Publicités

Proverbe sumérien du jour

𒌷𒆠 𒉆𒁉 𒉡𒋻𒊑 𒊕𒂅𒁉 𒁮𒃼𒊏


iri-ki nam-bi nu-tar-re saĝ-tun3-bi dam-gar3-ra

Le destin d’une cité [village, ville, royaume, nation, civilisation] ne peut être déterminé; son gardien des comptes est un marchand.


Publicités

6 thoughts on “Proverbe sumérien du jour

  1. « Lorsque pour le taureau sauvage, pour le Seigneur, je me serai baignée,
    Lorsque pour le berger Dumuzi je me serai baignée, Lorsque,… avec des colorants (?) je me serai parée,
    lorsque avec de l‟ambre j‟aurai enduit ma bouche,
    lorsque avec du khôl21 j‟aurai peint mes yeux,
    lorsque mes reins auront été modelés entre ses douces mains,
    lorsque le Seigneur, couché près de la sainte l’Inanna,le berger Dumuzi,
    Avec du lait et de la crème aura lissé ma cuisse,
    Lorsque sur ma vulve, il aura posé sa main…,
    Lorsque comme son bateau noir, il l‟aura..,
    Lorsque sur le lit il m’aura caressée,
    Alors je caresserai mon Seigneur,
    je décrèterai un sort agréable pour lui
    Je caresserai Shulgi, le fidèle berger,
    je décrèterai un noble destin pour lui,
    Je caresserai ses reins, et au berger du pays,
    je décréterai son sort »

    Sumer ne connaissait pas le péché originel.
    Les sumériens venaient de la mer, dit-on.
    Belle époque.

  2. comment le régime anglais a aidé le nouveau régime islamique en Iran à détruire l’opposition communiste (et de gauche en général).

    https://www.dailymaverick.co.za/article/2020-01-21-how-britain-helped-irans-islamic-regime-destroy-the-left-wing-opposition/

    Declassified UK est un nouveau site internet créé entre autres par Mark Curtis (historien anglais) qui publié des documents sur les actions clandestines et criminelles du régime de londres.

  3. « Le destin d’une cité [village, ville, royaume, nation, civilisation] ne peut être déterminé; son gardien des comptes est un marchand. »
    J’ajouterai pour nous et de nos jours, c’est plus seuleument un marchand, mais ce qui a de pire dans l’espece humaine…un banquier*.

    *Petite précision. Je ne fais pas d’amalgames, et je ne cherche pas à stigmatiser les pauvres gens qui travaillent dans la banque pour y nourrir leur famille. Que cela soit l’hotesse d’accueul, les conseillers, les directeurs, meme régionaux, voir national. Ca compte pas. Meme des types comme Calros Ghosne aussi méprisables soient ils, ça compte pas. Ceux dont je parle, c’est les haute finance, ce qu’on ne voit jamais, riches comme Cresus, et aussi répugnants que leurs fortunes vagombondes, et éphémeres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :