Publicités

Washington veut prendre pied au Groenland

Les États-Unis sont déterminés à prendre pied au Groenland par tous les moyens possibles et imaginables en raison de l’extrême importance stratégique du Groenland.

Pour la première fois depuis un demi-siècle, un consulat US est rétabli à Nuuk, la petite capitale de cet immense territoire aux ressources minières fabuleuses. En ligne de mire, l’installation de stations d’interception de signal, de dispositifs ABM ainsi que de bases de lancement de missiles pouvant atteindre n’importe quel point en Russie ou en Chine à partir du cercle arctique et du pôle Nord.

Outre l’administration Trump, qui s’étonne que ce territoire n’ait jamais été acquis ou annexé, de plus en plus de hauts responsables du Pentagone estiment qu’aucune stratégie efficace d’endiguement de la Russie et de la Chine n’est envisageable sans une solide implantation au Groenland.

Les gesticulations danoises après que le président US Donald Trump ait évoqué une possible acquisition du Groenland ne sont destinées qu’à la consommation interne européenne. De plus en plus de stratèges US considèrent que tôt ou tard, le Groenland deviendra le 52e État américain. « c’est plus q’une nécessité stratégique vitale, c’est une urgence géostratégique absolue » selon une source anonyme faisant partie d’un groupe de travail sur le sujet au sein d’un grand Think Tank affilié à la communauté du renseignement US. Un avantage US permettrait en effet de totalement encercler la Russie par le Nord, l’Ouest (pays Baltes, Ukraine, Pologne, Roumanie) et par dessus tout le flanc Sud (Levant, Caucase, Asie Centrale, Afghanistan, Xinjiang).

La rivalité entre le Canada, les États-Unis et la Russie dans le cercle arctique ne cesse de croître et la région du pôle Nord est devenu officiellement le théâtre d’un immense conflit potentiel.

Publicités

12 thoughts on “Washington veut prendre pied au Groenland

  1. Strategija…Voler le Groenland au Danemark alors : mais pour y faire quoi, y extraire du pétrole ? Y installer des bases grippées ? Ils n’ont pas assez de radars et de satellites et de déficits et de dettes ?
    l’Iran les met en panique dans le Golfe. La menace US est devenue fantôme. Même Newsweek demande aux couillons du pentagone d’arrêter le délire en Iran. trop de déclin technologique, sauf pour nous fliquer.
    http://www.chroniquesdugrandjeu.com/2020/04/aide-toi-et-le-ciel-t-aidera.html
    http://french.presstv.com/Detail/2020/04/26/623862/Iran-Dimona-Israel-satellite-Nour

    L a réalité française c’est cela, comme la réalité US – avec des équipages enrhumés !- à bord des porte-fions.
    https://nicolasbonnal.wordpress.com/2020/04/26/files-de-la-faim-parisienne-ces-braves-attendent-quon-leur-donne-a-manger-vont-ils-enlever-leur-masque-pour-grailler-seulement-ou-le-tailleur-dandersen-va-t-il-inventer-le-masque-qui-permet-d/

  2. Mon analyse était donc la bonne, le peuple américain va certes échapper au puçage et au vaccin mais elle n’échappera pas à un conflit d’envergure. Les choix sont limiter, soit ils acceptent le déclassement et ils réduisent tous leur train de vie, soit ils montent tous à la boucherie pour s’accaparer d’autres mannes financières !

    1. Va te crée un blog car ici ont s’en tape des analyses de merde.
      Analyse plutôt la soumission du Maroc au touristes et au pédophile quand tu postes une vidéo n’oublie pas celle de ton bled car je le connais ton bled il suffit de sortir une liasse de billets pour voir ta sœur se mettre a genoux.

    2. L’Almoravide va t’engager dans les milices Daechiens en Syrie chez t’es congénères.
      Au lieu de faire du prosélytisme du Drapeau noir .

  3. Les élites us sont irrémédiablement connes. Tout mouvement de leur part dans le cercle arctique entraînera immédiatement une réponse russe d’ampleur stratégique — annexion ou rachat du Gröenland ou pas. les USA ne sont pas signataires de la convention sur le droit de la mer et sont par aillers loin d’avoir réglé leurs litiges avec le Canada en mer de Beaufort, ce qui ce fait qu’ils ne sont que des trublions dans un jeu qu’ils ont perdu il y a des siècles. Je ne leur conseille pas pas de confondre Groenland et Alaska : le contexte n’est pas du tout le même. Quant aux Danois, il m’étonnerait fort qu’ils fassent cadeau de leurs ressources minières aux usa, juste pour les yeux chafouins de Trump ; et ce , d’autant moins que que ses litiges avec le Canada ne sont pas non plus résolus. Cela fait 2 siècles que cela bataille dur pour un morceau de banquise ; ce n’est pas maintenant que la glace fond et que les fonds deviennent accessibles, que quiconque va lâcher le morceau. À part l’emploi de la force ( qui finiré dans un hiver nucléair), je ne vois pas ce que les petits génies de l’Obncle Sam peuvent faire … rêver, peut-être.

  4. les USA ont besoins de dix ans pour y arriver et ou en seront ils dans deux ou trois ans ?
    la Russie ferait bien de frelancer sa production de pétrole histoire d’apprendre a ces mafieux a quel niveau ils se trouvent désormais dans la chaîne alimentaire ! soleil vert !

  5. Et la Russie va t’elle laisser les Américains s’installer au Groenland sans rien faire ?.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :