Des objets en orbite autour de la terre tirant des projectiles vers le sol: le combat orbital est l'enjeu de l'année 2022

Stats

  • 7 189 761 Hits
28/11/2021

Strategika51 Intelligence

 Πάντα ῥεῖ…

Prison inmates hold a banner reading 'Pardon' at the roof of the San Vittore Prison, as part of a revolt after family visits were suspended due to fears over coronavirus contagion, in Milan, Italy March 9, 2020. REUTERS/Flavio Lo Scalzo

Pandémie COVID-19: mutineries et évasion massive de détenus en Afghanistan, au Brésil et en Italie

Un climat délétère se répand dans un nombre croissant de pays à cause de la peur du COVID-19.

Ainsi en Afghanistan, plus de cinquante personnes détenues à Herat suite à des suspiscions de COVID-19 ont réussi à s’évader.

Au Brésil, plus de 1350 détenus sont parvenus à s’échapper d’un centre pénitencier près de Sau Paulo après une mutinerie et une prise d’otage.

En Italie, la plupart des prisons de la péninsule sont en mutinerie ou en rébellion.

Des prisons en Iran, pays soumis à des sanctions US inhumaines, connaissent des troubles similaires.

En Jordanie, des mutineries dans des prisons de ce royaume ont été violemment réprimées dans le sang. Le nombre de tués est gardé secret même si les médias ont évoqué un premier bilan “officiel” de deux morts.

Aux États-Unis, le monde carcéral, le plus important au monde, est sous extrême tension et des mutineries ne sont pas à écarter.

Plus que le SRAS-nCov-2, la panique et l’effondrement du système économique commencent à exercer une pression sociale dans un nombre croissant de pays.

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

%d blogueurs aiment cette page :