Flash: visite surprise du président russe Vladimir Poutine à Damas ou il a été reçu par son homologue Bashar Al-Assad. Les deux hommes tentent d’éviter un déflagration généralisée. Publicités

Publicités

La colère en Iran continue de monter crescendo. Après la levée du drapeau rouge du sang des victimes de l’injustice à Qom et le retrait de l’Accord nucléaire de Vienne de 2015, le Parlement iranien, réuni en urgence, a procédé à l’amendement d’une loi considérant le CentCom, le Commandement militaireContinue Reading/Continuer à lire