Publicités

Photo de la semaine: le lanceur spatial iranien Qassed

Publicités

9 thoughts on “Photo de la semaine: le lanceur spatial iranien Qassed

  1. La Résistance la vraie et ses proches alliés, (notamment la république populaire démocratique de Corée (RPDC), franchirait-elle publiquement (ça nous change des petites cachotteries et autres décisions prisent le plus souvent en catimini par l’ »empire » et ses sbires) des pas de géants, en vue d’une redistribution complètes des cartes géostratégiques mondiales.
    Décidemment tout ce tient ! Où il est fortement question de la « santé » du leader nord coréen, Kim Jong-un, (que certain dirigeants étasuniens ont déjà enterré !), l’actuel dirigeant suprême de *la Corée du Nord où il occupe les postes de président du Parti du travail de Corée, de commandant suprême de l’Armée populaire de Corée et de président de la Commission des affaires de l’État. Extraits d’un article paru le 25 avril 2020, sur le site PressTV, et intitulé « Corée du Nord/Syrie : missile sol-sol en échange de Mig-31 »
    extraits: «… une étrange information vient de tomber sur les telex: le dirigeant nord-coréen, Kim Jong-un qui selon des médias mainstream aurai quitté Pyongyang et pour le soin de qui, la Chine vient d’envoyer une équipe médicale spéciale en Corée du Nord, a envoyé une lettre bien longue à son homologue syrien. … », « … Ce n’est pas tant son absence que cette très longue lettre qui devrait faire parler d’elle. L’édition du 22 avril 2020 du quotidien nord coréen, Rodong Sinmun, fondé en 1945, reconnait assez brièvement ce nouvel échange épistolaire entre Kim Jong-un et le président syrien Bachar Assad sans en évoquer le contenu lequel parait étonnant aux certaines sources à Damas car son objet comporte des volets jamais évoqués auparavant entre les deux pays inscrits sur la liste noire US. … », « … Toujours est-il que cette lettre invite officiellement Bachar Assad pour assister à une parade militaire de grande envergure en Corée du Nord, signe que la Corée du Nord chercherait à exposer au président syrien ses armements tout comme leur performance. Sur le volet militaire, la partie nord-coréenne a proposé un échange équitable afin de faire face à « l’agression US/alliés ». Ainsi, la Corée du Nord serai très intéressée par les nouveaux Mig-31 récemment livrés par la Russie à l’armée syrienne dans le cadre de préparatif de guerre à Idlib que l’axe US/OTAN a perdu en février mais qu’il compte relancer encore… », « … En échange, la Corée du Nord serait prête à fournir à la Syrie des missiles sol-sol tactiques d’une très grande précision ainsi que des missiles de croisière. Or c’est là que se situe le point le plus intéressant. Pour une Syrie qui continue à subir les frappes aux missiles de croisière israélien, de tels engins seraient d’un très grands recours. Mais ce n’est pas tout : Kim Jong-un aurait demandé à Assad d’unir leurs efforts dans le domaine spatial en vue d’acquérir des « capacités d’imagerie satellite autonomes » leur permettant de mieux faire face à l’action belliqueuse des bellicistes de Washington. C’est là que les analystes croient percevoir des allusions à peine cachées au premier satellite militaire que l’Iran vient de lancer dans l’espace. De redoutables missiles nord-coréens pourront-ils se trouver bientôt dans l’arsenal syrien en vue de le booster contre les Etats-Unis et leur allié israélien, un arsenal qu’appuieraient sans doute les donnés transmis depuis Téhéran par satellite Nour interposé? … »
    *la république populaire démocratique de Corée (RPDC)

      1. C’est bien la première fois que je vois une fusée spatiale qui soit mobile.
        Chapeau les Iraniens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :