Coup dur pour la CIA en Afghanistan: le commandement des opérations clandestines contre l'Irak, l'Iran et l'Afghanistan décapité dans la destruction d'un E-11 A BACN à Ghazni

C’est un coup très dur pour la CIA en Asie centrale et occidentale: un appareil spécial de type E-11A BACN emportant les éléments les plus importants du commandement des opérations clandestines en Irak, Iran et Afghanistan a été abattu par un ou plusieurs missiles Sol-Air près de Ghazni en Afghanistan.

Les services de guerre psychologique du CentCom ont tous été mobilisés en un temps record pour qualifier l’information de « fausse », puis quand des images de l’appareil détruit ont été diffusées sur le net, toute la nébuleuse médiaguerre atlantiste au sein des réseaux sociaux et des médias s’est enclenchée pour démentir que l’appareil ait été abattu par les Talibans d’Afghanistan ou le Corps des Gardiens de la Révolution Iranienne.

Plus de 55 000 faux comptes appartenant à la pléthorique communauté du renseignement US en Eurasie ont été mobilisés pour minimiser cet incident et contrer toute tentative de récupération adverse.

A bord de cet appareil ultra-sophistiqué appartenant à la 430e escadrille expéditionnaire de combat électronique quasiment impossible à pirater ou à brouiller se trouvaient la plupart des responsables des missions clandestines et des opérations noires de la CIA en Asie occidentale et centrale.

Selon le renseignement militaire russe, de hauts responsables opérationnels de la CIA sont morts dans la destruction de l’E-11 À BACN dont un certain Michael D’Andrea alias l’ayatollah Mike, l’un des responsables de la campagne des assassinats ciblés en Irak, Iran et Afghanistan. Dix-huit autres responsables opérationnels de l’agence sont soit morts ou portés disparus (trois auraient été capturés) selon des sources locales afghanes.

Photographie ancienne et non datée de Michael D’Andrea (source: Cryptocomb)

L’E-11 A BACN est une variante militaire du « Bombardier » BD-700 Global Express utilisé comme une plate-forme volante de communications en Asie occidentale emportant le relais volant des communications du champ de bataille de Northrop Grumann (Battlefield Airborne Communication Node ou BACN) permettant le partage de signal entre des éléments hétéroclites du champ de bataille dans un milieu électromagnétique hostile ou désert. Cet appareil est unique en son genre car il permet de créer une sorte de réseau WiFi du ciel dans les zones où il n’y a aucune infrastructure.

Selon les Talibans d’Afghanistan, un hélicoptère militaire faisant partie d’une mission de secours aurait également été abattu par les combattants du groupe.

Reste à savoir qui dispose des capacités suffisante en matière de guerre électronique et en cyberguerre pour aveugler et brouiller un appareil comme le E-11A ? Car à l’évidence les Talibans ne disposent pas de telles capacités et il paraît peu vraisemblable qu’une simple salve de missiles SAM Igla tirés un peu au hasard aient pu atteindre ce type d’appareil qui survole l’ensemble de l’Afghanistan depuis des années à partir de la base aérienne de Kandahar. Pour rappel, c’est un type d’appareil similaire qui a couvert le réseau ayant permis l’établissement d’un système de communication pour retrouver des commandos des Navy Seals perdus et dont l’histoire a servi de base pour le scénario du film hollywoodien « Lone Survivor ».

Mais entre Hollywood et la réalité du terrain en Afghanistan, des univers parallèles existent dans lesquelles les iraniens ont pu jouer un rôle dans la détection, la traque et le brouillage des appareils emportant des membres éminents de la CIA et plus précisément des responsables de l’assassinat ciblé du général major Qassem Sulaimani à Baghdad et cette thèse est assez vraisemblable vu les capacités avérées des iraniens dans le domaine du brouillage et du piratage des drones furtifs US de par le passé.

Les médias affiliés au CentCom ou à la communauté du renseignement Atlantiste peuvent démentir l’ensemble des faits ou des affirmations mais un fait demeure certain: la technologie utilisée par le Battlefield Airborne Communications Node et d’autres embarquées à bord de cet appareil détruits feront très bientôt l’objet d’une rétro-ingenierie en Asie.

Publicités

38 Replies to “Coup dur pour la CIA en Afghanistan: le commandement des opérations clandestines contre l'Irak, l'Iran et l'Afghanistan décapité dans la destruction d'un E-11 A BACN à Ghazni”

    1. C’est un peu le pivot de la guerre du Vietnam et celle d’Afghanistan: l’Iran et ses alliés viennent d’introduire des armes AA assez efficaces pour une suppression de la suprématie aérienne. Cela signifie la fin.

      1. Le plus marrant c’est le tunnel entre Gaza et la Cisjordanie, vu tous le mal qu’Israël se donne pour détruire les tunnels.
        Quelle tartufferie tout cela.

  1. « …toute la nébuleuse médiaguerre atlantiste au sein des réseaux sociaux et des médias s’est enclenchée pour démentir que l’appareil ait été abattu… »
    C’est une chose quasi systèmatique du DoD, que de dementir toutes les pertes embarrassantes, et parfois explosives. Je me souviens avoir lu qu’aucun porte avions US n’avait été coulé durant la guerre du Vietnam. Alors qu’un commando du FNL s’était introduit en mai 1964 et avait coulé l’USSN Card. Pour éviter de perdre la face devant les alliés occidentaux stupéfaits, les autorités US avaient mobilisé toute l’energie disponible pour remettre en service l’USSN Card. Et jamais jusqu’à ce jour les américains n’ont pu reconnaitre qu’un porte avions avait été coulé.
    Ainsi les scribouillards de service, intronisés « Historiens », voir « Specialistes », quand c’est pas des « Experts » reprennant mot pour mot ce que dit le Pentagone, et dementent toutes les infos qu’il faut démentir, et affirment toutes les conneries qu’il faut dire. C’est vrai pour presque tous les sujets de nos jours.

    Officiellement parlant le nombre d’avions perdus durant la guerre du Vietnam n’excedent pas 2.000 ce qui est enorme, à l’époque les US n’avaient jamais reconnu un tel nombre. Pourtant en mai 1972 en pleine operation Linebacker I, le gouvernement nord vietnamien avait comptabilisé prés de 3.500 carcasses jonchant le sol du Nord Vietnam, avec numéro de serie. Cependant qui allait croire des va nu pieds ? Seul les blancs disent la vérité voyons! Il n’y a pas trés longtemps j’avais lu sur un site proche des républicains, que les pertes aériennes au dessus du Vietnam dépassaient les 7.000. Durant l’opération Desert Storm, il est question d’au moins 100 avions abattus ou endomagés. Or le Pentagone n’en reconnait qu’une petite quarantaine et souvent comme toujours les ennuis mécaniques.

    La perte de l’E-11 au dessus de l’Afghanistan est certainement du à une salve de missiles, sol air, voir air-air. Air-air sans doute tiré par un drone produit par les iraniens, mais conçu par les nord coréens.

    Je me réjouis de voir que chaque jour qui passe, la plupart des gens découvrent oh combien l’hyperpuissance US est un mythe. Les masques tombent! Le verouillage médiatique via leur canaux à la con comme les Facebook, twitter, autrement dit les reseaux dits « sociaux » et autres médias mainstream ça ne marche plus. D’autres vérités + terrifiantes vont apparaitre au grand jour, elles vont faire trembler, et renverser ce système.

  2. Comme d’hab il ne faut surtout pas désigner le vrai coupable, car tu seras traité d’antisémitisme…
    Israel et uk
    Islamic-intelligence.blogspot.com

    1. « Islamic-intelligence.blogspot.com »
      Tu nous apprends rien. Un site qui dérange vraiment le système, est censuré dans les minutes qui suivent. Juste pour infos, au lendemain de l’assassinat du general iranien par un drone US, le compte facebook de l’armée iranienne a été effacé.
      Si vraiment ce blog que tu nous cites était d’une quelconque utilité, il n’existerait pas sur Blogspot -qui appartient à Google si mes souvenirs sont bons-.
      Sa présence sur blogspot indique deux choses soit c’est un attrape nigaut, soit il ne dit pas grand chose, en tout cas juste ce que l’on sait déja. De mon point de vu c’est un site qui me parait plus que louche.

      1. En parlant de ca je persiste a dire que les Talibans sont le peuple Afghan qui resiste et pas une frange de la société autrement ils seraient minoritaire , la réalité du terrain le prouve puisque en ville ou en zones rurales ils ont des réseaux et des points de relais avec le soutient nécessaire pour faire des escarmouches et disparaître dans la nature ,et la nuit c est pire ou les plus téméraire soldat US n ose sortir de son campement juste bon a faire des selfies dans son barrackment

  3. La vidéo disponible laisse penser aux éléments suivants:
    – atterrissage d’urgence (traces au sol, avion entier cassé) et donc pas de missiles
    – pas de corps visibles, donc probable évacuation de l’équipage
    – feu ayant détruit toute la partie supérieure du fuselage, donc venant probablement de l’intérieur du fuselage, donc feu volontaire mis à l’intérieur.
    Le scénario le plus probable est un atterrissage d’urgence, suivi d’une exfiltration de l’équipage et passagers qui ont mis le feu à l’avion avant de partir.

    1. Raymond @
      Un responsable du Pentagone à Reuters: nous avons récupéré les dépouilles de l’avion qui s’est écrasé en Afghanistan, et oeuvrons pour les identifier.
      Il n’y a pas de survivants à un tel crash.
      Sauf si Dieu en aurait décidé autrement pour l’un d’entre eux.
      Mais alors il va être détenu, et le temps lui semblera tellement si long qu’il perdra la raison.

    2. On n est pas dans James bond là l ami on est dans la réalité. La science fiction c est au cinéma
      Alors dans ton scénario les yankees ont volontairement fait tomber cet avion sophistiqué truffé d électronique et mis le feu dans la cabine. Ouaip ouaip
      Hollywood cherche des scénaristes

  4. Article titré : *« L’assassin du général Soleimani tué? », ça commence très fort! Après la gifle, reçu par le gangster et sa bande – vous le reconnaitrez sans le nommé! (les agents « spéciaux » *de différentes nationalités – manque de pot pour eux-elles, archi-connu(e)s de tous – vaporisé durant l’opération, mais on ne parlera jamais de ces soldats fantômes, puisqu’ils-elles n’ont jamais existé, alors qu’ils-elles seront grassement payés – mais avec de la monnaie de singe –, pour toutes les saloperies et leurs nombreux crimes qu’ils-elles auront commis durant leur trop longue vie… tous ces pourri(e)s, vaporisé(e)s durant cette opération extraordinaire… L’abattage de l’’avion E-11 A de l’US Air Force abattu par les Taliban à Ghazni en Afghanistan, qui était la coqueluche de l’arsenal de la guerre électronique de l’US Air Force, et dont Michael D’Andrea, chargé de la « table Iran » à la CIA et assassin présumé du général de corps d’armée Qassem Soleimani se trouvait certainement à bord de l’E-11 A que les Talibans disent avoir abattu à Ghazni? (dont personne n’est dupe, je suppose ?), sans compté les dizaines de hauts gradés du renseignements US, qui firent parties (malgré eux) du voyage en enfer!
    *il semblerait que l’on soit loin, très loin du compte, et nos amis du Hezbollah, ainsi que nos amis Houthis, nos amis Syriens, nos amis Palestiniens, nos amis Jordaniens, etc., etc., etc., leur réservent encore de nombreuses surprises, soyons patient, et nous verrons bien !… Pas besoin d’aller jusqu’aux Etats-Unis d’Amérique, il y a tout ce qu’il faut sous la main! et beaucoup plus encore…
    **il y avait là-dedans, pêle-mêle, de l’anglias, du français, de l’allemand et quelques nordiques égarés (en fait les habituels abrutis de service), et bien entendu des sionistes en pagaille!
    ***et que faisait cette crapule en Afghanistan et Moyen-Orient (entre-autre) ? «… Ainsi l’incident aérien de lundi constitue à la fois une défaite militaire et du renseignement de taille pour les Etats-Unis d’Amérique sur quoi les sources de renseignement russes jettent une lumière nouvelle. Selon ces sources, « Micheal D’Andrea, responsable des opérations de la CIA contre l’Iran, l’Irak et l’Afghanistan se trouvait à bord de l’avion abattu le lundi 27 janvier ». Ces sources se réfèrent à la fois à “Veterans Today” (je ne m’y fierait pas !) et au journal italien Gosap News : « Également connu sous le nom d’ayatollah Mike, D’Andrea est la figure la plus éminente du renseignement de la CIA dans la région. Depuis 2017, D’Andrea dirige les programmes de faux drapeau et d’assassinat de la CIA au Moyen-Orient, qui seraient responsables non seulement du meurtre du général Soleimani, mais aussi de celui de 300 manifestants irakiens. L’avion E-11 A était en effet le commandement mobile de la CIA pour Micheal D’Andrea, la plateforme d’espionnage la plus avancée en Amérique et le centre de commandement mobile avec les équipements et les documents qui sont maintenant entre les mains d’ennemis ». Mais comparé à ce que l’US Army vient de perdre comme relais de communication inter flotte de combat, ou encore le nombre de donnés stratégiques enregistrés dans ce « labo de renseignement volant » et dont dispose désormais les Taliban, la mort de D’Andrea ne pèse pas. Toute l’Amérique en est groggy. …»

    1. Errata : je ne puis pas oublier, nos amis Irakiens (Hachd al-Chaabi) qui sont, comme chacun sait, à la pointe du combat pour bouter définitivement l’envahisseur US hors du « Moyen-Orient » (et qui sera très certainement couronné par une victoire écrasante de l’axe de la Résistance, comme nous le souhaitons, et si Dieu le veut)
      *il semblerait que l’on soit loin, très loin du compte, et nos amis du Hezbollah, ainsi que nos amis Irakiens, nos amis Houthis, nos amis Syriens, nos amis Palestiniens, nos amis Jordaniens, etc., etc., etc., leur réservent encore de très nombreuses surprises, soyons patient, et nous verrons bien !… Pas besoin d’aller jusqu’aux Etats-Unis d’Amérique, il y a tout ce qu’il faut sous la main! et beaucoup plus encore…
      En fait l’appellation « Moyen-Orient » est bien incomplète, puisqu’il s’agit aussi d’une route terrestre aux multiples ramifications à travers l’Asie centrale, l’Afghanistan, l’Iran et la Turquie, reliant l’Inde et la Chine à la Méditerranée orientale et à la mer Noire, a fini par se fondre dans ce que nous avons connu sous le nom des anciennes routes de la soie…

  5. pour moi l’épave témoignerait plutôt d’un atterrissage en urgence qui s’est mal terminé (problème technique mais pas nécessairement après un missile ou autre).

    par ailleurs comment pouvez-vous déjà savoir –ou les « sources »– le nombre et la « valeur » des victimes ?

    Pourvu que quelques salauds de la CIA autres que des techniciens y aient laissé leur peau.

      1. S51
        Je suis entièrement de votre avis.
        Aussi, aucune carlingue ne peut faire une tranchée sur la terre comme celle que l’on voit sur la photo, et de surcroît un sol gelé.

        La tranchée n’a absolument rien à voir avec l’impact de l’avion au contact au sol.
        La tranchée est naturelle.
        L’avion n’a pas la résistance d’une lame de bulldozer.
        D’autres photos de crash d’avions peuvent témoigner du déplacement de la terre aux impacts.

        Jamais il ne peut y avoir une trancher comme celui que l’on voit sur la vidéo, sans rapport avec l’événement.

        Après la chute d’un avion et l’impact violant, qu’il se produit au contact du sol, le choc et si violant que n’importe quel survivant perd toutes les facultés de réactions et l’envie de continuer à bien une quelconque mission pour laquelle il est payé.

        Il est choqué, perdu, apeuré, déboussolé, et n’a certainement pas l’envie à ce moment envie de sauver du matériel ou des informations aussi sensibles fussent ils.

        Aucune fuite n’est possible dans cette région peuplée de talibans aguerris au terrain hostiles qu’ils contrôlent entièrement.

        Blessés choquer commotionnés ou peuvent, ils fuir, par ce froid en terrain hostile, peuplé de talibans.

        La position de l’avion au sol, et les fragmentations de l’avion son éparpillement, indique qu’il s’est désintégré à l’impact du sol.

        Qui peut survivre, et garder toute sa lucidité et professionnalisme après un tel traumatisme.
        Non, plutot l’avion à été touchées en vol, à perdu de l’altitude, à tenter un atterrissage de circonstances, ensuite l’avion s’est désintégré au contact du sol.

        Le train d’atterrissage n’est pas visible et n’apparaît pas sur là video.
        Ce qui indique que l’avion n’était plus complètement sous contrôle des pilotes.

          1. C’est un peu l’anarchie en ce moment à l’intérieur de la base aérienne militaire de Bagram ou des F-15 sont immobilisés au sol faute de pièces de rechange… Les méandres de la corruption sont infinis.

          2. Debunker@

            Les justifications sont à ta disposition, les vidéos, tu as aussi ton cerveau, !! la logique, les déductions, Google pour confirmer, où infirmer, selon des doutes que tu pourrais avoir. !!

            Et pour conclure, tu n’as qu’à faire tes recherches toi-même, si tu veux avoir des réponses à tes questions.
            Les justifications sont à ta disposition, la vidéo, tu as aussi ton cerveau, la logique, les déductions, Google pour confirmer, où infirmer, selon des doutes que tu pourrais avoir.

            Tu n’es pour moi qu’un pseudo de 8 lettres, rien de plus.
            Enlève-toi de ton crâne que je commente pour toi ou un autre.
            Je donne mon avis et ça s’arrête là.

  6. 28 janvier 2020,

    http://www.aredam.net/hitler-staline-et-compagnie-dessins-d-andre-girard-1939-editions-buchet-chastel-2005.pdf

    28 janvier 2020,

    http://www.aredam.net/l-invention-du-monotheisme-devoilee-et-expliquee-simplement-pour-les-touts-petits.html

    28 janvier 2020,

    http://www.aredam.net/De_Toulouse_a_Gaza.pdf

    28 janvier 2020,

    Procédures calme, calmement vers la mise à nue et le démontage de l’imposture fascinante du droit en Occident :
    (justice pénale, civile, administrative et Cour européenne des droits de l’homme).
    L’illusion entretenue au sein de la population que le droit et la justice existent en Occident est l’un des plus efficients moyens de maintien de l’ordre et de pacification sociale, vital pour la stabilité d’un système fondé sur la plus abrupte inégalité, et donc en état réel mais dissimulé de guerre civile permanente (anciennement dénommée guerre des classes, ou lutte des classes). Les individus espèrent obtenir justice à travers un système d’appel au sein duquel ils peuvent passer toute leur existence et s’épuiser financièrement (fonction réelle des avocats, des experts et des huissiers; dits « auxiliaires de justice »), moralement et même physiquement. L’aboutissement actuel de ce labyrinthe qui est extensible à l’infini, est la fameuse Cour européenne des droits de l’homme de Strasbourg. Il est envisageable qu’il soit créé ultérieurement une Cour d’appel européenne des droits de l’homme, puis de cassation, selon le principe que l’espoir fait vivre, et même que c’est ce qui disparaît en dernier, voire, que c’est ce qui survit une fois décédé (l’âme immortelle serait une idée de l’espoir) Il serait judicieux de créer des cimetières de justiciables méritants, bien-pensants, décédés en cours de procédure, par exemple dans un enclos réservé dans les cours de Palais de Justice. C’est au fond une copie de l’organisation religieuse antique, dont la fonction est d’inculquer l’espoir de justice et d’égalité, qui doivent se réaliser, mais seulement une fois mort.
    De temps en temps, on donne raison à un « justiciable », pour entretenir l’espoir et la confusion.
    Évidemment, un tel système ne devient crédible qu’au regard des régimes ouvertement a-légalistes, comme le russe et le chinois, le bétail occidental préférant croire au légalisme de son régime, plutôt que de voir en face sa réalité, qui chez le russe et le chinois effraye.

    http://www.aredam.net/avis-audience-tribunal-administratif-de-caen-24-janvier-2020.pdf

    http://www.aredam.net/audience-24-janvier-2020-TA-caen-demande-preuves-expert-judiciaire.pdf

    http://www.aredam.net/audience-TA-caen-24-janvier-2020-note-en-delibere-article-6-CEDH.pdf

    Étude de cas :

    http://www.aredam.net/Carignon.pdf

  7. C’est une vengeance iranienne qui se déploie lentement d’Afghanistan jusqu’à Idleb en passant par l’Irak où beaucoup de choses se passent ces derniers temps. Cet appareil totalement modifié est l’un des plus perfectionnés qui soient et j’en suis témoins car c’est un appareil similaire qui a été utilisé il y a quelques années pour pirater l’ensemble des réseaux Internet d’Europe occidentale à titre d’expérimentation. Les militaires suisses ont tenté à des dizaines de reprises de le repérer sans aucun succès. C’est un avion fantôme, qui n’existe sur aucun radar. C’est la raison pour laquelle la CIA l’utilise pour gérer depuis le ciel des opérations clandestines au sol dans des pays cibles. Sa détection à elle seule est un exploit technique de très haut vol.

  8. Amusant de parler de chanson, moi le refrain qui me vient c’est celui-là

    [D’]Andréa c’est toi l’amante la plus belle
    Veux-tu m’aimer, dis, à m’aimer, consens vas !
    Ah ! qu’as-tu fait de moi cruelle ?
    Ecoute-la ma ritournelle…

  9. Oh qu’elle est belle la chanson que j’avais apprise il y a longtemps et qui me revient en mémoire: « Messieurs que savez-vous jouer? De la trempetta ; de la trempetta ; trompetrompé trompeta, trompé trompé trompeta ; De la trempetta!!!! » et ça continuait dans une jolie énumération, question de faire durer la chanson : L’harmonica, mandolina etc.
    Et ça finissait par : « Messieurs, que savez-vous jouer ? La mitrailletta !!!!!!!!!
    tatarata tatata ta tarata tata ta !!!!! La mitrailletta !!! »
    Le plus bel orchestre philharmonique des virtuoses de la mitrailletta au monde – l’orchestre des va-nu-pieds Afghans a joué hier pour moi ; mes oreilles et ma béatitude ; une musique merveilleuse.
    Merci Roc ; Merci Strategika de m’avoir permis d’admirer ces jolies mélodies.
    Depuis la Somalie où les gars d’Aïdid avaient montrés quelle est la seule musique que les hyènes sont capable d’entendre, les musiciens des montagnes afghanes ont faits de très beaux progrès en terme d’efficacité ; marque infaillible des vraies virtuoses ; chapeau bas !

  10. « …cette thèse est assez vraisemblable vu les capacités avérées des iraniens… »
    Je pense que celui qui a un minimum de matière grise comprendra que c’est une vengeance iranienne, et de l’Iran seul. Rien de plus, rien de moins.
    Des choses similiaires se sont déroulées dans un proche passé. Lorsque les israèliens aidés par les US assassinaient délibérement des scientifiques iraniens. La riposte iranienne à l’assassinat de leurs scientifiques, fut d’eliminer un certain nombre de personalités militaires israèliens -forcément coté israèlien on nie, comme d’hab.-, du coup, et comme par hasard les assassinats de scientifiques iraniens avaient immédiatement cessé. Les américains et israèliens ne comprennent qu’un seul langage, la force, et contrairement à ce que martele la propagande occidentale -alors les Razoux, Christian Malar, Zaloga etc…vous aurez compris!- à ce jeu là, ils sont rarement les +forts.

    1. Quelques chose me dit que cela n’est pas près de s’arrêter.
      Les choses vont s’étendre et aucune frontière n’empêchera l’action.

      1. Bataille dans la brume. Le guerrier peut surgir de partout, à tout moment, frapper puis se retirer. Son visage n’est pas son visage. Il est partout , là où se trouve l’Empire là il est aussi. l’Empire n’aura plus de répit…Est-ce donc ça qui se dessine ?

    2. Remember:
      Ce n’est pas si lointain tout ça: « …Un RQ-4 Global Hawk, c’est le type de drone qui a été détruit par les Gardiens de la révolution islamique, le 20 juin 2019, un drone espion de type RQ-4 Global Hawk, l’un des drones les plus perfectionnés de l’arsenal étasunien, le transpondeur du drone avait été intercepté alors qu’il se trouvait en violation des règles de l’aviation et qu’il volait furtivement… », « … Jeudi 20 juin 2019 à l’aube, un avion d’espionnage étasunien de type RQ-4 Global Hawk a été abattu par la DCA iranienne après avoir violé l’espace aérien de la République islamique d’Iran…. »
      Mais le plus beau c’est ce qui suit :
      « …La plus grande surprise de l’exposition est le drone RQ-4 Global Hawk, que l’armée iranienne a déclaré avoir détruit le 20 juin 2019 par une batterie Khordad 3 au-dessus du Golfe persique, ce drone censé avoir été détruit en juin 2019, n’est pas détruit! … »
      Pas détruit!, mais alors ? (en fait, il s’agit là d’une * »astuce russe », puisqu’en 2011, les Iraniens avait intercepté et étudié en détail un RQ-170 US)
      *« …Selon les experts, la plupart des engins sans pilote ont été capturés au moyen de systèmes de guerre électronique. … »
      Mais alors, pourquoi les Gardiens de la révolution islamique, et la DCA iranienne n’ont pas détruit l’avion suiveur?
      « …Un avion P-8 états-unien avec 35 passagers à bord, accompagnant le drone américain abattu par les Gardiens de la révolution islamique le 20 juin 2019, n’a pas été détruit avec l’appareil sans pilote, malgré le fait qu’il ait aussi violé l’espace aérien iranien, selon l’Iran. … »
      « … Le commandant de la Force aérospatiale des Gardiens de la révolution islamique a déclaré le 21 juin2019 qu’en plus du drone états-unien, l’espace aérien iranien a été également violé par un avion américain P-8, mais les Gardiens de la révolution islamique ne l’ont pas abattu. … »
      Sans doute, parce que ce n’était pas encore le bon moment ?
      «Avec le drone états-unien dans la région se trouvait aussi un avion américain P-8 avec 35 passagers à bord. Cet avion est entré dans notre espace aérien et on aurait pu l’abattre, mais nous ne l’avons pas fait», a affirmé Amir Ali Hajizadeh, le commandant de la Force aérospatiale des Gardiens de la révolution islamique, cité par l’agence Tasnim.
      La suite n’est pas triste du tout:
      « … Un avion de guerre électronique de l’US Air Force a été abattu à Ghazni en Afghanistan avec au moins 83 militaires à bord parmi lesquels des officiers de la CIA. … »
      Il s’agit bien sûr du fameux P-8 étasunien qui c’est crashé hier en Afghanistan, et là, en plus de Micheal D’Andrea, il y avait un peu plus de 83 militaires de hauts rangs à bord, tous spécialiste en guerre électronique et autres crimes (ce que les étasuniens et leurs alliés sionistes qualifient d’ »assassinats ciblés »)
      Petits rappels au passage :
      « …La grande surprise des attaques contre les installations pétrolières saoudiennes en septembre 2019 aura en effet été la “précision” : 17 des 19 missiles utilisés lors des frappes d’Aramco ont directement touché leurs cibles sur le territoire saoudien. Au lendemain de la frappe, les analystes l’ont qualifié de signal d’alarme et ils avaient raison, car la frappe a prouvé la puissance d’un arsenal de missiles de haute précision entièrement amélioré que l’Iran a lentement développé et qu’il partage avec ses alliés », note la publication avant d’ajouter : « Ceci nous ramène à l’escalade militaire qu’a déclenché l’assassinant du général Soleimani à Bagdad avec l’Iran. Le Pentagone vient de revoir à la hausse le bilan des blessés de la frappe du 8 janvier de l’Iran contre la base d’Aïn al-Asad à al-Anbar qui est désormais de 50 personnes et ce ne sont pas uniquement les capacités balistiques iraniennes qui ont été mobilisées. On sait que l’Iran a pris d’assaut le centre radar et de surveillance de la base par une série de cyberattaques qui ont carrément mis hors service les sept drones ultras sophistiqués qui surveillaient le ciel irakien, ce qui a permis au CGRI de toucher droit au bout et de frapper chirurgicalement des cibles bien choisies à l’intérieur de la base. …»
      Et pour finir (très provisoirement):
      « … L’auteur revient ensuite sur la destruction de l’E-11A dans le ciel de Ghazni en Afghanistan, le 27 janvier, crash que les talibans disent avoir provoqué à coup de missiles, mais que le Pentagone continue à renier. En effet, plus de 55 000 faux comptes appartenant à la pléthorique communauté du renseignement US en Asie de l’Ouest et de l’Est ont été mobilisés ces 48 dernières heures pour minimiser la destruction en plein vol du Bombardier Global Express E-11A américain dans le ciel de Ghazni en Afghanistan, un avion qui effectuait lors de son crash sa 10.000e mission. Cet appareil est unique en son genre, car il permet de créer une sorte de réseau WiFi du ciel dans les zones où il n’y a aucune infrastructure : « l’E-11A doté du système BACN [Battlefield Airborne Communication Node ou nœud de communication aéroporté au-dessus du champ de bataille] est une variante militaire du Bombardier BD-700 Global Express utilisé comme une plate-forme volante de communications en Asie occidentale emportant le relais volant des communications du champ de bataille de Northrop Grumman et permettant le partage de signal entre des éléments hétéroclites du champ de bataille dans un milieu électromagnétique hostile ou désert. Avec tout ceci il est bien loisible de se poser la question suivante : qui dispose de capacités suffisantes en matière de guerre électronique pour aveugler et brouiller un appareil comme le E-11A? …»
      « … Et l’article de poursuivre : « Les talibans l’ont revendiqué, mais il est difficile de croire qu’une salve de SAM tirée un peu par hasard puisse intercepter puis provoquer le crash d’un mastodonte du ciel qui, piloté depuis la base de Kandahar, menait depuis des années des missions similaires … », « …Alors l’empreinte du CGRI dans tout ceci? Après tout, ce fut en 2011 que les Iraniens ont intercepté un RQ-170 US dit “bête de Kandahar” et depuis ils n’ont cessé de nous étonner. En juin 2019, un Global Hawk de plusieurs millions de dollars a été intercepté dans le ciel iranien et abattu. Ce fut ensuite le tour d’Aramco puis d’Aïn al-Asad et l’affaire de l’E-11A possède tous les critères pour entrer dans cette lignée. Pire dans tout cela, c’est que la technologie utilisée par le Battlefield Airborne Communications Node et d’autres, embarquées à bord de cet appareil détruit pourrait faire très bientôt l’objet d’une rétro-ingénierie! Simple hasard ou annonce délibérée : quelques heures après l’annonce du crash de l’E-11A, le commandant en chef du CGRI rendait la monnaie de la pièce des menaces US contre le nouveau commandant de la Force Qods qui a dit : “Les Américains, les sionistes et les autres doivent savoir que s’ils menacent nos commandants, aucun de leurs commandants ne sera épargné, ce qui signifie que s’ils menacent d’assassiner nos commandants ou de mettre à exécution leur menace, la vie d’aucun de leurs commandants ne sera en sécurité”. … »
      PS : selon l’agence de presse RFI, et avec leur correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi « …Crash du Boeing d’Ukrainian Airlines: les boîtes noires sont toujours à Téhéran… » « …Près de deux semaines après le crash de l’avion ukrainien, qui a été touché par erreur par un ou deux missiles iraniens près de Téhéran, le sort des boîtes noires de l’appareil n’a toujours pas été clarifié. … » « … Après avoir déclaré que les boîtes noires seront envoyées en France pour être décodées, le directeur des enquêtes sur les accidents de l’Organisation iranienne de l’aviation civile, Hassan Rezaeefar, a déclaré que « les boîtes noires sont en Iran et il n’y a pas de plan pour les envoyer à l’étranger pour le moment ». « … Il a ajouté que les experts essayaient de lire les données en Iran même. Mais dans le cas où cela ne serait pas possible leur envoi en Ukraine et en France sont les prochaines options envisagées par les autorités. … », « … Auparavant, ce même responsable avait déclaré que le Boeing abattu par erreur était un appareil moderne et que l’Iran n’avait pas la technologie pour décoder les données de ses boîtes noires. … », « … Le Premier ministre canadien Justin Trudeau avait pourtant appelé Téhéran à envoyer les boîtes noires de l’avion en France et Hassan Rezaeefar n’a pas expliqué les raisons de ce revirement. … »
      Tout ça parait difficile à gober!, surtout la sortie de Trudeau… pas sérieux, mais pas sérieux du tout le petit caniche canadien… un vrai toutou à sa mémère!

      1. rePS : l’auteur des extraits d’une partie de l’article est, Michael Peck, The National Interest : ça commence par: « … La grande surprise des attaques contre les installations pétrolières saoudiennes en septembre 2019… » et se termine par : « … la vie d’aucun de leurs commandants ne sera en sécurité”. … »

  11. Le profil des victimes très particulier des victimes fait beaucoup penser à l’assassinat de soleimani, et, plus loin, à la mort de la fine fleur des officiers russes de renseignement russe dans une opération assez abjecte. Au delà du nombre des morts, un certain nombre de messages précis semblent adressés. L’ampleur de la défaite américaine est sidérante.

  12. Après la première guerre du Golfe tout le monde à compris que les États-Unis était trop dépendant de l’électronique dans leurs guerres.
    Les autres ont compris qu’il fallait les battre sur leurs points forts et ils ont travaillé la dessus.
    La première guerre du Golfe à rendu les États-Unis plus faible car ils ont sorti le grand jeu et se sont reposé sur leurs lauriers, les autres ont étudié et se son adaptés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.