Publicités

75 ans après la fin de la seconde guerre mondiale en Europe, la guerre mondiale fait toujours rage

Vers la fin de la seconde guerre mondiale en Europe, le Chancelier Allemand Adolf Hitler avait pu déceler très clairement les prémisses de la guerre froide imminente entre les États-Unis d’Amérique et l’Union Soviétique. Hitler avait tablé tous ses espoirs sur une confrontation entre les deux vainqueurs de la guerre car il commençait à avoir une idée précise du monde à venir après la fin du conflit. Hitler disparut sans pouvoir compter sur la rivalité portentielle entre les deux nouvelles puissances mondiales mais l’avenir allait lui donner raison. Sitôt la seconde guerre mondiale achevée que la Guerre Froide 1.0 commençait et aller durer jusqu’en 1991.

Le monde issu des Accords de Yalta avait fini par se fissurer avant de s’effondrer.

Est-il vraiment sain d’esprit de célébrer la fin d’une guerre calamiteuse aux conséquences encore plus calamiteuses que les ravages de cette guerre ? La guerre mondiale hybride actuelle est encore plus perverse puisqu’elle utilise des vecteurs qu’aucun belligérant de la seconde guerre mondiale n’avait osé utilisé ouvertement. La propagande universelle de l’empire aujourd’hui est tellement sophistiquée qu’elle laisse paraître les propagandes nazie et soviétique comme primitives et presque naïves.

C’est pour cette raison que l’on devrait pas célébrer cette journée du 08 mai (09 mai pour la Russie et la Biélorussie sans parler du Japon dont la capitulation forcée par le chantage atomique date du 02 septembre 1945!)

Célébrer la fin d’une guerre mondiale en plein guerre mondiale hybride n’a presque aucun sens.

Le Grand Jeu continue.

Publicités

44 thoughts on “75 ans après la fin de la seconde guerre mondiale en Europe, la guerre mondiale fait toujours rage

  1. Salut à tous.

    Seconde guerre mondiale, Europe.

    Comment prend fin une guerre ?

    Je pense que c’est par un traité de paix. Un cessez-le-feu n’est pas suffisant, ni un armistice. Je connais mal la définition de chacun d’eux.

    Un Allemand concerné par ces questions m’a dit que l’Allemagne était toujours en état de guerre avec 52 nations car depuis 70 ans, il n’y a pas eu un seul traité de paix de signé.

    Cet homme mentionnait le livre Besatzungszone de Peter Orzechowski. Que je n’ai pas lu, qui corroborait ses dires.

    Certaines choses intéressantes sont accessible sur ce site : http://www.verlag-dr.de/ notamment en ce qui concerne la politique occulte.

    Si ce qu’il dit est vrai, parler de la fin de la guerre mondiale est déja un mensonge juridique en soi.

    Bonne guerre, donc.

  2. TOGO/Félix Abalo Kadangah : La naïveté criarde d’un général d’opérette
    Le longiligne n’a rien appris de son mentor Yoma Djoua et de sa fin tragique. La fin tragique des Romanov du romancier Pierre Laurrain dans la Russie tsariste n’a jamais été un livre de chevet. La fin brutale du général Oufkir et l’envoi au bagne de ses enfants dans la prison de Tazmamart en plein désert marocain lui sont inconnus. A côté de chez lui, au Burkina-Faso, la fin tumultueuse du général Gilbert Diendéré est un non-événement. Félix est convaincu que son destin survivra à tous les chocs de la vie. Amoureux des livres selon Gerry Taama, on peut le voir écrire « PaiY », pas pour rigoler mais pour convaincre la troupe que désormais la « PaiY» n’est pas un idéal mais un bon vouloir d’un général togolais. Naviguant dans cet univers inconnu, « Félix » comme on l’appelle en pays Kabyè s’est fait « griser » par le pouvoir que les stratèges et faucons lui ont donné sans lui donner les clés sinon toutes les clés de ce pouvoir. L’art du mensonge, des bisbilles et des coups fourrés constitue l’élément central de ce groupe de l’ombre. Autiste à tout changement de mentalité, de paradigmes dans une société qui n’aura connu depuis plus de cinquante ans que, les mêmes pieds nickelés. La manipulation est leur arme fatale et beaucoup d’officiers ont malheureusement connu cet enfer. Parfois pour se recycler les Faucons ne tardent pas à livrer leurs propres éléments. Il fallait livrer Kpatcha Gnassingbé pour tenir le bon bout du pouvoir. Les plus malchanceux comme Kouma Bitenewe ont frôlé la mort avant de revenir « ravaler » leur crachat. Ceux qui n’ont pas le profil du « Kabyè type » ont connu des humiliations diverses. De la fuite du capitaine Kaféchina en passant par l’humiliation du général Assani Tidjani, le mode opératoire est toujours le même. Depuis leur arrivée au pouvoir en 1967 et l’installation d’un pouvoir sur une base clanique, les « durs » n’ont jamais changé leur manière de s’asseoir. Tout officier ou soldat de rang doit aider à soutenir le pouvoir qui va s’écrouler. Ensuite, on le laisse tâcher son treillis et ses galons de sang. A la fin, on le lâche gboyaa ! « Dans les dictatures, l’armée s’entraîne sur les populations », nous enseigne Bruno Masure.
    Revenons au chapitre Félix. Quand les services secrets Nigérians interceptent des câbles qui ont un parfum d’odeur de coup d’État, Olesegun Obassandjo, alors président, du Nigéria alerte Faure Gnassingbé. A son tour, l’enfant de Sabine choisi le «profil type» du soldat qui doit faire l’affaire. Félix exulte, il est l’heureux élu. Il a l’occasion unique de faire ses preuves. Bien que, le commandement des blindés et l’artillerie lourde n’étaient pas sous sa férule mais bien sous celui de Rock Gnassingbé, ce sont « ses » bombes qui défoncent la porte principale du député avant que « ses » grenades échouent dans la chambre à coucher de ce denier.
    Dans le procès «Faure Gnassingbé contre Kpatcha Gnassingbé » du 6 septembre 2013, c’est encore Félix, invité comme témoin qui lance au juge Abalo Pétchelibia que, Kpatcha devrait être condamné. Tout un symbole ! Une fois le député Gnassingbé Kpatcha condamné pour 20 ans de prison, le boulot si bien fait confirmera tout ce que les « faucons » attendaient de lui. Au départ, colonel, une étoile de plus tombe sur ses épaules et fait de lui général. Un poste comme chef d’Etat-Major des Forces Armées Togolaises (FAT) pour enjoliver la victoire de Faure sur Kpatcha est aussi acquis.
    Les amours entre « Beau » et « Beau » peuvent commencer. Si Félix jure mourir pour les Gnassingbé, le fils de Sabine n’est pas con ! Les « Faucons » Kabyè de Pya, le dernier cercle des « durs » encore moins. Ces derniers connaissent Félix plus qu’il ne se connait lui-même. D’un « père »en pointillé qui a fini sa retraite comme Adjudant-Major à l’infirmerie des FAT, les Kabyè savent, à tout « cracher », que Félix n’est pas un des leurs. Une taupe qui peut faire mal quand on ne s’attend pas. Des enfants qui ont soufferts l’amour parental sont « imprévisibles » lance le psychologue américain Jeffrey Young. Adoph Hitler est passé par cette cruauté de la vie. La suite de sa vie est connue. Dans son livre « Tu seras un raté mon fils », l’auteur décrit cette souffrance dû au manque d’amour paternel chez Winston Churchill. L’épopée Tchaka Zoulou en Afrique du sud ne raconte pas autre chose aussi.
    Un président, plusieurs chaînes de Commandements
    Depuis l’arrestation de Kpatcha Gnassingbé, son demi-frère Faure Gnassingbé est président et cumule aussi le poste de ministre de la défense. De facto, tous les crimes qui ont eu lieu sous le couvert des Forces Armées Togolaises sont recoupés et connus par le maître du ministère. Cependant, entre le « beau» et le « beau », la méfiance est de mise. Faure n’a pas oublié que, Félix Kadanga est allé une fois voir le commandant François Boko, pour lui dire qu’il va « déposer » feu Gnassingbé Eyadema par un coup d’Etat. Raison évoquée. Sa femme qui n’est autre que la fille d’Eyadéma n’est pas fidèle. Le « brave » commandant rappellera à la « brute » qu’on ne fait pas un coup d’Etat pour une histoire de fesses. Passons.
    Dans ce méli-mélo, Faure Gnassingbé a le génie de diviser pour régner. La première stratégie a constitué à promouvoir la filière Lamba, Nawda du grand groupe Losso. Groupe « très » anti Kabyè. Ici, superstitions et « Djaratouta » font bon ménage. Les deux ethnies en raffolent ! On raconte la peur bleue du Kabyè quand il va affronter le Losso. Le président trouve l’idée de caler pour sa sécurité le chef corps du 1er Bataillon d’Intervention Rapide (BIR), le Lieutenant-Colonel Madjoulba Bitala. Mais, dans le dernier carré de la sécurité autour de Faure Gnassingbé, on retrouve plus des éléments de Félix. Tout un symbole ! Depuis, ce sont les éléments de cet officier et ceux du général Félix Kadanga qui sont des chiens ennemis. Rusé, Faure Gnassingbé les laisse se « dévorer » comme son papa avait bien su le faire en laissant les éléments de son fils Ernest dévorer les éléments du colonel Djoua Yoma et vice versa. Dans l’art de la guerre du stratège chinois, Sun Tsu, cette tactique est la plus efficace de toutes les autres. Avec les dernières élections acquises aux forceps et la dure réalité des réseaux sociaux, les faucons trouveront un filon pour organiser le crime et le déverser sur celui qu’ils n’ont jamais reconnu comme tel…comme un des leurs. Le crime peut commencer.
    Félix Abalo Kadanga : Présent partout et ennemi de tous !
    Un parcours de circonstance va propulser Félix au sommet. Djoua Yoma en prison et son successeur Bitenewe Kouma en cavale, certains jeunes officiers et lui s’empareront du camp FIR connu sous le nom de Force d’Intervention Rapide. En manque d’amour « paternel », il a pour repère les Gnassingbé. Il veut qu’on l’accepte. Il finit par épouser une fille du général Gnassingbé et du coup va s’attirer toutes les inimités. Massina Yotrofei n’a pas pire ennemi sur cette terre que Félix Kadanga. Et comment cela aurait été impossible quand on sait qu’il a pour mentor le patriarche des « faucons » en la personne du colonel Assih Agossoye alias la (Liste) et le général Gnakoudé Béréna ? D’ailleurs, quand il revient au Togo après un exile à Orléans en France où il travaillait comme vigile devant les grandes surfaces pour arrondir ces fins de mois, c’est lui Assih Agossoye qui impose son filleul Massina Yetrofei à Faure Gnassingbé. La brutalité et les tortures inouïes de la célèbre ANR (Agence Nationale de Renseignements) sont encore dans la mémoire collective au Togo. Voilà un colonel qui s’était assigné pour mission dans sa vie que de favoriser les natifs de Pya, son village. Chaque année, une petite liste devrait circuler dans le silence le plus complet entre jeunes Kabyè de Pya qui viennent d’obtenir le Bac ou qui doivent aller chez les « blancs » qui, pour un troisième cycle qui pour un stage. Un bénéficiaire se rappelle avec beaucoup de bons souvenirs à Lynxtogo.info : « Le plus dur était d’avoir pu écrire ton nom sur cette liste…la suite, tu pouvais déjà commencer par faire ta valise pour la France ». Encore avec ses esprits d’opposant, Josef Koffigoh, alors premier ministre, fera l’erreur fatale de le mettre à ses côtés après la Conférence Nationale Souveraine. Une levée de bois vert entre « petits rivaux » de quartiers et les idées conspirationnistes avec le général défunt le poussera à l’exile. De retour au bercail avec l’arrivée de Faure Gnassingbé au pouvoir en 2005, il sera le premier à diviser les Gnassingbé pour tenir du bon côté, là où se trouve le pouvoir. Parmi les ennemis de Félix, on retrouve tout le gotha qui a d’abord surfé pour Kpatcha Gnassingbé et après ont basculé pour Faure Gnassingbé. Ces officiers Kabyè se comptent par centaine. Même des civils comme Christophe Tchao (six fois il a tenté le baccalauréat) et le très brouillon Abass Kaboua qui mangent à tous les râteliers semblent être désormais unanimes que les « durs » de Pya devraient reprendre les zones stratégiques entre temps et par erreur perdues dans l’armée. C’est ce qui explique les sorties brouillonnes et bien zélées du brouillon qu’il est !
    Pâ Tamba / Tchapo Sina
    Lynx.info

  3. Je m’attendais à un nouvel article sur l’Iran qui aurait envoyé par le fond un navire de sa propre flotte. Silence radio ! Je suis déçu. D’habitude le présent site est bien informé.

      1. Alors échangeons sérieusement. Acceptez l’aide des sans noms, des bannis, des épiphénomènes psychostatistiques qui sont, in fine, la vraie et unique cible du système.

        Le final de westworld est limpide sur ce point crucial.

  4. LE SECRET DES SECRETS
    CUS L’ACCORD DE BRETTON WOODS I.M.F. ET C.I.A. A ÉTÉ TROUVÉ
    44 PAYS ONT SIGNÉ L’ACCORD ET AUJOURD’HUI TOUS LES PAYS SONT DANS LE CADRE
    ICI NOUS AVONS OBTENU LA RICHESSE SECRÈTE DU TOGO #Corruption #ICC #IMF #CIA #MONEY #Togo #TheGreatAwakening #TheGreatAwakeningWorldwide

    Banque Centrale du Togo compte numero 15 800 20 1005 valeur de 500 000 000 000 USD garanti par 20 000 tonnes metrique d.or depose avec 4% d’interet par an le 1er janvier 1966. Annee de naissance du mongolien.

    ECOBANK Togo compte numero 122 198 74 77 balance net de 700 000 000 000 USD depose avec 4% d’interet annuel le 1er janvier 1986.

    1. Vous n’en verrez plus la couleur. Il aurait mieux fallu jetez à la baille au large de Lomé

  5. Todd parle de cet effondrement industriel qui rend impuissantes GB, France, Amérique. Ils peuvent aboyer techno, mais pas MORDRE. Ni même se soigner…Idem pour la nullité des troupes au sol (voyez le film de Bay sur Benghazi). Il reste à faire souffrir les populations, comme dans les dictatures libérales latinos.
    https://nicolasbonnal.wordpress.com/2018/01/14/emmanuel-todd-et-le-micro-theatre-militaire-americain/
    https://nicolasbonnal.wordpress.com/2020/05/10/emmanuel-todd-nous-saurons-que-la-monde-a-change-quand-ceux-qui-nous-ont-mis-dans-le-petrin-seront-devant-un-tribunal-et-je-ne-parle-pas-dune-simple-commission-parlementaire-on-nous-prie-de/

  6. la Biélorussie caillou dans la chaussure des plus que jamais nazis d’un nouveau Reich qui se met en place sou les yeux d’une humanité sidérée et incarcérée.
    L’Organisation mondiale de la santé avait appelé à trouver des «solutions alternatives» pour Les célébration des 75 ans de la Victoire qui marque la défaite de l’Allemagne nazie afin de ne pas «risquer des vies humaines». M. Loukachenko avait pour sa part jugé «inadmissible» d’annuler les festivités dans un pays qui a «porté sur ses épaules le fardeau de la guerre la plus destructrice du 20e siècle».

    La Russie voisine s’est exécutée suivant les recommandations de l’oms instrument de la mafia kazar qui a reporté les commémorations à une date ultérieure, se contentant d’un défilé aérien et d’un sobre discours de Vladimir Poutine devant la flamme du soldat inconnu.

    Depuis le début de la pandémie, Alexandre Loukachenko met activement en doute la gravité du nouveau coronavirus le qualifiant de «psychose». . Son pays de 9 millions d’habitants a été ainsi l’un des seuls à maintenir un championnat de football ou à garder ses commerces, églises et restaurants ouverts. Le Bélarus compte plus de 21 000 cas de coronavirus officiellement recensés et 121 morts,
    sans avoir incarcéré et ruiné son peuple .

    onpeut imaginer la rage des putschistes esclavagistes mondialistes
    voici un exemple lu dans un pq press « le courrier international » : »Le fantasque président de Biélorussie a décidé de maintenir envers et contre tout la parade du 9 mai qui célèbre chaque année la victoire de l’armée soviétique sur le nazisme en 1945. Au mépris de la santé des participants et au risque de faire à nouveau de son pays un “État voyou” aux yeux des autres nations. »

    En pleine pandémie/3e guerre mondiale hybride mené contre l’humanité,même la Russie de Vladimir Poutine a renoncé aux cérémonies qui devaient être particulièrement grandioses en ce 75e anniversaire de la Victoire, Alexandre Loukachenko ’n’a pas changé ses habitudes en organisant une grande parade militaire à Minsk malgré la fausse pandémie du coronavirus. maintenu la parade militaire à Minsk le 9 mai.

    Le président Biélorusse s’en est expliqué en déclarant que
    « La Biélorussie est la république qui a été rayée de la carte, qui a encaissé le coup en premier, et où les vieux et les enfants survivants ont vécu presque quatre années dans les marais, les forêts et les tranchées. C’est une république martyre, un monument vivant à la cruauté de la guerre. Et c’est pourquoi c’est ici qu’il fallait se rassembler, et a fortiori aujourd’hui.” »

    Un concert a u lieu également à Minsk, avec la participation de 3 500 personnes, et des feux d’artifice .

    1. Mais ce sont eux-mêmes qui l’ont exfiltre . C’était Hoower à l’époque. Il cherchait pas midi à quatorze heures. Il fermait les yeux s’il le fallait. Adolphe a eu une vieillesse paisible de vieux combattant. Il l’a largement mérité.

  7. (Note rapide sur la route)
    LOL ….Bouhou … Larmoillant…
    Come on !
    Besoin d’un coup de nerf ?

    MAIS QUI a dit que la guerre contre les nazi à été gagné ?? ils se sont juste fondu et rendu maitre absolu du camp de l’ouest, et collonisé de vastes territoires, de nombreux pays, et de grandes industries. ET s’appretent à prendre le controle absolu de tout corps biologique et de toute conscience libre.

    PieXII / Hitler

    PaperClip
    Nasa
    Highjump, Byrd.
    Uruguay / nazi
    Bush
    Malouines Go
    etc etc

    Circa 2025
    « toucher où ça fait mal » en anglais
    NBIC
    GAFAM
    ICM
    HAC
    In Vivo Nanoplatforms (IVN)
    Bureau des technologies biologiques (BTO)

    etc

    le IV commence … en fluidité avec III … quand tu ne controlera même plus ton propre organisme. Là c’était juste un interlude de R&D..

    This is the real game ! Your Soul !

  8. 10 mai 2020,

    1 – Les deux antagonistes et l’enjeu de la théorie juive du choc des civilisations.
    Analyse de mise en perspective entre elles des attitudes existentielles, celle asiatique (bouddhisme et taoïsme), et celle juive (comprenant son extension d’influence chrétienne et musulmane).
    Cette analyse est fondée sur des éléments documentaires vérifiables et inattaquables.
    Par Michel Dakar, Villequier France, le 10 mai 2020
    http://www.aredam.net/les-deux-antagonistes-et-l-enjeu-de-la-theorie-juive-du-choc-des-civilisations.html

    Documentation :
    – Le bouddhisme par Alexandra David Neel.
    Le lama aux cinq sagesses, éditions Plon 1977, scans des pages 36 (a), 40 (b) et 41 (c).
    Mystiques et magiciens du Tibet, éditions Plon 1929, scan des pages 256 (d) et 257 (e).
    – Du judaïsme au sionisme. Page internet publiée le 10 octobre 2009 sur le site aredam.net (f).
    Présentation :
    Par des extraits de la Torah (Deuteronome et Psaumes), et des citations d’auteurs, d’idéologues et de chefs d’Etat sionistes.
    Publié le 10 octobre 2009
    – Extraits du Deuteronome et des Psaumes.
    – Citations de sionistes célèbres.
    http://www.aredam.net/du-judaisme-au-sionisme.html
    Nota : le contenu de cette page est reproduit au bas de cette présente page.

    2 – http://www.aredam.net/deux-questions-provoquees-par-la-consultation-du-site-egaliteetreconsiliation-d-alain-soral.html

    3 – http://www.aredam.net/Reed-Douglas-La-controverse-de-Sion.pdf

  9. La dictature est mondiale et mûrement préparée. C’est la « démocratie totalitaire » de Jouvenek partout mise en place. Les drones surveillent NYC, les robots Singapour. Quant à la France et aux chinois…
    https://nicolasbonnal.wordpress.com/2020/05/10/pour-les-libertariens-les-etats-unis-sont-emportes-depuis-les-debuts-du-xxe-siecle-dans-une-derive-interventionniste-et-belliciste-qui-en-fait-une-democratie-totalitaire-bien-eloignee-du-modele-des/

  10. https://www.strategic-culture.org/news/2020/05/09/for-victory-day-its-time-to-think-about-finally-winning-wwii/

    Matthew Ehret, 9 mai 2020

    75 years ago Germany surrendered to allied forces finally ending the ravages of the Second World War.

    Today, as the world celebrates the 75th anniversary of this victory, why not think very seriously about finally winning that war once and for all?

    If you’re confused by this statement, then you might want to sit down and take a deep breath before reading on. Within the next 12 minutes, you will likely discover a disturbing fact which may frighten you a little bit: The allies never actually won World War II…

    Now please don’t get me wrong. I am eternally thankful for the immortal souls who gave their lives to put down the fascist machine during those bleak years… but the fact is that a certain something wasn’t resolved on the 9th of May, 1945 which has a lot to do with the slow re-emergence of a new form of fascism during the second half of the 20th century and the renewed danger of a global bankers’ dictatorship which the world faces again today.

    It is my contention that it is only when we find the courage to really look at this problem with sober eyes, that we will be able to truly honor our courageous forebears who devoted their lives to winning a peace for their children, grandchildren and humanity more broadly.

    The Ugly Truth of WWII

    I’ll stop beating around the Bush now and just say it: Adolph Hitler or Benito Mussolini were never “their own men”.

    The machines they led were never fully under their sovereign control and the financing they used as fuel in their effort to dominate the world did not come from the Banks of Italy or Germany. The technologies they used in petrochemicals, rubber, and computing didn’t come from Germany or Italy, and the governing scientific ideology of eugenics that drove so many of the horrors of Germany’s racial purification practices never originated in the minds of German thinkers or from German institutions.

    Were it not for a powerful network of financiers and industrialists of the 1920s-1940s with names such as Rockefeller, Warburg, Montague Norman, Osborn, Morgan, Harriman or Dulles, then it can safely be said that fascism would never have been possible as a “solution” to the economic woes of the post-WWI order. To prove this point, let us take the strange case of Prescott Bush as a useful entry point.

    The patriarch of the same Bush dynasty that gave the world two disastrous American presidents (and nearly a third had Donald Trump not annihilated Jeb at the last minute in 2016) made a name for himself funding Nazism alongside his business partners Averell Harrimen and Averell’s younger brother E. Roland Harriman (the latter who was to recruit Prescott to Skull and Bones while both studying at Yale). Not only did Prescott, acting as director of Brown Brothers Harriman, provide valuable loans to keep the bankrupt Nazi party afloat during Hitler’s loss of support in 1932 when the German population voted into office the anti-Fascist General Kurt von Schleicher as Chancellor, but was even found guilty for “Trading with the enemy” as director of Union Banking Corporation in 1942!

    That’s right! As demonstrated in the 1992 Unauthorized Biography of George Bush, eleven months after America entered WWII, the Federal Government naturally conducted an investigation of all Nazi banking operations in the USA and wondered why Prescott continued to direct a bank which was so deeply enmeshed with Fritz Thyssen’s Bank voor Handel en Scheepvart of the Netherlands. Thyssen for those who are un-aware is the German industrial magnate famous for writing the book “I Paid Hitler”. The bank itself was tied to a German combine called Steel Works of the German Steel Trust which controlled 50.8% of Nazi Germany’s pig iron, 41.4% of its universal plate, 38.5% of its galvanized steel, 45.5% of its pipes and 35% of its explosives. Under Vesting Order 248, the U.S. federal government seized all of Prescott’s properties on October 22, 1942.

    The U.S.-German Steel combine was only one small part of a broader operation as Rockefeller’s Standard Oil had created a new international cartel alongside IG Farben (the fourth largest company in the world) in 1929 under the Young Plan. Owen Young was a JP Morgan asset who headed General Electric and instituted a German debt repayment plan in 1928 that gave rise to the Bank of International Settlements (BIS) and consolidated an international cartel of industrialists and financiers on behalf of the City of London and Wall Street. The largest of these cartels saw Henry Ford’s German operations merging with IG Farben, Dupont industries, Britain’s Shell and Rockefeller’s Standard Oil. The 1928 cartel agreement also made it possible for Standard Oil to pass off all patents and technologies for the creation of synthetic gasoline from coal to IG Farben thus allowing Germany to rise from producing merely 300 000 tons of natural petroleum in 1934 to an incredible 6.5 million tons (85% of its total) during WWII! Had this patent/technology transfer not taken place, it is a fact that the modern mechanized warfare that characterized WWII could never have occurred.

    Two years before the Young Plan began, JP Morgan had already given a $100 million loan to Mussolini’s newly established fascist regime in Italy- with Democratic Party kingmaker Thomas Lamont playing the role of Prescott Bush in Wall Street’s Italian operation. It wasn’t only JP Morgan who loved Mussolini’s brand of corporate fascism, but Time Magazine’s Henry Luce unapologetically gushed over Il Duce putting Mussolini on the cover of Time eight times between 1923 and 1943 while relentlessly promoting fascism as the “economic miracle solution for America” (which he also did in his other two magazines Fortune and Life). Many desperate Americans, still traumatized from the long and painful depression begun in 1929, had increasingly embraced the poisonous idea that an American fascism would put food on the table and finally find help them find work.

    A few words should be said of Brown Brothers Harriman.

    Bush’s Nazi bank itself was the spawn of an earlier 1931 merger which took place between Montagu Norman’s family bank (Brown Brothers) and Harriman, Bush and Co. Montague Norman was the Governor of the Bank of England from 1920 to 1944, leader of the Anglo-German Fellowship Trust and controller of Germany’s Hjalmar Schacht (Reichsbank president from 1923-1930 and Minister of Economy from 1934-1937). Norman was also the primary controller of the Bank of International Settlements (BIS) from its creation in 1930 throughout the entirety of WWII.

    The Central Bank of Central Banks

    Although the BIS was established under the Young Plan and nominally steered by Schacht as a mechanism for debt repayments from WWI, the Swiss-based “Central Bank of Central Banks” was the key mechanism for international financiers to fund the Nazi machine. The fact that the BIS was under the total control of Montagu Norman was revealed by Dutch Central Banker Johan Beyen who said “Norman’s prestige was overwhelming. As the apostle of central bank cooperation, he made the central banker into a kind of arch-priest of monetary religion. The BIS was, in fact, his creation.”

    The founding members of the Board included the private central banks of Britain, France, Germany, Italy and Belgium as well as a coterie of 3 private American banks (JP Morgan, First National of Chicago, and First National of New York). The three American banks merged after the war and are today known as Citigroup and JP Morgan Chase.

    In its founding constitution, the BIS, its directors and staff were given immunity from all sovereign national laws and not even authorities in Switzerland were permitted to enter its premises.

    This story was conveyed powerfully in the 2013 book Tower of Basel: The Shadowy History of the Secret Bank that Runs the World.

    A Word on Eugenics

    Nazi support in the build up to, and during WWII didn’t end with finance and industrial might, but extended to the governing scientific ideology of the third Reich: Eugenics (aka: the science of Social Darwinism as developed by Thomas Huxley’s X Club associate Herbert Spencer and Darwin’s cousin sir Francis Galton decades earlier). In 1932, New York hosted the Third Eugenics Conference co-sponsored by William Draper Jr (JP Morgan banker, head of General Motors and leading figure of Dillon Read and co) and the Harriman family. This conference brought together leading eugenicists from around the world who came to study America’s successful application of eugenics laws which had begun in 1907 under the enthusiastic patronage of Theodore Roosevelt. Hiding behind the respectable veneer of “science” these high priests of science discussed the new age of “directed evolution of man” which would soon be made possible under a global scientific dictatorship.

    Speaking at the conference, leading British Fascist Fairfield Osborn said that eugenics:

    “aids and encourages the survival and multiplication of the fittest; indirectly, it would check and discourage the multiplication of the unfitted. As to the latter, in the United States alone, it is widely recognized that there are millions of people who are acting as dragnets or sheet anchors on the progress of the ship of state…While some highly competent people are unemployed, the mass of unemployment is among the less competent, who are first selected for suspension, while the few highly competent people are retained because they are still indispensable. In nature, these less-fitted individuals would gradually disappear, but in civilization, we are keeping them in the community in the hopes that in brighter days, they may all find employment. This is only another instance of humane civilization going directly against the order of nature and encouraging the survival of the un-fittest”.

    The dark days of the great depression were good years for bigotry and ignorance as eugenics laws were applied to two Canadian provinces, and widely spread across Europe and America with 30 U.S. states applying eugenics laws to sterilize the unfit. Eugenics’ successful growth was due in large measure to the fierce financial support of the Rockefeller Foundation and the science magazine Nature which had been created in 1865 by T.H. Huxley’s X Club. The Rockefeller Foundation went onto fund German eugenics and most specifically the rising star of human improvement Joseph Mengele.

    The Nazi Frankenstein Monster is Aborted

    Describing his January 29, 1935 meeting with Hitler, Round Table controller Lord Lothian quoted the Fuhrer’s vision for Aryan co-direction of the New World Order saying:

    “Germany, England, France, Italy, America and Scandinavia … should arrive at some agreement whereby they would prevent their nationals from assisting in the industrializing of countries such as China, and India. It is suicidal to promote the establishment in the agricultural countries of Asia of manufacturing industries”

    While it is obvious that much more can be said on the topic, the Fascist machine didn’t fully behave the way the Dr. Frankensteins in London wished, as Hitler began to realize that his powerful military machine gave Germany the power to lead the New World Order rather than play second fiddle as mere enforcers on behalf of their Anglo masters in Britain. While many London and Wall Street oligarchs were willing to adapt to this new reality, a decision was made to abort the plan, and try to fight another day.

    To do this a scandal was concocted to justify the abdication of pro-Nazi King Edward VIII in 1936 and an appeasing Prime Minister Neville Chamberlain was replaced with Winston Churchill in 1940. While Sir Winston was a life long racist, eugenicist and even Mussolini-admirer, he was first and foremost a devout British Imperialist and as such would fight tooth and nail to save the prestige of the Empire if it were threatened. Which he did.

    The Fascists vs Franklin Roosevelt

    Within America itself, the pro-fascist Wall Street establishment had been loosing a war that began the day anti-fascist President Franklin Roosevelt was elected in 1932. Not only had their attempted February 1933 assassination failed, their 1934 coup d’etat plans were also thwarted by a patriotic General named Smedley Darlington Butler. To make matters worse, their efforts to keep America out of the war in the hopes of co-leading the New World Order alongside Germany, France and Italy was also falling apart. A As I outlined in my recent article How to Crush a Bankers’ Dictatorship, between 1933-1939, FDR had imposed sweeping reforms on the banking sector, thwarted a major attempt to create a global Bankers’ dictatorship under the Bank of International Settlements, and mobilized a broad recovery under the New Deal.

    By 1941, Japan’s attack on Pearl Harbor polarized the American psyche so deeply that resisting America’s entry into WWII as Wall Street’s American Liberty League had been doing up until then, became political suicide. Wall Street’s corporatist organizations were called out by FDR during a powerful 1938 speech as the president reminded the Congress of the true nature of fascism:

    “The first truth is that the liberty of a democracy is not safe if the people tolerate the growth of private power to a point where it becomes stronger than their democratic state itself. That, in its essence, is fascism – ownership of government by an individual, by a group, or by any other controlling private power… Among us today a concentration of private power without equal in history is growing. This concentration is seriously impairing the economic effectiveness of private enterprise as a way of providing employment for labor and capital and as a way of assuring a more equitable distribution of income and earnings among the people of the nation as a whole.”

    While America’s entry into WWII proved a decisive factor in the destruction of the fascist machine, the dream shared by Franklin Roosevelt, Henry Wallace and many of FDR’s closest allies across America, Canada, Europe, China and Russia for a world governed by large-scale development, and win-win cooperation did not come to pass.

    Even though FDR’s ally Harry Dexter White led in the fight to shut down the Bank of International Settlements during the July 1944 Bretton Woods conference, the passage of White’s resolutions to dissolve BIS and audit its books were never put into action. While White, who was to become the first head of the IMF, defended FDR’s program to create a new anti-imperial system of finance, Fabian Society leader, and devout eugenicist John Maynard Keynes defended the Bank and pushed instead to redefine the post-war system around a one world currency called the Bancor, controlled by the Bank of England and BIS.

    The Fascist Resurgence in the Post-War World

    By the end of 1945, the Truman Doctrine and Anglo-American “special relationship” replaced FDR’s anti-colonial vision, while an anti-communist witch hunt turned America into a fascist police state under FBI surveillance. Everyone friendly to Russia was targeted for destruction and the first to feel that targeting were FDR’s close allies Henry Wallace and Harry Dexter White whose 1948 death while campaigning for Wallace’s presidential bid put an end to anti-colonialists running the IMF.

    In the decades after WWII, those same financiers who brought the world fascism went straight back to work infiltrating FDR’s Bretton Woods Institutions such as the IMF and World Bank, turning them from tools of development, into tools of enslavement. This process was fully exposed in the 2004 book Confessions of an Economic Hit man by John Perkins.

    The European banking houses representing the old nobility of the empire continued through this reconquering of the west without punishment. By 1971, the man whom Perkins exposed as the chief economic hit man George Schultz, orchestrated the removal of the U.S. dollar from the Gold-reserve, fixed exchange rate system director of the Office of Management of Budget and in the same year, the Rothschild Inter-Alpha Group of banks was created to usher in a new age of globalization. This 1971 floating of the dollar ushered in a new paradigm of consumerism, post-industrialism, and de-regulation which transformed the once productive western nations into speculative “post-truth” basket cases convinced that casino principles, bubbles and windmills were substitutes for agro-industrial economic practices.

    So here we are in 2020 celebrating victory over fascism.

    The children and grandchildren of those heroes of 1945 now find themselves attached to the biggest financial collapse in history with $1.5 quadrillion of fictitious capital ripe to explode under a new global hyperinflation akin to that which destroyed Weimar in 1923, but this time global. The Bank of International Settlements that should have been dissolved in 1945 today controls the Financial Stability Board and thus regulates the world derivatives trade which has become the weapon of mass destruction that has been triggered to unleash more chaos upon the world than Hitler could have ever dreamed.

    The saving grace today is that the anti-fascist spirit of Franklin Roosevelt is alive in the form of modern anti-imperialists Vladimir Putin, Xi Jinping and a growing array of nations united under the umbrella of the New Deal of the 21st Century which has come to be called the “Belt and Road Initiative”.

    Had Prescott’s grandson Jeb (or Prescott’s spiritual grand daughter Hillary) found themselves in the position of President of the USA at this moment, it is unlikely that I would be writing this now, as I’m fairly certain WWIII would have already been launched. However, with President Trump having successfully survived nearly four years of Deep State subversion, and having called repeatedly for a positive alliance with Russia and China, a chance still exists to take the types of emergency actions needed at this moment of existential crisis to do what FDR had always intended, and win World War II.

  11. Élimination physique d’un Colonel au Togo
    1er Janvier 2020, élévation du lieutenant-colonel Madjoulba Bitala, chef du 1er Bataillon d’Intervention Rapide (1er BIR) au grade de Colonel. Récompense d’un bon serviteur de l’Armée.
    3 Mai 2020 : cérémonie d’investiture de Faure Gnassingbé pour son quatrième mandat de 5 ans. Bitala qui était prévu pour remettre le drapeau au nouveau Président lors de la cérémonie a été remplacé à la dernière minute. Un vilain torchon brûle.
    4 Mai 2020 : le Colonel Bitala est retrouvé mort baignant dans une marre de sang, dans son bureau au sein du Camp militaire qui loge l’Etat-major des armées, à Lomé.
    5 Mai 2020 : Le Ministre de la Défense, Faure Gnassingbé, signe un arrêté désignant le remplaçant du Colonel Bitala. Pas un mot du remplacé, ni du Ministre de tutelle ni du Président de la République en tant que Chef suprême des Armées. La Justice, tous échelons confondus, ne réagit pas.
    C’est seulement dans le Doufelgou, région natale du supplicié, que l’on sent qu’il s’est passé quelque chose de grave dans le pays : populations dans la rue avec des cris de colère. Armés de gourdins, hommes et femmes déferlent de tous les villages vers la préfecture de Niamtougou pour réclamer leur fils, vivant.
    Comme beaucoup de nombreux autres meurtres d’officiers supérieurs, la mort brutale de Bitala sera entourée d’un silence terrorisé. Elle a néanmoins l’avantage de mettre en lumière, pour ceux des observateurs de la politique togolaise qui souffrent encore de myopie, deux choses.
    La première chose est l’impunité. Personne n’a jamais été puni pour les assassinats antérieurs, les assassinats de militaires comme ceux de civils. Pour le Pouvoir, quand le meurtre est commis par une Autorité, il est une punition infligée à un coupable. C’est au Pouvoir qu’il revient de désigner le coupable, c’est à lui de fixer la sentence et de l’exécuter. Ça s’appelle une DICTATURE.
    La dictature est une méthode de gouvernement. Le Pouvoir qui est dictatorial peut être civil ou militaire. Le Pouvoir togolais est dictatorial, quelle est sa nature? Civil ou militaire ?
    C’est la deuxième chose qui vient jeter la lumière sur la nature du pouvoir togolais. La vie de Bitala a pris fin au sein d’un camp militaire. La main qui l’a exécuté n’est pas une main civile. Pour que l’exécution soit suivie d’un silence terrorisé l’exécutant n’est pas seulement un militaire mais en plus il doit être une Autorité qui a droit de vie et de mort sur tous les usagers du camps. Si même hors du camp cette Autorité impose un silence de terreur, y compris au Président de la République, c’est la preuve que c’est l’Armée, qui détient le pouvoir, qui exerce le pouvoir, et cela, depuis un certain 13 janvier 1963.
    Toute prospective politique concernant le Togo qui ne tient pas compte de ces deux facteurs, pouvoir militaire à fonctionnement dictatorial, est voué soit à l’échec soit à la collaboration.
    Zakari Tchagbale

    1. TOGO Coltan/ Uranium mines clandestines avec societe a Monaco dont proprietaire dictateur Faure Gnassingbe ?
      Voici pour mémoire une lettre que j’ai reçu un jour d’un M. Dutaye habitant à Strasbourg en France antérieurement marié à une Togolaise avec laquelle il aurait vécu dans la région d’Agou. Ce Monsieur, je l’ai rencontré un jour par hasard en France et ayant su que je suis d’origine Togolaise m’a raconté son histoire d’avoir été mêlé à une exploitation clandestine de Coltan sur la frontière Ghanéo-Togolaise et il souhaitait que cette exploitation mafieuse fût connue de l’opinion publique internationale. Je lui ai demandé des preuves de ses accusations. Rentré chez lui, il m’a envoyé une lettre dont la copie suit. Selon ses déclarations les exploitants clandestins seraient la famille Gnassingbé et la société qui s’en occupe serait baée à Monaco.
      En ce qui concerne la Société Monégasque, tout ce que je sais, c’est qu’elle est dirigée par un Togolais très prospère vivant dans une superbe villa et très versé dans les affaires financières.
      Ce financier qui a vécu à Monaco d’où il est reparti, il doit être quelque part dans la nature peut-être en Côte d’Ivoire. On a aujourd’hui en main de nombreux éléments concordants pour dire qu’il s’est passé quelque chose. Quelle est la responsabilité de chacun des protagonistes, on n’en sait rien. Savaient-il que le Rutile qu’ils exploitaient clandestinement ( artisanalement) selon eux était en fait du coltan contenant de l’uranium?
      Bonjour,
      J’attire votre attention sur le fait que je suis très aimablement connu dans ce village et bien qu’en minéralogie je n’y connaisse rien, ma présence au cour de tractations qui risque d’être difficile peu rassurer la population. C’est pour cette raison que je désire être tenu au courant de ce qui peu ou ne peu pas se faire, afin de pouvoir dans la mesure du possible arrondir les angles. Les petits cailloux se ramassent à ciel ouvert sur une distance de 4 km surtout après la pluie qui entraîne une boue rouge comme de la bauxite. Si vous envoyez une équipe pour examiner les lieux sans moi, il y aura des risques, avec les anciens de ce village il est nécessaire de parlementer avec diplomatie et des cadeaux du sodabi par exemple (vin de palme) sans oublier que dans nombre de familles des enfants sont expatriés en France, Canada, Amérique, Allemagne, Italie Etc.… et que parmi eux il y a des gens très instruit qui seraient capable de compliquer la situation. Ce que personnellement je voudrais éviter, c’est une intervention brutale qui disperserait la population sans ménagements comme cela a été fait pour le phosphate. Région de Akoumapé. Système « place Tienanmen » quand les contestataires sont tous mort, il n’y a plus de contestataires. Je ne voudrais pas que ce village s’éteigne dans un bain de sang comme au Congo avec le Coltan.
      Je viens d’avoir avec vous un entretien téléphonique. Je vous remercie des explications que vous m’avez donné, j’en ferais un résumé que je communiquerais à monsieur Gagoba Koku le chef du village, à savoir que dans un premier temps, il y auras exploration de la région avec possible retombés économiques si le gisement s’avère rentable, Qu’en tout état de cause, il ne pourra pas être fait de recherche sur le terrain sans l’accord des autorités Togolaises, qui seul sont habilités à donner concession d’exploitation.
      Encore une fois je vous confirme que je n’ai aucune intention d’exploitation pour mon propre compte, ce que je désire c’est le bien pour cette population parmi laquelle je désire finir ma retraite dans la sérénité.
      Au plaisir de vous lire
      Georges Duteil

      1. #TogoLeaks #CrudeOil A. Kodjo President de la Republique du Togo: »J’ai reçu 1 litre de pétrole pompé au large du Togo de Koffi Panou!

        Francis Adjakly est un acteur cle du reseau opaque de production petrole OFFSHORE Togolais en relation avec la banque Credit Agricole en Suisse.
        Les premières explorations et exploitations ont démarré en 1970 par les américains il y a plus de 47 ans !
        3 ans seulement après le deuxième putsch d’Etadema Gnassingbé le géniteur du fils lui putschiste en 2005 !
        Ayant laissé partir ENI , seul opérateur pétrolier à explorer l’offshore togolais , la dictature togolaise d’Adolf Gnassingbé se démène pour signer avec de nouveaux opérateurs capables de mettre en valeur les découvertes Oti1 et Kara mises au jour par la major italienne sur le bloc 2. Dans cette entreprise, plusieurs hommes d’affaires israéliens jouent un rôle de premier plan. C’est le cas de Raphy Edery
        et de son fils Liron. Ils conseillent, depuis 2005, le gouvernement togolais sur les questions minières, dont le secteur des phosphates.
        Edery père et fils s’occupent également des questions pétrolières et ont joué un rôle dans les négociations, au début de la décennie, entre le Togo et la junior américaine Brenham Oil & Gas , qui voulait opérer le bloc 2, finalement attribué à ENI. Brenham a attribué l’échec de ses pourparlers à TGS-Nopec , qui conseillait alors le Togo et avait indiqué au pays que la société n’avait pas les moyens de développer le bloc. En 2014, la junior a porté plainte contre ENI et TGS-Nopec au Texas. Sa plainte a été rejetée en première instance et en appel.
        Dans ses négociations avec Brenham, le Togo était représenté par le cabinet d’avocat israélien Yair Green , longtemps très proche du parti travailliste en Israël et éclaboussé par l’affaire Bernard Madoff en 2013.
        Liron Edery, Managing Partner, REGL
        Mr. Edery is a managing partner in REGL Investment & Development Ltd. and also serves as member of its board. Mr. Edery serves as director in Spearhead Investments (formally Cure), a private investment company in the life science domain, Spearhead is controlled by the Biomedix Group https://www.biomedix.com/.
        Mr. Edery also serves as a member of the advisory board of Pontifax LP, a Life Science venture capital. Mr. Edery holds a Bachelor degree in Engineering (with honors) from Coventry University in the UK and an MBA from Northwestern University (Kellogg School of management).
        100000057794 Lome 1 Union Carbide Corp 04-Jan-1970
        2333 Meters
        100000057796 Mono 1 Texaco Inc 14-Feb-1985 3286 Meters
        100000066978 Haho 1 Unocal Corp 25-Feb-1986 2156 Meters
        100000057795 Lome 2 Union Carbide Corp 23-Mar-1971 2917 Meters
        100000531236 Capitaine 1 Togo Hunt Oil Co 05-Jan-2005 4200 Meters
        100000472783 Barracuda 1 Togo Hunt Oil Co 19-Mar-03 25-Mar-2003 3804 Meters

        1. Le Togo reprendra à nouveau en juillet prochain, la présidence du Conseil de paix et de sécurité de l’Union Africaine, un an tout juste après avoir occupé ce poste.

          Une rencontre a eu lieu à ce sujet ce jeudi 23 mai 2019 à Addis Abeba, entre l’ambassadeur togolais auprès de l’UA et de l’Ethiopie, Toba Sébadé et Smail Chergui, le commissaire chargé de la paix et de la sécurité de l’Union africaine.

          Les échanges ont porté sur les questions liées à la sécurité et à la paix, actuellement sur le continent, et à l’agenda du Togo, une fois la présidence prise, lors du prochain sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement, prévu au Niger.

          Faure Gnassingbé a reçu lundi Albert Kan-Daapah, le ministre ghanéen de la Sécurité intérieure. Ce dernier était porteur d’un message du président Nana Akufo Addo dont la teneur n’a pas été révélée.

          Gnassingbé se fout des élections locales, en juillet prise présidence Conseil de Paix, signale pour les groupes terroristes déstabilisés la sous-région pour qu’il reste au pouvoir sous mandat d’exception.

          Le constat est que Gnassingbé se maintient malgré les troubles au Togo. Il gagne du temps, attendant la déstabilisation par les groupes terroristes. Dès que ces derniers bougeront, il restera en place avec la bénédiction des pays européens.

          Selon des sources crédibles, Faure Gnassingbe, après Kigali (Rwanda), s’est envolé pour l’Afrique du Sud où il est discrètement annoncé pour une visite dans une usine d’armes. Cette visite se fera dans la société PARAMOUNT (basée à Johannesburg), spécialisée dans la fabrication d’armes.

          Pour l’instant, nos sources ne fournissent pas encore de raisons qui amènent le chef de l’Etat togolais à effectuer cette visite discrète dans cette usine.

          Quand le milliardaire juif Ivor Ichikowitz a des relations intimes, Collen Maine et son jet privé sont utilisés pour diriger les présidents d’État et sa société de munitions est un sous-traitant de la défense pour la SANDF. C’est tout bon tout. Quand le même est fait par les Guptas, alors sa «capture d’état». »

          Que fait Ivor Ichikowitz au Sahel ces jours-ci? Jamal Khashoggi a tourné en rond avec des personnalités telles que Jean-Yves Ollivier et Ivor Ichikowitz…

          1. LE SECRET DES SECRETS
            CUS L’ACCORD DE BRETTON WOODS I.M.F. ET C.I.A. A ÉTÉ TROUVÉ
            44 PAYS ONT SIGNÉ L’ACCORD ET AUJOURD’HUI TOUS LES PAYS SONT DANS LE CADRE
            ICI NOUS AVONS OBTENU LA RICHESSE SECRÈTE DU TOGO #Corruption #ICC #IMF #CIA #MONEY #Togo #TheGreatAwakening #TheGreatAwakeningWorldwide

            Banque Centrale du Togo compte numero 15 800 20 1005 valeur de 500 000 000 000 USD garanti par 20 000 tonnes metrique d.or depose avec 4% d’interet par an le 1er janvier 1966. Annee de naissance du mongolien.

            ECOBANK Togo compte numero 122 198 74 77 balance net de 700 000 000 000 USD depose avec 4% d’interet annuel le 1er janvier 1986.

  12. Le Japon a voulu s’asseoir à la table des colonisateurs et en a payé le prix fort. L’orgueil de l’humain est tel qu’il est facilement aveuglé par ses propres certitudes. C’est une espèce de méthode Coué : on se lance dans un conflit en s’auto-persuadant que son issue sera conforme à la fin promise. On galvanise les foules pour créer le courant de pensée qui va supporter l’effort de guerre. On a vu jouer ça en Irak, en Afghanistan… C’est désespérant de bêtise mais l’homme est victime de ses tares congénitales. Un peu moins de passion mais beaucoup plus de raison SVP !

  13. Pas d’accord. Sans doute pour la première fois. La Russie la célèbre par sentiment de piété envers les victimes dont le nombre est tout simplement ahurissant. Par fierté aussi. Et aussi pour faire comprendre aux hyènes qui sont toujours à l’affût qu’elle est prête.
    Faut que les chleux comprennent aussi que le reich en pleine construction doit limiter ses appétits.
    Sinon, j’ai la certitude que Hitler a été exfiltré en 45 ; sauvé par ceux dont il a servi les intérêts ; ce sont toujours les mêmes prédateurs qui agissent à l’ombre qui ont lancé la bis repetita dès 1989.
    Le monde dit libre ne comprend qu’un seul langage, celui de la force brutale et destructrice. Le 9 mai sur la place rouge – assis parfois aux premières loges – il profite de l’occasion de regarder ce qu’il se prendra dans lé museau si son métabolisme hyperbolique lui donne qqs idée de ce lancer dans une nouvelle razzia.

  14. Seconde Guerre mondiale : les Etats-Unis continuent leurs efforts pour réécrire l’histoire d’un monde global
    (extraits Karine Bechet-Golovko)

    http://russiepolitics.blogspot.com/2020/05/seconde-guerre-mondiale-les-etats-unis.html

    La déstabilisation générale des Etats et des rapports internationaux est une excellente période pour reprendre du terrain géopolitique, pendant que tous les regards sont forcés de se focaliser dans une seule direction, pendant que les pays tournent en rond au fond d’une impasse glauque. Cette année marque le 75e anniversaire de Victoire de la Seconde Guerre mondiale, qui devait être l’occasion de cérémonies grandioses. Notamment à Moscou, puisque l’URSS est un pays-clé de la victoire contre le nazisme et le fascisme. « Par chance » pour le clan atlantiste, ces cérémonies n’auront pas lieu le 9 mai, ils ne seront pas obligés de venir et de devoir refuser de venir, ils purent applaudir avec soulagement la décision de report des cérémonies du 9 mai, qui ne seront donc pas des cérémonies du 9 mai, à Moscou. Le symbole ne leur sera pas imposé. Il n’y aura pas de symbole. Et pendant ce temps-là, les Etats-Unis travaillent. Ils ouvrent un programme de financement en Hongrie, permettant une individualisation de l’histoire et sa réécriture contre le rôle de l’URSS dans la Seconde Guerre mondiale au profit des alliés américains. Bref, pendant que certains pays ont été mis à l’arrêt, la vie continue, le monde global renforce ses positions.

    La réécriture de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale par les Etats-Unis n’est pas une nouveauté, c’est même un élément essentiel, depuis la chute de l’URSS, pour réduire son rôle en Europe et donc délégitimer la prétention de la Russie aujourd’hui à être un centre politique concurrent. Nous avons eu droit récemment à une tentative grossière d’attribuer à l’armée américaine la libération du camp d’extermination d’Auschwitz, libéré par l’armée soviétique, (voir notre texte à ce sujet ici). Nous avons régulièrement droit à l’opération de discrédit de l’URSS sur fond de laïus « Pacte Molotov-Ribbentrop », accompagné de la mise sous silence de tous les pactes conclus par les pays occidentaux, notamment la France et la Grande-Bretagne avec l’Allemagne nazie et du refus qu’ils ont opposé à l’URSS en 1939 pour une alliance militaire contre l’Allemagne nazie (voir notre texte ici).

    1. A propos de réécriture de l’histoire, il y a une version de l’histoire qui dit que les images de la seconde guerre mondiale ont été tourné au États-Unis et en Amérique du Sud par Walt Disney.
      J’aime les histoires louche mais celle là je ne sais quoi en penser.

      1. C’est une blague ???

        Sans indiscrétion, vous êtes né en quelle année ?

        Parce que ce genre de truc ça peut se tenter pour la Guerre de Cent ans vu que les témoins oculaires et les acteurs sur le terrain sont depuis longtemps enterrés mais pour cette portion d’Histoire contemporaine ça va être bien plus difficile à faire avaler.

        1. Ha oui les survivants avaient BFM TV où bien il écoutait la radio comme la guerre des mondes d’Orson Wells.
          Après chaque survivants ne peut raconter qu’une pièce du puzzle, l’œuvre complète reste hors de leur porté.

          Room 237 un excellent Doc.

      2. Qui sait….Tout est possible….
        En tout cas ce qui est certain c’est que l’arme atomique n’a jamais était utiliser durant ce conflit. Je ne suis même pas sur qu’elle existe vraiment.

        1. Bien sur qu’elle existe.
          Mais aussi bien sur qu’ils ont menti sur cette arme, leur propagande étant toujours en avance d’une génération sur la réalité. Certaines photos de l’époque sont des trucages manifestes, il s’agissait d’une course à l’armement le plus destructeur d’où la mise en scène.

  15. Le loby pro-israélien en russie est toujours aussi puissant il contrôle encore les médias composés essentiellement d’oligarque qui on fait fortune dans les années 90 le camp opposant des souverainistes eurasiatiques dont poutine fait partie reste majoritaire c’est la raison pour lequel quelqu’un comme Medvedev n’a jamais ete populaire un conflit ouvert avec la Russe obligerait la Russe à revoir ça politique avec Israël le problème du lobby sioniste devra être traité

    1. Tout les pays intégrées à l’économie globale mange dans la gamelle juive, la Russie ne fait pas exception !

      1. Encore une aberration almoravide. Manger dans la gamelle à mes yeux c’est être tributaire de quelqu’u qui dispose d’un pouvoir / une richesse dont tu n’as pas .
        Les gens dont tu parles ne sont que des sauterelles habiles qui ont su piller la richesse d’une société qui se trouvait dans une situation critique / tragique. La leçon a été apprise et je pense que les choses sont ordonnées depuis. Ces canailles dont tu parles ne représente pas l’ensemble de la communauté juive en Russie. Comme au Maroc sans doute.

        1. @Sclavus Quel pays intégrer à l’économie globale s’est opposer au régime Israélien ou à ses intérêts direct ?? Aucun, et ne me parle pas de l’Iran qui tapine auprès des instances internationale juive pour la levée des sanctions ou du Venezuela qui mendie l’aide du FMI comme une vulgaire prostituée. Quand à la Russie elle fait le boulot de ses maitres israélien au proche orient en faisant trainer des batailles qui pourrait se régler en 10min montre en main que ce soit en Lybie ou en Syrie.

  16. Tout est là. Seule compte l’illusion. Illusion de la liberté, illusion de la culture et de l’intelligence, illusion de la paix. La caverne de Platon a de beaux jours devant elle et ses prisonniers n’ont pas fini de contempler leur ombre…

    1. La culture de l’apparence, parfois il suffit juste de se poser 5 minutes, d’observer et on commence à voir le vernis craquelé chez beaucoup de personnes.

  17. @strategika51 La propagande universelle de l’empire aujourd’hui est tellement sophistiquée qu’elle laisse paraître les propagandes nazie et soviétique comme primitives et presque naïves. »
    Et circule tranquillement l’idée d’éradiquer des millions voir milliards de personnes. Comme s’il s’agissait d’aller encore plus loin qu’Hitler. La civilisation européenne a commencé par éliminer les Amérindiens puis elle a élargi aux africains puis aux juifs , tziganes, homosexuels, handicapés et maintenant elle voudrait englober dans sa rage toute l’humanité. L’idée de dépopulation n’a rien de rationnelle. C’est une vielle idée qui circule depuis la nuit des temps, depuis au moins Sumer, Babylone…Voir Mardouk,puis déluge…. Comme si à chaque période de l’histoire l’élite dirigeante était atteinte de bouffée délirante qui lui fait se prendre pour Dieu..ce que les Grecs nommaient hubris.

  18. Tout à fait d’accord avec vous S51 comme à l’accoutumée !
    D’ailleurs en Algérie le 8 mai 1945 est synonyme des massacres de Setif, Guelma et Kherrata ou des milliers de personnes ont été assassinées par le pays des droits de l’homme ! Masssacres qui n’ont toujours pas été reconnu par l’état français encore de nos jours

  19. Il ne faut pas, laisser les « yankees » et leurs affidés eurocrates, réécrire l’histoire… !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :