Tout passe…

Rappellez vous bien cette phrase: rien ne dure, tout passe, tout s’écoule…C’est l’une des lois immuables de cet univers en transformation constante et nous ne sommes rien. Nous ne sommes même pas des poussières d’étoiles: nous n’avons jamais existé.


Publicités

44 Replies to “Tout passe…”

  1. Hello, c’est vrai et faux à la fois !

    C’est faux car on peut se demander si nos enfants, nos parents, nos ami(e)s tous les gens que nous connaissons et tout ce monde n’existent pas ?

    Mais ça peut être vrai car comme disait un écrivain (je ne m’en rappelle plus du tout de son nom hélas) si on nous retire les 5 sens du corps humain : l’ouïe, l’odorat, le goût, le toucher et la vue, que reste-il de ce monde ??? Rien, nada walou !

    Etant croyant, je sais que notre corps n’est qu’un dépôt sur lequel on rendra des comptes au même titre que ce que nous avons fait de notre jeunesse, de notre santé, de notre temps, de notre argent etc… seule notre âme existe pour l’éternité, nous sommes donc dans ce monde comme dans une sorte de matrice afin de savoir qui d’entre nous agit en bien et le mieux.
    Nous sommes en quelque sorte en train de passer un examen avec l’oral qui aura lieu le jour du jugement dernier.

    Qu’Allah dans son infini miséricorde nous guide tous nous musulmans, croyants et toute l’humanité vers le chemin de droiture qu’il agréé Amine !

    1. Si nous exluons le vide entre les atomes et l’intérieur de l’atome même, toute l’humanité actuelle peut être confinée dans un cube pas plus grand qu’un morceau de sucre.

    2. Fermez les yeux, bouchez vos oreilles avec vos pouces et vos narines avec vos auriculaires et maintenez votre bouche close. Que reste-t-il ?
      Rien. Sinon un fin bourdonnement qui est la vibration de l’univers. Et tout ce que vos pensées pourront créer. Imaginez ce qu’il vous plairait d’imaginer, cela serait aussi « réel » que ce monde où nous vivons.
      La réalité n’est qu’un voile d’illusions (la Maya) créée par votre cerveau d’après vos perceptions, puis interprétée par votre cerveau. Au final, rien de plus que des impulsions électro-chimiques…… Votre illusion du monde réel n’est qu’un fatras de signaux électro-chimiques. Bien insignifiant en « réalité » . Votre perception du monde est-elle la même que celle de vos enfants, voisins, etc…. ?
      Il y a autant de perceptions du monde qu’il y a d’être vivants sur terre…….
      Donc autant de mondes « réels »…..
      Le monde réel est donc une illusion subjective 🙂
      Pour approfondir, lisez « Ma conception du monde, les Védas d’un physicien » d’Ernest Schroedinger le père de la mécanique quantique. Puis les Upanishads 😉
      Cordialement

  2. Éric basillais ton raisonnement est celui qui prône en faveur des tours d’ivoire de la maison blanche, ainsi qie de la mosquée d’Istanbul du palais des monarques du moyenne orient et des capital européenne.
    En somme tu es leur porte voix.
    Et des comme toi ,ils les recrutent et leur solde de 2000 euros ets généreusement rémunérés pour une vie qui nexedera pas des lustres.
    Nous nous sommes des citoyens du monde aux services des oppressée contre les oppresseurs.

  3. François Xavier

    La définition du pronom personnel «nous» dans le coran

    C’est une caractéristique de style littéraire en arabe, ou une personne se désigne en employant le pronom « nahnu » (nous) par respect ou glorification.
    Il peut aussi employer le mot « ana » (je), indiquant une personne, ou à la troisième personne « huwa » (il).

    Tous ces trois styles sont utilisés dans le qur’an, ou ALLAH (soubhanahu wa ta’ala) s’adresse aux arabes dans leur propre langue.

    ALLAH, (soubhanahu wa ta’ala), se réfère parfois à lui-même au singulier, par son nom ou par l’utilisation d’un pronom, et parfois par l’utilisation d’un pluriel, comme c’est le cas dans la phrase (sens rapprochés) :

    إِنَّا فَتَحْنَا لَكَ فَتْحاً مُّبِيناً

     » En vérité Nous t’avons accordé une victoire éclatante  » Al-Fath-48:1

    Et d’autres phrases similaires.

    Mais ALLAH (soubhanahu wa ta’ala) ne se désigne jamais en utilisant la forme « duel », parce que le pluriel fait référence au respect qu’Il (soubhanahu wa ta’ala) mérite, et peut aussi désigner ses noms et attributs, tandis que le « duel » évoque un nombre spécifique (et rien d’autre), et Il (soubhanahu wa ta’ala) est bien au dessus de celà.

    Ces mots, inna « vraiment nous » et nahnu « nous », ainsi que d’autres formes de pluriel, peuvent être employés par une personne parlant au nom d’un groupe ou ils peuvent être employés par une seule personne dans le but de marquer le respect ou la glorification, comme celà est fait par certains monarques lorsqu’ils font des déclarations ou émettent des décrets, dans lesquels ils disent « Nous avons décidés… »ect.

    Dans des cas comme celui-là, seulement une personne s’exprime mais le pluriel est utilisés comme marque de respect.
    Celui qui mérite le respect plus que tout autre est ALLAH (soubhanahu wa ta’ala), ainsi quand IL (soubhanahu wa ta’ala) dit dans le Coran inna « en vérité nous » et nahnu « nous », c’est pour le respect et la glorification et non pas pour indiquer la pluralité des nombres.

    Si un ayah de ce type cause de la confusion, il est essentiel de se référer aux ayat clairs et sans ambiguités pour avoir une clarification, et si un chrétien, par exemple, prend un ayah comme (sens rapprochés):

    إِنَّا نَحْنُ نَزَّلْنَا الذِّكْرَ وَإِنَّا لَهُ لَحَـفِظُونَ
     » En vérité c’est nous qui avons fait descendre le coran, et c’est nous qui en sommes gardien  » Al-hijr-15:9

    comme preuve d’une pluralité divine, il nous est possible de réfuter cette prétention en citant des ayat aussi clairs et dépourvus d’ambiguités que (sens rapprochés):

    وَإِلَـهُكُمْ إِلَـهٌ وَحِدٌ لاَّ إِلَـهَ إِلاَّ هُوَ الرَّحْمَـنُ الرَّحِيمُ
     » Et votre Divinité est une divinité unique.
    Pas de divinité à part Lui,le Tout Miséricordieux, le trés Miséricordieux. « Al-Baqarah-163
    et
    قُلْ هُوَ اللَّهُ أَحَدٌ
     » Dis: Il est Allah, Unique.  » Al-Ikhlas-1

    Ainsi que d’autres ayat qui ne peuvent être interprétés que d’une seule façon.

    Par conséquent cette confusion sera dissipés pour celui qui recherche la vérité.

    Toutes les fois ou ALLAH (soubhanahu wa ta’ala) utilise la forme plurielle en se réfèrant à lui-même, celà est fondés sur le respect et l’honneur qu’IL (soubhanahu wa ta’ala) mérite, et sur le grand nombre de ses noms et attributs, et sur le grand nombre de ses troupes et ses anges.
    Bien à vous François Xavier
    Cordialement.

  4. Rappelez-vous bien cette phrase: rien ne dure, tout passe, tout s’écoule…C’est l’une des lois immuables de cet univers en transformation constante et nous ne sommes rien. Nous ne sommes même pas des poussières d’étoiles: nous n’avons jamais existé.
    Nous sommes « Rien » et « Tout »…
    Le « Tout » vient du « Rien »…
    La Création vient de l’Absolu…
    Chaque Homme Est un Absolu en cavale…
    Qui se prend souvent uniquement pour le cheval…
    Alors qu’il le monte…
    Pendant un certain temps…
    Jusqu’à l’instant où le cheval s’effondre…
    Et que l’Homme retrouve l’Éternité…
    En son Cœur…en Absolu…où Rien n’existe…où il n’y a qu’Amour…et ou Tout existe…à la fois…
    Tout Homme porte son frère dans son Cœur…porte Toute l’Humanité en son Cœur…
    C’est l’Absolu qui a donné Naissance à l’existence…à la Création…à l’Illusion…
    L’Homme Est à la fois, le Créateur et la créature…du théâtre…de sa vie…
    Le scénario c’est lui qui l’a créé…
    Lorsque le Dieu de la Création disparaît… car ce Dieu est aussi une existence….
    Ce qu’il a toujours été apparaît…
    L’Homme en Absolu était déjà bien avant Dieu…avant la Création…
    Lorsque la Création se résorbe…
    L’homme retourne en Absolu…
    Sa Véritable identité…
    Sans identité…
    Le Rien…
    Le Vide…
    L’Éternité…
    De l’Amour…
    Tout part de l’Absolu et y retourne…
    C’est ce que Nous Sommes Tous…
    Ultimement…
    Des Absolus…
    De l’Amour…

  5. Je constate la matière est faite de corpuscules positifs et négatifs et chez les humains il y a le bien et le mal, des entités aux caractéristiques opposées.

  6. On retrouve dans le Coran un verset d’une importance majeure dans son évaluation de la valeur intrinsèque et de l’intégrité morale des êtres humains qu’ils soient hommes ou femmes.
    Il s’agit du verset suivant : Coran 49 ;13 :
    « Ô vous les humains ! Nous vous avons créés d’un homme et d’une femme et Nous avons fait de vous des peuples et des tribus pour que vous vous entre –connaissiez. Le plus méritant d’entre vous auprès de Dieu, est le plus – pieux, fidèle, dévoué – (atquakoum) ».

    « Le plus méritant d’entre vous auprès de Dieu, est le plus dévoué (atquakoum) » …De cette diversité humaine, Dieu ne fait point de différence, entre tous ces êtres humains qu’Il a créé, nul ne peut prétendre à une considération particulière ou à une préférence quelconque de la part de Dieu…Il n’y a ni peuple élu, ni nation privilégiée…

    L’égalité de tous les êtres humains aux yeux du Créateur est absolue et elle transcende tous les particularisme, de race, d’ethnie, de couleur ou de sexe…

    1. Bonsoir,
      Je n’ai pas encore pris le temps de lire le Coran, vous citez un verset qui commence par : Nous vous avons créé… Qui représente ce nous ?
      Bien à Vous

      1. Allah, Dieu, le créateur de tous les univers connus et inconnus, de toutes les dimensions connues et inconnues, de tous les néants possibles et impossibles, de ce qui est, de ce ce qui n’est pas, de ce qui n’a jamais été, de ce qui ne sera jamais et de ce qui est dans les temps parallèles et non parallèles, maître du commencement et de la fin, maîtres des mondes et de ce qui y vit, maître du tout et du néant, le vivant, l’éternel.

        1. Cher Strategika51, vous écrivez: «… Allah, Dieu, le créateur de tous les univers connus et inconnus, de toutes les dimensions connues et inconnues, de tous les néants possibles et impossibles, de ce qui est, de ce ce qui n’est pas, de ce qui n’a jamais été, de ce qui ne sera jamais et de ce qui est dans les temps parallèles et non parallèles, maître du commencement et de la fin, maîtres des mondes et de ce qui y vit, maître du tout et du néant, le vivant, l’éternel. … »
          Votre commentaire, ce commentaire, correspond entièrement à ce que nous sommes dans le monde réel, il s’agit bien, de celui dans lequel nous vivons depuis si longtemps ; et dans ces multivers, dont je suis hélas, (trois fois hélas) l’un des nombreux franc-tireurs, multivers, dans lesquels, malgré le scepticisme environnent et de plus en plus pesant), nous vivrons imperturbablement, depuis la nuit des temps et à jamais …, nous serons bien entendu, multiples à tout jamais ! c’est signé sergio

          1. Errata, et ajout:
            Votre commentaire, ce commentaire, correspond entièrement à ce que nous sommes dans le monde réel, il s’agit bien, de celui dans lequel nous vivons depuis si longtemps ; et dans ces multivers, dont je suis hélas, (trois fois hélas) l’un des nombreux franc-tireurs, de la notion même de multivers, et dans lesquels, (malgré le scepticisme environnant de plus en plus pesant), nous y vivons imperturbablement depuis la nuit des temps, malgré nous, en quelque sorte … Et bien entendu, nous sommes (et serons) multiples à tout jamais ! c’est signé sergio
            On ne peut aborder un tel sujet, sans aborder deux aspects inhérents à la notion de multivers et de « petit » univers. Le premier aspect se décline grâce « au calcul quantique » (mécanique, physique, monde, modèle, etc.), et le second se décline grâce au Tao (ce n’est pas une religion, car on ne vous demande pas de croire, seulement d’appliquer des rituels Tao, et ce n’est pas non plus une philosophie…), et en ne perdant pas de vue, que l’Homme est un « petit » univers, et par conséquent, nous serions une multitude d’univers, dont l’Homme est le centre.

          2. Errata, et nouvel ajout:
            Votre commentaire, ce commentaire, correspond entièrement à ce que nous sommes dans le monde réel, il s’agit bien, de celui dans lequel nous vivons depuis si longtemps ; et dans ces multivers, dont je suis hélas, (trois fois hélas) l’un des nombreux franc-tireurs, de la notion même de multivers, et dans lesquels, (malgré le scepticisme environnant de plus en plus pesant), nous y vivons imperturbablement depuis la nuit des temps, malgré nous, en quelque sorte … Et bien entendu, nous sommes (et serons) multiples à tout jamais ! c’est signé sergio
            On ne peut aborder un tel sujet, sans décliner deux aspects inhérents à la notion de multivers et de « petit » univers. Le premier aspect se décline grâce « au calcul quantique » (mécanique, physique, monde, modèle, etc.), et le second se décline grâce au Tao (ce n’est pas une religion, car on ne vous demande pas de croire, seulement d’appliquer des rituels Tao, et ce n’est pas non plus une philosophie…), et en ne perdant pas de vue, que l’Homme est un « petit » univers, et par conséquent, nous serions une multitude d’univers, dont l’Homme en serait le centre.

      2. Dieu dit « Nous » quant il parle des choses faites par ses créations et « Je » pour les choses créé par lui.

        Exemple:
        -J’ai créé les hommes, les djinns et les anges.
        Ou bien
        -Nous leurs enverrons des catastrophes et des malheurs.

    2. Enki et Enlil fils de An pour les sumériens et babylonien ou Osiris et Seth pour les égyptiens, ce n’est pas dans le Coran bible etc.. Que vous aurez la réponse.

  7. S51 nous avait prévenu :
    La présentation du site sera modifiée dans un avenir très proche & connaîtra de possibles perturbations d’affichage entre le 17 et le 31 janvier 2020…
    Par contre il n’avait pas annoncé de bouleversement thématique vers la philo ou le new age.
    Aurais-je raté quelque chose ???

    1. Oui probablement, le coté ésotérique a toujours été une des marques de fabrique du blog, parmi tant d’autres, ce qui en fait son charme unique. D’ailleurs Héraclite était cité sur l’ancien template.

      1. Strategika a mis la main sur de vieux papyrus lors d’une expédition dans le désert égyptien en 1973, il a réussit a déchiffrer les formules et les incantations écrites sur ces parchemins.

  8. A cela, j’ajouterai également cette autre vérité immuable :
    L’eau ça mouille !
    Bon Ok je sors….

    1. Vérité relative à la matière. Certaines matières étant hydrophobe, l’eau ne les mouillés pas, hahaha 😂

  9. Oui, c’est bien vrai.
    « Maya », « l’Illusion », disent-ils (les sages).
    Nous ne sommes jamais nés, et nous ne mourrons jamais.
    Ce ne sont que des mirages, des images changeantes sur une sorte d’écran de cinéma.
    On s’identifie aux images changeantes, la nature vraie est l’écran immobile qui ne change pas. On est à fond dans le film du « rêve de la réalité », dans le mirage.
    Un rêve, mais ce n’est pas la peine de faire n’importe quoi, en l’attente d’être enfin réveillé du rêve persistant (rêve ignoble, rêve sublime, les deux inévitablement liés).

  10. Que dire de plus ? Rien.
    J’ai engueulé ma femme hier qui m’a manqué de respect et le lendemain elle m’a quitté. Toute cette vie commune partie comme si elle n’a jamais existé. 16 ans de vie commune passés à la trappe. Ainsi va la vie…

    1. Ces pétasses ne veulent plus rien entendre depuis l’avènement de la propagande féministe !

    2. Excusez le monsieur, il ne pense bien évidemment pas que vous avez fait chambre commune avec une  » pétasse  » 16 ans durant, ce n’est seulement sa solidarité masculine qui le fait sortir de ses gond ^^

  11. Parlez pour vous.
    Nous sommes, nous jugeons, nous agissons, le temps de notre présence ici-bas. Nous existons, diablement. Et c’est même cela qui fait l’histoire de l’humanité. Ce découragement inepte vous prive de toute capacité de juger convenablement. Le capitaine se reconnaît dans la tempête. Le naufragé dans le
    naufrage. Et le noyé dans sa disparition. Cordialement.

      1.  » Le temps de notre présence ici-bas  » comme vous dites, nous le passons le plus claire ( le plus sombre serait mieux imagé ) mon bon monsieur, SOUS TERRE.
        Là monsieur, plus de jugeote, les seuls agissements, ceux des vers et rongeurs tunnelier, en ce lieu monsieur, notre histoire n’est plus que souvenir, souvenir qui s’estompera en mois de deux générations, pas mal comparé à nos ex-covivants estimant eux que notre présence parmi eux ne doit pas excéder 6 jours, ouvrables ! attention… on vous laisse tout de même profiter de votre dernier week-end !
        Tout cela monsieur pour vous dire qu’aujourd’hui humain issu d’une poussière non pas d’étoile mais de sperme, sorti d’un trou voué à entré dans un autre, très vite nous ne serons plus que des noms, peint ou gravé, à quelque traits… du RIEN !

    1. Mais si je puis me permettre, vous parlez de « découragement » alors qu’il n’en est nulle part question (c’est l’interprétation que vous choisissez/créez, c’est seulement une interprétation).
      Ce « découragement » que vous écrivez, fausse interprétation du point de vue où je suis, tout en concevant que ce n’est pas facile à comprendre (conscient d’être rien sans même en être découragé).
      …Niveaux de compréhensions/interprétations, pardon pour le coté lapidaire de cette affirmation. On pourrait aussi en écrire des livres, mais est-ce la peine.

  12. C’est la leçon que la vie m’a appris il y longtemps, je ne suis rien, nous ne sommes rien et vous n’êtes rien.

    1. Nous ne sommes que de passage sur cette vie éphémère pour un temps très cour, notre mission consiste à saisir la parole de Dieu et faire que notre vie soit régi par ces prescriptions toutes au long de notre courte existence.

      Aimé son prochain, ne pas lui faire ce que nous n’aimerions pas que l’ont nous face, aussi faire aux autres ce que vous aimeriez que l’ont vous face.
      Élevés ces enfants sur le droit chemin, accepter que la vie soit faite d’épreuves éprouvantes et que notre patiente en sera grandement récompensé ici-bas et la haut .

      Les bienfaits des épreuves
      Les épreuves que vivent les musulmans sur terre font partie des lois divines. Ces épreuves ont plusieurs rôles :
      Effacer les péchés
      Évaluer la foi de chacun
      Élever la personne en degré
      Permettre de distinguer le bon du mauvais, le véridique du menteur et le croyant de l’hypocrite.

      En témoignant ces trois passages du Livre Saint :

      Allah (عز وجل), en parlant des épreuves, a dit : « Très certainement, nous vous éprouverons par un peu de peur, de faim et de diminution de biens, de personnes et de fruits. Et fais la bonne annonce aux endurants. » {Al-Baqara « La vache » : V 155}

      Il (عز وجل) dit également : « Nous vous éprouverons par le mal et par le bien [à titre] de tentation. Et c’est à nous que vous serez ramenés. » {Al Anbiya’ « Les prophètes » :V35}

      Et Allah a aussi dit : « Est-ce que les gens pensent qu’on les laissera dire: « Nous croyons !» Sans les éprouver ? » {Al Ankabut « L’araignée » :V1-2}

      La sunna nous donne également de nombreuses preuves du bienfait des épreuves :

      Anas ( رضي الله عنه ) rapporte que le messager de Dieu ( صلى الله عليه وسلم) a dit :

      « Quand Dieu veut du bien de son esclave, il lui accélère son châtiment dans ce monde. Quand il veut du mal de son esclave, il s’abstient de le châtier pour sa faute jusqu’à ce qu’il en reçoive sa punition entière le jour de la résurrection. Le Prophète ( صلى الله عليه وسلم) a dit aussi : « La grandeur de la récompense va de pair avec la grandeur de l’épreuve. Dieu le Très-Haut, quand il aime les gens, les éprouve. Celui qui accepte l’épreuve avec abnégation aura la satisfaction de Dieu ; et celui qui lui oppose son mécontentement, Dieu sera mécontent de lui. »

      {rapporté par Attirmidhi et jugé valide par Al Albani}

      Et sachez que les personnes qui ont la foi la plus complète sont les plus éprouvés. Il nous suffit pour cela de voir quelle a été la vie de notre prophète ( صلى الله عليه وسلم).

      Sa’d ( رضي الله عنه ) dit : J’ai demandé au messager d’Allah ( صلى الله عليه وسلم): quels sont les gens les plus éprouvés ? Il ( صلى الله عليه وسلم) a dit :

      « Les gens les plus éprouvés sont les prophètes puis ceux qui leur succèdent en degré. L’homme est éprouvé selon le degré de sa piété. Si sa foi est solide, son épreuve est encore plus dure, et si sa foi n’est pas solide, il sera éprouvé selon le degré de sa foi. Le croyant ne cesse d’être éprouvé jusqu’à ce qu’il marche sur terre lavé de toute faute.»

      {rapporté par El-Tirmidhi, Ibn-Mâjah, El-Dârimi, El-Tahhâoui, Ibn-Hibbân, El-Hâkim et Ahmed avec une chaîne de transmission authentique}.

      Les bienfaits des épreuves sont multiples :

      Les épreuves effacent les pêchés et nous évitent un grand châtiment dans l’au-delà. Selon Abou Sa’id et Abou Hourayra ( رضي الله عنهم), le Prophète ( صلى الله عليه وسلم) a dit : « Il n’est pas une fatigue ou une maladie, ou un souci, ou une peine, ou un mal, ou une angoisse qui touche le Musulman, jusqu’à l’épine qui le pique, sans que Dieu ne lui efface à cause de cela une partie de ses péchés ». {rapporté par Boukhari et Mouslim}

      1. Amin.
        Quand je m’égare Dieu me rappelle à l’ordre de suite, hamdoullah, c’est pour ça que je l’aime trop il m’a toujours fait passer les épreuves avec douceur, même quand je pensait que c’est fini pour moi il me présente toujours une porte de sortie.

        1. NiagaradeLyon
          C’est qu’Allah ou Dieu pour certains ; sait que tu as des sentiments fort pour lui au fond de toi, et pour cela il ne cesse de revenir vers toi et les autres, il ne désespère pas que tu le rejoins comme il se doi, par les actes de prières avec ces autres prescriptions au sein et en harmonie parmi la sociétés, toute au long de ta vie, afin que tu fasses parti des heureux élus.
          Aussi simple que ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.