Les internautes chinois répondent à la caricature danoise du drapeau chinois en évoquant le pourrissement du Royaume du Danemark

Des internautes chinois ont repliqué à la caricature danoise du drapeau chinois où les cinq étoiles ont été remplacées par des coronavirus en diffusant une série d’images du drapeau danois avec des tampons, des crânes, des symboles Nazis ou encore des slogans évocateurs des élites dirigeantes au Danemark comme « le Paradis du suicide », « Vulgarité », « ignorance », « conte de fées » ou encore une série de « drapeaux blancs ».

Apparament les internautes chinoise, scandalisés par la publication d’une caricature du drapeau chinois par l’un des plus grands quotidiens danois representant le drapeau de la République populaire de Chine avec des coronavirus en guise d’étoiles, ont oublié les vers de William Shakespeare dans Hamlet concernant le royaume « pourri » du Danemark:

« Something is rotten in the state of Denmark. »

Hamlet (1.4), Marcellus to Horatio

Des experts danois de Shakespeare ont déployé des merveilles de langage politiquement correct pour interpréter ce vers à l’avantage du Danemark ou en l’excluant totalement en invoquant la métaphore mais les chinois profondément offensées par le Jyllands-Posten, lequel n’en est pas à sa première caricature de mauvais goût et idéologiquement orientée, ont poussé la riposte jusqu’à évoquer le rôle de la richissime famille Laudrup qui monopolise à elle seule l’ensemble de l’économie danoise grâce à ses anciennes accointances avec les Rothschilds et leur soutien avéré à la montée du parti National Socialiste Allemand entre 1926 et 1938.

Paradoxalement, c’est le même constat de larges pans du gouvernement US concernant le Danemark qui n’hésitent pas à répéter qu »Assurément il y a quelque chose de pourri au sein des élites dirigeantes danoises »…

Dans tous les cas, la caricature danoise passe très mal en Chine où le gouvernement chinois exige des excuses officielles du Royaume du Danmark même si celui-ci se cache hypocritement derrière la liberté d’expression du journal alors que dans ce pays nordique, tout est sous le contrôle absolu de deux coteries.

Publicités

8 Replies to “Les internautes chinois répondent à la caricature danoise du drapeau chinois en évoquant le pourrissement du Royaume du Danemark”

  1. Du coup c’est les danois ou les rotschildois qui ont fait cette caricature ? On en vient à se demander s’il s’agit d’une caricature ou d’une revendication

  2. Il s’agit là en fait d’un acte raciste, alors que l’auteur, pour se justifier, l’ait présenté comme une banale « caricature danoise ». Ses amis du gouvernement danois ne sont pas en reste et y ajoutent même l’hypocrisie, derrières leurs « explications » trompeuses (qui ne justifieront jamais l’acte raciste de l’auteur de cette soi-disant caricature danoise). La « liberté de la presse » a bon dos!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.