Publicités

Syrian government helicopter is shot by a missile in Idlib province, Syria, Tuesday, Feb. 11, 2020. Syrian rebels shot down a government helicopter Tuesday in the country's northwest where Syrian troops are on the offensive in the last rebel stronghold. (AP Photo/Ghaith Alsayed)

Les deux hélicoptères militaires syriens abattus au-dessus de la province rebelle d’Idlib durant le mois de février 2020 ont été frappés par l’armée turque et non pas les rebelles. La preuve par video.

Cela explique la dureté des combats actuels entre turcs, syriens et russes à Idlib.

Les soldats turcs participent en première lignes aux combats et toutes les limites rouges semblent avoir été dépassées. Le mot d’ordre du président Erdogan est simple: « on leur rentre dedans et advienne que pourra ! ». Du côté de Damas et Moscou, le verrou a sauté et les avions de combat russes et syriens bombardent les unités militaires turques et donc de l’Otan opérant à Idlib où la Turquie a établi un protectorat.

Les combats sont extrêmes. Les syriens, les russes ou les turcs ne s’embarrassent plus des pertes subies et la mentalité de ces protagonistes semblent très éloignée du mythe occidental du zéro mort à l’égard de l’opinion publique. Cet élément de propagande est complètement étranger aux Russes et aux Turcs pour lequels la guerre c’est la guerre et donc de la bastogne et de la casse.

Il est à noter que les israéliens ne ratent aucune occasion pour prêter main forte à la Turquie. Des hélicoptères israéliens Apache ont lancé des roquettes sur des positions militaires syriennes basées à Qunaytra dans le Golan dans le Sud-Ouest de la Syrie.

Publicités

24 thoughts on “Le Mil Mi-17 des forces armées syriennes abattu le 11/02/2020 par l’Armée turque près de Nayrab

  1. Le timing, rien que le timing!, c.-à-d., traité l’urgence de manière appropriée… les troupes turques, et leur complices au sein de l’entité sioniste ne perdent rien pour attendre… ainsi que leurs petites notes individuelles – qu’elles devront payer CASH!, plus question de jouer au plus fin, et au détriment d’unetelle ou d’untel, ni d’évoquer tels ou telles excuses (la pire de toute: c’est leur soi-disant « sécurité », alors qu’ils commettent eux-mêmes d’horribles crimes contre l’Humanité, et des exactions encore plus horribles – dont le dernier en date, l’assassinat d’un résistant palestinien à la pelleteuse), il vous faudra passer à la caisse, et ça va salement saigner pour vous! (même et y compris, si les Russes, pour des raisons historiques, essaient d’y mette un peu « le holà », ça va quand même salement saigner pour vous!) préparez vos valises (si vous en avez encore le temps!), sournois que vous êtes, et barrez-vous fissa!

  2. Erdogan est vraiment un déchet,
    les russes lui ont sauvé le cul lors de la tentative loupé d’assassinat par les USA,
    ils ont ensuite fermé les yeux lorsqu’il a abattu un avion civil russe remplit (avec notamment des musiciens),
    ils lui ont vendu des missiles
    et maintenant ce déchet trahit sa parole et fait appel au camp opposé.

    Erdogan deshonore le nom de tous les turcs… et prouve tous les jours sans faillir qu’on ne peut absolument pas lui faire confiance 😀 .

  3. qu’en est il des rumeurs qui prétendent qu’Erdogan aurait décidé de lancer 2 ou 3 millions de réfugiés a l’assaut de l’Europe ?

    1. c’est dans les mainstream. La question est: les couilles de l’UE seront elles assez solides pour qu’iznogood puisse continuer à tirer dessus ? Autrement dit, je crains que notre choix ne soit: intervention otan conjointe ou flux débridés. Espérons qu’un gros chèque suffise, ou des armes…

    2. N’oublions pas que la Turquie contrôle un certain nombres de réfugiés syriens, et qu’elle garde en otage femmes et enfants tout en envoyant de force les hommes valides sur le front. Après l’attrition des derniers mois, ce sont plus probablement des veuves et orphelins qu’Erdogan a renvoyé en Grèce, en remerciement de tout leurs sacrifices.
      La religion est l’opium du peuple, et certains en meurent d’overdose.

  4. Il faut être sérieux, des frappes locales à Quneitra ne vont pas gêner les syriens à Idlib qui est à 325 km à vol d’oiseau.

      1. ordre de grandeur difficile à saisir sans mettre à coté le soutien russe, non ?

        Qu’en est-il de l’iran ? On comprends bien le timing, qui consiste à disrupter l’iran avant d’avancer, mais néanmoins, il leur reste du budget, du matériel, et quelques solides gaillards qui ne seront pas efficients derrière un brancard…

        A quand le prochain crash aérien ?

        Les houtis, j’en entends moins parler, continuent-ils à dézinguer les saouds ? Je me demande bien quels relations les houtis et damas pourraient développer, dans le contexte à venir … Quelle relation ont-ils, d’ailleurs, de manière générale ?

        Que la turquie déclare la guerre à la russie, j’attends de voir.

        Je persiste à voir un dénominateur commun très fort entre trump et poutine: on leur reproche plein de choses, mais au final, ils font se mettre cruement en lumière des acteurs qu’on savaient voilés depuis toujours. Ca n’est pas forcément volontaire. C’est peut être une catharsis collective, genre  » prédateur décomplexé », mais… je continue à rester optimiste.

        J’en profite pour glisser ici deux éléments sans rapport:
        animaux domestiques infectés confirmés, on comprends mieux les quelques images d’erradication des animaux domestiques en chine
        Il semblerait que le ncov puisse utiliser une bactérie comme vecteur d’entrée ( ce qui ferait 3 vecteurs en tout ) et les études envisagent que ce soit ces bactéries infectées qui puissent être aéroportée.

        Allez, bonne soirée les gourmets !

  5. Selon aviapro, Erdogan aurait fermé le Bosphore à la marine Russe… Il délire, c’est un symbole excessivement dangereux à tripoter, ce détroit, interdit aux Russes, pourrait vite devenir une impasse pour tout le monde…

    1. Erdogan ira t-il jusqu’au bout ? Son cabinet de sécurité restreint vient de préconiser une déclaration de guerre à la Russie… Ça promet!

      1. Erdogan est un grand malade. Le prochain coup d’état en Turquie sera made in OTAN et il sera réussi.

      2. Les turques sont mis en échec en Syrie et en Libye et ils veulent déclarés la guerre à la Russie.
        L’année 2020 n’as que 2 mois et il s’est passé déjà beaucoup de choses et il reste encore 10 mois ça promet.

  6. si Erdogan espère recevoir de l’aide des autres membres de l’OTAN je pense qu’il rêve ils sont trop lâche pour s’y risquer !
    cela promet une fois qu’il se sera pris une grosse raclée une belle colère de la part du sultan et une fois de plus un renversement d’alliance de sa part !
    cette fois cependant les Russes vont pour le reprendre comme allié lui réclamer un prix qui risque d’être plus lourd que l’achat de quelques S 400 . l’OTAN pourrait fort bien avoir a parer quelques coup en Libye !

    1. Rocbalie: parfaitement, personne ne l’aidera, d’autant plus que tout est parfaitement lisible, la posture turque de ‘défense de l’intégrité territoriale du pays’ est simplement contraire à toutes les évidences, les médias ne peuvent plus rien contredire, ils peuvent juste se taire.

      La carte que joue Poutine semble bien être de laisser Erdogan s’enliser dans ses justification aberrantes, en rendant désormais coup pour coup à la russe, avec ce mélange d’application sourcilleuse et de bienveillance qu’on rencontre au fondement du Systema (art martial russe), sans plus craindre la menace médiatique, vu qu’elle est piteusement réduite au silence.

      Et je crois que vous avez raison aussi de penser que Poutine, après lui avoir mis une raclée méritée, reprendra le turc comme un allié repentant, sans l’humilier.

      La partie en cours en Syrie est extraordinaire, la bêtise vient pitoyablement s’écraser devant la grandeur.

    2. La Turquie n’est pas attaquée sur son territoire et n’est donc pas en position d’invoquer l’article 5. Aider la Turquie est une chose, aider Erdogan, une autre.

      1. Exactement Cosworth57200
        C’est très bien de l’avoir signaler et aussi nuancer l’implication de l’OTAN au côté d’un grand malade arrogant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :