Publicités

Exclusif! La sur-mortalité attribuée à la grippe saisonnière de 2018-2019 était due à un coronavirus inconnu

Des sources chinoises affirment que les épidémies de grippe ayant affecté l’Europe et les États-Unis en 2018 et 2019, caractérisées par une sur-mortalité non expliqué seraient dues non pas à la grippe saisonnière comme cela fut annoncé par les médias mais par un coronavirus inconnu qui devient à partir de novembre 2019 le SRAS-nCov-2, responsable de la présente pandémie du COVID-19.

Cette information est extrêmement importante car elle rejoint les doutes exprimés par de nombreux médecins à travers le monde qui ont mis en doute la narration officielle tentant de justifier la sur-mortalité attribuée à la grippe saisonnière dans certains pays européens et en Amérique du Nord depuis quelques années et que des partisans des theories du complot lient souvent avec des agendas cachés des grands groupes pharmaceutiques internationaux.

C’est sur cette base que le porte-parole du Ministère chinois des Affaires Étrangères a accusé l’US Army d’avoir ramené le SRAS-nCov-2 à Wuhan lors des jeux militaires internationaux qui s’y sont déroulés peu avant l’apparition des premiers cas de la pandémie dans la même province.

Une étude statistique sommaire de la mortalité attribuée à la grippe saisonnière en France depuis l’année 2004 démontre une manipulation grossière des chiffres et une volonté manifeste de cacher les véritables causes d’une sur-mortalité qui ne s’explique pas par l’âge avancé des patients décédés. Il y a eu de véritables hécatombes en France que le gouvernement français a attribué faussement à la grippe saisonnière.

Les gouvernements français auraient donc menti sur une véritable hécatombe ayant affecté la France durant deux ou trois années consécutives sans chercher à en divulguer les véritables causes en l’imputant à des causes naturelles.

Officiellement 8100 personnes seraient décédés en France de la grippe saisonnière durant la saison 2018-2019 (taux de mortalité situé entre 0.2 à 0.50 % du total de la population infectée).

Des recherches sur ce sujet ont commencé aux États-Unis et en Italie.

Publicités

57 thoughts on “Exclusif! La sur-mortalité attribuée à la grippe saisonnière de 2018-2019 était due à un coronavirus inconnu

  1. Neuf experts chinois du coronavirus et plusieurs tonnes d’aide sanitaire sont arrivés jeudi soir à Rome à bord d’un vol spécial pour aider l’Italie, pays le plus touché d’Europe, a-t-on appris vendredi de source aéroportuaire.

    La Chine, d’où est partie la pandémie fin 2019 et qui voit le nombre de cas chuter significativement sur son sol, a commencé à envoyer des spécialistes et du matériel dans plusieurs pays.

    Après l’Irak et l’Iran, un porte-parole de la diplomatie chinoise, Geng Shuang, avait annoncé jeudi l’envoi d’ »un groupe de neuf personnes avec du matériel de soins intensifs, des produits de protection médicale et d’autres biens ».

  2. Où en sont les calomnies concernant notre allié irakien (membre à part entière de la Résistance, la vraie) ? Elles vont bon train et redoublent d’intensité néfaste même…, exemple de cette propagande à deux balles: « … Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Abbas Moussavi, a rejeté vendredi les accusations sans fondement du président américain Donald Trump concernant la récente attaque contre une base occupée par les États-Unis en Irak. « Au lieu de mener des actions dangereuses et de lancer des accusations sans fondement, M. Trump devrait reconsidérer la présence et le comportement de ses troupes dans la région », a-t-il déclaré dans un communiqué. Ce dernier a également exhorté les États-Unis à éviter sérieusement de propager « le virus » de blâmer les autres et de porter des accusations dans le but de justifier un propre comportement illogique. … », ainsi que cet article intitulé: « …Des casques contaminés de l’ambassadeur US à Erbil! … » (Nos amis irakiens ont, bien entendu les preuves formelles de ce qu’ils avancent, et alors que ce sont les Irakiens qui sont chez eux, et que les Etasuniens tuent et massacrent en totale illégalité en Irak, cherchez l’erreur…) extraits: « … Le chef du courant Sadr, Muqtada al-Sadr, a accusé le président américain Donald Trump d’être à l’origine de la propagation du coronavirus dans le monde. Muqtada al-Sadr s’est adressé au président américain dans un message sur son compte twitter, « Vous et d’autres comme vous êtes accusés de propager cette maladie, d’autant plus que la plupart de ceux qui en souffrent sont antiaméricains. » « Trump… hier, vous prétendez que l’Amérique a renversé les grands empires et supprimé le terrorisme… et aujourd’hui vous combattez (un virus) qui ne se voit pas à l’œil nu !! N’ayez pas honte de vous ? » Sadr a poursuivi en disant : « Vous avez rempli le monde d’occupation, de guerre, de pauvreté et de conflits et aujourd’hui vous prétendez les guérir ? … La maladie ne s’est propagée qu’en raison de vos politiques injustes. » Le grand leader politique irakien a enfin souligné : « Nous n’accepterons pas tout remède de votre part et de la part des entreprises américaines. Vous n’êtes pas seulement l’ennemi de Dieu, mais aussi des nations. » Un médecin irakien a par ailleurs affirmé lundi que l’ambassade américaine était impliquée dans la propagation du coronavirus au nord de l’Irak et dans la région du Kurdistan irakien, a rapporté IRNA. Le médecin, un certain Omar al-Hadidi, a déclaré dans une vidéo largement diffusée sur les réseaux sociaux et dans les médias irakiens que l’ambassade des États-Unis ayant utilisé une cargaison de chapeaux et sous prétexte de la distribuer à de jeunes Irakiens, avaient propagé coronavirus dans le pays. Il explique dans la vidéo qu’il travaillait dans un hôpital à l’ouest d’Erbil et avait récemment admis une personne atteinte de COVID-19. Selon le médecin irakien : « pendant les soins médicaux, l’équipe médicale a découvert que le patient en question et cinq autres personnes avaient récemment reçu un cadeau en forme de chapeau du consulat américain à Erbil ». Al-Hadidi a ajouté que nous avons examiné et échantillonné des chapeaux de la cargaison que nous avions trouvés. « Nous avons trouvé des traces du coronavirus qui été biologiquement intégrée dans le chapeau », a-t-il déclaré. Dans la vidéo, il montre l’un des chapeaux et l’endroit où le virus est placé. Selon al-Hadidi, le coronavirus élevé est placé dans un type spécifique de plastique qui est activé par une légère quantité d’humidité, et la personne portant le casque, à la suite de la transpiration, va être affectée par le virus. Le ministère irakien de la Santé a annoncé lundi l’enregistrement de six nouvelles infections au coronavirus, portant le nombre total d’infections dans le pays à 67 cas. … »
    L’homme à la moumoutte, Trump, devrait s’excuser auprès des autorités et du peuple irakiens, et fissa!

    1. Ils devraient arrêter cet maudit criminel ambassadeur et le mettre au cachot en lui coiffant un de ses chapaux et le laisser se débrouiller seul comme il a fait aux autres.

  3. Une info qui date de quelques jours, reprise sur le site PRESSTV (lien Internet: http://french.presstv.com/Detail/2020/03/13/620758/EtatsUnis-Trump-dissimulation-coronavirus-runion-secrte-dpartement-amricain-de-la-Sant ), et intitulée : «… De nouvelles dimensions de la dissimulation américaine du coronavirus …», « … Dans un geste jusque-là jamais vu, la Maison Blanche a ordonné au département américain de la Santé de tenir à huis clos ses sessions sur le coronavirus. Sous l’ordre de la Maison Blanche, le département américain de la Santé doit tenir à huis clos ses sessions sur le coronavirus, a rapporté ce vendredi 13 mars, Reuters qui citant quatre autorités de l’administration Trump, a qualifié l’acte de « décision inhabituelle » qui restreindrait la circulation libre des informations sur le virus et perturberait les mesures de prévention que l’administration américaine doit mettre en œuvre. Les responsables ont déclaré que des dizaines de ces discussions ont eu lieu depuis la mi-janvier dans une salle de réunion de haute sécurité au sein du département de la Santé et les experts du gouvernement fédéral et les membres du personnel sans habilitation de sécurité en avaient été exclus tandis que des autorités de différentes instances américaines y ont assisté », a fait savoir Reuters. « Plusieurs personnes concernées n’ont pas pu participer à ces réunions parce qu’elles ne détenaient pas les autorisations de sécurité », a déclaré une autorité de l’administration Trump. « Ces réunions ne doivent pas se tenir secrètement », a fait noter une autre autorité de l’administration Trump. « Le Conseil de sécurité nationale des États-Unis a ordonné que les réunions sur le coronavirus se tiennent à huis clos. « L’ordre vient directement de la Maison Blanche », ont déclaré les sources. « L’acharnement de la Maison Blanche sur le fait que le département de la Santé doit tenir ses réunions secrètement empêcherait la diffusion d’informations et retardera la résolution de cette crise », a indiqué Reuters. Le coronavirus Covid-19 a contaminé plus d’un millier d’Américains dont une trentaine y a succombé. Des autorités ont déclaré à Reuters qu’elles ne peuvent parler des questions soulevées lors des réunions du département américain de la Santé car elles se tiennent à huis clos. … »
    Si vous osez braver cet interdit du Conseil de sécurité nationale des États-Unis, vous vous retrouvez vite fait bien fait, dans la situation où notre ami Julian Assange s’est retrouvé, après une sale embrouille dont les États-Unis d’Amérique ont le secret (et qui dorénavant, risque la peine de mort, si toutefois il était expulsé vers les Etats-Unis d’Amérique pour y être lâchement assassiné) alors qu’il n’a tout bonnement fait que son métier de journaliste (je ne parle pas des centaines de brêles – qui non content de cirer les pompes de leurs maitres, et qui en plus se font mensongèrement qualifiés de « journaliste »! usurpateurs qui sévissent à longueur de temps dans les médias aux ordres…

  4. Les chercheurs de l’Institut Pasteur de Lille à la recherche d’un médicament efficace contre le coronavirus
    « Nous testons tous les médicaments du monde sur le virus »
    Alors que l’élaboration et la mise en circulation d’un vaccin contre le coronavirus devrait prendre des mois, les chercheurs de l’institut Pasteur de Lille testent des milliers de molécules déjà existantes contre le Covid-19.

    L’Institut Pasteur de Lille teste actuellement des milliers de molécules pour déterminer lesquelles sont efficaces face au coronavirus. Les premiers résultats sont attendus fin mars.
    Et si nous avions déjà un médicament efficace contre le coronavirus? Depuis plusieurs semaines, les virologues, chimistes et chercheurs de l’Institut Pasteur à Lille sont mobilisés pour tenter de trouver la ou les molécules qui agiront sur les patients infectés.

    « Nous testons tous les médicaments du monde sur le virus en culture », résume le professeur Benoit Deprez, directeur scientifique de l’Institut Pasteur de Lille.

    Des milliers de molécules
    Lui et son équipe disposent de plusieurs milliers de molécules qui ont bénéficié d’une autorisation de mise sur le marché à travers le monde. Cela peut être « des molécules qui traitent l’asthme, l’hypertension ou toutes sortes de maladies », selon le professeur.

    « On a la capacité particulière de pouvoir tester des molécules sur le virus grâce à des robots dans un laboratoire de confinement P3, ce qui est une installation unique et nous permet d’aller très vite dans l’observation des effets des molécules sur ces cellules et le virus », détaille Benoit Desprez.

    Des résultats fin mars
    De cette manière, les molécules sont testées « sans aucun biais sur leur capacité à tuer le virus dans les cellules », ajoute-t-il, mettant en avant la rapidité du processus.

    Ici, contrairement à un vaccin, il n’y a pas besoin de produire « des morceaux du virus » pour établir « leur aptitude à déclencher une réponse immunitaire », rappelle le professeur, ni de procéder à « des essais cliniques de plusieurs mois, voire plusieurs années ».

    Au contraire, avec leur processus, les chercheurs lillois espèrent obtenir des premiers résultats pour la fin du mois de mars.

      1. Quel pessimisme !!
        Ne rien faire ne mènera à rien.
        Faite confiance à l’appétit des français pour l’appât du gain et la notoriété qui en découlera quand le vaccin sera opérationnel.
        Il vont lui tordre le coup à ce virus .
        La volonté, l’unité, la persévérance fera que nous vincrons ce virus .
        Comment voudriez vous gagné la guerre avec un tel pessimisme. ?

        1. Rappeler une évidence, à savoir que les essais in vitro ne valent pas les essais in vivo, n’est pas faire preuve de pessimisme. La chloroquine donne des résultats encourageants in vitro. Force est de constater que son efficacité in vivo n’est pas aussi avérée sinon l’épidémie aurait été freinée bien plus vite.

      1. je penche aussi pour cette voie. Il serait logique de voir une mutation adaptative en fonction de variables. Cela expliquerait la cacophonie des réels apparents.

  5. Lors des premiers billets sur le Covid-19 en Chine, un participant avait copié une publication d’un internaute hong-kongais prétendant que ce coronavirus avait été apporté par les américains lors des jeux militaires à Wuhan, la preuve étant apportée à ses yeux par le très faible nombre de médailles remportées par les américains et uniquement des médailles de bronze. En clair les américains auraient engagé des malades pour ces compétitions. Le site officiel de ces jeux n’était plus accessible lors de cette publication. Le raisonnement semble au moins bizarre.

    1. Non les Américains finissait toujours parmi les derniers et les asiatiques frêle squattait les premières places.

    2. Un de mes correspondants au Qatar me dit que le gouvernement qatari vient d’interdire l’utilisation de la monnaie et des billets de banque par la population. Qu’en est-il en France ?

  6. Tout coronavirus provient obligatoirement d’un animal qui était malade.
    D’origine les animaux certains plus que d’autres sont en permanence porteurs de virus.
    qui a été en contact avec un hommeet comment ?

    Quelque part en Chine, une chauve-souris vole dans le ciel, laissant une trace de coronavirus dans ses excréments, qui tombent au sol, dans la forêt.

    Un animal sauvage, peut-être un pangolin qui renifle les insectes sur les feuilles, absorbe les excréments contaminés.

    Le nouveau virus circule dans la faune sauvage.
    Un animal infecté est finalement capturé, et une personne attrape la maladie d’une manière ou d’une autre, puis la transmet aux travailleurs d’un marché aux animaux sauvages.
    Une épidémie mondiale est née.
    Chauves-souris, serpents, pangolins, plusieurs espèces animales transitant par le marché de Wuhan point de départ de l’épidémie, ont été mises en cause, comme réservoir naturel ou hôte intermédiaire du coronavirus.
    Le porteur zéro à été contaminer par le contact avec cet animal, soit en le consommant soit en lapprochant et le touchant .
    L’homme n’a jamais été l’origine du coronavirus, le virus a muté de l’animal à l’homme , symptômes, contagion, transmission.

    1. tout à fait et la marmotte va emballer les excréments et l’épidémie va s’arrêter

      1. À Toto le rigolo.
        Tu as trouvé ça tout seul.
        Continue comme ça, si les petits cochons ne te mange pas avant, nous ferons quelques chose de toi.
        Ba ba ba ba ba ba

        1. A Goulou Goulot ,
          Ca me fait penser à tête de brique dans Snatch.
          Tu veux aller voir le bookie ?

    2. Les chauve-souris sont (étaient) en hibernation … non ce ne sont pas les chauve-souris … =) et tous les labos militaires ont travaillé sur les différents virus corona, dont les français … hi !!!

      1. Domica @
        J’avais oublié que tu es dans la confidence avec tous ces laboratoires militaires et civil !!
        Hi hi hi hi
        M’y name is Dominica venu de l’est.
        Allons soyons sérieux non d’une pipe !!

  7. Décès dus aux accidents la vie courante en France https://www.planetoscope.com/Sante-autre/1763-deces-d..
    Chaque année en France, près de 20 000 personnes décèdent suite à un accident de la vie courante dont 230 enfants. Soit 55 décès par jour et 2 par heure. Les hommes meurent plus les femmes d’accidents de la vie courante.
    //////////////////////////////
    Décès dus à des infections nosocomiales en hôpital en France https://www.planetoscope.com/Maladie/1729-deces-dus-a..
    Chaque jour ce sont près de 12 personnes qui décèdent du fait d’une infection nosocomiale contractée dans un hôpital en France. Cela représente 4.200 décès par an dus à une infection nosocomiale en milieu hospitalier français.
    /////////////////////////////
    Mortalité – décès dus à l’alcool en France https://www.planetoscope.com/mortalite/1626-mortalite..
    La consommation moyenne d’alcool chaque jour est de 27 g par personne en France, contre 65 g vers 1930. Les décès provoqués par l’alcool représente 49.051 morts par an (2015). L’alcoolisme est donc responsable de plus de 130 morts par jour en France ou 1 toutes les 10 minutes environ (compteur).
    //////////////////////////////
    Mortalité – Décès dus au tabac en France https://www.planetoscope.com/mortalite/404-mortalite-..
    En France, le tabagisme est la première cause de mortalité prématurée évitable, avec 675.000 malades et 78.966 décès chaque année (2015), soit 216 personnes décédées chaque jour, …. notamment chez les femmes, qui fument de plus en plus jeunes. Le tabagisme actif est considéré comme responsable de 90 % des cancers du poumon en France.
    /////////////////////////////
    Décès dus à l’hépatite C https://www.planetoscope.com/mortalite/1965-deces-dus..
    Le virus de l’hépatite C affecte de 130 à 170 millions de personnes dans le monde et provoque chaque année 350 à 700.000 décès, 1 toutes les 27 secondes (compteur), liés à une évolution en cancer du foie ou en cirrhose.
    //////////////////////////////
    Mortalité – Décès dus aux accidents de la route en France https://www.planetoscope.com/consommation-eau/1557-mo..
    Chaque jour en France, près de 10 personnes meurent d’un accident de la route, soit une personne toutes les 3h environ (compteur). Cela représente 3.4778 décès et 72.199 personnes blessées par an.
    //////////////////////////////
    Décès par accidents domestiques en France https://www.planetoscope.com/mortalite/1450-deces-par..
    Chaque année en France, près de 20.000 personnes décèdent suite à un accident de la vie courante. Soit 55 décès par jour, 1 toutes les 26 minutes environ (compteur). Les hommes meurent plus les femmes d’accidents de la vie courante.
    //////////////////////////////
    Décès dus à la grippe en France https://www.planetoscope.com/mortalite/1388-deces-dus..
    En France, la grippe saisonnière frappe chaque année en moyenne 2,5 millions de fois et est la cause de 5 décès par jour en moyenne. La grippe est donc responsable de 1.500 à 2.000 décès par an. Lors de la saison 2014-2015, un épisode de grippe exceptionnel a généré une surmortalité hivernale de 18.300 décès.
    /////////////////////////////
    Homicides commis en France https://www.planetoscope.com/Criminalite/1201-homicid..
    En France, on compte environ 2,2 meurtres par jour soit 807 homicides entre octobre 2017 et septembre 2018
    //////////////////////////////

    1. @ hectorscamandrios,

      Je suis le premier à relativiser et les chiffres que vous donnez tiennent la route et je les ai déjà utilisé moi même pour le 80km/h ou pour démettre les pleureuses allergiques aux armes à feu sauf que:
      Nous somme ici en présence d’une pandémie due à une attaque délibérée avec un agent biologique.
      Les morts, dont la liste s’allonge d’heure en heure, sont donc « assassinés » par une organisation.
      Vous ne pouvez pas comparer les faits, sinon arrêtons de plaindre les quelques victimes d’attentats en tenant ce raisonnement!

  8. Ce qui est très bizarre, c’est l’annonce faite par le journal israélien Haaretz hier , le 12.3.20:
    « Israeli Research Center to Announce It Developed Coronavirus Vaccine, Sources Say »
    Des sources disent: « Un centre de recherche israélien annonce qu’il a développé un vaccin contre le corona virus ».

    https://www.haaretz.com/israel-news/.premium-israeli-research-center-to-announce-it-developed-coronavirus-vaccine-sources-say-1.8665074

    Je vous laisse tirer vos propres conclusions !

    1. une autre annonce de vaccin a eu lieu aujourd’hui. Toutes parlent de  » nouvelles méthodes », il doit s’agir des fameux vaccins à arn, ou je sais plus quoi. Bref, on l’attendait un peu au coin du bois ce développement là. Mais il pue, oui.

  9. COVID-19: Further Evidence that the Virus Originated in the US
    COVID-19: Preuve supplémentaire que le virus est originaire des États-Unis (comme pour la grippe, dite espagnole)

    https://www.globalresearch.ca/covid-19-further-evidence-virus-originated-us/5706078

    The Taiwanese physician noted that in August of 2019 the US had a flurry of lung pneumonias or similar, which the Americans blamed on ‘vaping’ from e-cigarettes, but which, according to the scientist, the symptoms and conditions could not be explained by e-cigarettes. He said he wrote to the US officials telling them he suspected those deaths were likely due to the coronavirus. He claims his warnings were ignored.

    Immediately prior to that, the CDC totally shut down the US Military’s main bio-lab at Fort Detrick, Maryland, due to an absence of safeguards against pathogen leakages, issuing a complete “cease and desist” order to the military. It was immediately after this event that the ‘e-cigarette’ epidemic arose.

    Le médecin taïwanais a noté qu’en août 2019, les États-Unis avaient une vague de pneumonies pulmonaires ou similaires, que les Américains imputaient au «  vapotage  » des cigarettes électroniques, mais dont, selon le scientifique, les symptômes et les conditions ne pouvaient pas être expliqués par e-cigarettes. Il a dit avoir écrit aux autorités américaines pour leur dire qu’il soupçonnait que ces décès étaient probablement dus au coronavirus. Il affirme que ses avertissements ont été ignorés.

    Immédiatement avant cela, le CDC a totalement fermé le principal laboratoire biologique de l’armée américaine à Fort Detrick, Maryland, en raison de l’absence de garanties contre les fuites d’agents pathogènes, émettant un ordre complet de «cesser et s’abstenir» aux militaires. C’est immédiatement après cet événement que l’épidémie de «e-cigarette» est apparue.

    There has been much public speculation that the coronavirus had been deliberately transmitted to China but, according to the Chinese article, a less sinister alternative is possible.

    If some members of the US team at the World Military Games (18-27 October) had become infected by the virus from an accidental outbreak at Fort Detrick it is possible that, with a long initial incubation period, their symptoms might have been minor, and those individuals could easily have ‘toured’ the city of Wuhan during their stay, infecting potentially thousands of local residents in various locations, many of whom would later travel to the seafood market from which the virus would spread like wildfire (as it did).

    That would account also for the practical impossibility of locating the legendary “patient zero” – which in this case has never been found since there would have been many of them.

    Il y a eu beaucoup de spéculation publique que le coronavirus avait été délibérément transmis à la Chine mais, selon l’article chinois, une alternative moins sinistre est possible.

    Si certains membres de l’équipe américaine aux Jeux militaires mondiaux (18-27 octobre) avaient été infectés par le virus d’une épidémie accidentelle à Fort Detrick, il est possible qu’avec une longue période d’incubation initiale, leurs symptômes aient pu être mineurs, et ces personnes auraient facilement pu «visiter» la ville de Wuhan pendant leur séjour, infectant potentiellement des milliers de résidents locaux dans divers endroits, dont beaucoup se rendraient plus tard au marché des fruits de mer d’où le virus se propagerait comme une traînée de poudre (comme il l’a fait) .

    Cela expliquerait également l’impossibilité pratique de localiser le légendaire «patient zéro» – qui dans ce cas n’a jamais été trouvé car il y en aurait eu beaucoup.

    Next, Daniel Lucey, an infectious disease expert at Georgetown University in Washington, said in an article in Science magazine that the first human infection has been confirmed as occurring in November 2019, (not in Wuhan), suggesting the virus originated elsewhere and then spread to the seafood markets. “One group put the origin of the outbreak as early as 18 September 2019.” (2) (3)

    Ensuite, Daniel Lucey, un expert en maladies infectieuses à l’Université de Georgetown à Washington, a déclaré dans un article dans le magazine Science que la première infection humaine a été confirmée comme se produisant en novembre 2019 (pas à Wuhan), suggérant que le virus était originaire ailleurs puis s’est propagé. aux marchés de fruits de mer. «Un groupe a indiqué l’origine de l’épidémie dès le 18 septembre 2019.» (2) (3)

  10. Lijian Zhao 赵立坚
    2/2 CDC was caught on the spot. When did patient zero begin in US? How many people are infected? What are the names of the hospitals? It might be US army who brought the epidemic to Wuhan. Be transparent! Make public your data! US owe us an
    explanation! (vidéo)

    https://twitter.com/zlj517/status/1238111898828066823

    2/2 CDC a été capturé sur place. Quand le patient zéro a-t-il commencé aux États-Unis? Combien de personnes sont infectées? Quels sont les noms des hôpitaux? Ce pourrait être l’armée américaine qui a amené l’épidémie à Wuhan. Soyez transparent! Rendez vos données publiques! Les États-Unis nous doivent une explication!

    1. Avec ces interrogations et l’attitude de trump dans la réaction us, on est en droit de s’interroger sur la provenance du coronavirus

      dans l’article de vox et également dans le new york times, ces informations, nous amènent à penser, que le coronavirus est déjà bien  » implanté aux usa

      Coronavirus is already here. Blocking travelers won’t prevent its spread.

      Travel bans aren’t going to stop community spread in the US.
      By Nicole Narea@nicolenarea Mar 12, 2020, 6:30pm EDT

      But there’s only a small window in which the restrictions can be effective, and for the US, that opportunity passed weeks ago.

      The Centers for Disease Control and Prevention reported 1,215 cases nationwide as of Thursday, but due to insufficient testing, there are likely many more cases that have gone unidentified. Congress’s in-house doctor told staffers on Wednesday that 70 million to 150 million people in the US could eventually be infected. At this point, there’s just too much community transmission for travel restrictions to make much of a difference.

      “Border closures have not stopped the spread of this virus or prevented it from becoming a pandemic,” Jennifer Nuzzo, a senior scholar at the Johns Hopkins Center for Health Security, told Vox. “Now that we have local transmission within the United States, looking outward to control the virus makes even less sense.”

      Even Thomas Bossert, a former adviser on the Trump administration’s coronavirus response team, argued that the US pandemic is past the stage at which a ban on international travelers from Europe would help insulate the public from the virus:

      https://www.vox.com/2020/3/12/21176669/travel-ban-trump-coronavirus-china-italy-europe

      Le coronavirus est déjà là. Le blocage des voyageurs n’empêchera pas sa propagation.

      Les interdictions de voyager ne vont pas empêcher la propagation de la communauté aux États-Unis.

      Mais il n’y a qu’une petite fenêtre dans laquelle les restrictions peuvent être efficaces, et pour les États-Unis, cette opportunité s’est écoulée il y a des semaines.

      997/5000
      Les Centers for Disease Control and Prevention ont signalé 1 215 cas à l’échelle nationale à partir de jeudi, mais en raison de tests insuffisants, il y a probablement beaucoup plus de cas qui n’ont pas été identifiés. Le médecin du Congrès a déclaré mercredi à des membres du personnel que 70 à 150 millions de personnes aux États-Unis pourraient éventuellement être infectées. À ce stade, il y a tout simplement trop de transmission communautaire pour que les restrictions de voyage fassent une grande différence.

      «La fermeture des frontières n’a pas empêché la propagation de ce virus ni empêché qu’il ne devienne une pandémie», a déclaré à Vox Jennifer Nuzzo, chercheur principal au Johns Hopkins Center for Health Security. «Maintenant que nous avons une transmission locale aux États-Unis, regarder vers l’extérieur pour contrôler le virus a encore moins de sens.»

      Même Thomas Bossert, ancien conseiller de l’équipe de réponse au coronavirus de l’administration Trump, a fait valoir que la pandémie américaine avait dépassé le stade où une interdiction des voyageurs internationaux en provenance d’Europe aiderait à isoler le public du virus:

      1. humm . . . si je comprend bien ; l’état profond a fait avaler une couleuvre a Trump !

        1. A moins que la question de la capacité de mutation ne se soit posée de manière aigu il y a quelques jours.

          Vous concluez que les états ferment leur porte au SARS-COV-2.

          Mais encore une fois, à quelle souche ? S ? L ? L’éventuelle souche iranienne dont l’OMS ne dit rien ?

          Li Wenliang s’inquiétait des possibilité de mutations virulentes entre le nCoV souche wuhan et les coronavirus endémiques au brésil, prédisant 15% de mortalité.. On a pas de nouvelles de la H7N9. Le virus brésilien inconnu, il va bien ?

          Tout ce qu’on sait, c’est que tout se ferme. Et que tout fermer pour la covid, souche wuhan, est un non sens.

          La bonne conclusion est elle  » ces abrutis se ferment tous au covid pour rien » ou  » tous les états se ferment, et tiennent un discours rassurant » ?

          1. On peut imaginer un virus « binaire » avec une recombinaison sur une ou l’autre souche.
            L’idée d’empêcher les croisements par le confinement, à tous les niveaux, n’est plus alors si stupide.
            Quoiqu’il en soit, chaque système immunitaire soumis à une lourde sollicitation n’est pas, plus, en mesure de lutter efficacement.
            Tous nos anciens le savent bien, les séjours en formation hospitalière les terrifient: ils savent bien combien de banales maladies nosocomiales pour les plus jeunes leur sont fatales.

            Il n’est pas inutile de rappeler l’énorme différence entre des patients sains et en bonne santé (donc en bonne immunité) soumis au COVID19 et ceux souffrant d’une pathologie pré-existante!

            Le COVID19 provoque un KO immunitaire et ouvre la porte à d’autres infections ou ferme la porte définitivement.

          2. Une source autorisée à Créteil: « il faut empêcher à tout prix une recombinaison génétique entre les deux coronavirus » sans plus de précision.

          1. le mythe des jeunes pas gravement touchés s’effondre même dans les médias en langue Française…

            Le boss de l’hôpital tenon l’a dit aujourd’hui.

  11. Si je comprends bien, la sur mortalité des années passées en occident, attribuée à la grippe saisonnière, serait due à un précurseur de la covid ?

    C’est bien ça ? On parle de phylogénétique là ?

    Les virologue chinois ne disent pas que le sars-cov-2 en sa version actuelle circule en europe depuis 2 ans ?

    En revanche, dans un contexte de double détente, prendre deux ans pour contaminer sa population avec une souche  » faible » mais immunitairement suffisamment similaire avec la version  » forte « , cela peut de fait s’apparenter à de la vaccination… Ne reste plus qu’à attendre une recombinaison, inéluctable en chine, avec un aviaire ou un bat corona… quitte possiblement à l’aider un peu. Ce qui ne changera pas grand chose, sauf pour les historiens et les maitres chanteurs.

    Considérer que l’ancètre du sars-cov-2 vient d’europe est un peu tendancieux. Si la souche et les symptômes ne sont pas comparables, alors le lien est ténu.

    Question:

    l’insertion immunodépressive est-elle retrouvée dans les souches de grippe des années passés ?
    Les fibroses pulmonaires typiques sont elles constatées ? On doit pouvoir trouver des scanners.
    Par exemple j’ai passé un scanner thoracique, il y a 18 mois, après une très méchante grippe ayant fini en pneumonie et mené 2 de mes 3 gosses en urgences pédiatriques. Je n’ai rien d’autre sur le scan que 4 cotes cassées. Aucune fibrose. Donc, j’ai eu la grippe, ou un ancêtre de la covid très différent de la covid actuelle.

    Avez vous vu passer ces articles parlant de vaccins oraux solubles ?
    Avez vous suivi les cas ressemblant à la dengue ?
    Au final, ne perdons pas de vue l’essentiel: ça n’est pas la grippe le souci, ça n’est pas le taux de mortalité le souci, ça n’est plus l’origine le souci.
    Le souci, c’est l’immunodépression induite, empêchant la fin du spread.
    Le souci, c’est les mutations, qui, si trop fréquemment effective, dessinerai en fait ce qu’on pourrait qualifier de polypandémie croisée récurrente.
    Le souci, c’est la rémission, qui n’est pas une guérison

    Est-ce une épidémie, ou est-ce le nouveau monde ?

    C’est ça la seule vraie question urgente. La course à la responsabilité phylogénétique du crime reste le spectacle. Même l’origine de l’insertion problématique n’est plus une vraie question d’actualité. C’est de l’histoire, de l’analyse, on revient sur du long terme.

    Quel le colonel moutarde s’étouffe avec son chandelier, et passons vite à la suite: comment lire le réel immédiat, très problématique ?

    1. Les deux mon colonel! si je peux me permettre.
      Pour le cour terme; semaines, mois, années? la priorités des priorités c’est…que faire?
      Pour toutes sortes de raisons je ne compterais, surtout pas, sur les vaccins. vitamine c ?
      Comprendre le modus opérandi de la bête est capital et je constate, qu’ici comme ailleurs, plusieurs bonnes volontés s’y emploie. L’amateur que je suis est néanmoins certain d’une chose; une Saine prophylaxie et un confinement volontaire
      le plus tôt possible seront un minimum pour les individus qui voudront s’en sortir sans séquelles.
      Ce que je voie depuis quelques semaines c’est que la bête est vicieuse et pleine de ressources, un peu trop même!
      Aléa jacta est.
      « Le vieux monde se meurt,
      le nouveau tarde à apparaître
      et dans ce clair obscur surgissent les monstres »
      Antonio Gramsci

  12. Donc le confinement cache autres choses vu que cette maladie était déjà là et que la population n’as pas été contaminé au complet.
    Je maintiens qu’il y à quelques choses qui nous échappe derrière tout ce cirque médiatique.

    1. Je suis tout à fais d’accord avec vous, si ils nous disent de regarder en haut et a droite, regardons en bas et à gauche !

    2. je suis entièrement d’accord. J’ai été très surpris que les grand exercices militaires US en europe soient annulés… A moins que trump … finalement … sous ses airs d’abruti… Ne viennent de nous ôter une belle épine du pied ?

  13. Il est raisonnable de le penser et que la dernière mouture soit l’ajustement pour répondre à différent « problèmes » des gens que l’on ne nomme pas.
    Il ne fait aucun doute que les virologues chinois, très remontés après, ne mâchons pas nos mots, une attaque biologique et un bashing médiatique, vont TOUT mettre en oeuvre pour mettre en évidence ce que nous suspectons tous depuis des décennies vis à vis du big pharma et des commanditaires des false flags .

  14. Trés Interressant! Tu veux dire qu’on a tous eu un moment ou un autre un coronavirus ?

    1. Les coronavirus sont une famille de virus ayant une forme de couronne, due à leur enveloppe lipidique.

      Le SARS-COV-2 est un coronavirus nouveau, contenant des séquences très problématiques, provoquant une maladie nouvelle et potentiellement chronique appelée COVID.

      Donc, oui, on a tous eu plein de coronavirus, ça n’est ni le problème ni la question 🙂

      1. « t’avait pas fait une grippe toi en pleine été ? »
        C’était pas une grippe, mais une bronchite. La grippe je l’ai attrappé il y a deux ans, et elle était coriace, dure, et trés contraignante.

        1. Salut mon « camarade », tu écris: « … C’était pas une grippe, mais une bronchite. La grippe je l’ai attrappé il y a deux ans, et elle était coriace, dure, et trés contraignante. … »
          C’est dingue, j’ai fait la même, et coriace avec ça ! Aujourd’hui je n’en suis toujours pas remis, j’ai encore des traces de cette saloperie, et encore mal aux poumons… salut fraternel. sergio

    2. Oui foxhound.
      Moi et trois de ma propre famille l’avons eu et nous a démoli.
      Deux autres de ma propre famille l’ont eu sans être immobile contrairement au trois premiers.
      Et le plus jeune, tout en vivant parmi nous tous il est passé entre les mailles du filet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :