Publicités

Ce qui reste de la Baie des Cochons bis: les équipements habituels de l’insurrection 2.0 dirigée

Ce fiasco implique le groupe Silvercorps USA dont les mercenaires viennent du Texas. Un peu plus de 300 déserteurs de l’armée vénézulienne et des colombiens devait participer à une opération visant à:

  1. Décapiter le gouvernement du Venezuela en neutralisant le président Maduro;
  2. Prendre le contrôle de deux sites sensibles; coup militaire avec le concours de cellules dormantes au sein des forces armées; neutralisation des capacités A2/AD (défense aérienne) et destruction des Su-30 de l’armée de l’air vénézuelienne;
  3. Déclarer Juan Guaido nouveau président.

Comme d’accoutumée, le gouvernement US va certainement nier tout lien avec cette société de sécurité privée. Ni vu, ni connu. Même pas informés. C’est la procédure habituelle quand il s’agit d’opérations noires ou clandestines.

Jordan Goudreau, site du groupe Silvercorps USA.

Bref l’un des coups les plus foireux de l’histoire. Ce n’est pas parce que l’on vient des forces spéciales et que l’on s’est retrouvés mêlés à tous les coups tordus des dix dernières années que l’on peut mener à bien une opération de changement de régime du même style que celui qui a eu lieu en Libye en 2011.

Publicités

30 thoughts on “Ce qui reste de la Baie des Cochons bis: les équipements habituels de l’insurrection 2.0 dirigée

  1. La Chine achète son pétrole au Venezuela.
    Les Carnets de Badia Benjelloun, article intitulé: « Une guerre est déclarée », adresse Internet : https://www.dedefensa.org/article/une-guerre-est-declaree
    extraits: « … La syncope du système économique mondial a été évitée au cours de la crise de 2007-2008 par l’assistance des fonds souverains arabes venus au secours des banques étasuniennes et à une politique de relance chinoise qui a stimulé la croissance et la demande en biens d’équipements, de matières premières et de services financiers. Il aussi grandement été ressuscité par l’activation de la pompe à dollars du QE ou Quantitative Easing et de la dette fédérale. La Chine a en retour été renforcée moyennant quelque surchauffe du crédit et a entrepris une politique d’expansion de sa zone d’influence, assurée de la fragilité de la montagne de dettes occidentales. Cet enchaînement préparait la crise suivante, celui de la Dette étasunienne. Et nous y arrivons presque. L’Homme à la Mèche dans la liste des injonctions et menaces proférées à l’encontre de la Chine a cité comme moyen de rétorsion le blocage des avoirs chinois, laissant profiler la possibilité du non paiement des intérêts dus au titre des obligations d’Etat détenues par Pékin. C’est l’arme ultime qu’il ne faut surtout pas brandir. Car tout l’art de l’escroquerie consiste à maquiller et masquer le brigandage étasunien à grande échelle qui pompe l’épargne des États au service de sa politique hégémonique moyennant une rente devenue minime. De tels dépôts sont en effet consentis pour leur sécurité fondée sur la réputation d’un État qui ne peut se déclarer en faillite pour ses obligations plus que pour leurs rendements. … », « … Anticorps La Chine a développé toutes sortes d’anticorps contre son exposition aux risques générés par le niveau de ses exportations aux Usa. Son orientation résolue vers la construction d’infrastructures en Afrique et dans les pays asiatiques voisins et même au-delà jusqu’en Irak et en Afghanistan la protège d’une dépendance absolue vis-à-vis de la consommation des Usa. Immunité également conférée vis-à-vis des actes de guerre que sont les sanctions du gouvernement étasunien. Si elle n’a pas diminué drastiquement ses avoirs en Bons du Trésor américain comme l’a fait la Russie, leur valeur absolue presque constante affaiblit sa participation au schéma de Ponzi que constitue la Dette étasunienne pour ses souscripteurs. La Chine est bien devenue l’usine du monde. Pour s’en persuader, toutes les pénuries de masques et de médicaments dont souffrent les pays occidentaux viennent le rappeler à un public abusé par les noms des firmes pharmaceutiques apposés sur leurs boîtes car presque tout se fabrique en Chine. C’est moins cher là-bas car produit par une armée d’esclaves invisibles. Elle peut bouleverser l’état du monde en interrompant ses livraisons si elle met un arrêt à l’approvisionnement en médicaments ou composants électroniques. La relocalisation de telles productions nécessite de longs délais alors que les besoins sont immédiats et que les flux tendus et l’austérité ont détruit le principe de précaution du stockage stratégique. Les terres rares enfin, si précieuses pour les nouvelles technologies, la Chine détient le monopole de leur production. Mais il y a désormais plus et mieux que le simple découplage de l’économie chinoise de l’étasunienne. Depuis longtemps, les nations non assujetties souhaitent être sevrées du dollar comme monnaie d’échange et de réserve. Toute entreprise qui n’applique pas les sanctions promulguées par l’administration de Washington se voient punies et risquent de ne plus avoir accès au système de règlement instantané Swift libellé en dollars. Depuis des années, la Banque Populaire de Chine (BPOC) a cherché à mettre au point une monnaie digitale. L’essai de lancement par l’une des GAFA, Facebook, d’une crypto-monnaie échappant au contrôle des États a réactualisé le projet de la BPOC. La distanciation ‘sociale’ recommandée pour éviter le COVID l’a également stimulé. Cette currency and electronic payment [DCEP] digitale permet en effet un règlement sans contact. Mais elle permet surtout de shunter les règlements internationaux en dollar. La stabilité du Reminbi au cours de la crise sanitaire est un avantage supplémentaire qui favoriserait la DCEP dans les échanges internationaux. Une des différences avec les crypto-monnaies classiques est son contrôle total par le gouvernement qui centralise le grand livre de la chaîne de blocs plutôt qu’ils ne soient distribués à travers un système d’algorithmes. Elle s’apparente à du papier monnaie et devrait être simple d’utilisation. Elle est actuellement testée au niveau national. La Chine pourrait devenir le premier pays à disposer d’une crypto-monnaie souveraine, une espièglerie de l’histoire car on lui doit l’invention du papier. Pour ceux qui se débattent avec les datations et la chronologie, l’histoire imaginée et magnifiée par les chroniqueurs, les dissimulateurs des romanquêteurs, il est temps de remarquer que nous avons changé d’échelle, de référentiel et de monde en somme. Les deux gérontocrates qui vont se disputer les restes fumants d’une Rome dévastée donnent de cette partie du monde, – crimes sexuels, rétributions abusives par une entreprise ukrainienne corrompue, sénilité, – le tableau de la décadence d’un vieux monde l’agonie. Dans ce décor de désolation, faites de files interminables devant les banques alimentaires, bientôt d’émeutes urbaines, la Chine achète son pétrole au Venezuela. La guerre a été déclarée unilatéralement, vainement, le continent massif avance, proue en direction de la Lune. … »
    attaques contrées, donc, et la suite c’est échec et mat !

  2. Petite question hors-sujet et en sus farfelue : le traitement de Covid19 recèle-t-il une dimension sacrificielle, mystique ? Cette question tire son origine du constat que le nombre de personnes mortes officiellement du Covid19 est beaucoup plus important dans les grands pays impérialistes et membre de l’OTAN que dans les autres. Or régulièrement, ces pays trouvent un petit pays à mettre dans la gueule de Huitzilipotchli, dieu de la guerre . Depuis l’intervention Russe en Syrie et l’arrivée de Trump, il n’y a plus eu de grand sacrifice de grand festin décomplexé, de tapis de bombes, de shock and away et les perspectives ne sont pas bonnes, les tendres agneaux se font rares. Dans certains de ces pays, on pourrait avoir l’impression que sacrifier est un impératif pour chaque nouvel élu et que c’est seulement après cela que son initiation est terminée. Voilà donc une question bien farfelue que je n’ai vue soulevée nulle part, probablement à juste titre puisque farfelue . La guerre biologique est-elle appelée à remplacer le rituel sacrificiel des guerres chaudes ? N’est-ce pas le type de guerre que va prioriser la nouvelle aristocratie qui se distingue de toutes les autres par son niveau de perversité et surtout par sa lâcheté ?

    1. le COV19 un coup a la sun su !
      Trump et XI ont laissés leurs adversaires tirer toute leurs munition contre des ombres ce qui les laissera dépiter quand ils iront ramassé leurs proie !

  3. A février 2019,Le nombre de Vénézuéliens ayant quitté leur pays s’élève désormais à 3,4 millions
    Genève, 22 février 2019 – Le nombre de réfugiés et de migrants en provenance du Venezuela à travers le monde s’élève désormais à 3,4 millions de personnes, ont annoncé aujourd’hui le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, et l’OIM, l’Organisation internationale pour les migrations.

    D’après les statistiques des autorités nationales chargées de l’immigration et d’autres sources, les pays d’Amérique latine et des Caraïbes accueillent environ 2,7 millions de Vénézuéliens, les autres régions hébergeant de leur côté le reste des personnes déracinées.

    En moyenne, durant l’année 2018, environ 5 000 personnes quittaient chaque jour le Venezuela en quête de protection ou d’une vie meilleure.

    La Colombie est le pays qui compte le plus grand nombre de réfugiés et de migrants du Venezuela, avec plus de 1,1 million de personnes. Elle est suivie du Pérou (506 000), du Chili (288 000), de l’Équateur (221 000), de l’Argentine (130 000) et du Brésil (96 000). Le Mexique ainsi que les pays d’Amérique centrale et des Caraïbes accueillent également un nombre important de réfugiés et de migrants du Venezuela.

    « Les pays de la région ont fait preuve d’une formidable solidarité à l’égard des réfugiés et des migrants du Venezuela, et ils ont mis en œuvre des solutions innovantes pour leur venir en aide. Mais ces chiffres mettent en évidence la pression qui pèse sur les communautés d’accueil et le besoin permanent de soutien de la part de la communauté internationale, à l’heure où l’attention internationale se tourne sur les développements politiques au Venezuela », a déclaré Eduardo Stein, Représentant spécial conjoint HCR-OIM pour les réfugiés et migrants vénézuéliens.

    Les pays d’Amérique latine ont accordé des permis de séjour et autres autorisations formelles à plus de 1,3 million de Vénézuéliens et ils ont renforcé leurs systèmes d’asile afin de traiter un nombre sans précédent de demandes d’asile. Depuis 2014, plus de 390 000 demandes d’asile ont été déposées par des Vénézuéliens, dont plus de 234 000 rien que pour l’année 2018.

    Face à ces chiffres croissants, les besoins des réfugiés et des migrants du Venezuela, ainsi que ceux des communautés d’accueil, ne cessent d’augmenter. Les gouvernements de la région ont renforcé leur réponse nationale et coopèrent – dans le cadre du processus de Quito – afin d’améliorer l’aide et la protection apportée aux ressortissants vénézuéliens et de favoriser leur insertion sur le plan juridique, social et économique. La prochaine réunion régionale de ce processus aura lieu à Quito, durant la première semaine du mois d’avril.

    Pour appuyer ces efforts, un Plan régional d’aide humanitaire pour les réfugiés et les migrants du Venezuela (RMRP) a été présenté en décembre dernier. Il vise à venir en aide à 2,2 millions de Vénézuéliens et 500 000 personnes dans les communautés d’accueil dans 16 pays.

    1. t’en as pas mare de tes conneries de propagande de merdes !
      tout ces gens qui partent sont pour la plupart des étrangers qui avaient émigré au Vénézuéla et qui repartent chez eux du fait de la crise et de la diminution du travail qui est réservé aux Vénézuéliens !
      quand a tes organisations internationales mondialiste tu dois te douter ou tu peux te mettre leurs chiffres trafiqués !

      1. Pourquoi contester ces chiffres? Je les espère vrais car c’est une merveilleuse illustration de la tragédie que la prédation impérialiste a imposé à ce pauvre pays dont le seul crime est d’être riche en ressources stratégiques tout en ayant un gouvernement qui refuse d’être à là solde de la clique criminelle occidentale. Cette guerre qu’on leur impose dure depuis que Hugo n’était qu’un simple capitaine de l’armée de terre. Même Sarko s’y est mis avec les services secrets de la république Française. Question de montrer aux maîtres Atlanto-sionistes comment il sait crapahuter dans les profondeurs de leur rectum.

  4. C’est déjà surnommé la baie des cochons stupides. Il est insensé d’être aussi nul. Comme justement indiqué par un participant, il ne suffit pas d’être ex des forces spéciales pour avoir des talents d’organisation. L’histoire a montré (ex: la montée en grade rapide d’individus tout juste capables de commander une section de mitrailleuses après les purges staliniennes dans l’armée rouge. Dans le genre l’opération Eagle Claw a montré que l’incompétence politique déteignait sur le militaire.

  5. Les iranienet et les russes ont contribué à l’échec de cette mission suicidaire.
    Ces deux pays, ont très intérêt à veiller que le véritable président élu par suffrages universel, notamment le président Maduro à rester à la tête du Vénézuela.
    L’échiquier mondial, chacun avance ces pions pour être plus près de ces ennemis .
    Comme le font si bien les américains.

  6. cette histoire est juste ridicule !
    quelqu’un aurait voulu s’assurer de l’échec de l’opération qu’il l’aurait organisé de cette manière !
    qui a t on voulu par cette opération mettre hors jeu et déconsidérer totalement ?

      1. Qanon ou pas, la reflexion de Roc n’en est pas moins très vraie…
        Ca fait un peut organisation bidonée, bâclée, que ce soit volontaire ou pas.
        Autre remarque du coup, faut être sacrément con, aveugle, suicidaire (rayez la mention inutile) pour s’embarquer dans une action organisée ainsi. Ils sont tellement dans un autre monde qu’ils ne se sont même pas rendu compte de leur manque de moyen, amateurisme.

        1. non, ce n’est pas la première fois qu’une opération dite ‘clandestine’ se finit mal (ie, pas de façon hollywoodienne): l’affaire des otages (espions) nord-américains en Iran.

          le Système produit depuis des années des jeux vidéos (Just Cause) ou des films dans lesquels le Gentil-Yankee libère un pays du Régime-d’un-Méchant-Dictateur: la dernière saison produite par amazon de ‘jack ryan’.

          et puis, on ne sait pas tout ce qu’il s’est passé avant que l’association socialiste des pêcheurs n’ait capturé les mercenaires et les 2 conseillers.

          d’ailleurs, le compte touiteur de la société écran a disparu!
          https://twitter.com/smoothposer/status/1257883339874357251

          bolton avait touité 2 jours avant que ‘Morning is coming to Venezuela — again’ 2:20 AM · May 1, 2020

          1. Non, bien sur au contraire, je n’ai aucune idée du ratio des opé réussies / échec, sachant qu’on ne connait pas ne l’ensemble des réussites, ni des échecs.

            Après, les échecs que l’on à pu « voir », n’ont jamais été mis en avant d’une manière aussi ridicule. Hodja en Albanie, Soekarno en Indonésie, la baie des cochons, le soutient de la CIA en Algérie bien grillé par la France, etc. bref, tous les coups ratés que l’on connait étaient « biens ficelés », avec « des moyens », avec des « chances d’aboutir », et d’ailleurs bons nombres ont aussi aboutis, avec les résultats que l’on connait…
            Et l’échec en soit à souvent pu être utilisé à d’autres buts, par les deux camps.

            Mais sur cette affaire, si le peut d’infos remontées reflètent la réalité, c’est une opération hollywoodienne ! Avec une fin bien différente de celle écrite dans les scripts, si tant est qu’ils écrivent encore des scripts, avec une fin bien plus réaliste.
            Cela dit, même le coup des pécheurs, les vidéos, font aussi très mise en scène hollywoodienne.

          2. Benjman, Strategika affirme que la véritable opération était, je cite:

            qu’un peu plus de 300 déserteurs de l’armée vénézulienne et des colombiens devait participer à une opération visant à:
            a) Décapiter le gouvernement du Venezuela en neutralisant le président Maduro;
            b) Prendre le contrôle de deux sites sensibles; coup militaire avec le concours de cellules dormantes au sein des forces armées; neutralisation des capacités A2/AD (défense aérienne) et destruction des Su-30 de l’armée de l’air vénézuelienne.

            c’est ce qu’il s’est passé en Syrie en 2012-2013: des petits groupes de terroristes-modérés (copyright Langley) ont attaqué et détruit les installations de défense anti-aérienne. l’objectif c’était de diminuer fortement les capacités de la Syrie à faire face à une campagne de bombardement de l’otan, façon Yougoslavie années 1990 – Libye mars 2011.

            l’opération ‘jack-ryan-libère-le-Venezuela-du-régime-maduro’ a au moins le mérite de faire prendre conscience aux Venezueliens de la guerre ouverte, mais par proxy jusqu’à maintenant, que mène contre eux les usofa (united states of fascisme amérique).

            les militaires Venezueliens soutiennent Maduro, c’est le principal!

            https://twitter.com/dquinterotv10/status/1257830634346754049

            en fronsse ce sont également les forces du régime, qui ont sauvé le régime, les 1er et 8 décembre 2018..

          3. @Anonyme 06/05/2020 à 1008:
            Sauf que en Syrie, il y avait déjà nombre de déserteurs dans l’armée Syrienne, facile à recruter et d’autant plus de personnel encore en poste, facile à retourner, soudoyer…
            Et je ne pense pas que nos modérés importés en Syrie n’étaient que 300 en 2012, enfin je me trompe peut être ?

            Un coup d’état, ca s’organise pas à l’arrache, faut des taupes, être certains de pouvoir retourner suffisamment de monde, suffisamment rapidement, dans suffisamment d’institutions de l’Etat visé. Et même ainsi, on est pas sur du résultat, Erdogan est toujours à son poste pour en témoigner.

            Pour en revenir au 1er et 8 Mai 2018 et concernant le régime de Paris, que voulez vous dire par:  » ce sont également les forces du régime, qui ont sauvé le régime » ?
            Les forces du régime ont tenu un bref siège de plaisantins, il n’y a pas eu à ma connaissance de réel danger pour le régime avec ces évènements. Ai-je manqué quelques informations sur ces évènements ? Je suis curieux pour le coup…

          4. @Benjman Le 1er et le 8 mai 2018 resteront dans l’Histoire de France ! Une véritable guérilla urbaine a eu lieu dans les ruelles parisienne, a coté la Bastille c’était une promenade de santé. Bien évidemment ce jour la tu étais coincer dans les jupons de ta maman, pendant que l’on tentait de s’accaparer les rênes du pouvoir du Royaume de Navarre !

          5. @L’almoravide,
            Donc nous parlons bien de ce siege de plaisantins…

            Vous, pro bouyges, vous venez dire que ce jour là est comparable a la prise de la bastille. Laissez moi rire.

            Ma mère étant décédée il y a belle lurette, je ne risquais pas d’être dans ses jupons, sur ce je vous invite a bien réfléchir sur ces événements historiques (Historiques, avec la majuscule comme vous l’avez écrit…) dont la manipulation vous a menée a croire que vous avanciez, alors que comme des cons vous vous faisiez entuber en direct sur bfm.
            Mon chère Almoravide, pensez vous sincèrement que vous (nous) clampins de base, allez pouvoir changer quoi que ce soit par la rue? Pensez vous sincèrement qu’une moquée bouygue puisse être un symbole?
            Si oui, je n’y peut rien et en suis sincèrement désolé, si non bougez vous, actez, mais autrement que par des manifestations de plaisantins et ouvrez enfin les yeux face au système qui est le votre (notre)…

            Sincèrement, je vous souhaites le meilleurs et j’espère que les pics lancés vous aiderons dans votre perceptions des choses et sachez que chaque remarques que j’émet n’a pas pour but de blesser, mais de porter a réflexion.

          6. @Benjamine « Le Maroc compte près de 51.000 mosquées. C’est ce qui ressort de statistiques officielles révélées ce 17 mai par le ministère des Habous et des affaires islamiques à l’occasion de l’annonce de l’ouverture de 20 lieux de culte sur ordre du roi Mohammed VI. Ces 20 mosquées ont été récemment construites, reconstruites ou rénovées. Selon les mêmes sources, les mosquées marocaines se basent essentiellement en milieu rural, à raison de 70%.
            Pour conclure, sachez que, selon les estimations officielles, le Maroc a besoin, chaque année de 240 nouvelles mosquées pour accompagner la croissance démographique du pays. Sachez encore que la ville marocaine d’Oujda est la deuxième ville au monde à abriter le plus de mosquées, après Istanbul. Oujda, selon nos sources, abrite plus de 400 mosquées à elle seule. »,

            Et oui mon petit punk à chien, on n’a attendu ni bouygues ni les gays français pour bâtir des maisons dédiées au Seigneur des univers 🙂

          7. @L’Almotêtevide :
            Encore heureux que le Maroc n’ai pas attendu, ni bouygue, ni les gays français pour construire de magnifiques mosquées, et pas que d’ailleurs ! Ce qui est déplorable c’est qu’aujourd’hui, le Maroc fasse appelle à bouyge et ses gays pour les construire, et pas que ca d’ailleurs ! Mais ca, votre tête vide, ou plutôt votre courte-vue ne vous permet pas de le comprendre.

            Et moi, punk à chien gays blanc néo bobo anarcho extremo fasciste, ai passé plusieurs mois à Casablanca entre 2000 et 2005. Votre bon roi, nouvellement intronisé, était à lors bien content de me trouver, moi le punk à chien gays blanc néo bobo anarcho extremo fasciste pour venir le dépatouiller des ses affaires mal menées à cause de la corruption présente à tous les niveaux.
            En travaillant pour la SOMATHE à Casablanca, sur cette période, j’ai participé à la mise en route de chaînes de production de boites de thé, tant apprécié et consommé dans ces contrées.
            Donc la SOciéte MArocaine de THE achète son thé en Chine, il est livré en caisse en bois et doit être trié, pesé, ensaché, mis dans une boite, les boites sont cerclées, etc, etc. Cette entreprise souhaitant gagner en cadence à donc acquis un certains nombre de machines d’occasion, doseurs, étuyeuses, empaqueteuses, etc. Un appel d’offre avait été lancé, et une boite de gays blanc néo capitalo satano pédophile a remporté le marché, après avoir versé quelques billets à quelques administrés Marocain. De belles machines Made In France ont bien étés livrées, je doit encore avoir en photo les plaques signalétiques des dites machines, années de construction 1964 ! Un scandale éclate et est très vite étouffé, le patron est dégagé, un gris-bec* est mis à sa place et la SOMATHE doit se démerder !

            *gris-bec : on dit blanc-bec, comme là le type en question n’était pas gays blanc, mais gay Marocain, j’ai improvisé le gris-bec.

            Bref, me voilà donc missionné directement par la SOMATHE, dans ce contexte, pour aller mettre en route ces machines, former les gars à les utiliser, à en faire la maintenance, j’ai aussi du commencer la production et par la suite, revenir pour ajouter de nouvelle références de produit sur les machines. Machines équipées en tout et pour tout d’un seul moteur électrique, tous les mouvements et actions réalisées par ces machine sont exécutés via des cames, des biellettes, c’est 100 % mécanique, c’était la première et unique fois que j’ai eu à travailler sur ses machines ancestrales et ce fut très formateur et instructif pour moi.

            Cela m’a permis de découvrir le Maroc, pas en tant que touriste gay blanc hélas, je n’y ai pas laissé beaucoup d’euro, trop occupé que j’étais à récupérer les merdes posées par le système. J’y ai rencontré des travailleurs motivés, incroyablement solidaires et accueillants, des Marocains de Casa, mais aussi d’ailleurs et des campagnes venus travailles en ville. Je dois tellement avoir une sale gueule de gay blanc, que dès le premier jour le gars qui s’occupait de la maintenance du compresseur m’a attrapé pour m’emmener discrètement dans un petit local… n’étant pas vraiment gay et lui non plus, il ne s’est strictement rien passé de sexuel, je vous rassure. Nous avons bu du thé, fumer la pipe et refait le monde, le sien, le mien. Au fil du temps, nous avons sympathisé et ce rituel du thé et de la pipe m’a accompagné pendant le chantier pour notre plus grand plaisir. Le rituel du couscous du vendredi midi, avant la prière, était très apprécié de tous aussi.
            Ces gens là avaient des collègues, quelques étrangers, un Irakien méfiant envers moi au début, puis quand il à compris qui j’étais et pourquoi j’étais là, un grand respect c’est installé entre nous, il m’a raconté son histoire et moi, je n’avais rien à lui raconter en retour, je ne pouvais qu’exprimer mon désarrois et ma haine envers ceux qui lui avait imposé cette vie.
            Deux frères Iraniens, arrivés au Maroc après leurs études, des génies les mecs, maintenant ils ont ouvert une boite de télémétrie laser 3D. Ils bossent en France, car le Maroc ne les a pas aidés…

            Pendant cette période, j’ai aussi eu des relations avec « les gens du dessus ». Ces gens du dessus, chez moi, en france, je les appels les costards cravates. La hiérarchie des costards cravates est facile, c’est en fonction du prix du costard, un costard à 2000, c’est un sous fifre, un simple cadre. Un costard avec les sur piqûres doublées, à 5000, là t’es déjà au niveau N+x. Et puis après t’as les costards à 12000, mais ceux là je ne les vois jamais !
            Bref, j’ai donc du revoir mon échelle du costard cravate et ai du l’adaptée au pays… Et j’ai de suite trouvé une échelle facile à estimer : Merco – lunettes – montre. Avec cette échelle, j’étais près à appréhender la hiérarchie Marocaine.
            J’y ai donc côtoyé un Classe A – Rayban – Casio, un raté quoi ! Le gris-bec du dessus, celui là même, venu étudier en France, n’ayant que pour seul rêve d’aller y vivre, mais trop con pour, obligé de rester chez lui, là à côtoyer ses pauvres gueux Marocains qui n’ont rien compris à la vie, d’après lui. Il était fier comme tout de pouvoir me balader, moi le gay blanc, dans sa belle voiture Allemande, avec ses lunettes US et sa montre Japonaise, il frimait dans Casa ! Et moi, je ne souhaitais que retourner bosser, pour retrouver les mecs qui bossent, les mecs qui ont des valeurs, les Marocains quoi… pas cette sous merde accidentalisée au McDo et à Hollywood.

            Par la suite, j’ai côtoyé un Classe S – Cartier – Rolex, lors des négociations pour les payements… Il m’a glissé quelques billets pour que je crache sur le dos de certains ici, une fois de retour en France. En partant je n’ai pas pris l’enveloppe, elle est restée sur le bureau, j’ai sans doute du l’oubliée, quel tête en l’air je fais et je n’ai pas été retenu pour participer au chantier suivant, planifié pour 2010-2012…

            Je n’ai pas été retenu pour le chantier, mais je suis resté en contact avec ce paysan qui m’avait offert le thé et la pipe, nous échangeons encore ponctuellement par mail. J’étais aussi resté en contact avec cet Irakien formidable, paie à son âme, il nous a quitté bien fatigué par sa vie il y a déjà 4 ans. Je travaille de temps en temps avec les deux Iraniens, argent facile dans l’aéro sans doute fini aujourd’hui, mais nul doute qu’ils s’en sortirons…

            Voilà un peut l’image que j’ai du Maroc, de ma courte vue et très courte expérience là bas. Mais j’ai fais le même genre d’expérience en Algérie, en Roumanie, en Turquie, en Allemagne, en Suède, en France, etc. Mon métier me faisait beaucoup voyager, dans des contrées plus ou moins lointaines de part leur distances, mais surtout de part leur culture. Et je ne me suis jamais sentis mal vu, exclus, mais toujours écouté, écoutant et bien accueilli, et ce quelle que soit la culture. J’y ai toujours rencontré des collègues, qui sont souvent devenus des copains et pour certains de réels amis…

            Voilà, c’était le message d’un punk à chien gays blanc néo bobo anarcho extremo fasciste, qui souhaiterais faire passer un message, plus que jamais nécessaire en ces temps troublés, un petit message d’espérance envers l’espèce humaine.

            Je ne sais pas ou vous vous situez, chère Almoravide, plutôt vers le gris-bec Classe A – Rayban – Casio, visant Classe S – Cartier – Rolex et n’espérant qu’un chose, posséder des trucs inutiles ?
            Ou plutôt vers l’Etre Humain ?

            En espérant, chère Almoravide, que vous puissiez saisir le fond de ma pensée…

    1. Pourquoi ridicule? Tant de fois ça a marché ; pensez à Robert Denard qui avec quelques voyous et un chalutier d’occasion réussi son coup etc. A savoir qu’aucun des coups de Denard n’a été fait sans la collaboration de la DGSE. Les Américains c’est bien pire ; c’est comme avec le pickpocket: Plus il le fait plus ça marche et moins il prend de précautions ; ce que à la fin fini par le perdre.
      L’empire se permet depuis trente ans des chose incroyables ; et qui marchent…. Et de larcins en larcins ; de crime en esbroufe leur houtzpah devient hyperbolique ; faut bien qu’un jour ils tombent sur un os.
      Même si je soupçonne – et l’espère – qu’il y a eu un petit échange de message entre l’entourage de Trump et quelqu’un en Russie ; ça me parait cohérent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :