Publicités

Idlib: les combats entre les forces turques et syriennes continuent, un L-39 Albatros syrien abattu

Les combats entre les forces turques et syriennes se poursuivent à Idlib où un avion d’attaque léger de type L-39 Albatros des forces aériennes syrienne en mission de combat contre les groupes rebelles a été abattu par un missile Sol-Air de l’Armée turque.

Le pilote du L-39 Albatros, le commandant Houssem Meyhoub, des forces aériennes syriennes, est mort au combat aux commandes de son appareil.

Le pilote décédé était un vétéran de la guerre en Syrie puisqu’il avait participé à toutes les missions d’attaque au sol depuis le 23 avril 2012, soit une année après le déclenchement du conflit. Réagissant à cette perte, Un groupe de pilotes de chasse des forces aériennes syriennes ont demandé à leur hiérarchie l’envoi de chasseurs de première ligne à la frontière avec la Turquie et la permission d’engager des cibles sur le territoire turc.

Publicités

25 thoughts on “Idlib: les combats entre les forces turques et syriennes continuent, un L-39 Albatros syrien abattu

  1. Je comprends parfaitement l’envie de venger ses compagnons d’armes. Ceci dit, si on pouvait éviter d’apporter sur un plateau un motif en or à Erdogan pour invoquer l’article 5, ce serait nettement mieux. Ce ne sont pas les cibles turques du côté d’Idlib qui manquent.

    1. Le gouvernement turc a officiellement saisi YouTube pour interdire une vidéo de Strategika 51 sur les abus de soldats turcs à Idlib.
      La vidéo est bloquée en Turquie.
      Une autre plainte officielle émanant du gouvernement vise à nous faire divulguer la source de la vidéo.

      1. Quel gouvernement ? Si c’est le turc, on l’emmerde. Si c’est le français, qu’il s’occupe de ses fesses, il y a suffisamment d’autres choses à s’occuper.

      2. Je comprends qu’ils ne veuillent pas montrer ce genre de scènes. C’est plus rigolo de divulguer le saucissonnage de Jamal Khashoggi, forcément…

  2. Le groupe de pilotes de chasse des forces aériennes syriennes qui demandent à leur hiérarchie l’autorisation d’envoi de chasseurs de première ligne à la frontière avec la Turquie et la permission d’engager des cibles sur le territoire turc.

    Bachar el Assad doit accéder à leurs demandes.

    La Russie refusera catégoriquement de laisser les pilotes syriens dégommés les aéronefs Turcs ainsi que les convois d’armements, qui inlassablement continuent d’entrer en Syrie sous protections et accords de la Russie.

    La Russie, interdit à la Syrie ce qu’elle autorise à l’envahisseur turc.

    Les Russes outrepassent leurs droits que la Syrie lui a accordé.

    L’Iran s’est vu détruire des missiles en vol, qu’ils avaient lancé et destiné contre les Turcs en Turquie .

    Les Russes sont certainement derrière ces coups foireux.

    Cependant, les Turcs s’en donnent à cœur joie pour abattre tous les aéronefs syriens, les soldats de l’armée régulière syrienne , ces armements …..

    À quoi joue poutine en Syrie ? Il complote certainement dans le dos des Syriens et fait du business avec la Turquie en hypothéquant la Syrie.

    L’Iran la compris depuis longtemps et n’a besoin d’aucun avis des Russes pour agir selon leurs décisions.

    1. Ne dites pas n’importe quoi. À l’évidence, l’équation est plus compliquée depuis l’attaque otanienne de la Turquie, puis la reprise de saraqib par la PM russe (ie, la légion tchétchène). Il s’agit de contrôler, mais sans prendre le risque de donner le moindre prétexte à la meute otanienne dasn ce moment critique de la fin du « gouvernorat » d’Idlib. Il faut donc jouer sur du velours. La perte de ce pilote et de son aéronef est regrettable, mais les moyens mis en œuvre par la Turquie sont certainement plus dangereux que ceux que les autres terroistes employaient jusque là (essaims de drones combinés avec l’artillerie et le bombardement air-sol à distance : techniques éminemment israéliennes éprouvés depuis l’espace aérien libanais, sans toutefois leur avoir permis de l’emporter). Je vous rappelle que les bases de Tartous et de Hmeimim situées à proximité sont les vraies cibles tactiques d’Erdogan, donc bien-sûr que les Russes n’en ont pas RIEN À FAIRE. La guerre électronique fait rage dans ces parages et envoyer un appui feu aérien est certainement très risqué en ce moment — surtout avec un aéronef datant des années 70 (mais à quoi pensait le commandant et son encadrement ?) . Soyez sûrs que juste de l’autre côté de la frontière tout l’Otan+ s’en donne à cœur joie pour enfoncer la défense Russo-syrienne et tenter de percer la bulle de déni aérien. Or, pour l’instant, ils ne risquent que des milssiles, des obus et des drones. ce qui prouve le soutien puissant de la Russie.

      Par contre, nul mot par ici sur les frappes iraniennes coordonnées avec les Russes, ni sur les drones turcs descendus par les systèmes russes Krasukha.

      Notez aussi le très récent soutien de Damas à Haftar en Lybie, preuve que l’agression turque déborde du cadre strictement syrien et que la résistance aussi.

      À mon avis des livraison d’armes russes et de soutien au sol sont en train de se faire via l’Iran qui est de la partie. À suivre…

      1. Vous êtes sympa de prendre le temps d’expliquer tout ça à un parfait abruti, imbécile, troll, BFMTV adpete … (rayer la mention inutile)

  3. Bachar El Assad va se mettre au travail après cette guerre, je pense qu’il a retenu la leçon. Il faut créer une armée de l’air dans tout les pays arabes, ou à défaut au moins maitriser la conception et la production en série de drone militaire. C’est honteux de voler sur un champ de bataille avec des L39 et encore plus honteux de se faire engager et détruire par un F16 datant du siècle dernier.

  4. un brave, un patriote.

    A défaut d’engager la chasse syrienne (qui serait, je pense, très vulnérable si proche de la Turquie), il faudrait plutôt l’autorisation de tir Sol/Air sur les vecteurs (F16) tirant leurs missiles depuis la Turquie. Mais celle-ci n’attend probablement que cela, elle pourrait alors hurler à l’agression sur son propre territoire et invoquer l’art. 5 de l’OTAN, même si la légitime défense (des Syriens) constituerait l’argument juridique majeur.

    Il reste à craindre que des pilotes syriens tombent à nouveau.

  5. Mais qu’est ce qu’il a pris aux opérations d’envoyer un L39 sur cette zone où manifestement les turcs ont la maitrise du ciel , on dirait que la perte des 2 SU 24 ne leur pas servi de leçon .

  6. La demande des pilotes syriens a été rejetée il y a une heure par le ministre syrien de la défense au motif que les Mig-29 SMT demeurent en état d’alerte pour la défense de Damas et pour contrer une éventuelle agression israélienne. Ce genre d’argument énerve les syriens qui ne veulent pas de l’occupant turc et son soutien à Al-Qaida et autre Daech à Idleb.

      1. Strategika51.org
        Est ce qu’il serait possible de mettre une appréciation comme autrefois, sans obligatoirement avoir un compte Facebook ou Twitter. ….
        Car comme sont mes choses actuellement je ne peux apprécier aucun commentaire y compris les vôtres.
        Bien à vous S51

          1. Strategika51

            Sur mon mobile, je n’ai aucun problème pour aller et naviguer sur strategika51.org.
            Je n’ai rien à signalé.
            Je parlais sur mon précédent Com du like by.

            Étant donné que je n’ai pas de compte social, il m’est impossible de voter avec le like by et déclarer que je partage et apprécie ce qu’un tel a dit dans son commentaire concernant le sujet en question.
            Merci S51

          2. Sur une tablette Fire d’Amazon, utilisée surtout comme liseuse, ça va aussi.

Répondre à Un ancien de la GE Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :