Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

En lançant une campagne militaire en Libye aux côtés du gouvernement d’accord national (GAN), la Turquie ne pouvait pas imaginer que le principal obstacle au succès décisif de son opération serait l’inertie de son allié libyen.

Mais, il s’est avéré que le gouvernement de Tripoli, dirigé par le premier ministre Fayez Sarraj, n’est pas non seulement prêt à aider les Turcs dans de nouvelles actions contre l’armée nationale libyenne (ANL) du maréchal Khalifa Haftar, mais aussi met en péril des progrès de l’opération militaire accomplis jusqu’à présent.

Ce qqui reste d’un drone d’attaque turc TB-2 abattu près de Tarhouna

Selon des sources bien informées, qui ont demandé l’anonymat car elles ne sont pas autorisées à parler aux médias, Ankara a été confrontée à un certain nombre de problèmes insurmontables liés à l’inaction ou au sabotage du GAN. A ce moment-là, la principale affaire qui compromet considérablement la mise en œuvre du plan turc en Libye est le refus des groupes armés contrôlés par les autorités de Tripoli de se joindre à la bataille.

De plus, les autorités de Tripoli elles-mêmes manifestent une certaine réticence à accélérer l’offensive contre le ANL. Selon les sources, malgré les appels de la communauté internationale à une trêve humanitaire, Sarraj prévoyait sous la pression de la Turquie de lancer début avril une offensive à grande échelle pour repousser les troupes dirigées par Khalifa Haftar des banlieues ouest et sud de la capitale Tripoli.

Épave détruite d’un avion de transport Antonov An-26 qui a atterrit à Tarhouna le 05 avril avec des équipements destinés à l’armée Nationale libyenne

Cependant, invoquant la menace de propagation du coronavirus et le manque de soins médicaux, le leader du GAN n’a pas donné le feu vert à Ankara pour reprendre les opérations offensives. De toute évidence, le refus de son allié libyen a provoqué un énorme ressentiment au sein des militaires turques qui attribuait à la force terrestre de Tripoli un rôle central dans la défaite de l’ANL. En conséquence, les Turcs ont été forcé d’abandonner les plans d’une grande offensive et intensifier leur campagne de frappes aériennes avec une forte utilisation des drones d’assaut pendent ce qu’ils ont appelé l’opération ‘Tempête de paix’.

Selon les sources, la frustration d’Ankara est également liée au fait que les dirigeants du GAN, en particulier le premier ministre Fayez Sarraj et son adjoint Ahmed Maiteeq, le représentant informel de la ville de Misurata, ne répondent pas à ses attentes.

Il y a une compréhension croissante dans les milieux politique et militaire turcs que le gouvernent libyen, reconnu par l’ONU, est impuissante face à la pression de Haftar qui a affaibli la capacité de Fayez Sarraj à contrôler ses loyalistes parmi les chefs des milices armées. Le dernier exemple de sa perte d’influence sur les militants est devenu l’incapacité du premier ministre libyen de fournir aux Turcs un nouveau site pour lancer des véhicules aériens sans pilote à l’intérieur de la capitale.

Certains sources proches des autorités de Tripoli ont affirmé que le commandant des forces turques en Libye avait personnellement demandé à Fayez Sarraj d’apporter un autre site qui pourrait être utilisé comme alternative à l’aéroport de Mitiga en raison de sa vulnérabilité aux frappes aériennes et aux bombardements de l’ANL.

Cependant, Sarraj a ignoré la demande du commandant turc. L’homme politique libyen, comme on l’a connu, n’a pas pu parvenir à un accord avec les chefs des groupes armés pour permettre aux militaires turques d’accéder à des zones potentiellement propices au décollage et à l’atterrissage de drones. Il est probable que les chefs des milices ont refusé d’offrir des zones sous leur contrôle aux Turcs de peur de devenir la cible idéale des frappes aériennes de Haftar.

En outre, les sources ont indiqué que des groupes armés locaux pillent régulièrement des dépôts d’armes et de munitions fournis par la Turquie dans le cadre du soutien au GAN. Ce fait entraîne donc de fréquentes pénuries de matériels et de fournitures militaires lors des affrontements. Dans le même temps, l’absence de réserves d’armes a un impact direct sur le moral des groupes actuellement impliqués dans des accrochages incessants aux côtés des instructeurs turcs et des mercenaires syriens.

Il est clair que la passivité de Sarraj coûte cher à Ankara. Alors que la réticence des autorités libyennes à fournir les infrastructures nécessaires au fonctionnement des drones facilite leur abattage, le refus des factions locales de mener la guerre tue un nombre croissant de militaires turcs et leur supplétifs syriens. Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme, le nombre de combattants syriens tués en Libye a atteint 182.

Il apparaît clairement que un an après une ingérence active dans le pays d’Afrique du Nord, la Turquie a commencé à réaliser que ses plans avaient vraiment mal tourné. Ankara ne s’attendait pas à ce que le GAN et ses dirigeants apparaissent de tels alliés inutiles, de sorte que l’armée turque en Libye n’a que des regrets.

Alaeddin Saleh

L’auteur est un journaliste libyen avec une longue expérience professionnelle en matière de l’étude et la couverture médiatique de la Libye et de la région

22 thoughts on “La Turquie commence à regretter son ingérence en Libye?-Par Alaeddin Saleh

  1. Almoravide!ne parle pas au nom des musulmans et des arabes sale sioniste .pour pousser les gens à s’entetuer et rester deriére caché et attendre le bon moment.comme pour la premiere et la deuxiéme gerre mondiale .sales bankester-sioniste.

  2. Almoravide!il est claire que tu es un sale sioniste qui veut la destruction aux arabes et à l’ensemble des musulmans mais les peuples du monde entier ont commencé à comprendre votre jeux satanistes usa-israél et méme les européen commencent à comprendre.

  3. Pourquoi vous ne parler pas du soutien etranger emirati a hafter et tout ce qui cause de mort et de déstruction aux libyens comme c le cas des pauvres yéménite.un peu d’objectivité et assez de probaguande anti turque.

  4. Apparament cette article a été rédigé bien avant cette datte.car avec la victoire des forces loyales au GNA d’hier avec la libération dr toute la région cotiére à l’ouest de tripoli,cette article n’a plus aucun sens.bien au contraire c’est hafter qui est dans bourbier depuis l’annonce à plusieure fois de sa prétendu heure zero.et les emirat et l’egypte ne trouves quoi faire au point ou MBZ verse à l’avance de l’argent 2fois 250 milions de dolars à bechar tout en esperant que ca va ralentir erdogan et son soutien au GNA.

  5. Pour ce qui me concerne, je recommande vivement à la Turquie de rentrer chez eux en Turquie.
    Dans leurs propres intérêts …….
    Car, aucune issue favorable à une quelconque ambition que la Turquie du président Erdogan envisage, ne verra jours en Libye.
    Les libyens, l’Algérie la Tunisie ne permettront jamais à aucun pays étranger, Turquie et autres envahisseurs de rester en Libye.
    Ce trio, sont sincères entre eux et non aucune entourloupe en tête.

  6. Je pense au contraire qu’ils savent très bien ce qu’ils font, ils contribuent à faire durer ce conflit, pour continuer à piller les ressources pétrolières du Maghreb en paix. Ils font pareil en Syrie avec l’aide du loubavicth Vladimir.
    Il est grand temps que les peuples arabo musulman se réveillent et passent à l’offensive tous azimuts, face aux occidentaux, aux russes et aux turques !

    1. et renonçant a ses rêve chimérique d’un empire marocain méditerranéen l’Almoravide fait désormais la promotion d’une armée mexicaine arabo-musulmane !

      1. J’ai rencontré il y a quelques années un phénomène que je n’ai jamais soupçonner exister: l’ultra-nationalisme non pas marocain mais d’une faction gravitant autour du pouvoir apparent marocain. Je ne sais si c’est l’effet de l’endoctrinement officiel à l’école mais certains Marocains disent revendiquer la moitié de l’Afrique du Nord et occidentale (jusqu’à a Saint-Louis du Sénégal si mes souvenirs sont bons) au Sud et jusqu’aux Pyrénées au Nord sinon l’Aquitaine. Et aucun moyen de dialoguer avec eux.
        L’endoctrinement est dangereux car c’est une sorte de conditionnement ou de programmation mentale. C’est pour cela que je fuis tous les dogmes.

          1. Pour rester sur un grand philosophe “les cons ça ose tout” Quelqu’un peut-il expliquer pourquoi, et quelque soit l’objectif, les crétins veulent toujours plus qu’ils ne sont capable de gérer?
            Peu de pays sont parvenus à un véritable équilibre population/Nature, inter ethnique, autosuffisance, gestion du planning familial,…
            Les petits cons rêvent de conquérir d’autres territoires, les grands cons l’espace et d’autres planètes…
            L’homme est certainement une espèce de virus géant, jamais content qui DOIT posséder chaque fois plus pour faire crever toutes ses nouvelles conquêtes…

            Bon cons-finement, bonne semaine!

    2. Même s’il m’arrive d’admirer ton gout pour la provocation Almoravide, avoue que tu ne crois pas à ce que tu dis plus-haut.
      Comme t’es un gars fort sympathique et très intelligent – et que ça fait un bon moment que tu rodes sur S51 – il serait intéressant de poser de temps à autre un truc qui reflète tes réelles convictions.
      L’impression que j’ai au bout d’une longue observation, c’est que tu fais partie de Betar ou dieu seul sait quelle autre officine sioniste.
      Il y a une bonne quinzaine d’années – l’époque où la Russie faisait partie de votre agenda d’avancement sur les terres promises au dépeçage – il existait un site très ambitieux: Russie.net ; tout était fait pour que les gens le prennent pour un site officiel de l’état russe: sujets traités, design etc. etc.
      J’ai mis du temps pour comprendre qui se cachait derrière l’arnaque ; c’était un jour où par pur hasard j’ai suivi un lien vers une découverte hypothétique d’immense réserves d’hydrocarbures au large des côtes marocaines (du genre: du pétrole pour la planète pour une quinzaine de siècles à venir, lokoums et rasages gratis etc. etc.)
      Le site qui parlait du miracle avait exactement le même design et fonctionnait de façon identique que Russie.net
      Très vite j’ai compris que derrière les deux sites officiaient les mêmes équipes.
      Tout avait disparu pendant une bonne décennie jusque ces jours-ci où je me suis dit que l’un des soldats égarés de cette armée en déroute vient de temps en temps savonner la planche via S51 sous le pseudonyme Almoravide.

    3. @Rocbalie Les arabes d’aujourd’hui vivent à l’occidentale, ils sont à votre image, des fiottes qui n’inspirent pas le respect.
      Si tu veux avoir une idée de la puissance destructrice du futur Califat constituer autour de l’Islam originel, jette un œil aux vidéos des combattants talibans et yéménites.

      @Gossebo
      Regard les exploits de tes cousins https://www.youtube.com/watch?v=kGDjJUtq4ak
      Ils se sont entasser à 300 dedans, comme s’ils montaient sur un âne !

      @Sclavus Il y’a eu de nombreux Califats arabo-musulmans à travers les siècles, donc ça n’a rien d’irréalisable bien au contraire. Et je suis certains que l’un des but cacher de l’épisode Daech était d’instiller un sentiment de peur chez les peuples arabes, pour qu’ils rejettent l’idée d’un futur Califat islamique ! Le futur empire musulman devra intégrer nos frères asiatique et subsaharien convertis à l’Islam, à partir de la nous pourrons reprendre le contrôle de ce monde. Quand nous tenions le gouvernail du monde il y’a quelques siècles, nous avons fait quelque chose que vous n’avez pas fait aujourd’hui…
      Tenir en laisse les juifs, comme de petits toutou bien docile ! Vous vous êtes laisser déborder par la juiverie, vous avez faillit à votre mission divine qui était de guider l’humanité dans les sentiers de la paix et de l’équité ! Ils vous l’ont bien mise, ils vous ont sortis du chemin de Dieu pour vous envoyer courir derrière mammon, ils vous ont ruiner, et pour finir aujourd’hui ils vous enlèvent le gouvernail des mains pour l’envoyer en Asie !
      Ce n’est donc qu’une question de temps, pour que le monde Islamique reprennent le pouvoir, que ce soit dans 10, 100 ou 1000 ans.

      1. Tu veux dire des putes comme toi où Jack viens acheter ton cul pour se soulager en toi.
        En fait tu es juste une merde.

      2. Très intéressant. “l’un des buts cachés de l’épisode de Daech était d’installer un sentiment de peur chez les peuples Arabes d’un futur Califat Islamique”…piste heuristique fort intéressante!

      3. la syrie n’est pas la première tentative moderne d’instaurer un califat avant il y a eu l’algérie et ont a vue le bain de sang !
        un califat islamique , un empire musulman ?
        il n’y a jamais eu d’empire musulman stable et les seul a avoir été capable d’en maintenir un ce furent les turcs et ils l’ont plus fait malgré l’islam que grâce a l’islam !
        les religions monothéistes ne me semble pas très efficace pour constituer un ensemble unis car elle sont toute de nature prosélyte ce qui rebute toujours une partie des populations entraînant des conflits qui l’affaiblisse et la déchire a plus ou moins long terme !

        1. Le but des organisations islamistes radicales ou modérées n’est nullement l’instauration d’un Califat mais l’ascension sociale et la prise du pouvoir per se. L’idéologie n’est qu’une forme de légitimité voulue infaillible quand elle exploite le sentiment religieux chez certains segments des populations de pays où l’islam est religion majoritaire.

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :