Sur les deux salves de missiles israéliens tirés du Golan ayant atteint l’aéroport international de Damas le 13/02/2020

Jeudi 13 février 2020. Deux salves de missiles et de projectiles volants lancés à partir de plates-formes terrestres et aériennes situées dans la partie du plateau du Golan occupée par Israël s’abattent sur l’aéroport international de Damas et sur des infrastructures énergétiques situées sur un périmètre de 25 kilomètres autour de l’aéroport.

Cette nouvelle attaque israélienne sur Damas n’est ni infirmée ni confirmée par le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou. Ce dernier l’attribue avec sarcasme aux Belges. Or les forces aériennes belges ne pouvaient opérer à partir du Golan. Habituellement les avions de combat belges, français, hollandais et danois qui bombardent en secret des cibles en Syrie et en Irak en sous-traitance pour Washington le font à partir de Chypre et du Nord de l’Irak.

Dans cette énième attaque aux missiles, les israéliens ne semblent pas frapper au hasard, même si une bonne partie de leurs projectiles se sont abattus sur le tarmac de l’aéroport international de Damas et sur le hall des arrivées, provoquant une grande frayeur parmi les voyageurs civils dont des femmes, des enfants et des personnes âgées qui venaient juste d’atterrir en provenance du Caire. Une autre tête explosive a failli toucher un autre avion civil rempli de passagers qui s’apprêtait à décoller vers Baghdad. Enfin au moins un missile aurait atteint un système du dispositif de la défense aérienne syrienne, causant la mort d’un général de l’Armée de l’Air syrienne: le général Numeir Derouiche, un pilote réputé pour avoir été l’un des premiers à avoir survolé la province de Deir ezzor lorsqu’elle était entre les mains des rebelles.

Le commandement de la défense aérienne syrienne a annoncé avoir intercepté un certain nombre des projectiles hostiles mais s’il semble possible de contrer des missiles de croisière, il est extrêmement difficile de pouvoir intercepter des missiles balistiques Sol-Sol.

Cette attaque israélienne aux missiles contre l’aéroport de Damas intervient comme d’habitude au moment où les forces syriennes avancent très difficilement sur la province rebelle d’Idlib face aux forces armées turques et l’aviation US.

Les frappes israéliennes dans le Sud de la Syrie se joignent aux pilonnages à la roquette de l’artillerie turque et les raids des chasseurs-bombardiers US dans l’extrême Nord de la Syrie. C’est une action stratégique concertée entre des alliés tentant de sauver la dernière enclave rebelle de Syrie et de faire perdurer la guerre au Levant jusqu’à ce que son issue soit totalement favorable à leurs intérêts respectifs et aboutit à un changement de régime en Syrie et une humiliation de la Russie. Ce que Damas et Moscou veulent éviter à tout prix en menant une offensive limitée sur l’axe Alep-Idlib contre des groupes rebelles retranchés derrière 80 chars Leopard 2 A4, plus de 200 véhicules blindés et 90 pièces d’artillerie de campagne dont de redoutables systèmes de lances-roquettes mutitubes des forces armées turques et les F-15 de l’ Armée de l’air américaine.

Le Grand jeu est devenu un poker menteur à coups de pistolet sous la table.

Publicités

50 Replies to “Sur les deux salves de missiles israéliens tirés du Golan ayant atteint l’aéroport international de Damas le 13/02/2020”

  1. Toutes les infos qui suivent présentement sont des faits avérés, c.-à-d., parfaitement vérifiables
    Premièrement: « L’incident avec l’avion russe Il-20 abattu de façon accidentelle par l’armée syrienne ne va pas ébranler la coopération russo-syrienne dans la lutte contre le terrorisme, a estimé Ali ben Masoud al Mashani, spécialiste omanais des questions régionales, dans un entretien accordé à Sputnik. Le crash de l’avion russe est le résultat d’un dangereux concours de circonstances, et on ne doit toutefois pas oublier que cette tragédie est survenue à cause d’une attaque lancée contre la Syrie, quand l’espace aérien syrien a été violé, a déclaré à Sputnik l’expert omanais Ali ben Masoud al Mashani. «En effet, la défense antiaérienne syrienne a commis une erreur, mais elle a été provoquée par des avions israéliens», a rappelé l’interlocuteur de l’agence. Il a par ailleurs exclu toute possibilité de dégradation de la coopération militaire entre Damas et Moscou. «Les deux parties se rendent parfaitement compte que l’agression israélienne a été une réponse aux ententes sur Idlib, enregistrées à Sotchi entre Moscou et Ankara», a expliqué M.al Mashani. Le 17 septembre, la défense antiaérienne syrienne a ciblé par erreur un Il-20 russe avec 15 militaires à son bord. L’appareil se dirigeait vers la base aérienne de Hmeimim et a été abattu à 35 km des côtes syriennes. Le crash de l’avion a coïncidé avec un raid israélien contre la Syrie. La Russie accuse les pilotes israéliens d’avoir utilisé l’Il-20 comme couverture pour échapper aux missiles syriens. », « Le 17 septembre, la défense antiaérienne syrienne a ciblé par erreur un Il-20 russe avec 15 militaires à son bord. L’appareil se dirigeait vers la base aérienne de Hmeimim et a été abattu à 35 km des côtes syriennes. Le crash de l’avion a coïncidé avec un raid israélien contre la Syrie. La Russie accuse les pilotes israéliens d’avoir utilisé l’Il-20 comme couverture pour échapper aux missiles syriens. »
    Dans le cas présent, il s’agit d’une « stratégie » criminelle délibérée, ou l’un des avions issue de la flotte sioniste, utilise un avion ultra perfectionné du renseignement russe, de la base aérienne de Hmeimim, (bourré d’électronique dernier cri, et avec à son bord 15 techniciens de haut rangs), comme d’un vulgaire bouclier.
    Deuxièmement: « Crash du Boeing 737 d’Ukraine Airlines : Une cyber-attaque américaine ? Selon les experts militaires iraniens, pendant les quelques heures qui ont précédé le crash du Boeing ukrainien, les Américains avaient saturé le trafic aérien près des frontières aériennes de l’Iran en y multipliant les vols de leurs chasseurs. Stratégie de diversion ? Mais ce n’est pas tout, car dans ce laps de temps, les coordonnées de l’avion de ligne ukrainien se sont trouvées modifiées et les radars iraniens désactivés. Selon Iman Khosravi, docteur en génie de la télédétection, à l’Université de Téhéran qui a rédigé une enquête technique intitulée « la probabilité d’accident d’un Boeing ukrainien ». Il y a quelque chose de louche dans cet incident : Peu de temps après son décollage de l’aéroport Imam Khomeini, le Boeing 737 d’Ukraine Airlines est sorti de son corridor aérien en s’orientant vers l’un des quartiers généraux militaires du CGRI et, selon l’état-major, au moment précis où le missile de la DCA a été tire dans sa direction. Mais où a été fabriqué l’avion Boeing ? Aux États-Unis d’Amérique bien sûr. Et bien ! Son système de navigation est également basé sur le Global Positioning System (GPS), lui aussi américain ! »
    Là changement de décor, il s’agit dans ce cas d’une cyber attaque étasunienne contre un avion de ligne civil (Boeing 737 d’Ukraine Airlines), et les 5 ou 6 chasseurs étasuniens (détecté par le système anti-aérienne russe, S400 – 4 couches) étaient uniquement là pour donner le change… (les Américains avaient saturé le trafic aérien près des frontières aériennes de l’Iran en y multipliant les vols de leurs chasseurs. Stratégie de diversion ? Mais ce n’est pas tout, car dans ce laps de temps, les coordonnées de l’avion de ligne ukrainien se sont trouvées modifiées et les radars iraniens désactivés.)
    Troisièmement: le dernier en date, les « stratèges » sionistes étaient encore présent lors de cette « stratégie » criminelle délibérée, et apparemment ils ont adopté cette nouvelle stratégie comme une vulgaire ruse, mais pas du tout anodine (car on ne peut pas faire plus lâche, il s’agissait d’un avion civil, (Airbus-320, de la compagnie aérienne syrienne Cham Wings Airlines) avec des civils à son bord – 172 passagers) ; et c’est grâce à l’incroyable sang froid des Russes, que le pire a pu être évité!
    « L’armée russe a accusé vendredi Israël de s’être servi d’un Airbus-320 avec 172 passagers à bord comme bouclier » afp.com/ERIC CABANIS
    « A son bord, 172 passagers se rendaient à Damas depuis Najaf, en Irak. L’avion s’est finalement posé sur une base russe, à plus de 300 km de l’aéroport. Le drame a été évité de peu. Un Airbus A320 avec 172 passagers à son bord a été forcé d’atterrir d’urgence après avoir évité des missiles syriens de justesse, a déclaré le ministère russe de la Défense. Le vol 6Q514 de la compagnie aérienne syrienne Cham Wings Airlines est parti de la ville irakienne de Najaf, jeudi, pour atterrir à Damas. Il a finalement dû se poser d’urgence sur la base aérienne de Khmeimim, en Syrie, contrôlée par la Russie, à 300 km de l’aéroport. « Au moment de l’attaque des avions israéliens […] un avion de ligne Airbus A320 était en approche, en vue de son atterrissage. C’est seulement grâce aux actions rapides des régulateurs de l’aéroport de Damas et au travail efficace du système automatique de contrôle du trafic aérien que l’avion a pu être escorté hors de la zone de danger et qu’il a pu se poser avec succès sur l’aérodrome de la base aérienne russe de Khmeimim », a indiqué le ministère russe de la Défense. L’armée de l’air israélienne a bombardé jeudi une banlieue de la capitale syrienne, provoquant une riposte anti-aérienne syrienne, selon un communiqué du ministère russe de la Défense. Ce dernier accuse Israël d’avoir consciemment mis en danger les civils de ce vol. « Le recours à des avions civils lors d’opérations militaires aériennes pour se couvrir ou bloquer les ripostes des forces syriennes est devenu une caractéristique pour l’armée de l’air israélienne », a affirmé le ministère russe. Les radars israéliens ont une « vision claire de la situation dans le ciel autour de l’aéroport de Damas », souligne l’armée russe, accusant Israël de se « moquer totalement des vies de centaines de civils innocents ». »
    Tous les renseignements que je donne à lire ici, (encore une fois, pour les récalcitrants) sont parfaitement vérifiables sur des sites internationaux et tous continents confondus.
    Là, il s’agit de supputations: la prochaine étape sera à n’en pas douté, après qu’un avion civil envoyé délibérément au sol (allez au hasard, avec beaucoup d’Iraniens à son bord), les « stratèges » sionistes et étasuniens-OTAN (avec ou sans l’aide de membres de la soi-disant coalition international-OTAN, dont l’Allemagne, l’Angleterre, la France, etc., etc.) utiliserons cette (nouvelle) stratégie totalement criminelle (et délibérée), car ces gens là veulent à tout prix remporté la guerre contre le Moyen-Orient, malgré qu’ils l’ont clairement perdu (les sionistes se foutent éperdument de tuer des civils, surtout quand il s’agit de la vie d’ »arabes »). L’étape suivante sera à n’en pas douter, d’abattre des avions étasuniens-OTAN et sionistes (et sans doute des avions de la soi-disant coalition dite internationale).
    Ils n’ont toujours pas retenu la leçon ! Remenber: « Damas persiste: un avion israélien a bel et bien été abattu » INTERNATIONAL Le chef d’état-major général a pour sa part annoncé qu’un appareil israélien avait bel et bien été abattu et un autre touché. « Je pense que la force aérienne israélienne est en état de choc en raison de la célérité, de l’efficacité et de la précision dont a fait preuve l’armée syrienne pour protéger son espace aérien. Nos forces de défense aérienne peuvent suivre l’approche de l’ennemi, même dans le ciel jordanien, et peuvent atteindre une cible à tout moment au-dessus de la Syrie », a-t-il ajouté.
    A l’époque il s’agissait d’un accident, (sur le plateau du Golan), du à la rencontre d’un F-15 (? ou F-35) avec un (gros) oiseau! D’où cette obstination quasi maladive, de la part des sionistes, pour semer le chaos dans les pays voisins des territoires occupés.

    1. errata : il fallait lire : «détecté par le système anti-aérien russe, S400 – 4 couche» et non : «détecté par le système anti-aérienne russe, S400 – 4 couche », il fallait lire: «car ces gens là veulent à tout prix remporter la guerre contre le Moyen-Orient» et non: «car ces gens là veulent à tout prix remporté la guerre contre le Moyen-Orient»

    2. Il y a un point qui vous a échappé, c’est que du fait du conflit syrien, l’espace aérien syrien côté Méditerranée avait été réduit au point qu’il correspondait à peu de choses près à la côte syrienne, comme la séparation des espaces aériens au-dessus des frontières terrestres. C’est ainsi que l’avion de renseignements russe abattu par erreur était dans l’espace aérien international.

    1. p’tain ! utiliser presstv, la chaîne de propagande à très grosses ficelles de l’Iran comme « source » ! certains ne se rendent même pas compte de leur stupidité — il suffit pourtant de parcourir l’historique de leurs articles pour y voir contradictions, erreur, approximations, conditionnels et points d’interrogation ; mais il est vrai que cela nécessite un esprit critique minimal.

      1. @debunker : C est clair que lorsqu on reprend sur la durée les articles de sites comme presstv c est la collection des contradictions mais cela ne les interpelle pas .

        1. @Debunker, de retour pour nous sortir des âneries plus grosse que son « dEbunkage »
          Mais vous ne parviendrez pas à changer la done, ni inverser les rôles.

          @Un ancien de la GE , avez vous des exemples de contradictions sur PressTV à présenté ?

          1. Trop facile , une tragique :

            https://www.presstv.com/Detail/2020/01/09/615707/Iran-ukraine-airplane-crash-boeing

            Iran’s minister of road and urban development has dismissed as « untrue » rumors that suggest the Wednesday crash of a Ukrainian airliner was because of a missile attack, as the incident coincided with the launch of Iran’s missiles against a US base in Iraq.

            Mohammad Eslami said the Boeing 737-800 aircraft crashed after encountering a technical malfunction.

          2. Communiqué officiel iranien et donc gouvernemental pondu après coup. Cet argument est irrecevable vu que tous les communiqués gouvernementaux de la planète et je pzrld ici de près de 192 États et entités sont « pasteurisés » et donc mensongers. C’est d’ailleurs pour cela que j’ai créé ce site.

          3. Il suffirait aussi de rappeler que toute la communication officielle en France est mensongère depuis… 1878! Pour ne retenir que l’époque récente.

          4. @Un ancien de la GE
            Pas trés fairplay de me sortir UNE érreur, qui n’est en fait que la première version Iranienne ( donc PressTV n’était pas résponsable de cette désinformation volontaire de la part de la république Islamique D’Iran ) seulement durant les premières 48h, le temps pour eux de comprendre mieux ce qui c’est passé, pour ensuite rapidement dire la vérité au monde entier ( ce que l’impérialisme sioniste n’aurait surement jamais fait ) .

            Vous m’avez citer un exemple correct certe, mais trés circonstancier.

            Si vous en avez au moins deux autres je suis preneurs.

            Pour ma part, la seule chose que je reproche à PressTV , c’est d’avoir tendance à faire des titres de leur articles un peu trop aguicheur, ou sensationnel, parfois bien éloigner du sujet.

            Mais dans l’ensemble, leur analyses sont dans leurs grande majorité exact, et régulièrement confirmé par les faits.

          5. Trouver des conneries dans les sites complotistes ou les médias gouvernementaux moyen-orientaux, c’est comme chercher des putes rue Saint-Denis à Paris, il suffit de donner un coup de pompe dans un réverbère et il en tombe 10. Par exemple, le prétendu général israélien capturé dans les rangs de l’EI, venant de la brigade Golani alors que cette brigade a pour officier supérieur chef de corps un colonel, ou venant de l’IAF alors que l’EI n’avait pas d’aviation. Il y a ça aussi http://french.presstv.com/Detail/2020/02/11/618377/Zoom-Afrique-du-11-fvrier-202 rédigé par Mikhail Gamandiy-Egorov, analyste-chroniqueur à l’agence Observateur Continental, l’auteur faisant le tour des sites évoqués ci-dessus et l’agence observateur internationak étant visiblement composé de l’auteur son répondeur et son chien.

          6.  » il suffit de donner un coup de pompe dans un réverbère et il en tombe 10  »
            et dans ce domaine vous êtes un spécialiste !
            bon faut dire qu’en fauteuil électrique le choix est limité !

          7. Sans avoir la puissance d’un treuil électrique, la puissance du moteur d’un fauteuil électrique vous étonnerait.

          8. Je confirme. Avec une vitesse de pointe de 14 km/h soit une allure de coureur confirmé (heu.. Sans arthrose dorsale, cervicale, lombaire et celle de genoux lesquels vont faire baisser cette vitesse aux environs de 11-12 km/h)

          9. Le mien a une vitesse max de 10 km/h et une autonomie de 40 km.Il m’arrive de m’en servir pour faire glisser des meubles lourds d’une masse dépassant largement le quintal. Le couple est réglable par bouton.

          10. La prostitution n’est plus un créneau porteur. La dernière prostituée que j’ai questionné sur le sujet m’avait dit que cela ne rapportait plus rien sauf pour les trafiquants est-européens et italiens de la traite des blanches. Pour les filles c’est quasiment zéro revenus. Ajoutez y la compétition des applications mobiles et des irrégulières et autres vis à vis des Griveaux et consorts. C’est cela l’esclavage moderne

          11. Les médias moyen-orientaux sont en général beaucoup plus fiables et sérieux que les médias européens, surtout ceux d’Allemagne, de France et d’Italie, lesquels ne sont pas libres du tout, corruption oblige.
            Pour les médias du Golfe c’est un mélange de CNN et de Fox News avec bien plus de moyens financiers.

            Pour les médias iraniens, ils font ce qu’ils peuvent sous une pression énorme et de très lourdes sanctions. C’est un pays en guerre et cela se comprend aisément.

            Pour les israéliens, zéro crédibilité et 100% de propagande redondante, exubérante, amplificatrices et abusive. Aucun média israélien n’est fiable. Tous sont corrompues et corruptibles.

            Pour les sites dits « complotistes », il y en a un peu de tout. Les plus virulents sont les sites alternatifs sionistes puis ceux de l’extrême-gauche et de l’extrême-droite. Tous sont infiltrés par les premiers. La théorie ridicule du flat Earth vient d’eux comme un outil sonde de médiaguerre dans un monde abêti et débilisé par le monde universitaire qui n’en est plus un et les réseaux sociaux sous contrôle de qui vous savez.

            Pour M. Gamandiye-Egorov, auteur de Afrique-Russie, il me paraît très sérieux et d’une très grande expérience acquise au terrain.

            Il ne faut pas oublier que le fameux Observatoire Syrien des Droits de l’homme est composé d’une seule personne qui recevait des texto d’une autre affiliée mais non membre du Mi6 britannique.

            Le site Debka c’est directement l’unité 8001 bis avec la desinfo en doses massives.

            Je sais que vous venez d’un milieu très sérieux et rigoureux Cosworth et j’assimile ce pseudo à un personnage de Dos Santos (la Divine fureur) mais la réalité des choses de ce bas monde est loin de l’être.

            Ceci dit, Strategika 51 subit une attaque en règle. Je suis désolé pour les perturbations que subit la présentation du site.

          12. Prétendre que l’arrivée à Kidal de l’armée malienne est une défaite de Barkhane est une présentation fallacieuse par cet auteur russe. C’est comme si je prétendais que la mise en position défensive des divisions de l’armée rouge qui avait tenté de conquérir l’Estonie dans la zone de Narva début 1945 était une défaite de l’armée rouge. Certes elles avaient eu les pires difficultés d’une part car il y avait des divisions SS blindées en face et 40.000 estoniens s’étaient engagés dans une sorte de milice populaire ou d’armée estonienne sortie ex-nihilo mais surtout l’offensive Bagration avait été décidée et il fallait le temps de la préparer. L’armée malienne à Kidal permet à Barkhane de se concentrer sur la zone des 3 frontières abondamment utilisée par les djihadistes.

          13. Je connais Kidal. Aucune unité de l’Armée malienne n’y entrerait sauf si elle est est commandée par Gamou. Ce chef militaire Touareg est un natif de la région et il est respectée. Kidal n’a jamais pu accepter le gouvernement de Bamako et c’est une constante géopolitique depuis les années 60.

    2. frenchpress.tv qui annonçait benoîtement que l’armée malienne allait foutre dehors Barkhane et la Minusma, de gré ou de force…. !!?? Ils recrutent le premier connard venu qui parle français et c’est bon. Que ce soit n’importe quoi, ce n’est pas grave.

      1. @Cosworth57200 , les connard c’est surtout les gros porc de la finances international, chef de plusieurs entreprises , qui se prennent pour de stars de la géopolitique !!

        1. @Alchimie.
          L’ignorance est la pierre angulaire de l’incompétence. Si vous confondez la direction administrative et financière principalement en PME-PMI avec la haute finance internationale genre trader et spéculation, vous êtes grave con. Je vous donne donc un peu de formation :
          Directeur Administratif et Financier.
          Dirige les services qui assurent l’ensemble des fonctions financière, comptable, trésorerie et administrative de l’entreprise, ce qui inclut: – l’établissement du plan à moyen terme de financement des investissements, – les relations avec les banques et la négociation des lignes de découverts, des emprunts et des placements, – la supervision des comptabilités générale et analytique, – le contrôle budgétaire, le contrôle de gestion, la trésorerie, – les études financières et les déclarations fiscales. • Rend généralement compte au Chef d’Entreprise dont il est souvent considéré comme le « bras droit » tant les décisions prises à son niveau sont stratégiques pour les orientations à long terme pour l’entreprise.
          Dans les PME-PMI, la fonction inclut souvent les responsabilités de DRH, DSI et directeur juridique.

      2. « Mon projet professionnel est d’apporter à une entreprise l’expertise acquise en matière financière et de direction au sein de diverses structures, principalement des PME-PMI, indépendantes ou filiales de groupes et de contribuer ainsi à son développement.

        De formation Institut Supérieur de Gestion et Maîtrise de droit, mon parcours professionnel se déroule en 3 grandes étapes :

        La première étape de 1978 à 1987, a été effectuée chez l’importateur français des produits horlogers Seiko (groupe MATRA) en tant qu’adjoint du Directeur Administratif et Financier dans un premier temps puis en tant que contrôleur de gestion groupe, enfin chez Alsthom en tant que responsable du contrôle de gestion dans le département ingénierie des centrales

        énergétiques. Lors de cette période, j’ai acquis une forte compétence dans le domaine du contrôle de gestion illustrée plus particulièrement par la conception et la mise en place d’outils de gestion ayant permis de diminuer de 30 % les fonds opérationnels employés chez Seiko, par le contrôle de gestion chez Alsthom des contrats à moyen et long terme, principalement

        internationaux, pour un en-cours de l’ordre de 800 M€.

        La deuxième étape de 1987 à 1997, effectuée dans un ensemble multi-entreprises, multi-établissements du groupe Kodak puis en libéral, a consisté à développer mes compétences en matière de Direction Administrative et Financière et de consulting. J’ai supervisé l’ensemble des services habituels à la fonction (comptabilité, contrôle de gestion, trésorerie) ainsi que d’autres services (informatique, achats, services généraux) soit un effectif de 35 personnes dont 1/3 de cadres. Cette période a vu des succès importants, en particulier un accroissement de 50 % de la productivité des services comptables grâce à une réorganisation juridique du

        sous-ensemble de sociétés sous ma responsabilité ainsi qu’une baisse de 30 % des charges financières à court terme par la mise en place d’un logiciel de gestion de trésorerie en date de valeur, idée d’ailleurs reprise par la maison-mère et étendue à l’ensemble du groupe. En tant que consultant indépendant tout en m’étant adossé à un groupe pour bénéficier de la

        notoriété de la marque, j’ai conseillé dans mes domaines d’expertise des entreprises de toutes tailles, dans plusieurs secteurs tant commerciaux qu’industriels.

        Revenu en région parisienne pour raisons familiales, la troisième étape, à partir de 1998, est caractérisée par la poursuite de responsabilités de Direction Administrative et Financière, également juridiques, dans des entreprises exerçant leur activité dans le secteur de l’économie Internet (Worldonline, Stoody, Montorgueil). Plus particulièrement j’ai assuré le démarrage de Worldonline France dans les domaines dont j’avais la responsabilité. J’ai été amené à assumer l’ensemble des actes de la procédure collective concernant Stoody. Chez Montorgueil, j’ai mis en place, suivi et adapté l’organisation de l’ensemble des services administratifs et financiers nécessaires pour assurer une bonne gestion dans le cadre d’une croissance extrêmement rapide (CA moyen mensuel multiplié par 26 en 3 ans). Après avoir été le liquidateur d’une petite entreprise, j’ai eu une expérience dans un groupe spécialisé dans le transport express terrestre et la logistique. Après une mission de 3 ans en tant que DAF à forte dominante juridique et membre du directoire d’une société ayant rang de holding d’un groupe industriel situé dans l’est de la France, je suis disponible, principalement pour des missions en management de transition.

        Dans le cadre d’activités annexes, l’expertise acquise a été validée par mon accession à la fonction de co-auteur dans des publications professionnelles des Editions Dalian faisant partie du groupe Lamy.

        J’ai eu, par ailleurs, une vie associative assez riche, le plus souvent avec prise de responsabilités. »

          1. Vous représentez ce que j’ai toujours combattus ! Je ne suis donc pas surpris que vous défendiez systématiquement les versions impérialistes, et que vous dénonciez celle qui la combatte.

            Vous passez votre temps ( oui, j’ai lut pas mal de vos trop nombreuses interventions sur la toile depuis déjà de trés longue années) à vous branlez sur le net , tout en participant activement à la déstruction de cette planète en alimentant un système criminel !

            Je n’ai plus rien à vous dire, nous ne sommes pas dans le même camps.

          2. J’ai des idées, assises sur une formation et une expérience professionnelle de qualité. Je préfère défendre les démocraties que vous n’aimez pas que les dictatures que vous aimez.

          3. Les démocraties je les cherche encore…
            Les dictatures caricaturales n’existent plus.
            Ou si… Il suffit de chercher un peu du côté de Munich…

      3. Hahaha je comprends l’ami ça fait un choc, moi même j’aurais adopter la même posture que vous même si on me présenter les preuves sur un plateau. J’aurais nier, quit à mentir pour ne pas assumer la defaite militaire face a un pays subsaharien. Mais force est de constater que l’armée malienne composer de touareg et d’autre tribus ont rouster militairement l’armée française et ses supplétifs au Mali. Les appels à l’ aide des dirigeants français à l’Otan puis aux Us auraient du nous mettre la puce à l’oreille.

        1. Révisez la bataille de l’Amettetai. Djihadistes en partie touarègs ont pris une telle branlee qu’ils évitent les confrontations directes tellement le rapport de forces a été et leur est défavorable.

          1.  » Les Touaregs sont un peuple nomade vivant au Sahara central et sur les bordures du Sahel, soit un vaste espace partagé entre la Libye et l’Algérie, le Mali et le Niger. S’ils ont obtenu la protection des deux premiers Etats, ils ont au contraire été délaissés par les deux derniers. Par conséquent, depuis les années 60, ils n’ont cessé de remettre en question la souveraineté du Mali et du Niger sur leurs terres. »

            La réalité c’est que la petite armée coloniale française qui ne tiendrait pas deux jours face à un adversaire digne de ce nom est aller au Mali pour asseoir l’autorité du pantin qu’elle a porter au pouvoir. Les populations locales ne voient aucun mal à vivre sous la loi islamique des touaregs. Sur le champ de bataille malgré vos équipements dernier cris et votre supériorité aérienne, vous pataugez sévère , il ne faudrait aux touareg qu’une ou deux missions audacieuse pour vous humilier comme les marines us le sont en ce moment par les talibans afghans.

          2. En 1815, les 150.000 soldats de la bataille de Waterloo se sont battus sur 10 km², un siècle plus tard, le même terrain aurait été tenu par une division, par un GTIA de la taille d’un bataillon maintenant. Les 4500 soldats français représentent une densité très insuffisante pour tenir convenablement une telle superficie représentée par le nord-Mali. L’armée française a montré son talent en tant que troupes du désert vu que la première bataille de l’Ametettaï est survenue 6 semaines après le début de l’opération Serval. https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_du_Tighargh%C3%A2r. Je me demande si vous avez fait votre service militaire car je ne suis pas impressionné par votre argumentation, sinon pas dans le bon sens du terme.

    3. encore une grossière manip’ de presstv (http://french.presstv.com/Detail/2020/02/15/618690/Ciel-syrien–1re-dfaite-dIsral « 9 des 10 missiles de croisière Delilah, antiradars, israéliens, tirés depuis le Golan occupé ont été interceptés et détruits »)

      et de avia-pro (http://avia-pro.fr/news/netanyahu-v-yarosti-rossiya-sdelala-izrailskie-rakety-vidimymi-dlya-vseh-siriyskih-pvo « L’attaque de l’armée de l’air israélienne contre la Syrie il y a un jour s’est avérée extrêmement inefficace – 9 des 10 missiles de croisière anti-radar de Delilah tirés sur le territoire de la République arabe ont été abattus par les deux systèmes de défense aérienne »)

      il suffisait d’attendre quelques jours pour obtenir les images satellites prouvant les destructions ciblées réalisées par les judéo-nazis (voir sur SouthFront : https://southfront.org/satellite-images-demonstrate-damage-caused-to-damascus-international-airport-by-recent-israeli-strike/ ; donc au moins trois destructions différentes un seul missile !

      presstv & avia-pro vont-ils publier un errata ? les googols à la Sergio, Alchimie & co. qui s’y réfèrent vont-ils réaliser leur niveau de crétinisme ?

      ou accuser l’imagerie satellite dêtre photoshopée ?

    1. Aucune erreur, mon correspondant y était. Il revenait du Caire en fin de contrat. Son témoignage ainsi que celui d’autres passagers a été repris par les médias syriens et russes grand public.
      Pour l’hélicoptère, on n’a jamais vu un missile balistique ou de croisière abattre un simple Mil Mi8 ou meme un Mil Mi 171. C’est les turcs avec leurs nouveaux manpads. Pour rappel les turcs fabriquent de très nombreux systèmes d’armes en coopération avec pas mal de monde.

      Pour le reste le site est totalement hors service. Il a certes suvécu au 14 février mais il vient d’être cassé. Il ne fonctionne plus sous Android.

      1. Bon alors on va dire que le site qui donne les arrivées sur l aéroport de Damas se trompe et a oublie de mentionner le vol venant du Caire le 13 février , et d ailleurs le site de l aéroport du Caire oublie aussi de mentionner au depart le vol vers Damas , decidemment ces sites se trompent .

          1. un vol commercial a l’obligation de déposer un plan de vol. C’est aussi une obligation pour un vol privé dès lors qu’il y franchissement de frontière. Or on parle bien d’un Airbus avec 170 passagers.

            Sinon, il ne faut pas venir pleurer que les judéo-nazis s’en soient pris à un vol commercial puisque s’en n’en serait pas un. Ou alors il ne provenait pas du Caire.

          2. vous répondez à coté alors que je souligne l’incohérence de votre « source » « avion de ligne / Le Caire ».

            Que les judéo-nazis n’aient pas visé cet avion mais se soient probablement servis de sa présence constitue une évidence. De même qu’il est évident qu’ils ont atteint au moins 3 cibles distinctes et que par conséquent pressTV / avia-pro racontent n’importe quoi avec leur seul 1 missile est passé.

            De même je doute de l’efficacité de la défense A/A russo-syrienne. Je pense que les judéo-nazis qui triplaient la dose (et le prix de leurs attaques) lorsque cette défense A/A était au mieux de ses possibilités (2 interceptions sur 3), ont appris à la contourner et réduisent désormais le prix de leurs attaques en ne tirant plus que la dose nécessaire et un chouia de marge d’erreur.

          3. Non, les israéliens sont forcés d’importer de la RD et d’essayer des prototypes inédits au combat pour tenter de contourner la défense au dessus de Damas. Les résultats sont très en deçà de leurs efforts.
            Il y a une course technologiques entre les complexes militaro-industriels russes et occidentaux en Syrie.

      2. Dans des hommes d’honneur, il y avait une histoire d’avion fantôme parti, arrivé et ne figurant sur aucun document ni dans les souvenirs de l’équipe au sol mais qui avait tellement troublé le donneur d’ordre du code rouge qu’il s’est coupé.

  2. Il y a urgence !
    « Syrie News 14 février 2020. Israël a attaqué la Syrie, abattu un deuxième hélicoptère de l’armée de l’air syrienne. Vidéo » adresse Internet:
    http://avia-pro.fr/blog/novosti-sirii-14-fevralya-2020-goda-izrail-nanyos-udary-po-sirii-sbit-vtoroy-vertolyot
    « Les dernières nouvelles des combats en Syrie le 14er février 2020 », « Un avion israélien frappe la Syrie », « Les combattants israéliens ont porté un nouveau coup à la Syrie. », « Selon les données officielles, un total de 10 missiles de croisière ont été tirés à travers la Syrie, dont dix ont été abattus avec succès par des systèmes de défense aérienne, mais contrairement à l’information selon laquelle ce dernier a été réduit au silence par la guerre électronique, il est devenu connu qu’il a effectivement porté un coup entraînant trois décès. Il convient de préciser que, selon un certain nombre d’informations, Israël a tenté de tromper la défense aérienne russe et syrienne en remplaçant les données transmises par voie aérienne, comme en témoigne la déclaration d’Erdogan, dans laquelle il a déclaré qu’il était possible qu’il ne s’agissait pas d’avions de combat israéliens, mais *belges. »
    *En plus le criminel fasciste Netanyahu a un humour de chiotte…

    « Un autre hélicoptère abattu au-dessus de la Syrie En Syrie », « Les combattants israéliens ont porté un nouveau coup à la Syrie.

    « le deuxième hélicoptère Mi-8 appartenant à l’armée de l’air syrienne a été abattu pour la deuxième semaine. L’avion a été touché par des MANPADS au-dessus de la province d’Alep (la destruction d’un hélicoptère au-dessus d’Idlib a été initialement signalée – ndlr). Tous à bord de l’hélicoptère sont morts. La destruction du deuxième hélicoptère permet d’affirmer que la Turquie a remis un grand nombre de MANPADS à des terroristes – ce pourrait être plus d’un millier d’armes, ce qui indique un grave danger pour les forces aériennes russes, qui continuent de frapper des militants à Alep et à Idlib. »

    Erdogan joue avec le feu, malgré le soutien actif de la coalition, (il s’agit essentiellement des Etats-Unis d’Amérique-OTAN, Turquie, Angleterre, Allemagne, France et les dirigeants de l’entité sioniste) le réveil risque d’être très douloureux pour lui! Distribuer un grand nombre de MANPADS aux groupes terroristes est pure folie, et ceux-ci pourraient en faire un autre usage que celui choisit, (pour l’instant, par les Etats-Unis d’Amérique-OTAN et la Turquie) au détriment de soi-disant « alliés » circonstanciels (il est vrai qu’ils ont la mémoire courte… Les dirigeants sionistes acculent de plus en plus les Russes contre le mur, (pas celui des lamentations, mais presque) au point que la prochaine étape sera de descendre les avions israéliens (y compris avant leur envole, c.-à-d., sur les bases elles (même si celles-ci sont hors des territoires israéliens – y compris les territoires palestiniens-syriens-irakiens occupés). Nous nous dirigeons inexorablement vers un conflit régional généralisé.

  3. Les photos précédentes montrant les dégâts causés au convoi d renforts turcs montraient au moins un M60 (version modernisée du M48 Patton), il y a certainement autre chose que des chars Léopard 2A4 qui sont des chars d’occasion de la Bundeswehr. On peut penser qu’il y a au moins une brigade blindée turque, ce qui devient significatif. Vu les effectifs, il y a malheureusement de bonnes chances que cela parte en sucette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.