Publicités

Le transport aérien totalement perturbé ou comment la crise du COVID-19 révèle les défaillances d’un monde basé sur le mensonge permanent

Publicités

48 thoughts on “Le transport aérien totalement perturbé ou comment la crise du COVID-19 révèle les défaillances d’un monde basé sur le mensonge permanent

  1. JC Bourret??? C’est le macaque qui présentait le 20h sur la 5 de Berlusconi?
    accoler le mot ciel à coté d’une sous-merde pareille… faut le faire quand même

    1. Et bien pépère… on radote?!!! Quoi que, 4 minutes c’est toujours mieux qu’un poisson rouge!!! 😉

  2. Maintenant qu’il y en a un qui s’est lancé je me sens moins timide d’avouer que, moi aussi,
    je n’ai pas compris cet article, mais que j’aimerais bien; ce que vous écrivez m’intéresse.

    1. J’ai vu ce billet cette nuit. Il me semble qu’il y avait une capture d’écran qui montre (une semaine après celle qu’on voit 2 fois maintenant !) le ciel aux 3/4 vides… plus bcp d’avions … mais curieusement cette capture-là a disparu ! Du coup le billet n’est plus compréhensible.
      A votre humble service.

  3. Desole @Strategika51 je ne comprends pas ton article, que veux-tu dire par la? Que c’est le site flightradar24 qui ment?

  4. Par le Dr Abderrahmane Cherfouh –
    Permets-moi de ne pas te saluer ni de te toucher la main et tu sais pourquoi. Si tu veux que nous dialoguions, il faudrait établir une distance entre toi et moi de 2 à 3 mètres au minimum. Je tenais à te dire que voilà près de 3 mois après ta naissance en Chine, tu t’es propagé à une vitesse vertigineuse dans tous les continents. Comme ça, sans crier gare, en un laps de temps très court, tu as chamboulé la planète entière en changeant l’habitude des gens et en faisant des ravages incommensurables. Partout, là où tu es passé, tu es arrivé à installer la peur et tu as créé la panique générale. Tu as pris l’humanité de court en surgissant du néant et en frappant sans pitié, lâchement, sans aucun état d’âme. Tu es devenu un danger potentiel en t’attaquant aux vieilles personnes, aux jeunes, aux riches, aux pauvres, aux grands de ce monde comme aux petits, à la race humaine en général, sans aucune distinction, peu importe la couleur de la peau, peu importe les origines, peu importe la croyance.

    Et pourtant, personne ne t’attendait, alors que le monde vaquait à ses occupations, que tout semblait tranquille, que tout se déroulait naturellement avant ton arrivée soudaine.

    Il a été impossible pour l’humanité de te voir venir. Il faut dire que les sceptiques guettaient un autre danger ; nous pensions sincèrement que le danger allait venir d’ailleurs. Il y a deux ou trois années, le monde entier retenait son souffle et la terre s’est mise à trembler quand la Corée du Nord de Kim-Jong Il procédait à des tirs de fusées et menaçait la paix dans le monde. On avait peur de la réaction de Donald Trump. Finalement, tout s’est calmé et les deux va-t-en-guerre ont fini par se rencontrer et faire un semblant de paix, nous permettant de pousser un soupir de soulagement.

    D’autres avaient pensé que le danger pouvait provenir de l’univers, cet infiniment grand espace qui s’est manifesté il y a 66 millions d’années quand une météorite s’est écrasée sur la Terre, faisant disparaître tous les dinosaures. On imaginait aussi des scénarios-catastrophe : et si un astéroïde tombait sur la Terre ?

    Jamais on ne pensait que le danger allait venir de l’infiniment petit. Avec une taille de 5 milliardièmes de mètre, tu as ébranlé le monde entier en causant déjà d’énormes dégâts. Partout, tu as semé la terreur en emportant des milliers de morts. Par ta faute, nous sommes en pleine pandémie et le monde entier a fini par réagir en te déclarant la guerre. Chaque pays s’organise à sa façon face à tes assauts répétés et a aussi pris conscience de ta dangerosité, en invitant la population à se confiner chez elle pour te stopper et pour ne pas te permettre de te propager de nouveau. Nous allons te pousser dans tes derniers retranchements pour te porter l’estocade, pour te réduire à néant.

    Parallèlement à cette forme de lutte, 136 équipes, rien qu’en Europe, travaillent d’arrache-pied, nuit et jour, pour trouver ton antidote. D’autres équipes américaines, japonaises, chinoises, font de même pour ne pas te laisser un moment de répit. A l’heure actuelle, la bonne nouvelle nous vient de Chine, aussi paradoxal que cela puisse paraître. On nous annonce qu’il n’y a aucun nouveau cas d’origine locale dans ce pays depuis le début de l’épidémie.

    Je voudrais ajouter quelques mots et cela sans chercher à jouer au donneur de leçons, ni à faire la morale à ceux qui régentent le monde. A quoi ont servi les milliers de milliards de dollars que vous aviez dépensés pour faire la course aux armements afin de vous doter d’un matériel ultrasophistiqué et d’un potentiel énorme pour vous entretuer et essayer de faire peur aux autres ? A quoi ont servi vos bombes atomiques qui grèvent le budget de vos pays et ruinent votre peuple ? Des bombes qui vous ont coûté cher et que vous stockez inutilement. Pourquoi ne les utilisez-vous pas pour contrer le coronavirus et le faire disparaître ? Toutes vos armes destructrices sont inutiles et n’ont servi à rien. Si le monde avait consacré, ne serait-ce que le centième de ces dépenses pour développer les recherches scientifiques, peut-être nous n’en serions pas là.

    Et Trump, pour ne citer que lui, va-t-il construire un mur de 30 mètres de hauteur à la frontière américaine pour empêcher le coronavirus de pénétrer dans son pays ?

    En conclusion, tout un chacun doit suivre scrupuleusement les recommandations des autorités sanitaires de son pays afin de contribuer un tant soit peu à endiguer et stopper une fois pour toutes ce fléau dévastateur. Il faut mettre en œuvre tous les moyens pour l’enrayer. On doit s’armer de patience, rester disciplinés, garder son sang-froid, se préparer à vivre des moments difficiles.
    L’humanité triomphera de ce mal Incha-Allah.
    A. C.
    (Montréal)

    1. le covid 19 se soigne très bien avec de la chloroquine toute cette affaire n’est qu’un moyen de priver les citoyen de leurs droits !
      des salaud de troll pro pédophile dans votre genre affabulent sur Trump en omettant consciencieusement de dire qu’il a autoriser la chloroquine au USA quand les salopard de Macron et Buzin l’ont classé comme substance vénéneuse en janvier 2020 !

      1. Tu ne peux t’empêcher d’injurier les commentateurs avec qui tu n’es pas d’accord avec toi. Les personnes s’expriment librement sur un blog qui ne t’appartient pas.
        Tu fais fi de la déclaration universelle des droits de l’homme de 1948, qui dispose que tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression.
        Si tu veux démonter les avances d’un commentateur, argumente avec tes éléments, et laisse le soin à chacun de tirer ça propre conclusion selon les dires de chacun.

        1. 1ére ) je ne l’ai pas empêcher de s’exprimer !
          2éme ) au non de quoi devrais je m’interdire d’exprimer mon point de vue su ce genre de position pseudo politique concernant Trump .
          le Dr Abderrahmane Cherfouh me semble un pseudo créé pour l’occasion pour désinformer et manipuler avec un argument d’autorité professionnel  » docteur » complètement usurpé !

          1. Rocbalie
            Je pense que tu ne peux concevoir dans ton fond intérieur qu’un nommé Abderrahmane Cherfouh peut être Docteur ; tu dois être animé au plus profond de toi, par une rancœur, faisant suite à un vécu, avec une ou des personnes de l’origine de Monsieur A.C.
            D’où tu ne peux être neutre dans tes propos.

  5. Les youpins du gouvernement doivent bien se marrer, je suis sur qu’il y’en a un qui a du sortir une phrase du style  » Regardez ces enculer de goyim, ils sont tous cloitrer dans leur ghetto comme nos ancêtres jadis !  » 🙂 🙂

  6. Plus « terrestre » bien que je sois ouvert à toutes les bonnes énergies:
    Vous savez, de puis 2001, TOUTES les nations occidentales sont sur préavis et en alerte pour répondre à toute attaque terroriste
    que se soit Nucléaire sale, Chimique ou Bactériologique.
    Donc, si les politiques jouent les surpris, les étonnés vous savez qu’ils mentent.
    Des masques, des moyens de décontamination, des labos de campagne,… tout est prévu!
    Les pays dont la France ont même des fiches réflexes à destination de leur population et responsables locaux: http://unice.fr/faculte-des-lettres-arts-sciences-humaines/contenus-riches/documents-telechargeables/securite/ficheconduiteatenirEvenementbiologiqueouchimiqueFichesreflexes.pdf

    Cet après-midi, j’étais en « Déplacement bref, à proximité du domicile, lié à l’activité physique individuelle des personnes, bla bla bla,…. »
    En haute montagne, j’ai fais mes choix, TOUT est à l’arrêt, rien sur les routes, rien dans les airs, nihil, nada
    Les gens sont à l’intérieur, ne mouftent pas, c’est simplement hallucinant!!! Les dégâts dus à cet arrêt sont d’ores et déjà incalculables (le trou du cul qui va sortir un chiffre, je l’attends!!!).

    Là vous vous posez bien des questions car ce qui se passe ressemble à l’immense calme avant la tempête.
    Cloîtrés chez eux, personne ne circule, les banques bossent à guichets fermés, les transactions peuvent aller bon train, il n’y a personne pour les déranger.

    L’enfoiré de premier sinistre a déclaré hier, au Sénat, que les français devaient être prêt à soutenir par TOUS les moyens la relance économique du pays…

    Mais dites moi, saignés à blanc, épuisés par tous les mensonges, les manipulations, délocalisations, manques de soins,…. que reste-t-il à donner???

    Ca commence à puer la trouille et c’est bien ainsi

  7. Les chinois ont fait voler leurs avions faits maison et ont mobilisé leur forces pour une guerre avec les Etats-Unis

    1. Impossible, les Chengdu J-20 ne volent qu’en Hiver, leurs biréacteurs ne supportant pas la chaleur estivale.

  8. Bruno Bruins, le ministre néerlandais qui a coordonné la lutte contre le coronavirus, démissionne. Il s’est effondré lors d’un débat parlementaire mercredi et a déclaré par la suite que cela était dû à une fatigue excessive, selon les médias néerlandais.

        1. Excellente vidéo que je venais justement de regarder comme l’autre jour celles du MediaTv sur la situation dans les hôpitaux postée par un autre commentateur, bref nous naviguons évidemment dans les mêmes zones . Y’a juste un truc qui ne m’a pas tout à fait convaincu : son explication quant au pourquoi d’absence de cas en Russie qui serait due selon lui au fait qu’il n’y a pas de soldats américains là-bas (contrairement à l’Italie par exemple remplie de bases otanesques). Or, il y avait tout de même beaucoup de ressortissants étrangers (touristes, travailleurs de toutes sortes etc) sur place avant la fermeture il est vrai rapide des frontières qui auraient pu amener le virus me semble-t-il. Donc sur ce point pour moi le mystère demeure : pourquoi quasiment aucun cas en Russie ?
          J’ai par ailleurs récapitulé ta vidéos + les liens + celle de Anonyme en un seul billet : https://lecirqueautourducirque.wordpress.com/2020/03/20/le-lobby-de-la-peur/

          1. la Russie a pris des disposition très tôt, ce qui freine la propagation (p.ex. fermeture de la frontière avec la Chine le 30/01) ; simultanément elle se préparait au dérapage des cas. Elle teste tout entrant sur son territoire.

          2. Merci pour votre réponse. Fermeture des frontières le 30/01/20 mais le Covid-19 est là officiellement depuis le 31/12/…19 !

          3. Premier cas en Chine le 17 novembre 2019. 01433 heure locale. Wuhan.

            Le gouvernement chinois a fini par réhabiliter le médecin qui a donné l’alerte… Rehabilitation posthume car il a été emporté par le COVID-19.

          4. … mais je sais bien ! et donc à fortiori pourquoi quasiment aucun cas en Russie qui n’a fermé ses frontières sauf erreur que le 30/01/20 ?

          5. Il faut attendre encore un peu, il y a à présent 4 clusters dû aux vacances de ski en station en Autriche- Danemark, Suède, Norvège, Islande (où c’est beuveries avec des verres à bière jamais clean, grosses soirées frotte-frotte,…).
            Les russes ne sont pas en reste et ici en Savoie et Haute Savoie, il y a des cas donc…
            Cependant la rumeur veut que COVID ait peur de Vlad….

          6. Merci pour votre réponse. Votre dernière phrase m’aura bien fait rire ce qui en ces temps pénibles est déjà ça de pris !

      1. Surveillance des déplacements via les smartphones, préparation du vaccin obligatoire, suppression du cash, asservissement via l’écroulement économique et une aumône de revenu universel moyennant comportement adéquat du citoyen « à la chinoise » mais là ça va être mondial, etc etc etc tout ça est dans les cartons. ON EST CUITS !!!
        Et les connards de Charlie applaudissent à leurs balcons tous les soirs à 20 heures.

        1. À un Passant.
          Tu n’as rien compris !! Tu mélanges tout !!
          Les applaudissements tous les soirs à 20H00 par les populations, c’est en signe de remerciement pour tout les le personnel médical au sens large du mot, en soutiens et d’unités face aux graves événements que nous vivons présentement, étant les premiers au front de guerre .
          Personne n’est dupe sur ce qui pourrait se tramer contre les peuples.
          Le moment venu si cela se réalise, la goutte d’eau fera inéluctablement déborder le vase, et les instincts de survie naturellement chez chacun des communs du mortel se manifesteront crescendo pour s’accrocher à la vie et la dignité.

          1. ils étaient ou pendant les manifestations des gilets jaunes ? il étaient bienveillant , compatissant mais avec juste un peu de condescendance de ceux qui se croient a l’abris des dysfonctionnement du a la mafia au pouvoir !
            et il peuvent se plaindre maintenant de l’absence de lits, de respirateurs,de masque et de gant !

          2. Je ne mélange absolument rien. Je suis parfaitement au courant qu’on (les merdias et fesebouc) les fait applaudir pour « remercier et encourager les soignants » et je te dis que c’est une mise en scène ridicule et que si les gens étaient conscients de ce qu’il se passe ils gueuleraient contre les mesures qui sont prises plutôt que de se prêter à ce simulacre qui rappelle l’immense connerie de « Je suis Charlie ». J’ajoute que g vu sur un merdia LCI pour ne pas le citer un reportage qui mentait en faisant passer les applaudissements en Italie pour je cite « un soutien aux décisions courageuses et gnagnagna prises par le chef de gouvernement Conte ».
            Bref, excuse-moi de terminer ce pénible commentaire qui devrait aller de soi tellement c’est évident [Contenu modéré par WP pour violation de la Charte Utilisateur] . Là-dessus n’oublie de te désinfecter car je viens de cracher sur mon écran.

          3. À le passant
            Tu voudrais éclaircir les consciences et galvanisé les rangs. Continue comme ça.
            En manque d’arguments et d’intelligence, tu utilises la violence verbale pour imposer tes idées par la force, tel un dictateur à l’image de ceux que tu nous relates.
            Les injures en majuscule, qu’elle faiblesse !
            En face de toi, ils ont compris qu’ils avaient à faire à un agitateurs du style derrière son écrans « commence à te battre, j’arrive ».
            Cependant, j’ai beaucoup d’admirations pour les gilets jaunes.
            Le service médical dans son ensemble est en train de prendre conscience que les bonnes manières n’apportent rien de bon.
            Le peuple français, intelligemment, soutient le personnel médical, de cet manière permet de booster les consciences et d’envoyer un message fort .
            Celui de dire vous n’êtes pas seul (e) .
            Que celui qui n’a jamais péché jette la première pierre !

          4. Quelle scène tu vas encore me faire ? … mais en minuscules… à moi qui n’ai rien compris tu le sais bien – surtout aux secrets les plus fous !
            ps: tu as de très beaux yeux.

          5. Allez, pour me faire pardonner, une petite citation comme le faisait notre bon vieux Bartleby qui a disparu je ne sais où :

            Il faut chanter, Révolution, le corps sans fin renouvelé de la Femme,
            La main de l’Ami,
            Le galbe comme une écriture sur l’espace
            De toutes ces passantes et de tous ces passants
            Qui donnent à notre marche sa vraie lumière,
            A notre cœur son élan.

            Jean Sénac (Citoyens de beauté)

          6. En ces heures sombres qui nous assaillent, monsieur madame ou autre, c’est comme vous voulez,
            la vie est trop courte, surtout ces derniers temps, pour que je prenne des risques inconsidérés,
            Évelyne j’aimerais, si cela vous agrée, que vous nous disiez quel sont, précisément,
            les énoncés du post du passant d’en haut qui vous ont poussé à prendre la plume à bras le corps
            et a caressé le doux papier gaufré de vos pensées pour notre plus grande délectation à tous.
            Voilà pour vous aider une synthèse des cinq délicieuses lignes qui vous vûtes frémir.
            – surveillance constante du patient pour son bien
            – camisole chimique pour le ramener sur terre
            – interdiction pour le patient de garder ses billes dans ses poches
            – système de jetons gérer par l’infirmière en chef
            – applaudissement fourni par les patients de l’unité
            Dans l’attente févrieuse de vos précisions, oserais-je… chère âme soeur?

          7. @Eveline Filme toi quand tu applaudis à ta fenêtre de prison comme une débile et envoie la vidéo à strategika51, on a envie de rire un peu haha

            @Unpassant Tu violentes les femmes verbalement, pas étonnant venant d’un homosexuel occidental

          8. … mais tout ça sous les ordres de ton Allah espèce de con fini confiné ! Allez, sans rire, au niveau violence de l’âme j’arrive pas à ta cheville. Alors lâche-moi les basket et retourne à Gibraltar… dans ton détroit !

  9. je ne comprends pas bien …

    le véritable problème mis-à-nu concerne surtout les compagnies US : Boeing et les transporteurs. Tous ont emprunté des sommes folles non pas pour investir mais pour racheter leurs propres actions (souvent redistribuée gratuitement aux directeurs), du gonflage artificiel de cours, pendant que les Boeing construits à l’économie devenaient dangereux et que les compagnies géraient leur « valeur » (financière) pas leurs clients.

    Maintenant elles demandent à bénéficier d’aides publiques colossales pour éviter leur faillite et font du chantage aux licenciement de masse. La minorité dirigeante qui s’est enrichie sur cette activité financière, et non pas industrielle, laisse l’ardoise au contribuable –comme d’habitude.

    lire ici
    https://wolfstreet.com/2020/03/17/after-blowing-4-5-trillion-on-share-buybacks-corporate-america-airlines-boeing-other-culprits-want-taxpayer-fed-bailouts-for-these-shareholders/

    ou là
    https://www.zerohedge.com/economics/us-airlines-burn-through-40-billion-year-end-if-no-recovery

    même cette pute de Nikki Haley (du temps où elle tapinait comme ambassadrice des US à l’ONU) n’est pas d’accord
    https://www.zerohedge.com/economics/disgusted-nikki-haley-quits-boeings-board-protest-over-bailout-demands

  10. Salut Strategika 51…
    Un point de vue plus métaphysique de la situation présente sur notre monde…
    À intégrer au tout.. .la crise du COVID-19…comme élément salvateur et déclencheur du réveil de l’Humanité…
    Merci pour tout
    Pierre
    Un beau bonjour du Québec

    Conversation avec le Coronavirus
    Version anglaise – English version
    Conversation of Maia Kincaid with The Coronavirus.

    https://www.animalcommunicationworld.com/post/conversation-with-the-corona-virus?fbclid=IwAR3-1vdEBahwwNf5kKlFFtrc2Bn8FGiAfjzdOQDRWmqpZdArWLhYh8lNZeQ

    Conversation de Maia Kincaid avec le Coronavirus (traduit par deepl.com, le meilleur traducteur)

    Est-il nécessaire de savoir si ce texte est une création littéraire ou une véritable expérience ?

    ​Maia : Que doit faire un communicateur Animal & Nature le jour de la Saint-Patrick en période de virus Corona ? Faire une randonnée bien sûr ! La nature guérit ! Après mon retour, je me suis assis pour avoir une autre conversation avec le Corona Virus. Voici notre dialogue :

    Maia : Bonjour Coronavirus
    Coronavirus : Bonjour !

    Maia : Depuis que je parle régulièrement avec des animaux, des plantes, des insectes, des cellules, des organes, des bactéries et des virus, de nombreuses personnes m’ont demandé de parler avec vous. Et, bien sûr, vous savez que je vous ai parlé toute seule depuis que j’ai entendu parler de vous et j’ai aussi demandé à mes superbes élèves de vous parler en classe.

    ​Maia : Coronavirus, j’adorerais parler avec toi maintenant, pour en apprendre plus sur toi et sur la façon dont nous, les humains, pouvons procéder dans nos vies en ta présence.

    Coronavirus : Voici ce que j’aimerais vous dire. Vous l’avez entendu à maintes reprises de nombreuses sources et vous avez maintenant l’occasion de l’apprendre de première main en faisant l’expérience d’une menace directe pour votre espèce. Je ne suis pas mauvais en moi-même, et je n’ai PAS l’intention de vous faire du mal ou de susciter la peur et le mécontentement parmi vous.

    Je suis ici parce que vous m'avez demandé d'être ici. Vous avez demandé un moment de calme. Vous avez demandé un repos de vos journées pleines de stress. Vous avez demandé plus de paix et de joies simples à vivre au quotidien. Vous avez demandé à vous sentir utiles et appréciés pour ce que vous êtes. Vous avez tous demandé à faire l'expérience de l'amour, de la gentillesse, de la force et de la patience. (les caractères en couleur sont de la rédaction )

    Votre espèce est sur la voie du naufrage. Je suis ici pour vous détourner du chemin que vous empruntez. Je suis ici pour vous faire comprendre et apprécier ce qui est vraiment important dans vos vies. Je suis ici pour vous rappeler ce qu'est la vie. Vous avez maintenant un moment de calme, de contemplation et de réflexion comme vous n'auriez jamais imaginé pouvoir créer. Je vous encourage à vous intérioriser, et à apprécier ces moments pendant que vous les vivez. C'est un moment où je vous encourage à rester en vous, à vous reposer profondément (vous en avez besoin !). Reposez-vous pour votre vie, complétez les choses du passé, pardonnez-vous les uns les autres, rassemblez-vous dans vos cœurs (pas en personne). Utilisez votre technologie pour rester en contact.

    Travaillez avec vous-même pour gérer vos peurs. Ce que vous apprenez, c'est à vivre dans l'instant présent. Vivre le moment présent, c'est ne pas savoir ce qui se passera dans l'instant suivant. C'est vivre pleinement en célébrant la vie – juste Être. Sortez, allez vous promener. Laissez les arbres, les plantes et les animaux vous guider et vous aimer. Aimez-les. Soyez reconnaissant pour ce que vous avez.

    Coronavirus : Il s’agit de vivre le moment présent et de vous aimer les uns les autres comme une grande famille. Ce que vous avez oublié, c’est que ce qui est bon pour une personne doit être bon pour une autre. Si quelque chose que vous voulez ou que vous faites est nocif pour les autres, y compris les animaux, les plantes, les insectes et la Terre, alors c’est finalement nocif à long terme pour vous aussi. Vous vous tuez, je ne vous tue pas.

    Coronavirus : Nous (le virus) ne vous méprisons pas et nous ne voulons pas vous faire de mal. Nous vous aimons ! La façon dont vous vivez, vous les humains, n’est pas durable. Elle n’est pas réelle et n’est pas aimée, même par vous. Elle est hors du domaine de l’harmonie naturelle. Elle n’est pas du domaine de la nature.

    Vous êtes la nature ! Vous êtes le coronavirus. Vous êtes le Bouddha. Vous êtes le Christ. Vous êtes le cancer. Vous êtes la grippe. Vous êtes un être sain et dynamique ! Vous êtes tout !

    Vous, chacun d'entre vous, englobez toutes les possibilités et toutes les expressions de la vie. Vous avez bon cœur. Vous avez de bons esprits. Nous voulons vous aider à vous arrêter, vous aider à faire une pause, à réfléchir et à vous regrouper, individuellement et ensemble en tant qu'espèce. C'est le moment de vous centrer sur vous-même et de rattraper votre retard.

    ​ Mettez de l’ordre dans votre vie et dans vos foyers. Concentrez-vous sur les choses vraiment importantes, les choses que vous avez envie de faire mais que vous n’avez jamais le temps, l’énergie ou l’inspiration de faire. Reposez-vous d’abord, puis rajeunissez et recréez. Il est temps pour vous de retrouver votre voix et de participer à la création de vos lendemains. Voici un exemple. Ce qui est au fond de vous, c’est le désir d’être au service d’autrui, de faire quelque chose de vraiment bien avec votre cœur. Cela signifie penser aux autres, penser en tant que communauté humaine, en vous assurant, autant que possible, que tous ont ce dont ils ont besoin pour s’épanouir.

    Un exemple serait maintenant de ne pas vider les rayons de l'épicerie, mais de ne prendre que ce dont vous avez besoin. Lorsque les étagères sont vidées de la nourriture et des fournitures, ceux qui n'ont pas eu la chance d'avoir leur part sont dans la détresse et la peur. Ceux qui vident les étagères sont dans la peur et perpétuent la peur. Et si vous ne preniez que ce dont vous avez besoin pour que les autres puissent se sentir au moins aussi en sécurité que vous ? Ce n'est pas quelque chose (le Coronavirus) auquel on survit, pour ensuite changer et devenir une meilleure personne par la suite. C'est quelque chose que vous vous efforcez de faire pour être une meilleure personne MAINTENANT, car il n'y a pas de lendemain ! Je ne dis pas cela pour vous effrayer, je dis simplement que la vie basée sur la peur fait des ravages et que ce n'est pas nouveau. C'est en partie pour cela que nous (le virus) sommes ici en ce moment dans une telle situation.


    Maia : Coronavirus, j’ai entendu dire que vous étiez peut-être fait par l’homme. Qu’avez-vous à dire à ce sujet ?

    ​Coronavirus : Eh bien, d’une certaine façon, je suis/nous sommes fait(s) par l’homme. L’humanité est malade. Votre espèce est malade depuis un certain temps et elle l’est de plus en plus chaque jour. Encore une fois, il n’y a rien à craindre. Laissez-moi vous expliquer. La façon dont votre espèce vit, et vit avec les autres, n’est pas durable. Vous le savez tous au fond de vous et beaucoup d’entre vous en sont très conscients et préoccupés. Certains d’entre vous vivent pour aujourd’hui [ne pas confondre avec « vivent dans l’instant présent »… ndt] et ne se poseront des questions que plus tard, c’est-à-dire demain. Demain, vous serez cependant alors comme aujourd’hui et comme d’habitude.

    Nombreux d'entre vous souffrent chaque jour en entendant des récits de cruauté envers les hommes et les animaux et de manque de respect envers la Terre, avec le sentiment de ne pas avoir de voix et que personne ne comprend ou ne s'en soucie vraiment. Vous êtes tous cependant plus ou moins responsables de cette situation mondiale à cause de votre façon de vivre qui n’est pas une bonne façon de vivre. Très peu d'humains vivent dans l'harmonie, la paix et l'intégrité. Chacun d'entre vous a un travail à faire, y compris vous, bien sûr.

    Je dirais que l'humanité a engendré le Coronavirus parce que votre système immunitaire en tant qu'espèce est compromis. C'est comme si un médecin (dans ce cas le Dr Coronavirus) vous forçait à rester au lit parce que vous êtes surmené et stressé. Vos systèmes sont constamment surmenés. Beaucoup d'entre vous ne dorment pas suffisamment, ne se donnent pas l'occasion de sortir dans la nature, ou de se réjouir et de profiter de la vie. Il ne s'agit pas d'un dénigrement de l'humanité. Honnêtement, tout n'est pas de votre faute.

    Vous avez pris, sans le savoir, des chemins qui vous ont menés à cette situation. Tout ce qu'il vous faut maintenant, c'est de la compassion pour vous-mêmes, le pardon et la possibilité de vous reposer individuellement et en tant qu'espèce, et de rajeunir votre esprit. C'est ce que nous, le virus et les autres êtres de la nature, voulons. Nous aimerions que les humains rejoignent la nature, qu'ils ralentissent. Certains d'entre vous sont bien meilleurs à cela que d'autres. Ceux d'entre vous qui ont été éduqués dans des institutions ont souvent plus de difficultés à ralentir que d'autres qui vivent dans des villages éloignés et plus proches de la terre. Certains villageois peuvent être les nouveaux leaders du prochain chapitre de l'humanité. C'est un drame !


    Maia : Que voulez-vous dire, Coronavirus ?

    ​Coronavirus : Vous, les humains, vous êtes dramatiques ! C’est un grand drame de voir tout ce que vous faites. Et, je dois cependant dire que vous êtes un groupe adorable ! Vous avez vraiment un cœur tendre et un esprit jeune.

    ​Maia : Avez-vous des conseils ou des directives particulières pour nous, Coronavirus ?
    ​Maia : Comment pouvez-vous dire que vous nous aimez, nous les humains, mais que vous causez ensuite la mort de certains membres de notre espèce ?

    ​Coronavirus : Comme je l’ai dit auparavant, je n’ai pas l’intention de faire du mal aux humains. Je suis très similaire à ce que vous, les humains, appelez la grippe. Je ne suis normalement pas mortel pour la plupart des gens. Je ne suis un danger que pour les plus délicats. De même, tout comme moi, la grippe ordinaire peut être mortelle pour certains êtres humains.

    Coronavirus : « Voici le truc, si moi, le Coronavirus, je suis manipulé avec intégrité et soin, alors je peux disparaître de vos vies rapidement et sans autre événement. Mais c’est là que réside le défi. Il est difficile pour vous, les êtres humains, de faire ce qui est juste. Vous êtes une jeune espèce. Dans la plupart des cas, les gens sont infectés à cause d’un manque de compréhension de votre unité et de la responsabilité qui vous incombe naturellement. Des décès sont survenus parce que des choix ont été faits qui n’étaient pas en harmonie avec l’intérêt supérieur de votre espèce et de toutes les espèces.

    Si vous pensiez à ce qui est dans le meilleur intérêt de tous les êtres, y compris l'espèce humaine et toutes les autres espèces, les animaux, la Terre, alors vous prendriez des mesures au nom de tous. Vous seriez la voix de tous et vous éprouveriez la profonde satisfaction de vous lever pour que tous s’épanouissent. Vous n'iriez pas vider les rayons de l'épicerie. Et si vous le faisiez déjà, vous demanderiez peut-être aux gens s’ils ont besoin de papier toilette ou de serviettes en papier et vous leur en donneriez. Vous encourageriez la tranquillité et le repos et seriez un exemple pour toute l'humanité. Pardonnez-vous, pardonnez-vous les uns les autres. Repartez à zéro !

    ​Coronavirus : Ma présence pourrait entraîner une formidable transformation de l’esprit humain ! Nous espérons vous voir avoir plus de repos, plus de tranquillité d’esprit, et plus de paix et de joie de vivre, tout simplement !

    Maia : Qu’en est-il de ceux qui sont morts et de ceux qui ont perdu leurs proches et leurs amis ?

    ​Coronavirus : Je pense vraiment avec tendresse à ces êtres. J’ai de la gratitude pour eux qui ont donné naissance à une nouvelle expérience, une véritable transformation dans la vie des humains, qui touche tous les autres êtres vivants. Ceux qui sont décédés sont profondément aimés et appréciés. Ils ont sonné l’alarme pour que tous les êtres humains fassent une profonde pause, cessent d’agir, et Soient. Je demande à chacun d’entre vous de penser à ces personnes et aux membres de leur famille en les remerciant pour leur courage. Ces êtres sont très aimants et gentils. Ils méritent, ainsi que les membres de leur famille et leurs amis, votre respect, votre amour et votre reconnaissance.

    ​Maia : Pourquoi sont-ils morts, en particulier ?

    Coronavirus : Ils sont morts parce que leur réponse immunitaire était faible. C’est aussi simple que cela. Maintenant que vous savez tout sur moi (le Coronavirus), vous pouvez agir en fonction de ce qui est le mieux pour tous. Cela signifie qu’il faut vous tenir à l’écart des autres êtres humains autant que possible. Vous pouvez appeler et interagir grâce à votre technologie. Il est bon de rester en contact, mais il vaut mieux ne pas se toucher pour l’instant.

    Mais cela signifie aussi agir conséquemment en ce qui concerne le futur. Il ne s’agit pas d’abord du « Coronavirus », mais de l’état de l’humanité. C’est pour cela que nous (le virus) sommes ici.

    ​Coronavirus : Vous avez déjà demandé des conseils sur la façon de vivre à l’heure actuelle. Voici quelques suggestions, qui seront semblables à celles que vous avez entendues de vos sources humaines.

    ​1. Restez le plus possible en isolement (ou avec les membres de votre famille avec qui vous vivez). Vous savez mieux que quiconque qu’il ne faut pas aller à des fêtes et des événements. Ma propagation dans le monde entier s’est faite rapidement et efficacement grâce à la rupture, au début, des quarantaines personnelles pour les fêtes et les événements. Et la prochaine chose que certains ont su est qu’ils avaient attrapé ou donné le virus.

    ​2. Reposez-vous, reposez-vous, reposez-vous, même si vous ne le voulez pas ou si vous pensez que vous n’en avez pas besoin ! Croyez-moi, vous êtes en loques, presque tous les humains sont épuisés et brûlés ! À cause de cela, chacun d’entre vous est vraiment susceptible de contracter le virus. Vous êtes TOUS immunodéficients parce que vous manquez d’amour pour vous-mêmes, de conscience et d’attention envers vous-mêmes et les autres. (Certains d’entre vous se portent bien dans ces domaines, mais la majorité des humains sont déficients dans ces domaines). Comme dit précédemment, ne soyez pas durs avec vous-mêmes. Arrêtez ça tout de suite ! Prenez plutôt un nouveau chemin. Honorez-vous et les autres, développez la compassion.

    ​3. Écrivez, faites de l’art, jouez de la musique. Même si vous ne faites pas d’art ou de musique, pourquoi ne pas écrire vos propres chansons. Écrivez les mots et créez des airs. Trouvez des fournitures étranges dans la maison pour faire du dessin et de l’art. Un crayon ou un stylo ordinaire conviendra parfaitement, cependant…

    ​4. Écrivez vos sentiments, vos frustrations par rapport à votre vie, écrivez vos craintes, vos préoccupations et les rêves qui vous tiennent à cœur.

    ​5. Parlez avec vous-même comme vous le feriez avec un ami. Parlez de vos problèmes, de votre chagrin et de vos frustrations. Que diriez-vous de vous reconnaître tel que vous êtes, tel que vous vous souciez de votre bien-être et de vos objectifs non réalisés ?

    ​6. Réfléchissez à ce que vous avez et à ce que vous aimeriez apporter aux autres. Écrivez et réfléchissez à la manière dont vous pourriez vous exprimer et apporter votre contribution. Quel est le rêve le plus fou que vous aimeriez vivre dans une situation idéale, apportant ainsi votre contribution idéale à la vie ?

    ​7. C’est le moment idéal pour découvrir tout ce que vous avez, et l’aimer ou le partager. Par exemple, pour « fouiller dans vos affaires » et faire le ménage, le nettoyage et l’organisation. Cette activité vous aidera à apporter clarté et paix. Elle vous donnera l’énergie nécessaire pour transformer votre vie. C’est le genre de choses que vous avez reportées au lendemain dans votre foyer, et qui vous traînent vers le bas parce que vous n’avez pas le temps, l’énergie ou la concentration nécessaires pour les accomplir. Maintenant, vous pouvez vous reposer et commencer à travailler sur ces projets.

    ​8. Enfin, pensez à tout ce pour quoi vous devez être RECONNAISSANT. Remerciez-vous pour vous-même, et pour tous ceux qui ont contribué à votre vie. Cela renforcera votre système immunitaire et vous apportera, à vous et aux autres, de la joie !

    ​9. Vous avez un congé forcé, qui est établi et encouragé. Prenez ce temps et mettez fin à votre vie telle qu’elle était jusqu’à maintenant. Créez une nouvelle vie à vivre dans les jours, les semaines, les mois et les années à venir.

    ​Coronavirus : C’est un événement mondial, une retraite humaine si vous voulez ! Il est temps de vous arrêter, vous humains, de vous arrêter, de vous donner l’occasion de guérir, de trouver l’harmonie en vivant avec vous-mêmes et les autres, et avec vos semblables, et d’aimer à nouveau votre vie. Vous ne saviez pas quand vous arrêter !!! Alors, vous êtes maintenant arrêtés !!!

    Permettez-vous de vous reposer, de vous rajeunir, d’éclaircir vos esprits et vos cœurs, d’être créatifs, de retrouver votre voix, d’aimer à nouveau, de trouver de la gratitude dans un moment de la vie, d’apprécier les autres et de trouver l’harmonie à l’intérieur et à l’extérieur. Nous, celui que vous appelez le Coronavirus, vous aimons et vous souhaitons tout le meilleur dans votre retraite forcée. Voyez-la comme une opportunité, profitez de cette chance que vous avez de vous réaligner et de vous regrouper pour vivre votre vie comme vous le souhaitez profondément.

    Vous êtes encouragés à le faire ! REPOS, REPOS, REPOS !!! Trouvez votre esprit, votre voix et votre cœur, et vivez en allant de l'avant et en écoutant votre cœur.

    ​ Maia : Merci, Coronavirus !

    ​ Coronavirus : Merci, Femme !

      1. JC Bourret??? C’est le macaque qui présentait le 20h sur la 5 de Berlusconi?
        accoler le mot ciel à coté d’une sous-merde pareille… faut le faire quand même

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :