Gas buyers switch to long term contracts to avoid volatile prices--The so-called green energy was a marketing hype. Fossil energy will be used beyond 2150
30/06/2022

9 thoughts on “Irak: déploiement de nouvelles batteries Patriot et multiplication des démonstrations de force de l’US Air Force au-dessus des villes irakiennes

  1. “Depuis quelques jours, Washington est en train de déployer une douzaine de batteries MIM-104 Patriot en Irak et multiplie les vols de démonstration de pure force au-dessus des villes irakiennes. Ces vols irritent au plus haut point les populations irakiennes et embarrassent le gouvernement irakien qui fait tout son possible pour calmer la colère [de sa population]. Un exercice fort ardu. (…) Cette furie américaine en Irak traduit également une certaine panique. Washington ne sortira pas d’Irak et le gouvernement de Baghdad est trop compromis dans les dédales infinis de la corruption astronomique et endémique frappant ce pays depuis avril 2003”

    Bien sûr que si, ils vont devoir partir. Sinon, ils ne paniqueraient pas tant. Le gouvernement irakien ne pourra que se plier à la volonté de sa population. Quant aux Patriot, le problème tient dans leur manque total d’efficacité. Ils ne servent à rien si ce n’est à brandir une illusion d’invulnérabilité qui pousse à multiplier les provocations grossières qui ne font qu’exaspérer la population irakienne. Franchement, à quoi riment ces simulations d’attaques aériennes sur les villes irakiennes ? A rien. Massacrer ou menacer de massacrer des civils en mitraillant aveuglément la foule est non seulement totalement inefficace en termes militaires, mais c’est ce qu’il y a de pire comme comportement et il n’y a rien de tel pour souder une population contre un agresseur (et le gouvernement irakien pourrait bien se retrouver aux premières loges pour subir la colère de sa population).

    Je trouve d’ailleurs hautement symbolique le fait d’en être réduit à simuler des attaques aériennes sur les villes irakiennes avec des avions de combat quand on connaît l’importance de la flotte de drones de combat américains. Personne dans les pays survolés par ces engins ne peut ignorer cette menace invisible, omniprésente. Mais manifestement, les décideurs américains ont du penser que si les gens sont à ce point remontés contre cette présence militaire, c’est qu’ils ne sont pas conscients de cette menace comme elle se veut invisible. Il faut donc que la menace soit visible ! Seul souci, autant la menace des drones est diffuse et pousse les gens à faire profil bas, autant la menace très visible, très grossière des avions de combat a manifestement le don de mettre les populations en rage.

  2. C’est le bakchich qui perdra tous les gouvernements arabes, malheureusement c’est le peuple qui trinque et les corrompus qui mangent le caviar à la louche.

  3. Voilà ce qui arrive lorsqu’on accueille une armée d’occupation avec des fleurs fallait se battre en 1991

    1. Et surtout en avril 2003. Les populations irakiennes étaient totalement apathiques lors de l’invasion US de l’Irak et à l’époque la plupart des officiels irakiens cherchaient des dividendes pécuniaires et une résidence aux USA.

      1. N’oublions pas le rôle joué par le voisin iranien qui à mon avis a présenté l’Irak sur un plateau d’argent.

  4. Toutes cette gesticulations de la part des éternelle perdants que sont les yankees, ne leurs servira à rien.
    Ils quitterons de gré ou de force l’Irak la Syrie l’Afghanistan la Libye le Niger.
    Patience…..

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :