Publicités

21 commentaires

    1. « La résistance irakienne contre l’occupation américaine s’organise, et compte agir sur plusieurs fronts. Pas seulement militaire. Mais aussi sur le plan populaire, politique et celui du droit international. »

      https://french.almanar.com.lb/1615715

    2. les américains ne protestent même plus. Leur culotte a de plus en plus de trous.

    1. Author

      La tentative d’adaptation cinématographique du Satyricon de Petrone est un petit chef d’œuvre dont le thème est toujours d’actualité et je dirai même contemporain.


  1. « Le complexe russe Iskander M avec ses deux types de missiles balistique et de croisière est très difficile à intercepter par l’OTAN »
    Difficile à intercepter ? Seuleument ça ? 😉

      1. Ne serait-ce pas plus pertinent de dire ce que les dca de l’otan sont capables d’intercepter ?

        1. « Ne serait-ce pas plus pertinent de dire ce que les dca de l’otan sont capables d’intercepter ? »
          Pas grand chose, hormis brasser du vent. Sans quoi l’OTAN serait déja et depuis un bail à Damas, Teheran, et Pyongyang.

          1. Et sans doute à Moscou!

          2. @sclavius

            « Et sans doute à Moscou! »
            C’était de l’humour! 😉
            Le seul à ce jour qui a pris Moscou, en flamme certes mais il l’a prise quand meme -outre les hordes barbares des descendants de Genghis Khan- c’était personne d’autre que Napoleon. Sans doute avait il bénéficié de la décomposition de l’infame pouriture du pouvoir Tsariste. En tout cas c’est pas pret à se reproduire. Hitler avait essayé en son temps, on connait la suite. Aujourd’hui la seule puissance des Etats Unis c’est le génie qu’ils ont de faire croire qu’ils sont capables de prendre Moscou et Pekin, alors qu’en réalité ils en sont à des années lumières.
            Contrairement à une idée reçue meme durant la decennie 90, point culminant de la puissance des Etats Unis, ils en étaient à des années lumières, sauf que nous populace ne le savions pas. Le dicton russe ne dit rien d’autre que : « quiconque vient à nous avec l’épée pérrira avec l’épée.« , et c’est toujours vrai de nos jours.

          3. @Fox
            En fait je ne plaisantais pas ; je pense sérieusement que la Russie est un vieux projet de l’impérialisme occidental ; sa proie absolue en quelque sorte ; pour des raisons civilisationnelles (en passant et accessoire en ce moment) mais surtout pour cet immense territoire plein de matières premières et plutôt vide des hommes.
            Le vrai kif, la vraie drogue dure de l’impérialisme déshumanisé – l’ultime forme du modèle capitaliste occidental – ce seraient ces immenses richesses que la terre russe abrite en son sein et avec laquelle ils pensent pouvoir se refaire après toutes leurs conneries vieilles d’un bon siècle ; parce que quand tu accumules vingt milles milliards de dollars de dettes (juste les USA) alors que tu as le monde à tes pieds en guise de potager et garde-manger c’est qu’il y a un malaise.
            Et j’ai la certitude que toutes leurs fuites en avant ces trente dernières années ne sont générées que par la conviction que la Russie leur appartiendra tôt ou tard ; dans les années 90 c’était presque fait ; l’époque où mémé Albright avait même prononcée à la tribune de l’ONU « qu’il n’est pas normal que la moitié des ressources stratégiques du monde soient à la disposition d’un seul pays ».
            La période aussi où les projets + ou – kouchnériens flottaient dans l’air ; du genre : « collectivisations des ressources au niveau mondial» ; l’idée lumineuse n’est-ce pas ; surtout quand on se rend compte que les criminels qui les lancent ne seront jamais effleurés par un soupçon d’idée de collectiviser par exemple leurs bidet en or ou ne serait-ce qu’un millionième de leurs fortunes pharaoniques personnelles.
            Après une solide période de saignement (la corrida de la décennie 90) et surtout la grande surprise que fut à leurs yeux la personne de VVP (qui – rappelez-vous vient au pouvoir comme l’homme de paille de Berëzovski) ils se sont dits « maintenant ou jamais » ; c’était le torpillage du Koursk.
            C’est grâce à sa façon de gérer cette tragédie que j’ai compris la grandeur politique du personnage.
            Les hyènes se tiennent depuis à une distance respectable ; ça aboie pépère son droitdelhommisme habituel ; curieusement c’est jamais la femelle-alpha qui s’aventure au casse-pipe ; elle envoi toujours un larbin (le fameux speech de Sarko lors d’une de ses rencontres avec VVP : « … pour nous c’est inacceptable etc. etc. ») question de tenir la pression, en se disant sans doute que plus ils sont nombreux à faire de la jacasserie, plus vite ça cédera – au moins psychologiquement.
            C’est la raison pour laquelle (je ne sais pas en quelle année ça s’est passé) à l’issue des élections présidentielles qu’il gagna à 63% il avait prononcé son fameux discours à la nation Russe où il disait entre-autre qu’il n’est pas certain d’être en mesure d’empêcher la troisième guerre mondiale mais qu’il peut garantir au peuple Russe que si elle a lieu la Russie sera prête.
            Son timing est formidable ; les buts ont été sans doute dépassés ; la meilleure preuve c’est que Bachar est toujours là et que des dizaines de milliers de Djihadistes (certains parlent des centaines de milliers encore présents dans qqs poches du territoire syrien) que Mc Caine avait préparé pour les transférer dans la Caucase après le démembrement de la Syrie, sont en train d’être emmenés en Lybie.
            Mais le projet demeure ; les hyènes sont un peu fatiguées ; elles font la pose à l’ombre d’un épineux.

          1. « Des volatiles malchanceux…et des avions présidentiels au Rwanda »
            Il semble que les volatiles « malchanceux » de ce que l’on sait apprécient particulièrement le JSF, alias F-35.

          2. Author

            Et comment ? Trois F-35 ont croisé le sabre avec des volatiles et ont tous terminé à la casse.

          3. J’ai oublié de préciser que les volatiles en question avaient plus la forme de SA-15, SA-17, SA-22, ou autres cannons anti aériens, voir meme des SA-24 et SA-25, pas besoin de S-300 pour cette merde, enfin passons…
            « Trois F-35 ont croisé le sabre avec des volatiles »
            Trois seuleument ? J’ai l’impression qu’au dessus du Golfe Persique recemment il s’y est passé pas mal de choses. Et au fond de ce golfe il doit y avoir au moins une paire de F-35, et certainement des F-22, et F-18. Mais comme d’hab pour le Pentagone « mission accomplished! », « Chuut! Circulez, y a rien à voir! » D’ou la retiscence des Etats Unis de mener une guerre contre l’Iran.

  2. Demain ; toutes sortes de cylindres volants, don l’une des extrémités et conique et l’autre extrémité des flammes surgissent, atteignent des vitesses supersoniques.

    Les missiles domineront en maîtres dans les conflits, ils déglingueront toutes les autres armes, navigants, volants, et roulants.
    Ils remplacent les arc et les flèches d’antan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.