Publicités

Les ministres de la défense du Royaume-Uni et de la Turquie ont pénétré clandestinement à Idlib pour superviser les moyens militaires mis en place par les deux pays pour défendre les rebelles syriens

Le Secrétaire britannique à la défense Ben Wallace en compagnie de son homologue turc Hulusi Akar dans un poste militaire avancé turc dans la province syrienne rebelle d’Idlib.
Akar (à gauche) et Wallace à la frontière turco-syrienne, 12 et 13 mars 2020
Hulusi Akar a réitéré qu’il était totalement hors de question de retirer les forces turques d’Idlib.
Publicités

8 thoughts on “Les ministres de la défense du Royaume-Uni et de la Turquie ont pénétré clandestinement à Idlib pour superviser les moyens militaires mis en place par les deux pays pour défendre les rebelles syriens

  1. Les dirigeants turques semblent souvent très à l’aise quand ils rencontrent des dirigeants anglo saxons ou américains, par contre quand ils rencontre leurs homologues arabes ou slaves, il y’a toujours un malaise et ça se lit sur leurs visages. J’en suis arriver à la conclusion, que les turques sont surement un cheval de troie installer délibérément aux portes de la Sainte Russie et du monde Islamique !

  2. En neuf ans la coalition atlantique composé de plusieurs pays militairement puissant n’ont pas réussi à venir à bout de la coalition syro/Russe/iraniens libanaise.
    Et aujourd’hui les Turcs & British s’imaginent accomplir des miracles.
    Les british vont pousser le sultan Erdogan à la confrontation pour les mettre en grande difficultés.

  3. il vont il viennent comme si ils étaient chez eux !
    quelques missiles bien placés les auraient fait réfléchir !
    les renseignements Russes sont en dessous de tout !

    1. Les Russes savent au contraire très bien ce qu’ils ont à faire. De plus, avec le COVID-19, beaucoup de pays auront d’autres chats à fouetter que soutenir leurs djihadistes lorsqu’ils se feront éliminer une bonne fois pour toutes…

    2. @Rocbalie,
      Ne sous-estimez pas la stratégie et les tactiques, vous voyez bien qu’on ne peut faire les chose « clandestinement ».
      Un jour, il faut payer l’addition, « there’s no free lunch »…

      @David,
      L’auto-immunisation façon GB risque de beaucoup plaire, les hooligans en auront pour leur indiscipline génétique!
      Effectivement, une solution « définitive » n’est pas à exclure pour les amis de leurs amis 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :