Stats

  • 6 176 164 Hits
360TotalSecurity WW
Paradox [CPS] WW
Paradox [CPS] WW
28/09/2020

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

Les États-Unis utiliseront de plus en plus de mines antipersonnel et antichar

Les États-Unis n’ont jamais été Partie à la Convention d’Ottawa sur l’interdiction des mines anti-personnel. L’entrée en vigueur le 01 février 2020 d’une nouvelle directive du Pentagone annulant une directive présidentielle sur les mines antipersonnel et adoptant une nouvelle politique plus flexible permettant l’usage massif de mines antipersonnel et antichar « non permanentes » et « intelligentes » pour défendre les positions militaires US dans les théâtres d’opérations et stopper une éventuelle avancée de l’adversaire marque une nouvelle étape dans le démantèlement et l’enterrement de l’ensemble du dispositif du désarmement dans tous ses segments nucléaire, chimique, bactériologique, radiologique et conventionnel.

Même si Washington demeure officiellement engagée par ses obligations envers le Traité sur les armes conventionelles et notamment les protocoles amendés II et V en annexe à la Convention sur certaines armes conventionelles, il est devenu évident que les stratèges du Pentagone ne veulent plus s’encombrer de limitations d’aucune sortes dans ce qu’ils considèrent comme une guerre mondiale active en cours. Et dans les faits, l’Etat profond US se considère engagé dans une guerre universelle totale et sans limites allant crescendo et n’ayant pas encore atteint sa vitesse optimale de croisière, c’est à dire un conflit militaire ouvert avec la Russie et la Chine.

Le développement de nouvelles mines dotées de dispositifs automatisés autonomes ou de moyens de détection des cibles utilisant l’intelligence artificielle ne changeront pas grand chose à la nature lâche et répréhensible de cette arme qui continue de tuer en temps de paix, longtemps après la fin des hostilités.

%d blogueurs aiment cette page :