Épidémie de pneumonie à coronavirus: Les autorités chinoises diffusent des images d'un chantier d'un hôpital de 1000 lits devant être construit en six jours…

Publicités

7 Replies to “Épidémie de pneumonie à coronavirus: Les autorités chinoises diffusent des images d'un chantier d'un hôpital de 1000 lits devant être construit en six jours…”

  1. L’Emergency Committee de l’OMS (WHO) a relevé les points suivants dans son communiqué du 23/01 :
    The following elements were considered as critical:

    Human-to-human transmission is occurring and a preliminary R0 estimate of 1.4-2.5 was presented. Amplification has occurred in one health care facility. Of confirmed cases, 25% are reported to be severe. The source is still unknown (most likely an animal reservoir) and the extent of human-to-human transmission is still not clear.

    R0 = Taux de reproduction de base : nombre de cas secondaires générés en moyenne pour un cas pendant toute sa phase contagieuse dans une population susceptible et en l’absence de mesure de contrôle

    Je suis par ailleurs tombé sur un preprint d’un article scientifique sur MedRXiv, fort interessant dont je vous résume et traduit quelques point clés :
    – Le R0 est estimé sensiblement plus élevé entre 3.6 et 4, ce qui signifie que 72 à 75 % des nouveaux cas doivent être mis à l’isolement avec succès pour enrayer la propagation de l’épidémie. Autrement dit, ce virus est HAUTEMENT contagieux.
    – Les auteurs estiment à 5,1% les infections identifiées à Wuhan (intervalle de confiance à 95% : 4,8% à 5,5%)
    – Le nombre de personnes infectées à la date du 4/02 avec les données actuelles (incluant les mesures prophylactiques mises en œuvre) est estimé dans un intervalle de 132571 à 273649 avec une moyenne à plus de 190000.
    – les mesures prophylactiques vont se révéler peu efficaces étant donnés les paramètres connus : avec un taux de 99% de réduction des déplacements humains effectif, la réduction de l’expansion de l’épidémie en dehors de Wuhan ne sera que de 24,9% à la date du 4/02/20 par rapport à l’absence de mesures coercitives vis à vis de la population.
    – le paramètre Beta (taux de transmission) est estimé à 1,07 (IC 0.95 à 1,06-1,09) La période infectieuse à 3,6 jours (IC 0.95 3,6-3,6).
    Ces dernières données conjuguées au R0 permettent de faire « tourner » la simulation de L’INRIA que j’ai proposée dans un précédent post, pour ceux intéressés par la modélisation de l’épidémie.
    Pour mémoire (ajout de ma part) : données du H1N1
    Taux de reproduction R0–au Mexique (avril, 2009):
    »Fraser et al, Science: 1,58 (1,34-2,04)
    »Boelle et al, Eurosurveillance: < 2,2 – 3,1 –Japon (Nishuara, Eurosurveillance) : 2,3
    Intervalle de génération: –Mexique (Fraser et al, Science): 1,9 (1,3 – 2,7) jours–Espagne: 3,5 (1 – 6) jours–Royaume Uni: 3 (1 – 6) jours

  2. La menace constituée par ce virus 2019-nCoV est donc bel et bien sérieuse. Ce chantier parle plus en lui-même que les chiffres communiqués. Reste à espérer que le virus ne donne pas in fine la première grande pandémie du nouveau millénaire, apte à désorganiser brutalement les systèmes de santé et les économies de nombreux pays.

  3. Comme les hôpitaux militaires de campagne. Le plus difficile sera de maintenir des pressions négatives multiples avec des matériaux souples. Visiblement leschinois craignent une épidémie massive dépassant les capacités hospitalières en dur locales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.