Publicités

Les défenses antiaériennes syriennes à Homs interceptent des missiles hostiles tirés à partir de l’espace aérien libanais

La défense aérienne syrienne a réussi à intercepter, le 31 mars 2020, la totalité des missiles hostiles lancés par des avions de combat israélien au-dessus du Liban. Selon des sources militaires syriennes, aucun missile ennemi n’a échappé à l’interception.

Selon une source indépendante, l’attaque serait israélienne mais elle pourrait cacher d’autres pays de l’OTAN (Organisation du Traité de l’Atlantique Nord) visant des objectifs militaires syriens situés dans la province de Homs (centre de la Syrie) s’est soldée cette fois par un échec complet. Aucun projectile ennemi n’a pu passer la bulle de défense aérienne couvrant la Syrie occidentale.

Pour des analystes militaires syriens, c’est bien la première fois qu’une attaque israélienne (avec l’appui d’alliés) élaborée contre la Syrie à partir de l’espace aérien libanais se solde par un échec complet.

Ci-dessous une vidéo amateur d’un citoyen Libanais ayant filmé le survol du Liban par des objets volants à basse altitude en direction du territoire syrien.

Publicités

10 thoughts on “Les défenses antiaériennes syriennes à Homs interceptent des missiles hostiles tirés à partir de l’espace aérien libanais

  1. ben voila, comme d’hab’ il suffit d’attendre quelques jours pour qu’émergent les photos satellites contredisnat le billet en montrant 3 impacts sur l’aéroport de Shayrat … mais on dira que c’est du photoshop …

  2. Toutes ces attaques permettent désormais aux militaires syriens de se perfectionner, ça devient de plus en plus pour eux un bon entraînement, il faudrait presque remercier l’ennemi.

    1. Il ne faudrait pas aller jusqu’à les remercier, mais oui, toutes ces attaques de basse intensité sont autant d’entraînements d’autant plus stimulants que les interceptions ratées se paient par des morts.

  3. C’est rien à comprendre, pourquoi ne pas appliquer ce qu’un général russe disait déjà: abattre aussi les porteurs-lanceurs de bombes où qu’il soit (terre, mer, air). Vous n’osez pas le faire parce que ce sont des saints? bravo!

    1. @Samoto On comprends pas grand chose non plus, il semblerait que les macaques russes et américains se soient entendu pour prolonger le chaos dans cette région riche en hydrocarbures.

      1. Et si Trump et Poutine, conscients du boulot pour « dératiser » le monde du deep state continuaient une partie (contre les militaires forces du deep state) pour ne pas sortir du bois avant la fin des opération sur le sol US?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :