Publicités

La guerre entre la Syrie et la Turquie pourrait aboutir à des frappes de missiles balistiques ou de croisière

Duel d’artillerie entre forces syriennes et turques près de Sarakeb, localité hautement stratégique dont la chute précipitera celle du Chef-lieu d’Idlib

Neuf ans après le début de la guerre en Syrie que les médias nous ont « vendu » comme une « guerre civile », l’Armée syrienne et ses alliés se heurtent violemment aux forces armées turques tentant de sauver le dernier bastion rebelle d’Idlib pour le compte de l’Otan. La confrontation est rude.

Nos sources ne parviennent plus à énumérer les noms des militaires tombés et qui continuent de tomber des deux côtés. C’est une guerre régionale opposant deux pays et deux blocs.

Le Sukhoï Su-24 s’est avéré comme un redoutable avion d’attaque au sol
Camions dde transport de troupes de l’Armée Arabe Syrienne sur le front d’Idlib
Les drones d’attaque turcs commencent à opérer en essaims, « tirent sur tout ce qui bouge au sol »
Des L-39 Albatros des forces aériennes syriennes. Ces appareils à réaction d’entraînement modifiés pour l’attaque au sol ont mené des dizaines de frappes sur Idlib depuis sept jours.
Un Mig-23 des forces aériennes syriennes au-dessus d’Idlib et évoluant à basse altitude sous le feu des rebelles.

Les soldats turcs semblent particulièrement motivés et montrent un zèle peu commun au combat. En face, les soldats syriens semblent allergiques à tout ce qui est turc et mettent un point d’honneur à prouver au monde que malgré une guerre de bientôt neuf années, ils sont capables de croiser le fer avec un pays membre de l’Otan qui n’a jamais cessé de soutenir la rébellion en Syrie.

Après les duels d’artillerie et l’assaut des drones, le terrain est investi par les forces spéciales de plusieurs pays dont les Spestnaz russes. Des heurts entre blindés ont été signalés. L’annonce turque selon laquelle leurs forces auraient détruit un dépôt d’armes chimiques à Alep s’est avéré un mensonge de guerre pour entraîner les États-Unis à intervenir directement dans cette guerre. Par contre, Damas serait tenté d’utiliser des missiles balistiques contre les positions militaires turques à Idlib et contre les stations de contrôle de drones à l’intérieur de la Turquie. Cela amènera la Turquie à utiliser des missiles de croisière contre des objectifs situés en profondeur en Syrie. La Russie y a dépêché en urgence des navires de guerre armés missiles de croisière Kalibr. La tension est paroxystique. Les pays occidentaux et Arabes font semblant de ne rien à voir alors qu’ils sont impliqués jusqu’au cou dans ce conflit. Des milliers de réfugiés viennent de passer en force les frontières grecques depuis la Turquie avec pour objectif les grandes villes d’Europe occidentale. Ce n’est que le début d’un grand déluge. Les médias dominants ne peuvent plus mentir. Le Grand Jeu continue.

Publicités

25 thoughts on “La guerre entre la Syrie et la Turquie pourrait aboutir à des frappes de missiles balistiques ou de croisière

  1. BSM hors sujet : souvent les articles ne sont pas disponibles. Seules les publicités, nombreuses, s’affichent. (Smartphone et PC, firefox)

    1. Lorsque celà arrive, il te suffit de cliquer sur « Archives » en haut à gauche.

  2. À Foxhound
    En souhaitant que les habitués de ce forum veuillent bien m’excuser de mon intrusion, les posts de Foxhound du 01/03/2020 à 1224 et 1227 m’ont particulièrement intéressé. Malheureusement pour moi, ne saisissant pas ce que sont les brevets (« l’Algérie ne présente que 80 brevets -c’est partout pareil dans les pays arabes »), une partie des faits exposés m’échappe. J’aimerais que vous éclairiez ma lanterne (sur le forum ou dans ma boîte personnelle). Salutations.
    JFA

    1. @Jean François

      « …les habitués de ce forum veuillent bien m’excuser de mon intrusion,..  »
      Bienvenu à toi.
      A partir du moment ou on reste poli et courtoi, il n’y a pas, il n’y aura jamais d’intrusion dans un forum quel qu’il en soit et ou qu’il se trouve. Tes questions, remarques, ajouts seront toujours les bienvenus.
      «  Malheureusement pour moi, ne saisissant pas ce que sont les brevets »

      Ici une définition de ce que pourrait etre un brevet
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Brevet
      Ou si tu preferes c’est un ensemble de réalisations technqiques, et scientrifiques validé par une communauté d’experts -encore faut il la définir ou, quoi et comment-, de politiques et d’economiques.
      J’ai emis un raisonnement, et j’essaye de l’etayer par des faits, mon angle d’attaque c’est les brevets, ça aurait pu etre le sport, voir les réalisations techniques indigénes qui peuvent se passer dans un pays, ou dans un groupe de pays, ici en l’occurence nous parlons des pays arabes. Je pense que ces elements d’informations sont pertinents et peuvent nous aider à mieux comprendre la situation geopolitique qui prevaut en ce moment au Moyen Orient. J’ai choisi un site occidentale, à defaut de mieux
      https://www.indexmundi.com/
      Ici l’historique de l’Algérie
      https://www.indexmundi.com/facts/algeria/indicator/IP.PAT.RESD
      en 1980, l’Algérie avait enregistré 5 brevets, soit 20 ans aprés son independance, avec prés de 20-25 millions d’habitants.
      1992 30 ans aprés c’est à peine 10. En 2002 c’est à peine 43, 2012, le pays peine à dépasser les 100 brevets, malgrés une ouverture sur l’Occident, et plus de 40 millions d’habitants.
      Le Maroc à présent
      https://www.indexmundi.com/facts/morocco/indicator/IP.PAT.RESD
      En 1980 c’est 29 brevets, 2012 malgrés une population de plus de 40 millions d’habitants -tout comme l’Algérie- trés dynamique arrive à peine à 200.
      L’Egypte le plus peuplé des pays arabes.
      indexmundi.com/facts/egypt/indicator/IP.PAT.RESD
      1980 c’est 76, en 1992 c’est 300, 2013-14 peine à dépasser les 700. Il est utile de rapeller que l’Egypte c’est 100 millions d’habitants. Pour un pays dont les élites se reclament etre déscendants des pharaons -la bonne blague-, c’est peu.
      La France
      https://www.indexmundi.com/facts/france/indicator/IP.PAT.RESD
      Nous arrivons à peine 15.000 brevers-je sais c’est un autre débat- malgrés le laminage néoliberale, en réalité on peut arriver facilement à 3 voir quatre fois plus. Cependant ces chiffres sont truqués, et nous sommes hélas bien en dessous, du fait des politiques libérales, et de la destruction de l’education, ainsi que du manque de moyens de nos labos. En fait cet organisme capitaliste, comptabilise les inventions techniques faites par des entreprises françaises. Si les ingénieurs de Pechiney trouvent quelque chose au Mexique, via des scientifiques mexicains, ce brevet sera français.
      Et maintenant regardons la Corée du Nord 25 millions d’habitants, mal cotée, et volontairement déclassé par cet organisme néoliberale.
      https://www.indexmundi.com/facts/dem.-people's-rep.-korea/indicator/IP.PAT.RESD
      En 2005 les occidentaux sont obligés d’admettre que la CdN arrive à prés de 6.000 brevets. 2012 plus de 8.000 brevets pour un pays sous blocus. En réalité les nord coréens arrivent largement à dépasser le UK qui est largement surevalué. Les progrés fulgurants en matière de défense le démontre, la Corée du Nord a un peuple trés dynamique, et dissipliné.

      1. Si la Corée du Nord a une population dynamique, travailleuse et dissiplinée, il n’en va pas de meme dans l’ensemble des pays arabes. Loin de moi l’idée de dire ou de penser que tel peuple n’est pas travailleur, c’est faut. Toutefois les conditions et l’environnement economiques et sociales démontre que l’ensemble des pays arabes, 60 ans aprés la vague de décolonisation sont tous toujours à la traine dans presque tous les domaines, et il y a peu d’indice qui prouve qu’on va vers une amélioration, bien au contraire. En résumé, les arabes peinent à coéxister, encore plus à travailler ensemble, et les chiffres sont la pour le démontrer.

        Ce qui m’amene à penser la chose suivante. Il y a dix milles ans la peninsule arabique était une zone aride, sous developée -les deux villes saintes du sud ouest exceptée- dont les populations étaient constamement en guerre. Dix milles plus tard, n’eut été le « miracle » occidentale, et singuliérement anglo saxon on en serait toujours au meme point. Pourtant qu’es ce qui nous amene à l’Egypte et l’Algérie ? Eh bien il se trouve que suite à l’effondrement de l’empire romain, il y eut d’importantes migrations de populations venant principalement de la peninsule arabique, dont les destinations principales étaient justement l’Egypte, et les provinces de Carthage. Pour rappel Carthage, la Syrie, et l’Egypte étaient réputés pour etre parmi les régions les +riches de l’empire romain. Pourtant aujourd’hui ces regions comptent parmi les – riches au monde. C’est surement pas les leaders egyptiens d’aujourd’hui qui vont reconnaitre ces faits, bien au contraire parce que leur fond de commerce repose sur un bobard, ils se sont auto-intoxiqués à l’idée de penser qu’ils sont les descendants des pharaons, ce qu’ils ne sont pas, et ne l’ont jamais été. C’est comme si l’amiral Nimitz disait qu’il était descendant de Géronimo, ou que Killie Minogue se voyait des origines aborigènes.

  3. Honnetement je suis entrain de me poser la question si la Syrie, et d’une manière générale l’ensemble des pays arabes n’est pas une cause perdue-rappellez vous de l’expulsion des soviétiques d’Egypte, malgrés l’aide inestimable de l’URSS-.
    Historiquement les pays arabes n’ont jamais été une nation. Contrairement à ce qu’on nous dit, y a pas d’identité commune, c’est des gens qui vivent avec d’autres malgrés eux. Parce que c’est inhérent à la nature des sociétés arabes. C’est quelque chose qui se vérifie tous les jours. Historiquement les sociétés arabes ont toujours vécu sous la coupe de gouvernements soumis à des puissances étrangères et là en Syrie, comme en Irak, Egypte, Algérie, Maroc etc…on echappe pas à ce schémas. Dans les sociétés arabes il n’y a pas d’espace publique, ni de biens communs, c’est une mentalité clannique, tribale. Vous prennez tous les pays arabes et vous trouverez ce dénominateur commun. Ce qui n’est pas du tout le cas en Turquie, comme en Iran, ou l’esprit de nation y est trés fort. 60 ans aprés l’indépendance, l’Algérie ne présente que 80 brevets -c’est partout pareil dans les pays arabes-. Et comme toujours la moindre mouche qui pete de travers, c’est forcément la faute de la France. Certes l’Egypte c’est 800 -pour prés de 100 millions d’habitants, faut le rappeller-, mais parce qu’il y a + de partenariats avec des sociétés occidentales. Sinon ça serait guère mieux que l’Algérie. Soit dit en passant la Corée du Nord -25 millions d’habitants- c’est environ 8.000, la France c’est 16.000, l’Iran c’est 17.000. Ce qui veut dire que les arabes refusent de coexister, cohabiter ensemble. Ils habitent dans des endroits cotoyants des autres gens avec lesquels ils ne partagent rien, et malgrés eux, la moindre tempete suffit à détruire l’édifice de ces pays construits avec de freles fondations, si tant est qu’elles existent. Aprés on va nous ressortir les bonnes blagues habituelles, que les arabes ont inventé le « 0 », qu’ils ont traduit les philosophes grecques, ainsi que tout le roman autour de l’Andalousie, que la population egypotienne descend de la civilisation des pharaon, dixit les historiens du système, ceux là meme qui font de Thiers, et Ferry des Héros. Foutage de gueule intégrale!

    1. En Syrie, c’est les minorités aidés par le Hezbollah, l’Iran, la Russie, la Corée du Nord qui combattent avec acharnement les groupes terroristes. Problème, ils arrivent au bout de leur limites. Cependant il ne faut pas oublier que la majorité sunnite se voit comme la grande perdante, de ce conflit. Pour cette communauté qui represente 80% de la population, son ultime allié c’est …la Turquie, et par conséquent l’OTAN, donc les USA. En fait, contrairement à ce qu’on pourrait penser, c’est bien les USA qui sont en position de force, du fait de la nature des sociétés arabes. Toutes ces analyses relevent du marxisme -qui explique tout par la culture-, parce que je n’avais ni le temps ni les moyens d’aller jusqu’ou je voulais aller. Pour ettayer ces arguments il faut la puissance d’un etat derrière. L’URSS était un idéal. Cepandant 70 ans d’idéal socialiste, de Lenine, Marx ont été dilpadité par des hauts fonctionnaires de la politique, de l’armée de la sécuirité. Ceux là meme qui étaient en charge de la sécurité du peuple ont tiré profit de leurs position pour s’accaparer les richesses et se les partager, au détriment du peuple -ça rappelle rien tout ça ?-. Aujourd’hui c’est les propagandistes du capitalisme qui se sont emparés de ces thématiques, pour pondre de nouvelles théories à la con. Ils essayent de tout expliquer par la génétique. Sans rentrer dans les détails, vous en tant qu’humains vous avez tous des genes communs avec des tomates, des pommes, des singes etc…

      1. Foxhound écrit : « …En Syrie, c’est les minorités aidés par le Hezbollah, l’Iran, la Russie, la Corée du Nord qui combattent avec acharnement les groupes terroristes. Problème, ils arrivent au bout de leurs limites. … »
        Bonjour Foxhound, dans l’inventaire ci-dessus, tu en oublies (et pas des moindres) au passage: d’autre part c’est les minorités, quèsaco, les minorités ? Lorsque tu évoques la Corée du Nord, en réalité « la république populaire démocratique de Corée », pays frère (je sais ce que tu vas me répondre, et c’est complètement faux!), Chine et république populaire démocratique de Corée sont indissociables, et comme d’hab. tu oublies les Houtis (bien plus compliqué qu’il y parait, mais c’est pour faire court), et bien entendu les deux pays du Maghreb qui se sont prononcés très clairement pour la Syrie (Etat souverain je te rappelle), l’Algérie et la Tunisie. Voili, voilà

          1. Heureux de te relire Sergio. Tout est OK pour moi, neanmoins l’aide militaire de la Chine et de la Russie, contraireennt à ce qui est dit reste malgrés tout limitée, pour plusieur raionss que je ne vais pas lister ici. La guerre c’est au sol que ça se passe, et pas ailleurs. Les avons et l’artillerie lourde peuvent aider, mais ne peuvent pas faire le boulot principale. Ceuilleir les terroristes dans leur nids à rat. C’est extrememnt diffiicile, et je pense que personne n’a de solution, mise à part Erdogan. Si la Turquie coupe l’aide à ses protégés, ils sont finis. Il resta à l’armée syrienne des possibilités mais trés limitées, mais pas de miracles en vue. Je pense qu’en ce moment contrairement à ce qui se voit, il y a des « chaudes » négociations à Ankara, entre russes, turcs, iraniens, américains, britaniques, allemands, et les chinois. Erdogan poussant toujours le niveau de ces revendications le + haut possible. Je me trompe peut etre mais j’ai l’impression qu’il y a quelque chose qui cloche au niveau de la Syriie. L’écrasante majorité sunnite est entrain de se voir la grande perdante de grand jeu, et c’est pourqoui que les sunnites supplient Erdogan d’intervenir. Et les turcs en profitent pour pousser les encheres toujours +hauts.

        1. Pourquoi vouloir ajouter la Chine et la CdN qui ne sont pas présentes sur ce terrain ?

      2. @Foxhound , vous faites fausse route avec votre majoritée Sunnite qui serait frustrée ou autre de la situation, et favorable à l’intervention des porcs Turc ou de l’OTAN.

        Certe, la Syrie est majoritairement Sunnite, mais elle est surtout un pays laïc depuis trés longtemps, ou avant 2011 toutes les communautés vivaient en harmonie et dans la tolérance.

        Mais depuis la guerre, ils combattent tous ensemble, Druzes, Alaouites, Chiites, Sunnites, Turmen, Kurde, Chrétiens, Syriaque, Yézédie, Ect…
        Que cela soit sous la bannière de la République Arabe Syrienne et son armé de CONSCRIT , ou bien dans les différents mouvements de défense populaire ( Hachd Al Chaabi ) .

        Ils versent tous leurs sang ensemble depuis bientôt 10 ans, et sont tous conscient des tentatives de créations d’un conflit Chiite/Sunnite organiser par l’impérialisme sioniste pour diviser et détruire leur pays.
        Ils sont tous Syrien, et se battent tous pour libérer chaque centimètre carrée de leur terre.

        Il n’y a aucun fractures ethnique et/ou religieuse dans les rangs de l’Axe de la Résistance, soyez en sure…

    2. « Historiquement les pays arabes n’ont jamais été une nation. Contrairement à ce qu’on nous dit, y a pas d’identité commune »

      Tu as raison les Arabes n’ont jamais former de Nation, les pays Arabes ont former des Empires de la taille de la Russie ! L’identité commune c’est Islam et la loi islamique, tant qu’on vivait de cette façon, on dominer tout le monde, aujourd’hui on a perdu notre identité, donc on se fait attaquer par des peuples de sous hommes, c’est dans la logique des choses, après les homosexuels d’occidents, aujourd’hui les kebab mongole, et demain ça sera les subsahariens !

      « Historiquement les sociétés arabes ont toujours vécu sous la coupe de gouvernements soumis à des puissances étrangères »

      C’est déjà bien que tu le reconnaisses, même si cela ne date que d’un petit siècle. A partir de la comment tu veux que ces marionnettes mettent en place les conditions nécessaires à la recherche scientifique ou pour tout autre recherche dans les pays qu’ils dirigent ?? T’ajoutes à ça le cancer israélien dans la région, qui bombardement les centres de recherches scientifique comme en Syrie, qui tue les scientifiques arabes des pays de la résistance à travers le monde, qui sous traite des coups d’états aux occidentaux quand un dirigeant arabe digne de ce nom arrive à se hisser au pouvoir. On voit bien qu’il y’a plusieurs peuples, plusieurs communautés qui se sont allier pour maintenir la tête du monde arabo musulman sous l’eau mais malgré ça on résiste, car contrairement à vos pays occidentaux, nous on se bat réellement face aux américano sioniste !

      « Après on va nous ressortir les bonnes blagues habituelles, que les arabes ont inventé le « 0 » »

      « Les nations de l’Europe divisées, occupées pendant des siècles à se déchirer, après avoir vieilli dans la barbarie, n’ont été éclairées que par l’invasion des Maures, et par l’arrivée des Grecs échappés à la prise de Constantinople  »
      Lettres sur l’origine des sciences et sur celle des peuples de l’Asie, Jean Sylvain Bailly, éd. M. Elmesly,, 1777, p. 139.

      « Les Arabes ont laissé sur l’Europe une empreinte intellectuelle que la chrétienté ne pourra bientôt plus ignorer ; ils l’ont inscrite de façon indélébile dans les cieux comme peut le constater toute personne lisant le nom des étoiles sur un globe céleste.  »
      (en) The Arab has left his intellectual impress on Europe, as, before long, Christendom will have to confess; he has indelibly written it on the heavens, as any one may see who reads the names of the stars on a common celestial globe.
      A History of the Intellectual Development of Europe, John William Draper (trad. Wikiquote), éd. Harper, 1863, p. 356

      « A considérer les choses d’une manière générale, il est évident, par l’histoire, que les Arabes andalousiens durent avoir une certaine influence sur la civilisation du midi de la France. Ils eurent, comme tout le monde sait, sous leur domination la Septimanie […]; et c’est, selon toute apparence, à leur séjour de plus d’un demi-siècle dans cette contrée, qu’il faut attribuer l’introduction dans le Midi de diverses industries, de certains procédés d’agriculture, de certaines machines d’un usage universel, comme, par exemple, de celle qui sert à tirer l’eau des puits, pour l’irrigation des jardins et des champs, qui toutes sont d’invention arabe. C’est à la même époque et à la même cause qu’il faut rapporter l’habitude, longtemps et même encore aujourd’hui populaire dans le midi de la France, d’attribuer aux Sarrasins tout ouvrage qui offrait quelque chose de merveilleux, de grandiose, et supposait une puissance d’industrie supérieure à celle du pays, comme les châteaux fortifiés, les remparts et les tours des villes, et autres grands monuments d’architecture ; comme aussi les armes, les ouvrages de ciselure et d’orfèvrerie, les étoffes précieuses par le travail ou la matière. Toutes ces choses étaient qualifiées d’œuvre arabine, d’œuvre sarrasinesque, d’œuvre de gent sarrasine. Enfin, ce fut aussi par suite de la domination andalousienne dans la Septimanie que s’introduisit, dans le latin barbare du pays, devenu déjà ou prêt à devenir le roman, une certaine quantité de mots arabes qui devait s’accroître encore par la suite. »
      Histoire de la poésie Provençale, Claude Fauriel, éd. W. Engelmann, 1847, p. 314

    3. Il y a plus de gène d’arabe en Iran qu’en Arabie Saoudite
      Reste a savoir qu’est ce qu’un Arabe.
      Les Arabes sont ailleurs aujourd’hui.

      1. On se fait marcher dessus par les mongoles et dénigrer par des types comme @foxhound, c’est vraiment la fin ! L’espoir, c’est qu’après être tomber aussi bas, on ne peut que remonter !

        @Niagaraletouriste Et le gêne harkis il est présent dans quel région du monde ??
        @Strategika51 Tu comptes faire de la publicité pour MyHeritage ??

        1. Le seul harki ici c’est ta sale gueule de chien tu n’es pas un Arabe alors ferme ta gueule de cramé.
          Arrête de me répondre et va donner le cul de ta sœur au français comme ton pays sais bien le faire depuis des siècles.

  4. Erreur d’Iznogoud : le meurtre de militants du Hezb’ ET d’un officier de l’Iran;. maintenant, il va directement avoir affaire à la redoutable organisation de la Résistance, ô combien zêlée, elle aussi. Il peut aligner ce qu’il veut, c’est plié pour lui, en Syrie. Encore un effort et ce sera le kalibrage idlibien. Le Dönmëh est démasqué.

  5. Waouh, ça monte grave en tension et intensités .
    Une provocation d’Erdogan par un énième excès de zèle de vouloir paraître pour le sultan des temps modernes, pourrait déclencher des ripostes aux lourdes conséquences.
    Là guerre risque de finir par dépasser la frontière turque et se propager en Turquie.
    À l’image de ce que font les Turques en Syrie.
    La réciprocité dans les traitements…….

    1. et pendant ce temps là, Netanyou envoie des barbus vers Deraa, appelle à annexer rapidement la Jordanie, pilote le dindon qui attaque Damas. Ce type prospère dans le lisier. Je me demande si on approche pas d’un point fatidique ou perdu pour perdu on va déclencher le grand feu d’artifice. Les iraniens perdent sérieusement patience. les russes doivent se rendre compte qu’il ne s’agit pas que de laisser seule la Syrie, c’est de dégager du pays, d’être éradiquée partout et détruite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :