Bio-Alerte: la mystérieuse épidémie de pneumonie virale à coronavirus de Wuhan (est de la Chine)

Source: CGTN Français
Publicités

22 Replies to “Bio-Alerte: la mystérieuse épidémie de pneumonie virale à coronavirus de Wuhan (est de la Chine)”

  1. La zone de contamination initiale annoncée dans un marché de poissons à Wuhan me rend très perplexe. Sauf erreur de ma part, ce serait une première une contamination poisson -> homme en ce qui concerne une pathologie à symptômes respiratoires. Une pandémie est toujours possible mais je crains plus une origine venant de la décongélation du permafrost et une réactivation d’un virus ou d’une bactérie préhistorique pour lesquels l’évolution ferait que nous n’en soyons plus protégé.

  2. Les japonais auraient réactiver l’Unité 731 ? Mais balancer ce genre de virus à proximité immédiate de son territoire, ça fait un peu amateur. Je pencherais plus pour les bienfaiteurs de l’humanité, les américains, surtout que Trump vient de signer d’aprés ses dires, le contrat du siécle avec les chinois..

  3. J’admets que l’explication de Cosworth57200 est pertinente et pleine de bon sens.
    Le renié c’est être de mauvaise foi.

    1. L’épidémie s’aggrave. On n’a jamais vu de tels symptômes auparavant. La Chine a déclenché le plan d’alerte habituellement réservé à une phase avancée de guerre biologique…

      1. Que pensez-vous des supers-loges sataniques au-dessus des loges.. et leur plan mortel pour l’Iran et les Amériques »

      2. Les nouvelles ne sont pas bonnes en effet, de l’aveu même des virologues. Les autorités ont probablement tenté de minimiser le phénomène dans un premier temps mais commence à avoir des sueurs froides…
        Forte contagiosité, transmission interhumaine, létalité à définir mais sans doute proche du SRAS.

        Extrait de l’article ci-dessous :
         » le 20 janvier, les autorités sud-coréennes ont signalé le premier cas d’une personne contaminée par le nouveau virus. Cette annonce survient après que deux personnes en Thaïlande et une au Japon ont été testées positives la semaine dernière.

        Le virus se propage également plus largement en Chine. Les premiers cas ont été signalés à Shenzhen et Pékin au cours du week-end. Le 20 janvier, on comptait 5 cas confirmés à Pékin et 14 dans la province de Guangdong, où se trouve Shenzhen. Le nombre total de cas à Wuhan est de 198 et on rapporte 7 cas suspects ailleurs en Chine.

        L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a pris des mesures pour tenter de calmer la panique naissante. »

        https://www.pourlascience.fr/sd/epidemiologie/le-nouveau-virus-apparu-en-asie-inquiete-les-scientifiques-18738.php

  4. Il est bien trop prématuré d’avancer quoique ce soit au sujet de l’origine de ce Coronavirus, sauf à disposer d’informations confidentielles bien sûr. Il ne faut jamais sous-estimer un virus, ils sont hautement adaptables et les humains leurs fournissent tout ce qu’il faut : vecteurs de dispersion rapide, hôtes animaux intermédiaires ou des recombinaisons entre souches différentes peuvent avoir lieu tout cela dans des élevages concentrationnaires (animaux comme humains…).
    Des pandémies reviendront, même en l’absence de manipulations microbiologiques et de militarisation des agents infectieux. En 1918 on n’avait pas l’arsenal pour l’étude des virus et encore moins leur modification et la grippe H1N1 a fait carton plein, peut être 100. 10^6 morts.

    1. Certainement pas 100 millions de morts. Ca, c’est pour le côté spectaculaire du chiffre.

      Les historiens en restent à peu près à la première estimation, environ 21 millions (ce qui fait quand même de la grippe espagnole la plus grande et la plus rapide tueuse à ce jour, 90% de ces 21 millons en seulement 4 mois).

      Il n’y a jusqu’à présent aucune preuve de morts supplémentaires : les chiffres qui gonflent de décénnies en décennies sont des estimations au doigt mouillé. Cela ne veut pas dire qu’il n’y ait pas eu plus de morts, simplement qu’il n’y en a aucune preuve, ni archéologique, ni documentaire.

      Et eût-on à l’époque toutes les données scientifiques pour savoir que c’était une grippe et la soigner, comme il faut minimum 6 mois pour produire un vaccin à grande échelle, ces 90% seraient peut-être tous quand même morts. (Peut-être pas si le premier virus avait été sélectionné pour fabriquer le vaccin tétravalent, mais ce choix, c’est toujours de la divination.)

  5. deux morts wahou ne me dites pas que c’est là tout ce qu’ont les USA dans leurs arsenaux !

  6. C’est toujours de chez eux ou du Viet-Nam que viennent toujours les saloperies genre grippe aviaire. Il y a des habitudes de vie dans les campagnes chinoises avec promiscuité avec les animaux de rente qui devraient être sérieusement revues.

    1. Tu sais parfaitement que c’est pas ça. Si ça marche pendant des milliers d’années c’est que c’est bon. Le malaise résulte sans doute de l’ingénierie biologique américaine sur un terrain propice (migrations des oiseaux entre leurs habitats saisonniers etc)

      1. VIVRE AU MILIEU DES ANIMAUX A TOUJOURS RENFORCER LES DÉFENSES IMMUNITAIRE CE SONT DES PERSONNE AGE AFFAIBLIES QUI MEURT ET EN TRÈS PETIT NOMBRE INFÉRIEUR AUX ACCIDENT DE LA ROUTE 7000par an en france

        1. OK pour les chiens et chats mais vous semblez oublier que les rats sont le vecteur principal de la peste, que les porcs ont amené des pathologies essentiellement parasitaires principalement par méconnaissance d’hygiène alimentaire, que le tissu vétérinaire est indispensable à une prévention efficace. Sans vouloir manquer de respect aux chinois et aux vietnamiens, ils ne sont pas connus par la qualité de leurs écoles vétérinaires, cette formation n’existant que dans les pays développés depuis longtemps.

        2. Je ne croirais pas qu’il s’agisse principalement d’une question de virus ou d’agent infectieux, nouveau mutant ou pas.

          Une seule goutte d’eau de mer contient des milliards de virus. L’eau de mer non polluée est pourtant globalement bénéfique à la santé humaine.

          Il y aurait plutôt un problème d’immunité affaiblie et déséquilibrée, et ça, ça vient d’une nourriture carencée et de conditions de vie stressantes qui affaiblissent les organismes qui y sont soumis.

          Toute la théorie microbienne est plus qu’incomplète, et à revoir. Pour l’instant, elle est majoritairement fausse (et « primitive »), et sert seulement d’argument commercial caution pseudo scientifique à Big Pharma. Il y a une véritable « guerre » commercialo-capitalistique avec « lavage de cerveau » à ce sujet, pour le contrôle de la population mondiale, les sommes en jeu sont gigantesques.

          1. Pour les pathologies parasitaires provenant de la consommation de viande, on sait que celle-ci doit être complètement cuite avant d’être consommée.

          2. Pour ce qui est des parasites, c’est surtout le porc qui est concerné, plus proche de l’être humain que les bovidés, il est vecteur de zoonoses diverses en plus d’être réservoir de la grippe. Pour éviter les soucis avec les porcs ladres, la cuisson doit être à cœur en effet. Notons que dans le cas (rare) de contamination par le Ténia multiceps, l’humain peut prendre la place du mouton comme hôte accidentel en ingérant des embryophores… disséminés par ses chiens. Pour le poisson (sushis), c’est l’anisakis (un ver) qui est le plus grand risque et en ce qui concerne les volailles et leurs produits (œufs), les infections par salmonelles sont très fréquentes si défaut de cuisson. Les ricains javelisent, pas l’UE.

    2. @Cosworth57200 Ca put le gros porc de raciste votre intervention.

      Pour rappel, c’est des occidentaux, dont beaucoup de Français, qui ont décimé par la maladie les amérindiens, d’Amérique du sud et du Nord…

      1. J’ai râlé il y a une quinzaine d’années quand j’ai appris qu’un chien appartenant à une race réputée pour son endocardiose mitrale endémique allait à Madagascar où il y avait 10 vétérinaires sur une île plus grande que la France. Combien d’entre eux étaient capables de faire une échocardiographie ? Les indiens d’Amérique du sud ont été décimés par le rhume qu’ils ne connaissaient pas apportés par les conquistadors principalement espagnols et portugais dans une moindre mesure (cf. traité de Torsedillas)

        1. Cosworth pendant que tu essaies de te convaincre de la soi disant supériorité de ton peuple d’homosexuel sur les autres, il y’a mamadou qui se tape ta femme et moshé qui te fait les poches 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.