Stats

  • 6 181 460 Hits
360TotalSecurity WW
Paradox [CPS] WW
Paradox [CPS] WW
01/10/2020

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

La Corée du Nord lance deux nouveaux projectiles vers l’Est ayant atteint une altitude de 50 kilomètres et une portée de 410 kilomètres

La Corée du Nord a procédé, le 21 mars 2020, à d’autres tirs de missiles balistiques de courte portée. Les deux projectiles ont été lancés entre 0645 et 0650 d’un site de lancement situé à Sanchon, au nord de la province de Pyongan. Ils ont parcouru 410 kilomètres et atteint une altitude maximale de 50 kilomètres (164 000 pieds) avant de retomber quelque part en mer de l’Est.

Le premier tir est parti de Sohae, à Sonchan et a parcouru 410 kiomètres vers l’Est. Il fut suivi à moins de cinq minutes d’intervalle par un autre tir.

Les deux projectiles sont supposés être des missiles balistiques de courte portée. Des analystes n’écartent pas toutefois l’hypothèse de super roquettes tirées d’un MLRS et dans ce cas ce serait la plus longue portée jamais atteinte par de ce type de roquette.

Dans le premier cas, le système d’arme utilisé relève de la Seconde Artillerie et donc l’arsenal stratégique de la Corée du Nord tandis que dans le second cas, un MLRS relèverait de la Première Artillerie, qui comporte l’ensemble des systèmes conventionnels susceptibles d’être utilisés sur un théâtre tactique.

Cette troisième salve de projectiles nord-coréens depuis le début de l’année 2020 intervient de récents exercices d’artillerie et à la veille d’une session de l’Assemblée suprême du Peuple, prévue le 10 avril et durant laquelle le dirigeant nord-coréen prendra la parole pour annoncer de nouvelles directives.

La multiplication des tirs de projectiles par la Corée du Nord coïncide avec un redéploiement généralisé des forces armées chinoises et un changement de doctrine militaire à Beijing où le commandement militaire recommande de passer à l’offensive afin de « dissuader les provocations de plus en plus insensées et suicidaires » du parti de la guerre à Washington. Ce changement de posture explique l’accélération démentielle de la production militaire ces deux dernières semaines et l’envoi de navires de guerre vers le centre de l’océan pacifique.

%d blogueurs aiment cette page :