Publicités

Une invasion de sauterelles aux proportions bibliques ravage l’Afrique Orientale…

In this photo taken Thursday, Jan. 16, 2020, two Samburu men who work for a county disaster team identifying the location of the locusts, are surrounded by a swarm of desert locusts filling the air, near the village of Sissia, in Samburu county, Kenya. The most serious outbreak of desert locusts in 25 years is spreading across East Africa and posing an unprecedented threat to food security in some of the world's most vulnerable countries, authorities say, with unusual climate conditions partly to blame. (AP Photo/Patrick Ngugi)

Source: CBSN

Après l’épidémie du Coronavirus 2019-nCoV en Chine, la sécheresse, la recrudescence de l’activité sismique et volcanique dans le monde entier, le risque extrême d’une guerre nucléaire et la crise financière universelle, des milliards de sauterelles envahissent les pays d’Afrique orientale ayant connu un développement économique assez rapide ces dernières années et mettant en péril la production agricole et la sécurité alimentaire de dizaines de millions de personnes…De quoi nous faire regretter les vœux de cette année 2020…

Publicités

15 thoughts on “Une invasion de sauterelles aux proportions bibliques ravage l’Afrique Orientale…

  1. C’est vrai, c’est une très bonne nourriture, si elle n’est pas contaminée par des insecticides

  2. L’Eternel dit à Moïse: «Tends ta main sur l’Egypte et que les sauterelles montent sur le pays. Qu’elles dévorent toute la végétation du pays, tout ce que la grêle a laissé.»
    Moïse tendit son bâton sur l’Egypte et l’Eternel fit souffler un vent d’est sur le pays toute cette journée-là et toute la nuit. Quand ce fut le matin, le vent d’est avait amené les sauterelles.
    Elles montèrent sur le pays et se posèrent sur tout le territoire de l’Egypte. Elles étaient en si grande quantité qu’il n’y avait jamais eu et qu’il n’y aura jamais rien de pareil.
    Elles recouvrirent toute la surface du sol au point que celui-ci fut obscurci. Elles dévorèrent toute la végétation du pays et tous les fruits des arbres, tout ce que la grêle avait laissé, et dans toute l’Egypte il ne resta aucune verdure, ni aux arbres ni à la végétation.
    Le pharaon se dépêcha d’appeler Moïse et Aaron et dit: «J’ai péché contre l’Eternel, votre Dieu, et contre vous. Cependant, pardonne mon péché pour cette fois encore et priez l’Eternel, votre Dieu, afin qu’il éloigne ce fléau mortel de moi.»

    1. L’introduction en pourcentage est normale. Pour les Bitcoins pas moyen de l’enlever.
      Les commentaires qui s’étirent… Ça c’est un problème que je dois corriger au plus vite. Mais misère mon vieux laptop emprunté a été bousillé par un proche…

  3. j’avais entendu il y a 6 ou 7 semaines que les gouvernement de la région demandaient de l’aide a ce sujet !
    évidement rien n’a été fait et la situation est devenu incontrôlable !

    1. D’autres leurs ont répondu qu’ils pouvais manger les criquets car ils étaient était riche en protéines

      1. C’est vrai, c’est une très bonne nourriture, si elle n’est pas contaminée par des insecticides

        1. Il faudrait pouvoir capturer et stocker tout ça, ça serait une richesse alimentaire (et même gastronomique), mais ce n’est pas gagné d’avance.
          Il ne restera donc que le désastre (et les tentatives d’épandages massifs de substances toxiques).

      2. C’est la première idée qui m’est venue!!
        Les faire sécher en trouvant un système adapté à ces pays chauds.
        Nourriture et commerce!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :