Publicités

Guerre informationnelle et cybernétique entre l’Arabie Saoudite et la Turquie sur fond de rivalité géostratégique et de conflit ouvert au sein de l’Etat profond US

La guerre de l’information bat son plein entre le Royaume d’Arabie Saoudite et la Turquie. Les deux pays bloquent réciproquement leurs sites d’information. En gros près d’une centaine de sites. A ce blocage inédit s’ajoute une guerre cybernétique qui fait rage entre les deux pays. Deux sociétés d’espionnage cybernétiques israéliennes sont de la partie. L’agence de presse officielle turque Anadolu est totalement bloqué en Arabie Saoudite. Ce blocage est très vite suivi par celui de plusieurs dizaines de sites officiels turcs ou pro-turcs. La riposte d’Ankara est assez prompte: l’agence de presse officielle saoudienne Saudi Press Agency (SPA), le journal Al-Hayat basé à Londres et propriété du Prince Khaled Ben Sultan ainsi que des dizaines d’autres sites d’information d’expression turque pro-saoudiens sont systématiquement censurés en Turquie pour des raisons de « sécurité nationale ».

Les bataillons de cyberguerre et les fermes à trolls fonctionnent à plein régime des deux côtés. La propagande également. L’enjeu des guerres en cours en Libye, en Syrie et au Yémen est devenu primordial. C’est de bonne guerre et on évoque les vieilles inimitiés de la grande Révolte Arabe contre les Ottomans en 1917 tandis que les turcs s’insurgent contre l’abolition du Califat Ottoman qu’ils attribuent en premier lieu à la révolte et ce qu’ils qualifient de « trahison » des Arabes. En gros plan, les deux pays se battent pour le leadership du monde musulman et là, l’enjeu est immense. En renfort des bataillons de cyberguerre, des logiciels de la société d’espionnage israélienne (NSO) est présente de chaque côté. C’est de bonne guerre. Les deux puissances régionales ne pouvaient que croiser le fer tant la montée fulgurante de l’influence turque ( aussi bien en matière de « Soft Power » que de « Hard Power ») a mis à mal la formidable influence financière saoudienne. Les deux pays sont de précieux alliés de Washington et il semble que guerre d’abord souterraine puis ouverte qui fait rage entre l’Etat profond américain et l’administration du président Donald Trump ait convaincu le président turc Tayep Reçep Erdogan et le puissant Prince héritier Saoudien Mohamed Ben Salmane ou MBS à se positionner tout en poursuivant des stratégies parallèles visant à parer au pire en cas d’une victoire de l’un ou l’autre camp aux Etats-Unis mais surtout à faire avancer leurs pions.

Les tensions entre l’Arabie Saoudite et la Turquie ne cessent de s’aggraver pour atteindre un seuil critique. Au delà d’un important clivage idéologique, Ankara et Riad semblent engagé dans un immense bras de fer géostratégique et leur rivalité ne cesse de se manifester de Tripoli en Libye jusqu’en Malaisie.

Publicités

10 thoughts on “Guerre informationnelle et cybernétique entre l’Arabie Saoudite et la Turquie sur fond de rivalité géostratégique et de conflit ouvert au sein de l’Etat profond US

  1. Les anglais et les kebabs se battent pour le leadership du monde musulman. Les arabes sont en passe de se réveiller et ils ne prêteront allégeance qu’a Dieu et surement pas à ces deux peuples de macaques 🙂

    1. Les turques c nos fréres ,s’ils meritent ce leadership pourquoi pas. le macaque sioniste qui se fait passer pour un arabe musuleman c plus toi.

      1. @Algerien Pur Tu veux te placer sous la domination d’un autre peuple ?? Tu pense qu’aux yeux des dirigeants turques, un algérien vaudra autant qu’un turque ?? Regard ce qu’ils font à leur propres frères kurdes avant de parler. Nous devons nous reprendre en main, et surement pas laisser notre destinée entre les mains d’un peuple d’arriéré !

        1. Aucune personne ni nation n’a envi d’étre dominé.on parle ici de leaderships.comme le leaderships us et occidental qui est entrain de s’efriter.et leaderships chinoi economique et maintenant technologique ou le leaderchips russe politique et militaire.le leaderships se mérite par un apport positive idéologique ou economique ou militaire ou scientifique .

    2. Merci de nous traiter de macaques , mais quitte a nous traiter d’animal , le loup nous correspond mieux !

  2. Je pense que vous vous trompés.Il ne faut pas mettre au meme pied d’egalité un pays qui est entrain de récupérer sa souverainté depuis la prise de pouvour de AKP,plus de 20ans et il ne faut pas confondre la turquie avant ERDOGANE et aprés.meme si on partage pas avec son systéme les mémes intérets et la méme ideologie.pour preuve la tentative de coup d’etat de 2016 fomenté par la CIA et financée par les emirat,et le désastre stratégique subi par l’otan dù à l’acquisition des S400 par la turquie et le developpement phénomenale réalisé par la turquie au court de ces 20ans sous la diréction de l’AKP.Et un pays vassal ,archaique sans foi ni loi crée par l’empire britanique et sous protéction americaine actuéllement ,en plus de la nouvelle protéction israélienne sous le régime MBS.la turquie est une puissance régionale comme l’iran,l’inde,le pakistan à moindre mesure.et l’arabie saoudite est un etat vassal comme la majeure parties des pays arabes et musulemans ,qui prennent leurs ordres des usa,israél en premier lieu.le seul pays du G20 qui n’est pas développé ,qui n’a aucune industrie propre au pays,mis à part celle liée aux hydocarbure montée clé en main par l’empire,que des immeublles et des centre commerciaux,juste une manne financîére placé dans les bank de l’empire qui ne pourront jamais récupérer et les saoud le savent trés bien et s’ils veullent récupérer leurs souverainneté comme les peuples qui se réspectes et ce n’est pas facile,les saoud seront démis de leurs pouvoir en 24heures et le pays partagé en quatre ou cinq pays,et je pense que MBS a méme accépter cette patition juste pour qu’il soit maintenu au pouvoir dans la région de ryad par israél,comme un vulguaire pion,sinon comment peut il appliquer cette politique suicidaire et destructrice à l’interieur et à l’extérieur d’un pays important comme l’arabie saoudite.Cette guerre déclanchée contre la turquie depuis qu’a commencé son soutiens à la palestine, par les usa et israél executée par l’arabie saoudite,les emirat,l’egypte esenciellement du à la récuperation de la turquie de sa souverainté et son developpement filgurant comme c le cas de l’iran,du pakistan.il faut pas etre aveugle et subjective à cause d’une vision courte et limité.

  3. Moi je dirais une chose.
    Tuez vous, battez-vous sans relâche, massacrez vous entre vous.
    Mais ne vous faites pas mal.
    HI HI HI HI HI HI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :