Crise du Coronavirus: une situation « grave » selon Xi Jinping… déploiement d’équipes militaires médicales sur le terrain

Source: CCTV+ & CGTN
Publicités

7 Replies to “Crise du Coronavirus: une situation « grave » selon Xi Jinping… déploiement d’équipes militaires médicales sur le terrain”

  1. Je pense que cet événement est à remettre dans le cadre de la guerre économique USA – Chine.
    Je ne pense pas que cela soit un évènement accidentel.
    Le lion malade etasunien a encore des ressources.

      1. On n’assiste là à une guerre hybride…, alors, quand est-ce que la Chine s’éveille ?

      2. Remémorons nous ce qui c’est passé en 2013 il y a six ans seulement.
        Il me semblerait qu’il y ait des similitudes !!!

        Virus de la grippe A (H7N9)
        Le sous-type H7N9 du virus de la grippe A circule normalement entre oiseaux en infectant occasionnellement les humains. Comme tous les virus de la grippe A, il s’agit d’un virus à ARN monocaténaire de polarité négative à génome segmenté (8 segments) qui appartient au genre Alphainfluenzavirus de la famille des Orthomyxoviridae.

        D’abord détecté chez deux personnes à Shanghai et une dans la province de l’Anhui au mois de mars 2013, il a causé quarante-cinq décès confirmés en six mois (selon l’OMS au 13 août 2013). Entre le 9 août 2013 et fin février 2014, 375 cas étaient confirmés et signalés à l’OMS (dont 115 décès) 367 cas signalés par la Chine, deux par le CDC de Taipei CDC), 5 par Hong Kong et un cas détecté en Malaisie chez un voyageur chinois . Temporellement, une première vague (133 cas) a eu lieu de février à mai 2013 ; suivie de 2 cas en juillet et août; et une seconde vague a démarré en octobre 2013 (240 à ce jour) . Les enfants, adolescentes et jeunes adultes sont les moins touchés mais l’âge moyen a diminué à la seconde vague (53 contre 58 ans) et les hommes sont légèrement plus touchés (67 % ). Lors de ces deux vagues environ 22 % des patients sont morts. Hormis chez les enfants le tableau clinique est presque toujours grave .

        Officiellement, l’état d’épidémie n’est pas proclamé, mais l’épidémiosurveillance considère le H7N9 avec attention puis l’assimile, à fin avril 2013, à la phase 3 de la typologie établie par l’OMS.

    1. Le rat plutôt, le rat enragé qui est prêt à toute sorte bassesse criminelle afin de maintenir tout l’or du monde dans son rectum.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.