elle d’évoquer l’axe de la Résistance (la vraie) en ce qui concerne l’insurrection internationale dont vous avez l’immense privilège d’assister? Y compris en France, nous arrivons…

    1. Depuis les massacres en masse d’Amérindiens – du XVème au XIXème siècle –, nous savons tous ce que vaut la parole étasunienne (leur putain de langue fourchue), aussi, n’hésitons pas une seule second pour leur faire définitivement la peau à ces putains de fils de pute, et fissa ! Crevons les, partout où cela nous est possible, crevons cette ignoble crapulerie… (y compris en France)

  3. selon des info de sites kenyan,l’attaque s’est déroulé en trois phase .
    en utilisant des véhicules piégés
    le premier projeté contre l’entré de la base détruisant celle ci et tuant les gardes

    Le deuxième véhicule suicide a explosé à l’extérieur du centre logistique et du parking principal de la base. Cette bombe a détruit le mât de communication et le système de contrôle radio mobile-UHF, t. La bombe a également tué des soldats .

    L’objectif était de couper les communications et donc de priver la base de la capacité d’appeler des renforts

    Le 3e a explosé au milieu du camp, tuant des soldats et en blessant beaucoup d’autres.

    le bilan serai d’une centaine de mort,dont un général Stephen Townsend et 2 autre militaire us
    par ailleurs les shebabs se serai repliés en emmenant 12 prisonnier

  4. champagne!!! mais tout autre mousseux doit aller aussi. Pauvre Ché s’il était vivant pour voir comment ses paroles prophétiques (un, deux cinq Vietnams) sont magnifiquement mises en pratiques par quelques braves Somaliens.

  5. https://twitter.com/rezamarashi/status/1214031169173348352

    THREAD : au cours des derniers jours, j’ai parlé longuement avec des responsables du gouvernement américain de carrière alors qu’ils travaillaient sans relâche pour essayer d’atténuer les dommages causés par l’ineptie de Trump sur l’Iran. Avec leur permission, je partage un petit avant-goût de nos longues conversations. Prendre plaisir.

    « Nous n’avons pas de processus décisionnel fonctionnel en matière de sécurité nationale en place. Nous n’avons aucun plan pour ce qui va suivre. Ils ne sont malheureusement pas préparés à ce qui va se produire, et ils sont trop stupides pour le réaliser. Les gens paniquent, et à juste titre. »

    «Nous essayons toujours de sortir de sous la dernière guerre de choix, et maintenant, ils essaient de commencer une nouvelle. J’ai finalement ouvert la bouteille de scotch que vous m’avez donnée que je garde cachée dans le tiroir de mon bureau. »

    « Je vais t’appeler plus tard ce soir pour parler de ça afin que je puisse aller aux réunions demain armé de quelques points de discussion sensés à insérer dans cette merde. »

    « Quand la plupart d’entre nous ont-ils appris à tuer Soleimani ? Après, c’est déjà arrivé. Depuis lors, nous essayons de concocter des plans d’urgence à la volée, mais ces charlatans en ignorent la plupart, puis Trump fait des conneries plus stupides qui nous ramènent à la case départ. »

    «Tout ce dont Trump se soucie, c’est de chier sur l’héritage d’Obama, de taire à les donateurs et de distraire de la destitution. Rien de tout cela ne concerne les intérêts ou la sécurité américains. Il est entouré de sycophante fous idéologiques comme Pence et Pompeo. Mais ils sont loin d’être les seuls. »

    « Un grand nombre des meilleurs conseillers de Trump sur l’Iran sont des vétérinaires militaires qui ont effectué plusieurs missions dans nos guerres en Irak, en Afghanistan et ailleurs. Ils croient dans leur cœur que l’Iran est la raison pour laquelle ils ont perdu ces guerres, et ils sont prêts à être remboursés – peu importe ce qu’il faut. »

    « Ils font pression pour tuer Soleimani depuis des années, et ils ont finalement attiré Trump dessus. Ils pensent que la guerre avec l’Iran est attendue depuis longtemps, donc pour eux, c’était un moyen de parvenir à une fin. Quand l’Iran répondra, ils diront à Trump de frapper plus durement les Iraniens. Vous voyez où cela pourrait aller. »

    «Ils savent que les Irakiens vont les expulser maintenant, alors ils vont essayer d’en tuer le plus possible en partant. Iraniens, Irakiens, peu importe. Certains d’entre eux conseillent à Trump de dire au gouvernement irakien de foutre le camp et de les défier de nous faire partir. Je ne te chie pas. Folie. »

    « Lorsque j’ai utilisé vos remarques sur le meurtre de Soleimani comme catalyseur pour que les Iraniens se rassemblent autour du drapeau, ils ont dit que c’était « des conneries apologistes d’Obama », et l’Union soviétique a forcé les gens contre leur volonté à manifester publiquement leur soutien. Apparemment, l’Iran est désormais une superpuissance. »

    « Trump menace les crimes de guerre contre l’Iran, et aucun de ses principaux conseillers n’a le courage de s’y opposer publiquement. Au lieu de cela, ils agissent comme des lâches et consultent les journalistes pour exprimer leur opposition. Ils devraient tous démissionner. Ils ne méritent pas de servir ce pays. »

    « Nous avons des amis qui se déploient dans des zones de guerre, mais pour quoi faire ? Trump a déployé 14 000 soldats au cours des 6 derniers mois, et cela n’a pas empêché la crise actuelle. À quel moment commençons-nous à nous demander si le déploiement de troupes fait partie du problème plutôt que de la solution ? »

    « La partie la plus effrayante est qu’ils ne font que chier pour justifier leur plan d’action préféré. Lorsque nous signalons des inexactitudes ou une logique de question, nous sommes au mieux criés ou au pire coupé du processus. La plupart des candidats politiques sont paranoïaques, non qualifiés ou les deux. »

    « L’année dernière, si vous m’aviez demandé si les institutions américaines sont suffisamment durables pour empêcher une guerre menée par Trump contre l’Iran, je vous l’aurais dit absolument. Aujourd’hui, je n’en suis pas si sûr. Pour aussi mauvais qu’il vous semble à l’extérieur, c’est encore pire quand vous le voyez de l’intérieur. »

    « L’un des meilleurs conseillers de Trump en Iran a été aspiré dans un piège à miel, a été volé et piraté son ordinateur portable/iPhone avant de se réveiller, et la Maison Blanche a refusé de prendre des mesures de précaution concernant leur habilitation de sécurité. Mesdames et messieurs, je vous donne l’administration Trump. »

    En conclusion : oui, les amis. C’est vraiment si mauvais. Je ne suis qu’un humble messager de la vérité. La voix des sans voix. C’est tout. Vous pouvez maintenant revenir à votre programmation régulière.

    1. quand ont accuse un état de décision irréfléchie c’est souvent que l’on ne comprend pas sont action !
      les USA sont un acteur rationnel et Trump ne prend pas ses décision seul comme un autocrate !
      elle est très bien cette traduction merci !

  6. Les Iraniens ont clairement dit, une réponse militaire à un acte militaire.

    Mais n’ont pas parler de lieu.
    Ce qui veut tout dire…..
    Leurs terrains de jeux n’ont pas de limite.

  7. https://twitter.com/rezamarashi/status/1214031169173348352

    THREAD: Over the past few days, I’ve spoken extensively with career U.S. government officials as they’ve worked around the clock to try and mitigate the damage from Trump’s ineptitude on Iran. With their permission, I’m sharing a small taste from our lengthy conversations. Enjoy.
    « We have no functional national security decision-making process in place. We have no plan for what comes next. They are woefully unprepared for what’s about to pop off, and they’re too stupid to realize it. People here are freaking out, and rightfully so. »
    « We’re still trying to dig out from underneath the last war of choice, and now they’re trying to start a new one. I finally cracked open the bottle of scotch you gave me that I’ve been keeping stashed away in my desk drawer. »
    « I’m gonna call you later tonight to talk through this so I can go into meetings tomorrow armed with some sane talking points to insert into this clusterfuck. »
    « When did most of us find out about killing Soleimani? After it already happened. Since then, we’ve been trying to cobble together contingency planning on the fly, but these charlatans ignore most of it, and then Trump does more stupid shit that puts us back at square one. »
    « All Trump cares about is shitting on Obama’s legacy, sucking up to donors, and distracting from impeachment. None of this is about American interests or security. He’s surrounded by ideological lunatic sycophants like Pence and Pompeo. But they’re far from the only ones. »
    « So many of Trump’s top advisors on Iran are military vets who served multiple tours of duty in our wars in Iraq, Afghanistan, and elsewhere. They believe to their core that Iran is the reason why they lost those wars, and they’re dead set on payback – no matter what it takes. »
    « They’ve been pushing to kill Soleimani for years, and they finally baited Trump into it. They think war with Iran is long overdue, so for them, this was a means to an end. When Iran responds, they’ll tell Trump to hit the Iranians harder. You see where this could go. »
    « They know the Iraqis are gonna kick them out now, so they’re gonna try to kill as many as possible on their way out. Iranians, Iraqis, whoever. Some of them are advising Trump to tell the Iraqi government to fuck off and dare them to make us leave. I shit you not. Insanity. »
    « When I used your points about Soleimani’s murder being a catalyst for Iranians to rally around the flag, they said that was ‘Obama apologist bullshit,’ and the Soviet Union forced people against their will into public displays of support. So apparently Iran is a superpower now. »
    « Trump is threatening war crimes against Iran, and none of his top advisors have the courage to publicly oppose it. Instead, they act like cowards and go on background with journalists to express their opposition. They should all resign. They don’t deserve to serve this country. »
    « We have friends that are getting deployed into war zones, but for what? Trump has deployed 14,000 troops over the past 6 months, and it didn’t prevent the current crisis. At what point do we start asking whether deploying troops is part of the problem rather than the solution? »
    « The scariest part is that they’re just making shit up to justify their preferred course of action. When we point out inaccuracies or question logic, we’re at best yelled at or at worst cut out of the process. Most of the political appointees are paranoid, unqualified, or both. »
    « Last year, if you would’ve asked me whether American institutions are durable enough to prevent a Trump-led war with Iran, I would’ve said absolutely. Today, I’m not so sure. For as bad as it looks to you all on the outside, it’s even worse when you see it from the inside. »
    « One of Trump’s top Iran advisors got suckered into a honey trap, had their laptop/iPhone stolen and hacked before they woke up, and the White House refused to take precautionary measures regarding their security clearance. Ladies and gents, I give you the Trump administration. »
    In conclusion: Yes, folks. It really is that bad. I am but a humble messenger of truth. The voice of the voiceless. That is all. You may now return to your regularly scheduled programming.

    1. @Strategika, qui est ‘translate/ anglais/fronssais’ qui a traduit le message extirpé de twitter? c’est vous, un bot automatique ou ?

      1. T’y fou
        Si diguoulasse ti parli comme ça
        Ligli y li fronssi si kif kif.
        Ji ti joure.
        Ti Fermi ta bouche

        1. Strategika la prochaine fois, je ne traduirai plus rien.

          Certains ploucs ne le méritent pas.
          Si la translation est imparfaite !! J’y suis pour quoi moi.
          C’est leur application qui n’est pas au point.
          Chacun pour soi et Dieu pour tous….

          1. Sidi-Brahim 12°: la traduction est toujours imparfaite et j’ai un mal fou à traduire certains textes sans en modifier le sens. Vous avez fait une très bonne œuvre car de nombreux lecteurs ne lisent pas l’Anglais.
            Je vous remercie personnellement pour vos efforts.

      1. Chacun règle ces comptes de leurs côtés avec les yankee.
        La planète entière les déteste, en particulier les tenants du pouvoir décisionnel au sommet de la pyramide.

        Les Américains, simples lambdas, trinque quotidiennement d’une autre manière, autant que les non-américains.
        Le N.O.M fait sa loi au détriment de tous.

        1. 1) pourquoi les tenants du pouvoir décisionnel au sommet de la pyramide détesteraient-ils les nord-américains?
          2) qui sont d’après vous ces tenants du pouvoir décisionnel au sommet de la pyramide?
          3) si ces tenants du pouvoir décisionnel au sommet de la pyramide étaient les véritables ‘maitres du monde’, n’auraient-ils pas le pouvoir suffisant pour remplacer le régime nord-américain?

          1. les tenants du pouvoir décisionnel ! lesquels les anciens, Cliton et Obama ou les prochains Trump ?

        2. Laissé faire la cacophonie, le bazar, l’amateurisme, fait parti de leur stratégie.
          Ceux d’en face se disent,  » mais ils sont devenus fous. » !!
          En somme, les résultats comptent tenus des risques qu’ils font prendre à toute la planète. calme les ardeurs de ceux d’en face quand ils constatent aux taré qu’ils on à faire !! Démunis de discernements.

          Un fou est imprévisible, et donc dangereux, ce qui permet de se calmer, se contenir davantage dans la réaction que nous avons avec quelqu’un de lucide.

        3. c’est ça le plus effrayant, pour les américains. Tout le monde va pouvoir en mettre une petite, un peu partout. Les américains doivent se rendre compte désormais du handicap d’avoir 800 bases et d’être haï par à peu près le monde entier. Ces dégats sont déjà énormes. Et on parle à peine de toutes les bases qui ont subi des tirs et même des pertes. J’aimerais bien entendre Pompéo chanter une chanson…

          1.  » J’aimerais bien entendre Pompéo chanter une chanson… »N’espère pas trop. Pompe Héro est en train de méditer profondément, il pense, il pense….

    1. Les Somaliens n’ont plus que faire des menaces des USA, et ce depuis longtemps.
      Par contre je vois mal les Shebabs en Afghanistan, comme rapporté plus haut.
      Ce qui est nouveau, c’est qu’ils osent une aussi grosse opération au Kenya.

      Saviez-vous que les Somaliens (sunnites) ont aidé l’Iran (chiite) durant la guerre Iran-Irak ? Certes, ils leur envoyaient leurs prisonniers de droit commun, un peu à la façon de notre légion étrangère.
      Puis Saddam Hussein est passé du coté « religieux » après la première guerre du Golf, et il versait de grosses indemnisations aux familles des martyrs de la résistance, et ce jusqu’aux Somaliens.

Répondre à DKSCP Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.