Stats

  • 6 156 432 Hits
360TotalSecurity WW
Paradox [CPS] WW
Paradox [CPS] WW
19/09/2020

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

Washington veut prendre pied au Groenland

Les États-Unis sont déterminés à prendre pied au Groenland par tous les moyens possibles et imaginables en raison de l’extrême importance stratégique du Groenland.

Pour la première fois depuis un demi-siècle, un consulat US est rétabli à Nuuk, la petite capitale de cet immense territoire aux ressources minières fabuleuses. En ligne de mire, l’installation de stations d’interception de signal, de dispositifs ABM ainsi que de bases de lancement de missiles pouvant atteindre n’importe quel point en Russie ou en Chine à partir du cercle arctique et du pôle Nord.

Outre l’administration Trump, qui s’étonne que ce territoire n’ait jamais été acquis ou annexé, de plus en plus de hauts responsables du Pentagone estiment qu’aucune stratégie efficace d’endiguement de la Russie et de la Chine n’est envisageable sans une solide implantation au Groenland.

Les gesticulations danoises après que le président US Donald Trump ait évoqué une possible acquisition du Groenland ne sont destinées qu’à la consommation interne européenne. De plus en plus de stratèges US considèrent que tôt ou tard, le Groenland deviendra le 52e État américain. « c’est plus q’une nécessité stratégique vitale, c’est une urgence géostratégique absolue » selon une source anonyme faisant partie d’un groupe de travail sur le sujet au sein d’un grand Think Tank affilié à la communauté du renseignement US. Un avantage US permettrait en effet de totalement encercler la Russie par le Nord, l’Ouest (pays Baltes, Ukraine, Pologne, Roumanie) et par dessus tout le flanc Sud (Levant, Caucase, Asie Centrale, Afghanistan, Xinjiang).

La rivalité entre le Canada, les États-Unis et la Russie dans le cercle arctique ne cesse de croître et la région du pôle Nord est devenu officiellement le théâtre d’un immense conflit potentiel.

%d blogueurs aiment cette page :