Publicités

Le concept du transport aérien tel qu’il existait jusqu’au 15 mars 2020 n’est plus fiable et n’a aucun avenir

Le transport aérien des passagers n’a aucun avenir s’il persiste à adopter les dérives qu’il avait ces dernières années. Le modèle avait depuis longtemps atteint ses limites et n’était plus du tout fiable. Il reposait sur un concept intenable, à rendement énergétique extrêmement limité et un système économique non durable. Ce système s’est effondré à la première crise sanitaire. Ce que nous observons actuellement avec la crise du COVID-19.

La plupart des grandes compagnies aériennes à travers le monde n’existent encore que grâce à des subventions publiques et le soutien direct des gouvernements. Ce secteur n’est plus tributaire de la sphère économique et commerciale mais dans certains cas, des prérogatives régaliennes des États. C’est une ironie du sort pour le monde dit libéral. Après avoir longtemps pourfendé les économies dirigées, ils en adoptent l’un des principaux fondements. Dans le brouillard du crépuscule du nouveau monde à venir, seuls les États riches pourront s’offrir le luxe d’entretenir à perte des flottes d’aéronefs de transport de passagers sans activité économique. En termes plus précis, des compagnies comme Emirates ou Qatar Airways pourraient survivre en tant que simple collections pour philanthropes du passé tandis que d’autres comme British Airways, Air France, Lufthansa, American Airlines, United Airlines et des dizaines d’autres à travers le monde sont en situation de faillite et n’existent encore que grâce à l’argent public.

La remise en état de voler d’appareils coulés au sol au-delà d’une certaine période de temps ne sera pas une mince affaire. Ce n’est pas pour rien que l’ensemble des investisseurs et autres spéculateurs boursiers se désengagent très vite d’un secteur où aucun profit n’est en vue.

Ce secteur devra être totalement revu et transformé. Le concept actuel n’est plus fiable. Il ne reposait sur aucune rationalité économique ou commerciale mais sur la speculation et l’appât du gain rapide au détriment des usagers. Il souffre également des lacunes en matière de rendements énergétiques des motorisations actuelles, trop polluantes et beaucoup trop gourmandes en carburants fossiles. L’homme devra impérativement innover pour pouvoir continuer à voyager par voie aérienne de manière plus optimale. L’aviation civile est officiellement la première victime de la crise, réelle ou induite, du COVID-19.

Publicités

106 thoughts on “Le concept du transport aérien tel qu’il existait jusqu’au 15 mars 2020 n’est plus fiable et n’a aucun avenir

  1. Il y a aussi, « les bétaillères flottantes »

    Analyse Que va-t-il rester de l’industrie de la croisière ?

    https://www.meretmarine.com/fr/content/que-va-t-il-rester-de-lindustrie-de-la-croisiere?xtor=EPR-56-20120118%5BNewsletter_V2_Drupal%5D-20200506-%5B_2%5D

    Premier secteur touché par la crise du coronavirus, le tourisme sera probablement le dernier à redémarrer. Entre-temps, de nombreux opérateurs vont péricliter et la croisière ne va certainement pas échapper à la saignée économique qui s’annonce. Il y a trois mois encore, cette industrie surfait sur une croissance insolente et des perspectives de développement énormes, quand bien même elle laissait déjà entrevoir certaines faiblesses et limites, en particulier autour des problématiques environnementales et d’acceptabilité auprès des populations locales, soumises à une massification des flux touristiques dans les ports visités. Des crises locales, la croisière en a connu ces dernières années et s’y était adaptée assez facilement, du fait même de sa nature itinérante. En effet, contrairement aux installations touristiques terrestres, les paquebots ne sont pas prisonniers d’une zone géographique. Ils peuvent être repositionnés à volonté pour capter les marchés les plus dynamiques ou se retirer des pays où la situation sécuritaire se dégrade. Un atout qui, cette fois, n’a servi à rien, puisque le Covid-19 a rapidement touché le monde entier. Et s’est même retourné contre les armateurs puisque ces hôtels flottants sans véritable point d’attache terrestre ont été perçus comme des menaces étrangères et ont été largement refoulés des ports où ils espéraient trouver refuge.

    D’une croissance insolente au spectre du naufrage

    L’industrie de la croisière fait désormais face à la plus grande crise de son histoire, surpassant largement celle qui avait suivi les attentats du 11 septembre 2001 et leur impact sur l’activité touristique. Le réveil est d’autant plus brutal que le secteur a connu un développement aussi constant que considérable ces dernières années, passant de 13 millions de croisiéristes dans le monde en 2004 à 19 millions en 2010 et 30 millions en 2020. En 2018, selon l’association internationale des compagnies de croisière (CLIA), l’impact économique de cette activité s’élevait à 150 milliard de dollars, dont un tiers de charges et salaires, pour un total de près d’1.2 million d’emplois directs et induits. Avec notamment de fortes retombées économiques pour les chantiers navals construisant les navires, ainsi que les ports visités, chaque passager injectant en moyenne une centaine d’euros dans l’économie locale à chaque escale. Fort de ce succès, l’industrie de la croisière comptait poursuivre sur sa lancée grâce à un plan d’investissement sans précédent : 118 navires commandés pour des livraisons d’ici 2027, soit une hausse de capacité de plus de 40% et un investissement de près de 70 milliards de dollars. L’objectif était d’atteindre le cap des 40 millions de passagers d’ici 2028. Mais ça, c’était avant.

    En quelques semaines, tout a basculé. La croisière est aujourd’hui exsangue et de nombreux acteurs du secteur vont clairement jouer leur survie dans les mois qui viennent. Car derrière les messages rassurants envoyés par les compagnies, la situation est bien critique. Le fait que la saison estivale soit morte ne fait plus de doute et personne n’imagine sérieusement une reprise significative de l’activité d’ici 2021, et peut-être aucun retour au niveau d’avant crise avant plusieurs années. Des échéances trop lointaines pour que tout le monde s’en sorte.

    Les compagnies jouent la montre

    Pour autant, depuis que la pandémie est devenue mondiale début mars et que les croisières se sont arrêtées, les armateurs jouent la montre. Les suspensions sont régulièrement prolongées de quelques semaines seulement. Officiellement, certains anticipent encore une reprise d’ici juillet. Officieusement, il n’y a plus grand monde pour y croire, si ce n’est vraiment à la marge, de manière géographiquement très limitée et sur certains marchés spécifiques. Alors pourquoi ne pas, dès à présent, annuler l’ensemble de la saison estivale ? Si certains peuvent encore se bercer d’illusions quant à une reprise rapide, qui sera donc au mieux très partielle et localisée, cette prudence tient peut-être au fait que les opérateurs, déjà très fragilisés, ne veulent pas affoler plus qu’ils ne le sont déjà les investisseurs, marchés financiers et autres banques, sans parler de la clientèle. De même, en agissant de manière très progressive sur les reports de programmation, tout en essayant de sécuriser au maximum les réservations annulées sur des voyages ultérieurs, les compagnies ont pour objectif de débourser un minimum de cash. Il leur faut éviter à tout prix une vague majeure d’annulations accompagnées de demandes de remboursement, qui viendraient comme dans l’aérien fragiliser les restes d’une trésorerie déjà durement touchée par l’absence de recettes.

    1. les croisiériste sont fort pour vendre du rêve et livrer de l’industriel !
      les croisière comme ont l’a vus sur les navires contaminé ont a 99 % une clientèle de vieux !
      malgré tout les effort des mondialistes la  » pandémie  » qui s’avérera n’être qu’une  » gripette  » tuant peu de monde essentiellement dans les EPHAD ou les vieux abandonnés par un personnel sous payé et terrorisé par l’absence de masque s’étant mis en maladie en nombre sont plus mort de déshydratation et du fait qu’ils n’ont pas pris leur huit médicament quotidien .
      le nombre des personnes âgées devant augmenter dans les prochaines années les croisiériste ont de l’avenir !

  2. Le monde d’après ? Quel monde d’après, puisque selon nos théories (en référence à Pierre (Piotr) Alexeïevitch Kropotkine (en russe : Пётр Алексеевич Кропоткин), puis George Orwell et la suite…) : « demain c’est hier, et aujourd’hui c’est demain… »
    Et selon *Emmanuel TODD :
    Nous saurons que le monde a changé quand ceux qui nous ont mis dans ce pétrin en supprimant les stocks de masques seront devant un tribunal – et je ne parle pas d’une simple commission parlementaire. On nous demande de croire que les gens qui ont péché sous les régimes précédents et qui sont toujours là ont fait leur examen de conscience. C’est trop facile ! Il faut en finir avec l’impunité.
    On doit faire des exemples, avec des peines de prison et des sanctions financières. La société française a besoin de morale, et il n’y a pas de morale sans punition. Mais ce n’est pas seulement une question de principe. Il existe maintenant un vrai risque d’explosion sociale, parce que les Français savent que leurs dirigeants sont incapables de les protéger. Si l’on accepte encore et toujours un pouvoir qui raconte n’importe quoi grâce à sa maîtrise des moyens de communication et qui s’entête à ne pas régler les problèmes économiques, l’étape suivante ne sera pas une lutte des classes civilisée, mais la guerre civile.
    Remember: Conclusion (très) provisoire: Cours camarade le vieux monde est derrière-toi et si tu n’y prends pas garde il sera aussi devant-toi… Y! Les temps changent, les gens changent, sauf pour les… (C’est aussi à ça qu’on les reconnait !)
    *avec un faible très prononcé pour son grand-père, mais c’est une autre histoire…

    1. Les gens qui fustigent la propagande occidentale mais qui se vautrent à longueur de com de merde (ou de blogs comme ce connard infâme de bruno guigue) dans la propagande sino-irano-nord-coréenne ne m’intéressent plus. Alors va te faire foutre et fissa.
      @Roc tu devrais essayer « Bouse de Vache » de Dior. Ca a à peu près la même odeur mais en plus discret.

      1. tu te prend pour qui ?
        tu crois que tu échappe a la propagande ?
        pour quoi croit tu que l’armée américaine a authentifier les vidéo d’O.V.N.I. de l’article de Stratégika51, pour t’informer ?

        1. PS : je distribue à « tour de bras » (et sur mes propres deniers) le « Discours de la servitude volontaire » de *Etienne de la Boétie, et dont je ne me lasserai jamais…
          *Qu’un ami très proche accompagna lors de son agonie (qui dura plusieurs jours) et qui en fit le récit (à lire sans tarder !)

    2. @Roc, Sergio, Au passant sachant marcher, @Moi même aussi :
      C’est marrant comme en ces temps troublés, troublants, incertains où tout le monde (Monde) y va à tâtons, chacun de vous (nous) avons la certitude de détenir la vérité !

      Mais ne perdez (perdons) pas nos anciens réflexes, gardons la tête froide, observons et débattons. Et n’essayons pas d’imposer, on sait très bien où cela mène.

      Amitié à vous…

      1. Non mais j’rigole c’est un peu du situationnisme, juste pour voir la réaction à ces 2 connards.
        Plus sérieusement, justement je n’ai aucune vérité, je ne crois à aucun mensonge ni d’un camp ni d’un autre.

    3. Pour faire pièce à l’autre, « la bignolle passante »:
      « Et Zorro est arrivé ! » (par l’inénarrable Henri Salvador), et, plus périlleux, encore…, pour celles et ceux qui pourraient encore suivre sur le (notre) site Strategika51, cet inoubliable texte de Sanguinetti paru sur le site https://debord-encore.blogspot.com/ , intitulé : « Despotisme Occidental ou panique ? », à l’adresse Internet suivante: https://debord-encore.blogspot.com/2020/04/despotisme-occidental-ou-panique.html
      Hum, miam, miam, un peu comme si l’une de ses nymphettes issues des années 80, me proposait tout de go, encore une petite pipe sergio chéri? (petite pipe d’opium bien évidemment, pas plus de 2!, et issues de mon propre champ…), ce que «la bignolle passante» ne connaitra jamais… une vie sans ivresse, ça ta va ?

      1. Et pas que ! L’ami Jacques Lanzmann, que je vénère plus que tout (malgré son caractère exécrable), et dont vous n’arriverez – malgré tous vos putains d’efforts –, à la cheville! Sera vous vous rendre définitivement raison, madame la Bignolle!

        1. Il y a en ce bas monde de bien plus grands marcheurs que ce Lanzmann que je ne peux évidemment pas détester puisque je suis, enfin j’étais pasque là je m’en fous, un fan absolu de Dutronc père bien sûr pas son connard de fils. Tu n’y connais pas grand chose en marches. Contente-toi d’idolâtrer tes dictateurs chéris qui torturent des gens à mort. Et de croire que le monde « qui n’est pas celui de la sagesse » (sic) sera meilleur avec de telles crapules immondes. Quant à l’autre copain… je m’excuse auprès des vaches d’avoir comparé leurs bouses sacrées à ces vermines de l’extrême-droite nord-américaine.

  3. Les « chutes de l’aérien » , les bétaillères volantes à la casse

    General Electric va supprimer plus de 10.000 emplois supplémentaires dans l’aviation

    https://fr.finance.yahoo.com/actualites/general-electric-va-supprimer-10-000-emplois-suppl%C3%A9mentaires-062813469–finance.html

    New York (AFP) – General Electric (GE) a annoncé lundi supprimer 10.000 emplois supplémentaires dans sa division aviation, en raison de la pandémie de Covid-19 qui décime le transport aérien et les commandes d’avions dont il fabrique les moteurs.

    Ces coupes se feront via des départs volontaires et des licenciements secs, et s’ajoutent à une première vague de 2.600 emplois supprimés en mars, a indiqué le groupe américain dans un communiqué.

    Au total, GE va réduire les effectifs dans l’aviation d’un quart (25%), soit 13.000 emplois.

    Cette cure d’austérité, qui concerne toutes les zones géographiques, reflète la mauvaise passe que traverse l’ensemble du secteur aéronautique.

    L’avionneur Boeing a annoncé la semaine dernière la suppression de 16.000 emplois, soit 10% de ses effectifs dans les avions civils.

    Il a également fortement réduit la production de ses long-courriers 787 et 777/777X, tandis que la date de reprise de l’assemblage de l’avion vedette 737 MAX n’est toujours pas connue.

    Airbus a pour sa part réduit sa production pour l’aligner au plongeon de la date des avions commerciaux.

    GE est directement touché par ces décisions puisqu’il fabrique des moteurs d’avions pour Boeing et Airbus.

    Le trafic aérien mondial devrait chuter de 80% lors du deuxième trimestre en cours comparé à février, affirme GE.

    « Pour préserver notre activité, nous avons répondu avec de difficiles mesures de réductions de coûts lors des deux derniers mois. Malheureusement, il en faut davantage pour aligner l’activité aux réalités du marché », justifie David Joyce, le patron de GE Aviation, dans un message aux 52.000 salariés.

    Les suppressions d’emploi font partie d’un plan d’économies de 3 milliards de dollars à réaliser cette année.

    La moitié des employés en charge de la maintenance et des réparations dans l’aviation sont également au chômage technique pour trois mois.

    Les embauches ont aussi été gelées, tandis que les primes et bonus promis aux salariés méritants ont été annulés.

    GE, qui fabrique des moteurs d’avions au sein d’une co-entreprise avec la société française Safran, CFM, a vu ses revenus chuter de 8% à 20,52 milliards de dollars au premier trimestre.

    Le chiffre d’affaires de la division aviation a plongé de 13% à 6,9 milliards de dollars, tandis que ses commandes ont diminué de 14%.

    Le groupe, qui a prévenu fin avril que le pire était à venir, n’a pas pour l’heure sollicité l’aide financière promise par l’administration Trump aux entreprises afin de protéger les emplois.

  4. Au nom de l’épidémie chinoise, les mondialistes ont organisés une véritable guerre économique contre la Chine pour la
    sanctionner.

  5. Origine de l’épidémie de Coronavirus, Suspect N°1 : SOROS selon moi.
    Saviez-vous qu’il existe à Wuhan un autre laboratoire travaillant sur les virus, WuXi PharmaTech Inc, et que ce dernier est financé par GEORGE SOROS ?
    Les virologues de Soros travaillent dans un bâtiment sur Gaoxin Road East Lake High, au numéro 666…
    Précisons encore que G. Soros a financé (avec Bill Gates) l’étude des chercheurs de l’Université John Hopkins devant répondre à la question : que se passerait-il si un coronavirus était répandu dans une région pauvre de monde, puis serait propagé dans le monde entier ?

    Un an avant le déclenchement de l’épidémie de coronavirus en Chine, George Soros a écrit un article incriminant la Chine et notamment son président Xi Jinping.
    Pourquoi ?
    Car les dirigeants de la Chine n’ont plus d’intérêt à jouer le jeu en faveur d’une gouvernance mondiale. Les mondialistes se sont aperçus que les dirigeants chinois les avaient floués ! Qu’ils cherchaient seulement à exploiter la mondialisation pour construire leur
    propre empire économique mondial.

    Source : Liesi
    L’article, publié dans l’Australian Financial Review, avait un titre sans équivoque : « Xi Jinping est l’ennemi le plus dangereux ».

    1. Ce laboratoire est un labo classé P3 qui est en activité depuis les années 90.

      Mais c’est surtout des labos MILITAIRES et définis comme tels sis dans des zones de non droit internationales comme en Géorgie ou en Ukraine que le vrai danger se situe.

    2. je suis d’accord, du revenu universelle à l’embellie écologiste, ya eu un étrange goût de « société ouverte » dans cette histoire du covid19. Et derrière soros ya rotschildcorp qui ne pardonnera jamais à la chine son crime de lèse majetsté (quel qu’il soit d’ailleurs, pétroyuan ou autres)

      Pour ce qui est de l’aérien, on a l’impression depuis le 11 septembre que quelqu’un a une dent contre l’avion. D’abord les scanners pour que des gros porcs puissent mater ta feme et ta fille, puis les pompes et les produits d’hygiène en passant par toutes sortes de brimades et de restrictions pré-confinement. Enfin, 20 après, comme çà n’a pas marché on a droit au coup de grâce covid-19. Le seul avantage que je vois, c’est qu’ils auront plus besoin de descendre un avion plein à craquer pour tuer un seul zig puisqu’il suffira maintenant de viser le jet privé de l’intéressé.

  6. La Commission européenne prépare un « téléthon » pour financer le vaccin…

    https://insolentiae.com/la-commission-europeenne-prepare-un-telethon-pour-financer-le-vaccin/

    J’adore cette information que je trouve en tous points exquise…

    « Bruxelles prépare un «Téléthon» mondial pour financer un vaccin contre le coronavirus
    La présidente de la Commission veut lever 7,5 milliards d’euros pour financer le développement d’ici à l’automne d’un vaccin contre le Covid-19, mais aussi de traitements »…

    Elle est charmante la Ursula von der Leyen…

    Mais elle peut aller se brosser, et je lui donenrai pas la queue d’un centime d’euro pour la simple et bonne raison que je paye globalement 80 % d’impôts, de charges, et de taxes diverses sur mon petit chiffre d’affaires, et qu’à ce montant de vol, on pourrait exiger que les masques et les vaccins soient inclus dans le forfait « rapine d’Etat » sans avoir, en plus, à donner encore de l’argent pour financer la recherche.

    Je le dis encore et encore.

    Où passe notre argent ?

    En France 57 % du PIB est prélevé sous forme d’impôts charges et taxes… mais 57 % du PIB cela inclus aussi toutes les activités publiques et para-publiques. L’Etat prélève donc entre 70 et 80 % de la richesse produite par le secteur privé (hors grandes sociétés) et se demande encore pourquoi nous n’avons plus de croissance, mais c’est un autre sujet;

    Ursula explique que « beaucoup plus d’argent sera nécessaire »…

    Ursula veut coVIDer mes poches.

    Pas touche au grisbi Ursula, et ton téléthon, tu peux te le mettre au-cu, au-cu-au-cune hésitation, au téléthon, je dis non…

    Restons en toutes circonstances élégants les amis.

    Charles SANNAT

  7. Après -72 % en mars, les ventes de voitures s’effondrent de 90 % en avril

    https://insolentiae.com/apres-72-en-mars-les-ventes-de-voitures-seffondrent-de-90-en-avril/

    Il ne fait pas bon être fabriquant ou vendeur de voitures par les temps qui courent. A part les restaurateurs et les hôteliers pour qui c’est pire, l’industrie automobile tient sa place sur le podium des secteurs les plus touchés avec évidemment les fabricants d’avions qui ne fabriquent pas grand-chose pour le moment.

    Après une chute de 72 % des ventes en mars, en avril c’est un effondrement de près de 90 %.

    « Selon les données publiées hier par les constructeurs, dans ce contexte hors norme, les groupes français ont été affectés, comme l’ensemble du marché et n’ont pas échappé au raz de marée. PSA (Peugeot, Citroën, DS, Opel) a vu ses immatriculations de voitures particulières neuves s’effondrer (-84,3 %), tout comme le groupe Renault (-83,8 %), avec Dacia et Alpine, d’après les chiffres du Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA) ».

    Le gouvernement serait donc en train de réfléchir à une prime pour soutenir le secteur automobile, une prime sans doute conséquente réservée à l’achat de véhicules électriques.

    En attendant, cela va ajuster le niveau de l’emploi dans le secteur automobile… ajuster cela veut dire licencier bien évidemment;

    1. Surtout Boeing. LoL.

      Qui lui ne va pas fabriquer quoi ça soit pendant encore longtemps en admettant que quelqu’un veuille risquer sa peau sur un de ses engins..

  8. un truc qui pourrait vous intéressé
    Contribution financière à l’OMS (organisation mondiale de la santé). Les états y contribue, mais des entités privés aussi. Donc du coup l’OMS comme nos politiques sont ils prisonniers des lobby de bigpharma.
    page 4 contribution Française 9 352 668 $
    page 3 contribution Bill & Melinda Gates Foundation 228 970 196 $ ( vous savez le vaccin contre covid 19)
    Bayer AG contribution 1 412 602$ (groupe pharma Allemand )
    Bloomberg Family Foundation 11 504 000$ (média US)
    Gilead Sciences Inc. 5 482 827$
    GlaxoSmithKline (GSK) 5 482 827$ ( groupe pharma UK)

    Qui à le plus de pouvoir la France ou les instituts privé ????
    http://origin.who.int/about/finances-accountability/reports/en/
    TAPEZ LE LIENS CI DESSOUS
    Voluntary contributions by fund and by contributor, 2018 (A72/INF./5)

    1. J »apprécie vos articles sur l »Aigle Mademoiselle, que venez-vous faire dans ce nid de provocateurs perfides ?

      1. Et vous, vous ne semblez pas apprécier les lieux, pourquoi êtes vous là ?
        Sans doutes car la perfide provocation tape bien souvent là où il faut, et que ca aide a comprendre qui est perfide et qui provoque quoi…

        Je vous souhaite une bonne lecture ici, j’espère que cous y trouverez ce que vous chercher….

  9. Bonjour,
    Ce qui arrive à l’aérien, me fait recouper avec une réflexion qu je me faisais il y a 3 ou 4 ans sur l’abhération de la politique des véhiules electrique*. J’entrevoyais sans l’avoir formalisé completement ce qui se passe globalement avec cette pandémie artificielle ou non au sujet des transports.
    Mon raisonnement de l’époque était que le gouvernement poussait les gens à passer en électrique pour restreindre leur capacité de déplacment. l’autonomie de 150km, limite completement la capacité à traverser l’europe en deux jours. le controle aerien, le controle des trains se mettant en place, plus cette limitation, la population devenait limitiée dans ses mouvements donc dans sa capacité à se re grouper par milliers quelque part, genre à la capitale par exemple, ou ailleurs.
    Avec ce que je vois de cet irréaliste confinement ça devient de plus en plus évident pour moi qu’un des objectifs de nos dirigeant est de ne plus permettre le déplacement des populations autrement que celui qui sera voulu par eux même. passeport sanitaire/ vaccination, avion, trains, véhicules. le confinement teste tout cela en même temps. On peut dire beaucoup de choses des dirigeants, c’est quand même bien pensé. quand bien même, c’est pensé par d’autres, à mon avis ils y participent bien aussi.
    le maire de Lyon ne vient il pas de dire que le confinement a réussit grace aux élus locaux (sic!)

    *l’abhération des véhicules électrique, c’est juste pour rappeler que sans parler des contraintes du changement, la bascule du diesel en électrique demanderai à la france d’avoir 6 centrales nucléraires de plus qu’elle n’a aujourd »hui avant la fermeture de Fesseheim.
    Qu’il n’y a pas assez de Lithium sur terre pour faire ce genre de politique sauf à savoir que 5 ans arès plus personne n’aura plus de véhilcule faute de batteries.
    Du coup black out en perspective, révolution sur le trottoir d’en face uniquement, parceque plus loin , pas possible d’y aller et fuir ne sera plus possible sauf à être déjà parti 🙂

    Et puis d’autres cohérences se mettent en place, sur le déni volontaire des thématiques écoologique puor qu’elles deviennent un objet visible, et attendu, manipulation de groupe magnifique, l’écologie nous ramenant dans notre petit jardin local et surtout pas citoyen du monde …

    1. « Mon raisonnement … était que le gouvernement poussait … en électrique pour restreindre leur capacité de déplacment. »
      Es ce que tu t’es jamais demandé si ton raisonement passe completement à coté de la plaque ? Les gars! A force de lire sans cesse l’univers du complot, on devient comme un certain David Vincent, on les voit partout. L’une des pires saloperies qu’ait connu ce bas monde c’est bien le pétrole. Sachant qu’à la base Rudolf Diesel avait conçu son moteur pour qu’il fonctionne à l’huile végétale et non du pétrole. Ne t’es tu jamais posé la question pourquoi qu’on se farcit du pétrole partout, et dans tout, meme les routes, les jeans etc… Il a fallu que le dictacteur criminel Nazis Hitler construise son autouroute Berlin-Munich sans une goute de pétrole-qui fonctionne toujours, j’ai roulé dessus -pour que je me rende compte il y a déja un bail de l’arnaque du pétrole. Et toi ? Ca t’a jamais effleuré ? Contrairement à ce que vous pensez tous, le système ne controle pas tout, il se plante trés souvent, et profite autant que possible des conjonctures, des simples d’esprits, des sydicats traitres, des politiciens tout de tout bord achetés. La baisse du taux de profit est quelque chose d’ineluctable dans leur système, et cette pandemie n’iy changera rien. La grosse merde c’est le pétrole, il faut s’en debarrasser au plus vite.

        1. Un moteur diesel fonctionne parfaitement a 100% d’huile végétale. Il faut que l’huile soit assez liquide et assez de pouvoir calorifique, mais une fois comprimer, ca fait boum. J’ai roulé un bout de temps en r19 au colza. En hiver, 50% colza, 50% gazoil. En été, c’était friteuse partie pour ceux qui me suivaient…
          Il faut un vieux bloc en fonte, pas de turbo, pas de compresseur, pas d’électronique… Comme a l’armée quoi!
          Les moteurs diesel moderne ne supportent que le gazoil de bonne qualité, sans impureté et sans eau.

          1. Je confirme!! J’avais une honda concerto, vendu depuis, qui tournait 50% tournesol et 50% diesel!! Conseil de mon oncle qui rachetait des épaves pour les revendre 2 3 fois plus chère. Seul bémol l’odeur!!

          2. L’odeur se rapproche plus de la friture fastfood…
            Du coup, j’suis pas sur que la technique est bonne pour affûter l’appétence des autres conducteurs…

      1. la baisse du taux de profit est inéluctable certes et nous allons vers la crise finale !
        dans l’entre deux guerre la crise était terrible et l’économie basé sur le charbon était a bout de souffle ce qui d’après moi l’a sauvé ce n’est absolument pas la reconstruction mais le développement du pétrole énergie pas cher et très concentrée !
        le monde est en crise essentiellement du fait qu’il manque d’énergie a un prix maximum de 30 $ rentable pour les pays producteurs . au dessus de ce prix les consommateur ne peuvent pas se payer les produit fabriqués avec c’est la crise et ils doivent s’endetter c.a.d. gager leur consommation future . comme les pays producteur ont besoin d’un prix de 60/70 $ le baril pour faire face a toute leurs obligation et leurs investissement ils sont en faillites !
        le pétrole c’est de l’énergie solaire cristallisé, stocké sous terre si nous voulions tous continuer de rouler a l’huile végétale les terres agricole de la planète n’y suffiraient pas !
        sans pétrole pas d’engrais agricole et des chevaux de trait qui doivent être nourrit, alimentés en carbone , sur l’exploitation agricole !

  10. Orly fermé jusqu’en automne…. au moins. Je ne suis pas certain de souhaiter que le trafic touristique reprenne. Le tourisme est une plaie environnementale planétaire. W. Buffet a en effet cédé ses parts dans l’aérien, il n’y a plus aucun profit à en attendre. Si aujourd’hui il y a un choc de demande, demain, il y aura un choc d’offre puisqu’on voit mal le secteur réinvestir massivement. La bougeotte va peut être aussi passer à certains qui ont failli resté coincés très loin de chez eux ou qui y sont toujours (je connais des cas). Si Airbus débauche et que Boeing finit d’asphyxier, on ne reviendra pas forcément en arrière. De toute manière, à moyen terme il y aura un problème d’approvisionnement en kérosène (à des prix acceptables), cela devrait conclure l’affaire , sachant que l’avion de 500 places à biocarburant ou électrique n’est pas franchement sur le point de voler.
    Moralité, les bétaillères flottantes ou volantes, peu importe : c’est fini ou sur le point de l’être.
    Le monde va redevenir bien plus vaste et plus lent. Le gouvernement veut que les français fassent réparer leur vélo (parce qu’en acheter un neuf va rapidement devenir difficile vu que les hirondelles de Manufrance sont des pièces de musée). J’imagine bien que tous les parisiens qui se pressaient pour monter dans le RER B ou les trains de banlieue, quand ils en trouvaient un libre, vont y trouver rapidement un palliatif. Si la pandémie conduit durablement à interdire de remplir les rames à plus de 20%, c’est simple : l’économie parisienne va avoir des hoquets…

    1. L’HISTOIRE EST UN CIMETIERE D’ARISTOCRATIES

      http://lachute.over-blog.com/2020/05/l-histoire-est-un-cimetiere-d-aristocraties.html

      Nous a dit Pareto, me semble t’il. De fait l’histoire est un cimetière. Tout péri et tout meurt, et certaines choses survivent sur le long terme. Bardi disait que le maillage territoriale de l’empire romain avait survécu, mais il a oublié de dire qu’il avait pu aussi, rétrécir de 90 %.

      Warren Buffett liquide ses positions dans l’aérien. Pour lui, c’est foutu et autant vendre pendant qu’il y a un institutionnel pour acheter. Le fond norvégien est victime du « syndrome de Nauru ». Pour se refaire, le dit fond à augmenter la mise… Pour rappel, Nauru est une ile indépendante depuis 1968, qui fut l’état le plus riche du monde, et à force de placements judicieux, ils se sont complétement ruinés. Cette ile était en phosphate, aujourd’hui, c’est une décharge à ciel ouvert, habitée par des malades du diabète.

      Orly va fermer, et sans doute, jamais ré-ouvrir.

      Beaucoup de compagnies aériennes sont mortes, et le business model des low-costs, est mort aussi. Le court et le moyen courrier, aussi, sont très menacés. L’espacement des voyageurs entrainera, mécaniquement, le doublement des billets et la fin de beaucoup de destinations. Le low-cost n’était ni plus ni moins que le racket consenti des autorités politiques locales, qui voulaient avoir « leur » « airport », aussi inutile soit il. Je serais beaucoup plus réservé sur la possibilité de survie de certaines compagnies low-cost, même si elles ont énormément de liquidités. Elles n’ont pas forcément l’appui des états, et la réorganisation du trafic avantagera les biens en cour.
      Des petits farceurs, veulent convertir les avions en logements. le problème, c’est que ce qui fut les « zones tendues », risquent d’être très détendues…

      1. Il y a une personne qui veut se débarrasser de son hélicoptère personnel de type Gazelle (Westland) et il me dit qu’il le brade à 210 000 €…

        1. Je le veux bien si on me file les 210000 € avec. Et encore, je pense que manquer d’argent ne va pas être le principal problème dans les mois à venir. Quant à voyager loin et vite, le rapport coût/bénéfice va baisser drastiquement pour le commun des mortels. À l’heure de fesse-bouc et ses filiales, on voyage(ait) beaucoup pour montrer qu’on en avait les moyens. Les pertes de revenus, les selfies depuis sa rue, l’arrêt des concerts et événements sportifs et la pénurie d’annonceurs devraient restreindre les voyages et les profits des dits réseaux sociaux du même coup.

    2. D’où la pertinence à choisir un vélo très durable, avec le moins de gadgets et de systèmes susceptibles à la casse et surtout solide.

      Vu les prix actuels des bicyclettes, c’est un pari.

      1. achetez un specialized! cadre carbone, la relance en sortie de virage ou rond point pour échapper aux forces du régime est extraordinaire!
        la dernière fois que j’ai osé sortir faire un tour de vélo, j’ai aperçu, à 7h30 du matin (!!), les forces du régime au loin: j’ai baissé d’un cran, baissé la tête et suis parti à fonds! y m’ont pas rattrapé mais ils ont quand même suivi la direction que j’avais prise, alors j’ai du faire le tour de la maison pour échapper aux forces du régime! 🙂

          1. Achetez aussi un antivol encore plus cher que le vélo lui-même. Je suis d’humeur très terre à terre.

          2. Et pour rester terre a terre, il est plus facile de souder et forger que de réparer du carbon, quand on a que sa bite et son couteau…

          1. oulà, ils ne vendent plus mon modèle Venge Elite 105 à ‘seulement’ 2100euros..
            j’avoue que 11.000 euros pour un vélo, c’est démesuré!! surtout qu’il n’y a pas de différence de nature entre le vélo à 2500 et celui à 11.000: juste de meilleures roues et de meilleures transmissions (électriques).

            le vélo à 11.000 c’est le modèle des coureurs du tour de france (peter sagan).

            bon, en fait, le modèle qu’il vous faut, c’est le tarmac à partir de 2200euros
            https://www.specialized.com/fr/en/shop/bikes/road-bikes/performance-road-bikes/tarmac/c/tarmac

            il y aussi les modèles en aluminium, moins chers.

            voilà, vous parlez de vélo, on répond Specialized! 🙂

        1. c’est un vélo pour BOBO et autres charlies ; à 11 000 le morceau, dans une société où des vélos à 100€ ne tiennent pas une nuit dans une cour d’immeuble fermée sans antivol (et même avec) faut être à la masse.

  11. Bonne analyse sur le transport aérien.
    Cependant ne penses tu pas qu’une fois la fin du virus le transport aérien va reprendre comme avant ? Dans un monde globalisé comme on l’a aujourd’hui, planete réduite quasiment à un grand village, j’ai du mal à imaginer que tout le monde va se replier dans son propre bled. Remarque si tu me prends l’exemple de la fin de l’empire romain c’est en quelque sorte ce qui s’est passé.

    Je pense au contraire qu’un des grands acquis de ce siecle que l’on vit c’est justement l’optimisation des moyens transport, -malgrés le parasytage de la pourriture capitaliste- et une fois que l’épidemie sera partie, eh bien les habitudes vont reprendre comme avant….enfin en attendant une autre « epidemie » qui ne va pas tarder à pointer le bout de son nez.

    1. Sauf qu’après 2 mois d’immobilisation, personne n’est capable de remettre en état de vol rapidement toute la flotte.
      Il va falloir au moins 18 mois pour que l’ensemble des appareils soient révisés. Ce qui veut dire que les capacités ne pourront pas revenir rapidement, mais si la demande est là et que le kero n’est pas chère…

  12. Intéressant, mais j’aimerais plus d’argument. Je travaille dans le secteur.

    Le problème du transport aérien, tout comme celui du transport de fret par bateau, c’est que les coûts fixes sont colossaux ( un A320 coûte environ 80 millions de dollars) , les coûts d’exploitation élevés (pétrole, personnels, slots, …), et le coût marginal par passager nul. Une compagnie aérienne avec un siège vide sur un vol transatlantique peut gagner de l’argent en le vendant pour 10€.

    Si on rajoute la volonté de beaucoup d’acteurs d’exploiter une compagnie aérienne « pour le prestige », les barrières à l’entrée plutôt faibles sur le secteur et la très forte sensibilité au prix des passagers au seul facteur prix on obtient un secteur qui est structurellement non rentable si on y et pas quelques barrières et friction.

    Le transport aérien de passagers a de l’avenir. Mais 100 ans après, son modèle économique reste à inventer. Les charters pourront vivre, le modèle de vol avec des sièges à prix très bas a peut être du plomb dans l’aile. Wait & see.

    1. Il faut aussi se remettre en tête que les couts d’entretiens et de disponibilités sont exorbitants. Et que c’est parceque bon nombre de compagnies et d’état ont investis dans des moyens de maintenance énormes que ce mode de transport a bas coût est possible. Ces moyens vont ils restés disponibles si les qté d’avions diminuent? Ces compagnies et état ne vont ils reporter les coûts sur le mètre cube transporté ?
      C’est simple, avec moins de vols, le civil aura rapidement le coût de fonctionnement du militaire…

    2. 1) Distanciation social, le prix du billet va doubler.
      2) Qui à envie de se retrouvé bloqué en Afrique ou en thailande en cas de prochaine crise.

      En Amerique un sondage à montrer que 50% des gens, de peur d’être contaminé n’iront ni au resto, ni dans un stade de sport, ni au cinéma.
      Donc reprendre l’avion, c’est pas gagné.

      1. La bonne nouvelle (quoique, ça va faire très mal) c’est que le capitalisme va peut-être enfin s’effondrer. La mauvaise nouvelle c’est qu’ils sont en train de le remplacer par une sorte de socialisme totalitaire 3.0 ! Je charriais Foxhound il y a quelques mois avec le « Chinan way of life ». Ben on y est : tous à vélo, tous masqués, tous tracés et bientôt tous nano-vaccinés. Et un revenu universel à condition de respecter le cahier de charges du citoyen exemplaire.
        Ça et leur grande religion de soumission, voilà ce qui fait bander ces blaireaux. Ok je sors. En très peu de mots je pense avoir tout dit. C’est la grande qualité de ce blog malgré tout : la parole y est libre. Mais pour parodier la chanson ‘Si libre, si libre et inutile Mais ce sont vos valeurs que je trouve futile »

        1. Mine de rien, c’est ce que l’on appelle le brainstorming. Des gens que je nommerai pas puisent ici des idées et des thèses de travail. On ne compte plus les articles et les ouvrages que nos échanges ici ont directement inspirés.

          De plus c’est un forum multinational, libre et totalement hors-système.

          1. Votre sagesse personnelle en l’occurrence dans la gestion de votre forum est pour beaucoup dans la qualité incontestable de votre blog. Même si j’y suis opposé à beaucoup d’idées qui circulent. (Eh oui il n’y a pas que les virus qui circulent!)

          2. Notre monde n’est pas celui de la sagesse. Les idées ont une vie comme nous autres. Certaines plus mortelles que d’autres.
            Merci

          3. Là encore je n’ai pas à cette heure la même idée … La sagesse est de ce monde ! (Certes c’est pas flagrant au premier coup d’oeil ha ha.) (Et pas dans un autre que les religions nous ont baratiné mais ce n’est que mon humble avis). Merci à vous.

          4. Quoi ?
            On bosse gratos ?
            Puisque c’est comme ça je vais dire encore plus de conneries !

            Faut-il vraiment qu’ils aient la tête vide pour avoir besoin de venir ici…

          5. C’est l’intelligence collective, parfois je m’en sers aussi pour avoir des réponses dans certains forums c’est très efficace, quand tu cale sur un truc, sa peu te donner de nouvelles pistes.
            Certains jeux vidéo contiennent des situations fourni par l’armée américaine pour voir comment les joueurs s’en sortent, ça les aides pour élaborer de nouvelles stratégies.

            Quand c’est gratuit c’est nous le produit.

          6. Il y a quelques mois je voulais poster cette chanson car souvent je bloguais des chansons. Bien que c’était justement au court moment où tu passais sur mon bloblog je n’ai pas du tout pensé à ton pseudo, non, c’était le hasard des propositions de youtube couplé à mon goût pour la pop des années 80. Finalement je ne l’ai pas blogué surtout parce qu’à ce moment là j’ai arrêté de bloguer. Mais là où ça devient amusant c’est que je ne passe pas souvent sur le forum de Wendy mais hier soir j’y passe et tu y as justement partagé… la chanson en question ! Bon, la version que moi j’aurais bloguée est différente de la tienne. Alors salutations… Niagara !

          7. C’est vrai, beaucoup pense que mon pseudo viens des chutes du Niagara alors qu’il vient de ce groupe que j’aime bien.

            Je ne m’en lasse pas de cette chanson.

          8. En + c’était une époque où les gonzesses étaient plus relax et te faisaient rêver… Maintenant, tu jettes un coup d’œil et tu risques d’avoir quatre avocats sur le dos.

          9. Oui aujourd’hui elles peuvent te faire condamné pour viol par un regard.
            🤪🤪

          10. à propos de quels sujets ces pique-assiettes écrivent-ils?

        2. La bande de singes continue de déraisonner, notamment ces pseudo-belges chaampions du pseudo-covid et leur gourou interlope. Bien. Nous suivons négligeament vos turpitudes. Fumez.

          1. Négligemment mais avec une passion vénéneuse qui finira par me flatter.
            Ah oui j’oubliais : je vous prie de bien vouloir me considérer comme apatride. J’ai une sainte horreur tant des drapeaux que de la musique militaire.
            Vôtre.

          2. Un gourou qui ne soit pas interlope ?
            Moi aussi j’ai raté un épisode.

          3. Lorsque les poules auront des dents, les français auront des masques et les désinformateurs tels que vous un honneur. En attendant, je vous conseille d’enfoncer votre index dans votre cul.
            Sincérement

          4. Les poules finiront par avoir des dents avec l’ingénierie génétique. La désinformation c’est du côté de CNEWS et autre CNN et par dessus tout le NYT. Jusqu’à preuve du contraire tous les intervenants ici sont honorables. De plus on reçoit des subsides d’aucune sorte. Pour la dernière phrase, c’est en pré-maternelle que l’on apprend à éviter de tripoter certains endroits de son corps. Bon, Zemmour a échappé de peu à un lynchage de la sorte.
            Merci de votre intérêt.

  13. mouai guerre commerciale de la part d’entreprises de la péninsule arabique subventionnée par l’argent du pétrole ( combien de pilotes qatari ? ) politique de démembrement systématique par l’attribution de ligne rentable au Qatar du fait de la corruption politique des élitres française !
    non ce système ne s’est pas effondré à la première crise sanitaire venue . Ce que nous observons actuellement avec la crise du COVID-19 c’est le mépris et l’ignorance des élitres financiarisés qui pense qu’investir dix milliard peut se faire en 30 minute . en bourse peut être mais dans l’économie réel pour créé une compagnie cela prend 20 ans et pour ces crétins d’enfants gâtés du tout tout de suite c’est incompréhensible !
    ils ont sacrifier l’économie réel et se dise que la bourse c’est beaucoup plus rentable !

  14. Patrick Reymond, en parle très bien sur son blog, non dénué d’humour …!

    CARNAGE SUR LE TARMAC…

    http://lachute.over-blog.com/2020/05/carnage-sur-le-tarmac.html

    Donc, maugré les annonces (et oui, j’ai décidé de faire usage du vieux françois), les engins diaboliques appelés avions ont été frappés par la malédiction divine, et ses suppôts, sont désormais bannis des lieux saints, les tarmacs.
    Et l’excommunication proférée est d’ampleur.

    Moult problèmes chez godon airchariote ;

    5 Boeing 747 au bûcher, en plus des exilés dans une province françoise,
    12 000 manants dispersés,
    pour les nobles hommes, 1100 capitaines renvoyés…

  15. 1) : CONFINEMENT À LA MAISON (135€)
    2) : CONFINEMENT DANS NOTRE DÉPARTEMENT (100 km maximum)
    3) : CONFINEMENT NATIONALE (plus d’avions) .
    4 à suivre confinement !!!!!

  16. Ou sont les bénéfices financiers qu’ils ont tous acquis depuis des dizaines d’années pour les compagnies aériennes les plus connues.
    Le coronavirus arrive, puis le confinement dans la foulée.
    Subitement !!!! d’un coup d’un seul, en à peine deux mois, toutes ces compagnies, entre autres, …….. demandent tous d’urgence des aides financières très conséquentes a leur état, pour être renflouer financièrement, faute de quoi c’est la faillite assurée !!!!!
    Ou sont les bénéfices engendrer toutes au long de ces décennies ???
    Par contre les amendes à 135 € ponctionner chez les ouvriers, là c’est normal. !!
    Ont marche sur la tête ?

    1. Vous avez touché là à une vérité tabou. Le système est basée sur une escroquerie de type Ponzi. Certains en profitent au max.

      Commentaire fort pertinent !

        1. J’avais oublié l’anonyme 1902
          L’avocat du Diable .
          Ta morale à deux balles, garde la pour les tiens ….

        2. Mieux qu’en 1992 et 1994 où ils crevaient littéralement de faim.
          Ils disposent d’un réseau intranet fermé et d’une douzaine de modèles de smartphones faits maison. Il est toujours interdit d’acquérir des Samsung, LG, Sony et HTC. Il y a de plus en plus d’Oppo, de ZTE et de Huawei.

          Les coupes de cheveux farfelues sont interdites. De mêmes que les films US.

          La contrebande existe mais comme l’Etat plafonne les prix et les marges, il n’y a presque pas d’inflation. La vente de produits alimentaires est assurés par des coopératives étatiques.

          Il n’y a plus de famine depuis la fin des années 90. Par contre le niveau de la corruption est toujours élevé.

          A 20 ans, chaque jeune Nord-coréen part faire cinq ans de service militaire obligatoire durant lequel il n’est pas payé. Si notre jeune n’est pas apte au service armé, il part rejoindre un des camps de travailleurs bénévoles pour construire des ouvrages d’utilité publique. Ce travail n’est pas payé. L’Etat nourrit et loge les travailleurs comme les militaires. Cette conception du travail est à l’origine de la rumeur sur les goulags fort appréciés par la propagande adverse.

          La pauvreté y est élevée. Le système de santé est gratuit. L’éducation obligatoire est gratuite. Chaque citoyen est obligé de fournir un effort physique ou intellectuel pour la collectivité au moins une fois par mois.

          Les voitures automobiles de fabrication chinoise y sont encore fort chères. Les automobiles locales sont réservés aux membres intermédiaires du parti et à la police secrète.

          La destruction d’un arbre est un acte très sévèrement puni. De même que le vol.

          Le niveau des étudiants est en général assez bon et même très bon.

          J’ai quelques réserves perso concernant certains de leurs officiels avec qui j’ai eu brièvement affaire. J’ai retenu qu’ils avaient un goût immodéré pour le vin rouge…

          Les relations sociales sont simples et presque naïves. Les relations romantiques sont étonnantes et dignes des romans les plus classiques. La pudeur et la retenue sont des qualités que l’on a oublié ailleurs. Ils ont aussi un sens de l’humour décapant et bien plus incisif qu’ailleurs.

          Bon pour le reste, il y a des coupes de cheveux codifiés par un texte de loi et la musique est convenue à des thématiques générales quand il ne s’agit pas de politique.

          Caractéristique commune, y compris aux proscrits de la société: une discipline et une détermination de fer.

          Ils savent ce qui ce passe en Corée du Sud et au Japon. Les produits culturels de ces deux pays y sont très appréciés et des films et la musique circulent sous le manteau.

          1. Merci pour cet éclairage (mon com précédent un rien « humoristique » a dû aller dans les spams pour cause peut-être d’un pseudo farfelu ou alors une coupe de cheveux non réglementaire lol).

          2. @ le passant.
            Ce qu’a précisé S51 dans son Com, est sans doute la réalité.
            Mais il à su rester sérieux sur un sujet qui se le doit.
            Sache que je supporte très mal, les moqueries, même au second degrés, quant il s’agit des sujets pour laquelle il n’est pas permis de prendre en dérision.
            JAMAIS JAMAIS de ma vie je ne me suis moqué des malheur d’autrui.
            Tu as quand même le mérite de rester polie, et de ne pas surenchérir sur la colère.
            Bien à toi et nôtre ami commun S51.

          3. Monsieur le Prolétaire,
            Vous confondez justement moquerie et second degré ce qui est très différent. Quant à la politesse je m’en suis souvent départi et vu les énormes conneries qu’il m’arrive de lire je ne le regrette pas vraiment. Sachez enfin que vos leçons de morale (à 2 balles) me laissent de marbre.

          4. De toute façon de qui ou plutôt de quoi croyez-vous que je me moque en demandant des nouvelles du peuple ou prolétariat nord-coréen ? De la publicité faite à ce petit gros, fils à papa en + et qui a étudié en Suisse (pas mal pour quelqu’un qui n’a pas besoin de l’Occident capitaliste). Ça ne vous plaît pas ? Rien à foutre mon p’tit père.

    2. Mais c’est une vieille histoire ; celle qui faisait dire à Noam Chomsky que le socialisme existe bel et bien aux USA et qu’il se porte mieux que jamais ; mais qu’il ne vaut que pour les riches et puissants ; car toutes leur chiasses, bourdes, crimes ou mauvaises gestions sont systématiquement épongées par la collectivité ; pour le pauvre/prolo/gueux/humble – c’est la loi néolibérale qui impose la conduite ; avec toute sa sauvagerie.
      Noam a juste oublié de dire que c’est mondial.
      Ou Stiglitz qui racontait le discours officiel de je ne sais plus quel sénateur, dénonçant les aides sociales avant de s’envoler pour le weekend dans son jet privé dont le coût d’entretien est pris en charge par l’état.

    1. Tu voyageras en bateau, comme au bon vieux temps!
      C’est le retour a 100 ans en arriere, on avance a reculant

      1. Oui pour passer une semaine au États-Unis tu rajoutes un mois pour le trajet.
        Je crois que je me contenterai de l’Algérie seulement.

          1. Rien qu’avec du soleil et des dattes, ont dit Hamdoullah.
            Tu as oublié, nôtres liberté !! Un élément essentiel à ne pas négligé.
            N’oublie pas de semé t’es petit pois tes oignons, et tes pommes de terres nouvelles et aussi de la menthe.

          1. mais les voiles sont interdit(e)s en france
            reste les rames,avec les lois couillevid19 et l’instauration d’un système esclavagiste ce sera la galère,et on va tous apprendre a ramer

          2. Tiens je ne savais que les voiles sont interdites en France !!! Merci de m’en informer.
            Ben oui on sera tous galériens à ce rythme !

          3. Tout est interdit en France, enfin c’est interdit à ceux qui respectent…
            Les autres font bien ce qu’ils veulent…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :