Video: The Sun
Le successeur du général major Sulaimani à la tête de la Force Al-Qods, le général Ghani a juré de répondre militairement à la provocation US.
Publicités

35 commentaires

  1. Actuellement en direct, enterrement monstre du martyr Abu Mahdi Al-Muhandis à Bassora :

  2. « Sarkosi, Macron, et les autres sont les hommes placés par l’administration ricaine. » Candidats au CPI,pas que pour les africains !! Et on pourrait y ajouter Fabuis, BHl , Kouchner , colin , powell, paul volfovich , donald rumsfeld, Tony Blair , etc..etc…

  3. « le seul facteur environnemental reconnu pour une épidémie de cancers de la thyroïde, c’est l’exposition aux radiations.

    donc Hiroshima, Nagasaki, Polynésie française, Iles Marshall, Tchernobyl, 9/11 Ground Zero, Fukushima » Il ne faudrait pas oublier l’œuvre française, » Régane Sahara algerien  » ,apparemment le gouvernement français est frappé de cécité intellectuelle .Un sujet a ouvrir ici,si cela n’a pas été déjà fait

    1. Author

      C’est un sujet bien connu et qui constitue en France un sujet tabou puisque les gens, essentiellement des civils, en meurent encore. Les taux réels des radiations émises près des réacteurs nucléaires français sont frappés du secret défense.

  4. Hey les gars, c’est quoi ce cirque!!!
    Voir Sputnik : le general us chef des troupes en Iraq envoie une letter officielle aux irakiens les informant du depart iminant des troupes us en Iraq, trump qui confirme et qui demande que ce retrait doit être fait amicalement, puis à l’instant, Washington dément tout retrait US.

    1.  » Les États-Unis démentent avoir décidé de quitter l’Irak

      La lettre émanant du commandement militaire américain en Irak prévenant Bagdad d’un redéploiement des forces américaines est authentique mais a été envoyée par erreur, a déclaré lundi le chef d’état-major américain, le général Mark Milley.

      «C’était un projet [de lettre] non signé», envoyé à quelques leaders militaires irakiens parce que les mouvements de troupes américaines en Irak se sont accrus ces derniers jours, a expliqué à la presse le général Milley, cité par l’AFP.
      «C’est une erreur commise en toute bonne foi». »
      https://fr.sputniknews.com/international/202001061042713734-les-etats-unis-dementent-avoir-decide-de-quitter-lirak/

      version officiel : gros cafouillage

    2. Author

      Il n’y a aucun retrait militaire US en vue avant 2030. Des renforts de plus de 15 000 hommes sont attendus en Irak et on évoque un renforcement pouvant atteindre 45 000 hommes d’ici le mois de mars 2019. A noter que les manifestants irakiens veulent que les forces US restent et ont affirmé rejeter le vote du parlement irakien visant l’expulsion des forces de la coalition internationale.
      De fait, ces manifestants sont l’équivalent des protestataires de Hong Kong. Tous travaillent pour le même commanditaire. Guerre hybride quand tu nous tiens…

      1. C’est une « erreur » destinée à arrêter les tirs, le temps que les renforts arrivent, que les bons pigeons soient trouvés.

  5. humm l’essentiel dans cette vidéo est a mon avis le médium qui la publie : le Sun !

    1. Author

      Le Sun a changé. Il permet beaucoup plus de liberté y compris le negationnisme (terme bidon inventé pour faire du fric)… Bizarre non ?

      1. Boris Johnson n’avait il pas mis dans son programme une diminution des subvention a la press ?


  6. Ce qui me stupéfie et à la fois confirme mes préssentiments ainsi que -sans vouloir me vanter- mes analyses, c’est le fait que les leaders américains manquent completement de cervelle. C’est extremement grave, et je pense que dans une moindre mesure en France, en Europe avec Macron, Sarkozy, Hollande, Juppé etc… on est concerné.
    En témoigne la recente attaque du groupuscule Shahab, à peine mieux armé qu’à l’age de pierre, sans formation ont pénétré dans une base US et infligé de trés lourdes pertes à l’armée US.
    Il y a 14 ans, durant la bataille de Falloudjah, les américains -pourtant supposé la meilleur armée du monde- étaient aux prises avec des miliciens dans des combats urbains trés meurtriers. A tel point que les insurgés irakiens avaient completement neutralisé l’appareil militaire US. Les leaders US ont tout fait pour cacher cette humiliation, et à ce jour sur Falloudjah c’est le black-out totale. Pour s’en sortir l’armée US, et les leaders US avaient joué la ruse, ils avaient quémandé secretement l’aide de l’Iran -je dis bien quémandé- afin de retenir la communauté chiite, demandé l’aide de l’Arabie dite « Séoudite » et leur pourritures d’imams, pour dévier la colère des sunnites contre les chiites, et surtout racheté tous les anciens hauts gradés de l’armée irakienne tombés en disgrace quelques semaines plutot. Les US s’en sont sortis comme ça. Ce qui avait stupéfié l’Iran, la Corée du Nord, la Russie, la Chine -notez que c’est qu’aprés cette date là, que les programmes de réarmement de la Russie de la Chine avaient redémarré, et les programmes nucléaires iraniens, et nord coréens, birmans etc…-.
    Que dire aujourd’hui, que dire aujourd’hui ou les miliciens irakiens sont surentrainés, armés jusqu’aux dents, de l’autre coté les américains manquent de moyens et de soldats. Ils comptent sur une flambée de l’or noir pour se refaire une santé financière. Ca sera un calcul aussi con qu’inutile.
    Un bataillon du Hezbollah est capable de détruire une division blindée israèlienne, comme US. Les helicoptères n’auront pas plus de succés. Quand aux avions US ils pourront toujours faire semblant de bombarder, si tant est qu’ils parviennent à franchir la DCA.
    Cette guerre s’annonce une catastrophe pour les USA avant meme qu’elle commence. Vous allez assister en direct à la chute de la pourriture néoliberale partout dans le monde. Quel cadeaux de nouvel an aux gilets jaunes, grevistes CGT!

    1. Je suis assez proche de penser la même chose que vous. Il est temps qu’on assiste à la fin de cette mythologie hollywoodienne qu’est l’appareil militaire US boursouflé comme une étoile supergéante sur le point de finir en trou noir. Les européens ont persisté ces dernières années à faire le mauvais choix, celui de se ranger aveuglément derrière l’empire et d’en jouer bêtement et servilement les supplétifs. Il va falloir en assumer les lourdes conséquences. Un bon cru en perspective, cette année 2020…

    2. Sarkosi, Macron, et les autres sont les hommes placés par l’administration ricaine.

    3. https://www.independent.co.uk/news/world/middle-east/toxic-legacy-of-us-assault-on-fallujah-worse-than-hiroshima-2034065.html

      et en plus il faut traduire sinon il y en a qui râlent?

      anté-post scriptum: de 2001 à aujourd’hui, des centaines de personnes ont développé des cancers de la thyroïde après être allé à Ground Zero à New York City pendant des mois pour secourir les victimes et enlever les débris qu’il y avait.

      le seul facteur environnemental reconnu pour une épidémie de cancers de la thyroïde, c’est l’exposition aux radiations.

      donc Hiroshima, Nagasaki, Polynésie française, Iles Marshall, Tchernobyl, 9/11 Ground Zero, Fukushima.

      Toxic legacy of US assault on Fallujah ‘worse than Hiroshima’.
      L’héritage toxique de l’assaut américain contre Falloujah est pire qu’Hiroshima.

      The shocking rates of infant mortality and cancer in Iraqi city raise new questions about battle.
      Les taux choquants de mortalité infantile et de cancer dans la ville irakienne soulèvent de nouvelles questions sur la bataille.

      Dramatic increases in infant mortality, cancer and leukaemia in the Iraqi city of Fallujah, which was bombarded by US Marines in 2004, exceed those reported by survivors of the atomic bombs that were dropped on Hiroshima and Nagasaki in 1945, according to a new study.
      Les augmentations spectaculaires de la mortalité infantile, du cancer et de la leucémie dans la ville irakienne de Fallujah, qui a été bombardée par les Marines américains en 2004, dépassent celles signalées par les survivants des bombes atomiques larguées sur Hiroshima et Nagasaki en 1945, selon une nouvelle étude.

      Iraqi doctors in Fallujah have complained since 2005 of being overwhelmed by the number of babies with serious birth defects, ranging from a girl born with two heads to paralysis of the lower limbs. They said they were also seeing far more cancers than they did before the battle for Fallujah between US troops and insurgents.
      Les médecins irakiens de Fallujah se plaignent depuis 2005 d’être submergés par le nombre de bébés présentant de graves malformations congénitales, allant d’une fille née avec deux têtes à la paralysie des membres inférieurs. Ils ont dit qu’ils voyaient également beaucoup plus de cancers qu’avant la bataille de Fallujah entre les troupes américaines et les insurgés.

      Their claims have been supported by a survey showing a four-fold increase in all cancers and a 12-fold increase in childhood cancer in under-14s. Infant mortality in the city is more than four times higher than in neighbouring Jordan and eight times higher than in Kuwait.
      Leurs affirmations ont été étayées par une enquête montrant une multiplication par quatre de tous les cancers et une multiplication par 12 des cancers infantiles chez les moins de 14 ans. La mortalité infantile dans la ville est plus de quatre fois plus élevée qu’en Jordanie voisine et huit fois plus élevée qu’au Koweït.

      Dr Chris Busby, a visiting professor at the University of Ulster and one of the authors of the survey of 4,800 individuals in Fallujah, said it is difficult to pin down the exact cause of the cancers and birth defects. He added that « to produce an effect like this, some very major mutagenic exposure must have occurred in 2004 when the attacks happened ».
      Le Dr Chris Busby, professeur invité à l’Université d’Ulster et l’un des auteurs de l’enquête auprès de 4800 personnes à Fallujah, a déclaré qu’il était difficile de déterminer la cause exacte des cancers et des malformations congénitales. Il a ajouté que « pour produire un effet comme celui-ci, une exposition mutagène très importante doit avoir eu lieu en 2004 lorsque les attaques ont eu lieu ».

      US Marines first besieged and bombarded Fallujah, 30 miles west of Baghdad, in April 2004 after four employees of the American security company Blackwater were killed and their bodies burned. After an eight-month stand-off, the Marines stormed the city in November using artillery and aerial bombing against rebel positions. US forces later admitted that they had employed white phosphorus as well as other munitions.
      Les Marines américains ont d’abord assiégé et bombardé Fallujah, à 30 miles à l’ouest de Bagdad, en avril 2004 après que quatre employés de la société de sécurité américaine Blackwater ont été tués et leurs corps brûlés. Après une impasse de huit mois, les Marines ont pris d’assaut la ville en novembre en utilisant de l’artillerie et des bombardements aériens contre des positions rebelles. Les forces américaines ont reconnu plus tard qu’elles avaient utilisé du phosphore blanc ainsi que d’autres munitions.

      In the assault US commanders largely treated Fallujah as a free-fire zone to try to reduce casualties among their own troops. British officers were appalled by the lack of concern for civilian casualties. « During preparatory operations in the November 2004 Fallujah clearance operation, on one night over 40 155mm artillery rounds were fired into a small sector of the city, » recalled Brigadier Nigel Aylwin-Foster, a British commander serving with the American forces in Baghdad.
      Lors de l’assaut, les commandants américains ont largement traité Falloujah comme une zone de tir libre pour tenter de réduire le nombre de victimes parmi leurs propres troupes. Les officiers britanniques étaient consternés par le manque de préoccupation pour les victimes civiles. « Au cours des opérations préparatoires de l’opération de dégagement de Fallujah en novembre 2004, une nuit, plus de 40 obus d’artillerie de 155 mm ont été tirés dans un petit secteur de la ville », a rappelé le brigadier Nigel Aylwin-Foster, un commandant britannique en service dans les forces américaines à Bagdad.

      He added that the US commander who ordered this devastating use of firepower did not consider it significant enough to mention it in his daily report to the US general in command. Dr Busby says that while he cannot identify the type of armaments used by the Marines, the extent of genetic damage suffered by inhabitants suggests the use of uranium in some form. He said: « My guess is that they used a new weapon against buildings to break through walls and kill those inside. »
      Il a ajouté que le commandant américain qui a ordonné cette utilisation dévastatrice de la puissance de feu ne l’a pas jugée suffisamment importante pour le mentionner dans son rapport quotidien au général américain. Le Dr Busby dit que bien qu’il ne puisse pas identifier le type d’armements utilisés par les Marines, l’étendue des dommages génétiques subis par les habitants suggère l’utilisation de l’uranium sous une forme ou une autre. Il a déclaré: « Je suppose qu’ils ont utilisé une nouvelle arme contre les bâtiments pour percer les murs et tuer ceux qui s’y trouvaient. »

      The survey was carried out by a team of 11 researchers in January and February this year who visited 711 houses in Fallujah. A questionnaire was filled in by householders giving details of cancers, birth outcomes and infant mortality. Hitherto the Iraqi government has been loath to respond to complaints from civilians about damage to their health during military operations.
      L’enquête a été réalisée par une équipe de 11 chercheurs en janvier et février de cette année qui ont visité 711 maisons à Fallujah. Un questionnaire a été rempli par les ménages, donnant des détails sur les cancers, les résultats à la naissance et la mortalité infantile. Jusqu’à présent, le gouvernement irakien a répugné à répondre aux plaintes des civils concernant les atteintes à leur santé pendant les opérations militaires.

      Researchers were initially regarded with some suspicion by locals, particularly after a Baghdad television station broadcast a report saying a survey was being carried out by terrorists and anybody conducting it or answering questions would be arrested. Those organising the survey subsequently arranged to be accompanied by a person of standing in the community to allay suspicions.
      Les chercheurs ont d’abord été considérés avec méfiance par les habitants, en particulier après qu’une chaîne de télévision de Bagdad a diffusé un rapport disant qu’une enquête était menée par des terroristes et que quiconque la conduirait ou répondrait à des questions serait arrêté. Les organisateurs de l’enquête se sont ensuite arrangés pour être accompagnés d’une personne de la communauté afin d’apaiser les soupçons.

      The study, entitled « Cancer, Infant Mortality and Birth Sex-Ratio in Fallujah, Iraq 2005-2009 », is by Dr Busby, Malak Hamdan and Entesar Ariabi, and concludes that anecdotal evidence of a sharp rise in cancer and congenital birth defects is correct. Infant mortality was found to be 80 per 1,000 births compared to 19 in Egypt, 17 in Jordan and 9.7 in Kuwait. The report says that the types of cancer are « similar to that in the Hiroshima survivors who were exposed to ionising radiation from the bomb and uranium in the fallout ».
      L’étude, intitulée « Cancer, mortalité infantile et sex-ratio à la naissance à Fallujah, Irak 2005-2009 », par le Dr Busby, Malak Hamdan et Entesar Ariabi, conclut que des preuves anecdotiques d’une forte augmentation du cancer et des malformations congénitales congénitales sont correct. La mortalité infantile était de 80 pour 1 000 naissances, contre 19 en Égypte, 17 en Jordanie et 9,7 au Koweït. Le rapport indique que les types de cancer sont « similaires à ceux des survivants d’Hiroshima qui ont été exposés aux rayonnements ionisants de la bombe et de l’uranium lors des retombées ».

      Researchers found a 38-fold increase in leukaemia, a ten-fold increase in female breast cancer and significant increases in lymphoma and brain tumours in adults. At Hiroshima survivors showed a 17-fold increase in leukaemia, but in Fallujah Dr Busby says what is striking is not only the greater prevalence of cancer but the speed with which it was affecting people.
      Les chercheurs ont constaté une augmentation de 38 fois de la leucémie, une augmentation de dix fois du cancer du sein féminin et une augmentation significative du lymphome et des tumeurs cérébrales chez l’adulte. À Hiroshima, les survivants ont montré une augmentation de 17 fois de la leucémie, mais à Fallujah, le Dr Busby dit que ce qui frappe n’est pas seulement la plus grande prévalence du cancer mais la vitesse à laquelle il affecte les gens.

      Of particular significance was the finding that the sex ratio between newborn boys and girls had changed. In a normal population this is 1,050 boys born to 1,000 girls, but for those born from 2005 there was an 18 per cent drop in male births, so the ratio was 850 males to 1,000 females. The sex-ratio is an indicator of genetic damage that affects boys more than girls. A similar change in the sex-ratio was discovered after Hiroshima.
      Il est particulièrement important de constater que le sex-ratio entre les garçons et les filles nouveau-nés a changé. Dans une population normale, il s’agit de 1 050 garçons nés pour 1 000 filles, mais pour ceux nés à partir de 2005, il y a eu une baisse de 18% des naissances masculines, le ratio était donc de 850 hommes pour 1 000 femmes. Le sex-ratio est un indicateur des dommages génétiques qui affectent plus les garçons que les filles. Un changement similaire du sex-ratio a été découvert après Hiroshima.

      The US cut back on its use of firepower in Iraq from 2007 because of the anger it provoked among civilians. But at the same time there has been a decline in healthcare and sanitary conditions in Iraq since 2003. The impact of war on civilians was more severe in Fallujah than anywhere else in Iraq because the city continued to be blockaded and cut off from the rest of the country long after 2004. War damage was only slowly repaired and people from the city were frightened to go to hospitals in Baghdad because of military checkpoints on the road into the capital.
      Les États-Unis ont réduit leur utilisation de la puissance de feu en Irak à partir de 2007 en raison de la colère qu’ils ont provoquée parmi les civils. Mais en même temps, les conditions de santé et d’hygiène ont diminué en Iraq depuis 2003. L’impact de la guerre sur les civils a été plus grave à Fallujah que partout ailleurs en Irak car la ville a continué à être bloquée et coupée du reste du pays. longtemps après 2004. Les dégâts de guerre n’ont été que lentement réparés et les habitants de la ville ont eu peur d’aller dans les hôpitaux de Bagdad à cause des postes de contrôle militaires sur la route menant à la capitale.

  7. Bon, on dirait que cette fois les ingrédients sont réunis pour qu’il se passe quelque chose de significatif. Ce qui pose problème est l’exact inverse de ce qu’en disent les médias occidentaux, c’est l’hubris démesuré des USA, colosse aux pieds d’argile, qui les conduit à leur perte. Il ne peuvent se permettre un nouveau merdier d’ampleur. Nous ne sommes plus en 1990, il va y avoir du fil à retordre. Je n’ose imaginer l’impact désastreux, le choc pour l’opinion occidentale de la perte d’une base US ou d’un navire. Sans parler de la paralysie du détroit. Un jour il faudra cependant bien acter la fin de la dominance de l’empire. On dirait que certains sont pressés…

  8. Je ne puis m’empêcher de *pleurer toutes les larmes de mon corps, j’étais depuis fort longtemps l’un de vos admirateurs Ô sublime général (je sais que beaucoup me haïssaient pour avoir osé évoquer votre génie de conciliateur et de grand stratège), vous avez la chance d’accéder au martyr, suprême récompense, mais que vous avez amplement mérité, les paroles de votre propre fille sont là pour authentifier votre désintéressement matériel, (car il suffit de constater que le lieu que vous occupiez de votre vivant, était humble, humble et en total accord avec vos convictions religieuses) Je vous pleure, certes, mais l’heure de la vengeance a enfin sonné !
    *larmes de chagrin, certes, mais surtout de haine et de vengeance… ne pas oublier, ne jamais pardonner!

  9. Un grand homme,défenseur de l’Islam s’en va,et nous nous sentons orphelin.Que dieu l’accueille en son royaume.Toutes mes condoleances a sa famille et son peuple ليباركك الربّ،

  10. C’est la + grande erreur des Etats Unis, qui va se reveler fatale pour Londres, Washington, et Tel Aviv. Cette année 2020 sera marquée à tout jamais dans le marbre comme étant la fin définitive des USA en tant que qu’hyper puissance, mais aussi la fin de l’existence de l’etat d’Israèl, des régimes fantoches de merde comme la Jordanie, l’Arabie dite Séoudite, mais aussi Taiwan, la Corée du Sud etc…. C’est vrai que nous allons passer dans une autre ere historique, cependant gardez bien à l’esprit qu’elle es pleine d’incertitude, de dangers tel qu’on en a jamais connu. Et ça ne sera pas forcément meilleur. C’est la fin du capitalisme financier carnassier certes, mais celui qui va lui succeder ne sera pas necessairement meilleur.et loin s’en faut.

    1. Author

      Quelque chose de sérieux se prépare à Bandar Abbas. La base US d’Al Udaid au Qatar d’où sont partis les drones de la frappe de Baghdad est sur la ligne de mire.

      1. Bandar Abbas occupe une position stratégique sur le détroit d’Ormuz. Ce n’est pas une simple considération géographique.
        A VENDRE : Vieux vélo rustre mais costaud 😉

      2. Les qatari ont suppliés les iraniens de ne pas les bombarder (eux ils pensent déjà à de possibles perturbations de leur Mondial de foot 2022). Mais paraît-il les iraniens ne les ont pas écoutes. Ça va chauffer.
        Autre infos:
        × les USA ont sommé leurs navires de s’éloigner des côtes iraniens car étant trop vulnérables à de possibles frappes. L’USS Harry Truman a déjà pris la fuite depuis!
        × Un drone américain a été abattu à l’Ouest de l’Irak alors qu’il survolé une zone contrôlée par des milices pro-iraniennes.
        L’actualité est trop riche en ce début de 2020. Ça va bouillir cette année. Plein de surprise!!!
        C’est sûrement des cadeaux du père Noël le crapuleux tyran Jonal Trompé

          1. l’enjeu, c’est le risque d’une triple humiliation : encaisser des frappes, montrer au monde entier son incapacité à les éviter, et le faire dans son quartier général, en l’infligeant à l’allié qatari.
            les iraniens ont déjà averti que des représailles américaines massives seraient suivies par un bombardement massif de la colonie. Si les américains veulent sortir de là, ils leur faut accepter une bonne pilule et passer à autre chose! ou pire, mettre la Russie au centre du jeu pour s’en faire virer en douceur!

    2. j’ai toujours de doute concernant sa mort !
      rien que le fait qu’il se promène comme cela a quelque kilomètre de la zone verte, se déplace dans un avion ordinaire et atterrisse dans un pays occupé par l’ennemi me semble contrevenir au règles les plus élémentaire de sécurité a moins qu’il n’ai été vendu, sacrifier par les bazaristes au pouvoir a Téhéran !
      dans tout les cas le pouvoir iranien était au courant et l »a sortis de la scène en le mettant a la retraite !

      1. @ : ROCBALIE

        Tu devrais apprendre ce que dit Allah des hypocrites dans le Noble, avant de déballer n’importe quoi mon ami.

        Allah a désigné les hypocrites comme étant pires que les mécréants :

        إِنَّ الْمُنَافِقِينَ فِي الدَّرْكِ الأَسْفَلِ مِنْ النَّارِ

        « Les hypocrites seront, certes, au plus bas fond du Feu. » (Les femmes – 145)

        إِنَّ الْمُنَافِقِينَ يُخَادِعُونَ اللَّهَ وَهُوَ خَادِعُهُمْ

        Allah dit (traduction rapprochée) :

        « Seuls forge le mensonge ceux qui ne croient pas aux versets d’Allah ; et tels sont les menteurs ». Sourate An-Nahl, v 105

        -Le mensonge est une des caractéristiques des hypocrites.

        On trouve dans les deux recueils authentiques d’après Abû Hurayrah que le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

        « Les caractéristiques de l’hypocrite sont au nombre de trois : lorsqu’il parle, il ment.

        Lorsqu’il promet, il ne tient pas sa promesse.

        Et lorsqu’on lui confie un dépôt, il le trahit ».

        -Le mensonge mène le menteur à la dépravation.

        On trouve dans les deux recueils authentiques d’après Ibn Mas’ûd que le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

        « Dire la vérité mène au bien, et le bien mène au paradis.

        L’homme ne cesse de dire la vérité et d’être véridique en toute chose, jusqu’à ce qu’il soit auprès d’Allah comme véridique.

        Mentir mène à la dépravation, et la dépravation mène à l’enfer.

        L’homme ne cesse de mentir et de pratiquer le mensonge jusqu’à ce qui il soit inscrit auprès d’Allah comme menteur « .

        Le général Qassem Soleimani
        Commandant militaire
        Ainsi que tous les dignitaires au sommet de l’état iraniens, n’auraient jamais accepté d’être dans un quelconque rôle d’hypocrisie de menteurs à des fins stratégiques.

        Le début, le pendant et la fin de toutes choses est prescrites par Dieu, ces créatures sont soumis à sa volonté et ceux qu’ils décident est inspiré par Dieu.

        Car seule sa volonté se réalise, là victoire, l’échec, les épreuves, la patience, pour la récompense.

        Voilà Rocbalie, pourquoi les musulmans n’ont strictement pas le droit de simuler leurs morts.

        Sauf sur un champ de bataille, si tu es blessé pour éviter d’être achevé par un soldat ennemi.

        Cordialement mon ami Rocbalie.

        1. certes le mensonge et l’hypocrisie sont condamnable par principe !
          mais face a un ennemi supérieur en nombre la ruse, le mensonge et l’hypocrisie si elle permettent de sauver des vies et de remporter la victoire !

          1. @ Rocbalie
            Le choix des meilleures ruses et des stratèges, Dieu et celui qui inspire les hommes pour prendre les bonnes décisions ainsi que les mauvaises.
            Selon ce qu’il a destiné comme issue pour l’un comme pour l’autre.
            Et selon ce que Dieu en a décidé, et le choix qu’il t’a inspiré et que tu as appliqué, tu gagnes ou tu perds des batailles et la guerre.
            Les morts tombers dans des guerres offensives et défensive devant un ennemi venu vous agressez, vous spoliés, vous colonisé, sont des martyrs.
            Les morts passent d’un monde éphémère, pour entrées dans une autre vie pour l’éternité.
            Les musulmans le savent et ils n’hésiteront pas à défendre leur pays devant n’importe quelle menaces.
            La victoire ces Dieu qui la permettent.
            Dieu prend les vies par la mort et la rend aussitôt dans l’au-delà.
            Et ceux à qui la vie à été épargné ici-bas, lors d’une bataille est de sa seule volonté de Dieu.
            Tout homme goûtera à la mort sans exception.
            La seule chose que l’homme est de sa volonté.
            C’est celle de choisir d’avancer vers Dieu, comme de lui tourner le dos.
            Être un homme de bien où de mal.
            Crois moi je ne fais pas dans le prosélytisme.

            Cordialement Rocbalie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.