Publicités

Strategika 51 est provisoirement à l’arrêt jusqu’à nouvel ordre

Publicités

38 thoughts on “Strategika 51 est provisoirement à l’arrêt jusqu’à nouvel ordre

  1. La signification du mot Chapelet vient du verbe CHAPELER dans l’ancien Français et qui signifie :
    FRAPPER DUREMENT – TAILLER EN PIECE.
    Lorsque l’on prie avec le Chapelet, l’on Frappe Durement et l’on taille en pièce l’Ennemi en s’adressant à Dieu.

    1. chapelet <= chappelle de cappella diminutif de cappa à la base désignant la cape ou chape de saint Martin devenue relique
      chapler « frapper » est un autre mot

      je veux pas faire mon pédant mais ya plein de dictionnaires de français en ligne dont un de référence qui s’appelle le TLF avec étymologie et tout et tout

  2. @Strategika51 Il ne faut pas baisser la garde, le combat final approche, les pédophiles juifs qui tiennent l’occident et l’orient vont bientôt devoir rendre des comptes 🙂

  3. Le triste con c’est celui qui fait partie des 5% qui font ch… les 95% restants. J’en fais pas partie. Je ne comprends pas que quelqu’un puisse s’épanouir dans la violence. Peut-être ne suis-je pas fait pour vivre sur cette terre haineuse où la gentillesse et la beauté sont maculées par une minorité. Je la quitterai sans regret. Les 2 tares de l’humain : l’orgueil et la cupidité. Faites votre propre analyse, vous comprendrez peut-être un jour.

    1. si par 5% tu penses aux gilets jaunes, je persiste à croire à ma précédente réaction.
      Si tu penses au 0,1 à 1% qui te manipulent jusqu’à l’aliénation, nous sommes du même bord.
      Mais je suis pessimiste ; comme disait Marc Twain: Il est plus facile de gruger les gens que de leur expliquer qu’ils se font avoir.

      1. Moi je me demandais s’il parlait des gilets jaunes (auquel cas je lui donnerais tort également) ou de ceux qui brûlent les poubelles ou voitures d’autres gens qui vivent dans la même banlieue, condition sociale, panade qu’eux et ce avec bcp moins de répression policière que sur ces pauvres GJ. Ceux-là on les appelle plutôt des racailles.

        1. Ah, l’union sacrée entre l’hyperclasse et les loumpens… C’est un programme ambitieux qui tient toujours même s’il a pris un peu de plomb dans l’aile.
          A sa belle époque (année 90) y a même un film qui a été tournée (avec beaucoup de moyens SVP) pour éduquer la jeunesse de 7 à 77 ans ; ça s’appelle « Union sacré » et c’est de notre prince des cinéastes Alexandre Arkady.
          Y a entre les loumpens et l’hyperclasse une telle confiance qu’ils se renvoient des ascenceurs en permanence sans un seul contrat écrit ; sans une seule réunion de services quelconques ou des trucs du genre.

          1. L’autre jour je pensais bloguer mais j’en ai plus rien a cirer ceci :
            Titre : La pensée du jour
            Contenu : La meilleure « police » au monde pour tenir à carreau le troupeau de moutons c’est la racaille.
            Fin du billet. (Oui je sais ça sent un peu le vécu lol)
            D’avance un bon retour à S51.

          1. Le blog est accessible sauf qu’il ne contient plus aucun article.
            Un passant est passé car il ne fait que passer.

          2. … ne fait que passer sa route… comme le chante Leforestier.
            Oui mais attention je suis l’Aznavour de la blogosphère. J’en suis à mes 35èmes adieux! Quant à mon pseudo c’est comme le tien, peu le comprennent. L’explication est actuellement en sous-titre de mon blog (page d’accueil toujours en ligne)… dont le contenu a été mis en mode privé (en réaction entre autres à la Loi Grossecaca)… mais qui n’a pas disparu… et Disparu c’est l’un de mes pseudos sur fessebouc…ça alors!
            Et de + madame et messieurs : Tout passe. Le blog ci-présent nous le rappelle tous les jours.

          3. Un passant passe et repasse pendant son passage sur terre et un jour on trépasse.

      2. Bonjour à tous,

        Je suis assez de l’avis du commentaire de Anonyme / BSM : « Une bonne réaction est peut-être ce que nous faisons : continuer à commenter et poster…. » et même bien plus encore !

        Ca, ca les emmerde et c’est bien pour cela qu’on se fait taper dessus. Tu réfléchis, tu agis, tu es un ennemi !
        Persiflore, Sclavus, ce chère randonneur (j’espère que tu as pu profiter de cette nouvelle liberté qui nous est accordées gracieusement par notre bon président, le meilleur président des Français !), nous tous en fait, devons comprendre que nous sommes simplement dans la même galère. et acceptons que nous n’ayons tous simplement pas le même point de vue, car pas le même vécu, la même expérience, et donc pas la même vie…

        Persiflore, vous dites « Le triste con c’est celui qui fait partie des 5% qui font ch… les 95% restants. »
        Le truc , c’est que les gilets jaune ne sont pas 5%, ils sont 99%. Ok dans le lot, il y a 5% de gros cons qui ne réfléchissent pas. Donc au final, on ne voit, et surtout on nous parle que de ces 5% là. Mais ceux qui ne défilent pas, ceux qui ne cassent rien, ce qui agissent sans en parler, on ne les vois pas. (En même temps, c’est volontaire !) Ok, ils ne portent pas de gilet, mais ils sont là…

        Ensuite, vous dites : « J’en fais pas partie. Je ne comprends pas que quelqu’un puisse s’épanouir dans la violence »
        Moi non plus je n’en fais pas partie. Au tout début du mvt, le rond point accès autoroute vers chez moi était bloqué et ca foutait copieusement le bordel. Au bout de plusieurs jours de bordel, passant par là très tôt le matin je n’était jamais emmerdé, mais le soir, c’était 30 à 45 min pour passer ce rond point. Un soir, un mec se pointe et me demande de montrer mon gilet jaune en guise de soutient. Je lui dis sûrement pas, que c’est pas comme ca qu’il fera bouger les choses, en faisant chier les gens, mais en faisant chier le système. Je lui ai dit, viens on va avec tes potes occuper la sous-pref, le bâtiment des impôts, la mairie, le siège de la MAAF et les toutes les agences bancaires/assurances du patelin. Là, dans la journée, t’as fait bouger les choses… Il a voulus me sortir de ma bagnole pour me cogner, dans l’affolement, ma portière est venue fracturer son nez. En partant, pendant qu’il attendait les pompiers qui avaient grand mal à accéder au rond point, je lui ai demandé si il comprenait, maintenant, dans sa position actuelle, ce que j’essayais de lui expliquer calmement quelques minutes plus tôt. J’ai pas bien compris sa réponse, j’ai cru comprendre qu’il voulait impliquer ma mère dans quelques pratiques étranges.

        Donc, Persiflore, je me sent comme vous, ils m’ont fait chier ces gens là. Et encore, je suis en province, je n’ai pas eu à aller sur Paris ou fréquenter les grands axes à cette période là, au début du mouvement. Je n’ai pas de commerce sur Paris, détruit, fermé, etc.

        Mais par contre Persiflore, je ne suis pas comme vous… Je suis comme Sclavus en fait. Je suis un gilet jaune, je les supporte. Je suis de leur côté, nous avons la même bataille à mener, nous avons les mêmes ennemies qui veulent notre notre énergie, nos biens et notre mort.

        Moi non plus je ne suis pas violent. Je suis comme vous Persiflore, je ne comprend pas qu’on puisse s’épanouir dans la violence (GJ violents, ou plutôt équipes de flics en civils violents), que l’on souhaite chaos et mort (clique de 0,1%).
        Mais je ne suis pas comme vous Persiflore, j’ai subis de la violence, je subis de la violence, très peut physique pour le moment, mais morale, sociale. Ces violences là sourdes, sournoises, sont sadiques et déstabilisatrices, pour qui ne sait les percevoir et lutter contre.

        Donc aujourd’hui, je suis Persivus, ou Sclaviflore, nous subissons les mêmes assauts, des mêmes personnes. Mais nous avons chacun notre vécu, notre expérience… notre point de vue, simplement. Il nous suffit simplement de sortir de ce « moi je » qui nous est imposé par ce système. Une fois cette attache au paraître, à la propriété, à les consommations, etc. une fois cet égo bien maîtrisé et rééquilibré, il ne nous restera plus qu’ a discuter ensemble, sereinement, de ce que le peuple souhaite pour l’avenir du peuple.

        Hors sujet : C’EST LA MERDE !!!
        – Loi d’amnistie des ennemies
        – Logiciel des gendarmes validé : Contrôle = questions religieuses, politiques, sociales.
        – Loi « anti-haine » ? Aujourd’hui, verdict !
        – Loi « …..

        Ils n’arrêtent pas, ils sont en paniques, il y a des actions de contestation un peut partout, motus, personne en parle. Même les réseaux sociaux on du mal à les mettre en avant et pourtant, avocats, infirmiers/médecins, GJ, artisans, taxis, hôtellerie/restauration, etc, etc. ont manifestés, bloqués des lieux.

        Plus que jamais, il est temps de se mettre bien avec son ego et tisser un réseau local et fiable de personnes à proximité de votre lieu de vie, si ce n’est pas déjà fait !

    2. Une bonne réaction est peut-être ce que nous faisons : continuer à commenter et poster. Les salons ont joué un rôle important dans la circulation des idées au 18e siècle pre-revolutionnaire. Un blog comme celui-ci est un salon où circulent les idées et même encore mieux puisque qu’il rend transparent tout statut social et les jeux sociaux résultant. Chacun dépose son idée dans le panier et on s’en fout de savoir si celui qui l’a déposée est docteur ou ouvrier. Ce qui compte au final, c’est la valeur de l’idée. Bien sûr certains ont recours facilement aux attaques personnelles mais ce n’est pas important, le plus important c’est d’oser dire ce qu’on a dire quelque soit la forme et les fautes de grammaire . Le plus important, c’est la libération de la parole et de l’imaginaire, Oser créer, oser débattre d’autres choses que du sexe des anges, du porno, de sa dernière paire de chaussures… ça les emmerde parce qu’ils savent parfaitement que tant que les gens débattent ,ils sont vivants et la vie est foisonnement et différenciation et imprévisibilité …Tant d’événements qui ne peut être inscrit à l’avance sur leur livre favorable : le livre des comptes.
      BSM

      1. Une bonne réaction est peut-être ce que nous faisons : continuer à commenter et poster. Les salons ont joué un rôle important dans la circulation des idées au 18e siècle pre-revolutionnaire. Un blog comme celui-ci est un salon où circulent les idées et même encore mieux puisque qu’il rend transparent tout statut social et les jeux sociaux résultant. Chacun dépose son idée dans le panier et on s’en fout de savoir si celui qui l’a déposée est docteur ou ouvrier. Ce qui compte au final, c’est la valeur de l’idée. Bien sûr certains ont recours facilement aux attaques personnelles mais ce n’est pas important, le plus important c’est d’oser dire ce qu’on a dire quelque soit la forme et les fautes de grammaire . Le plus important, c’est la libération de la parole et de l’imaginaire, Oser créer, oser débattre d’autres choses que du sexe des anges, du porno, de sa dernière paire de chaussures… ça les emmerde parce qu’ils savent parfaitement que tant que les gens débattent ,ils sont vivants et la vie est foisonnement et différenciation et imprévisibilité …Tant d’événements qui ne peut être inscrit à l’avance sur leur livre favorit : le livre des comptes.
        BSM

    3. Esprit obtus ???
      Laissez moi vous remémorer une partie du discours de l’Abbé Pierre ‘la voix des sans-voix’, avec des mots tellement juste :

      Ceux qui ont pris tout le plat dans leur assiette, laissant les assiettes des autres vides, et qui ayant tout disent avec une bonne figure « Nous qui avons tout, nous sommes pour la paix ! », je sais ce que je dois leur crier à ceux-là : les premiers violents, les provocateurs, c’est vous !

      Quand le soir, dans vos belles maisons, vous allez embrasser vos petits enfants, avec votre bonne conscience, vous avez probablement plus de sang sur vos mains d’inconscients, au regard de Dieu, que n’en aura jamais le désespéré qui a pris les armes pour essayer de sortir de son désespoir.

      Mais nous ne trompons pas, il n’y a pas de violence qu’avec des armes, il y a des situations de violences.

      En vidéo, c’est encore plus ‘parlant’ :

      Votre résonnement est biaisé (inversé), et rempli d’une violence inouïe, doublé d’un égo-centrisme incroyable.
      C’est a cause d’un grand nombre d’indivudus, je ne connais pas le % exact, que le monde continue a être monde, et cette civilisation d’être ce qu’elle est, c’est a dire anthropophage. Vous tolérez ceci au départ, vous devez alors tolérer la violence en retour.
      Quand a votre monde heureux, celui dont vous parlez, ça ne laisse pas de doute planer : seul les imbéciles sont heureux (pléonasme).
      Je ne désire pas spécialement vous insulter, mais vous êtes tout de même responsable en bonne partie de la décadence de cette ‘société’, vous et vos confrères moutonneux…
      De grâce , pour votre santé, arretez TF1 et FR2 et de manière générale tous les main stream !

      2 questions :
      Vous faites partie de ceux qui croient que faire la guerre pour la paix et la démocratie est acceptable ?
      Comment faites vous pour vous regarder dans une glace pour tolérer la violence inouïe de répression qu’il y a eu face a ce mouvement pacifiste… s’est une souffrance acceptable a vos yeux(ou votre œil) pour maintenir votre doux rêve en place ??????

      ‘Plus que jamais, il est temps de se mettre bien avec son ego et tisser un réseau local et fiable de personnes à proximité de votre lieu de vie, si ce n’est pas déjà fait !’
      @Benjman tout a fait d’accord

      95% des commentateurs ont postés des choses justes, mais reste un p’tit 5% qui nous brise les glaouis 🙂

      @S51 Au plaisir de voir un retour de votre part, il faut croire que beaucoup passent dans ces lieux !

    1. Hum, quand un système politique se met à censurer à tout va, en fait c’est que sa tombe est déjà creusée. Ceux qui en sont les pilotes sont habités par la peur, ce qui signifie qu’ils ne se sentent plus légitimes et plus ils ont peur plus ils prennent des mesures illégitimes qui ne font que les écartés encore plus de leur source de légitimité réelle : le peuple.. cela quelque soit le système politique, La sagesse voudrait que lorsque le souverain sente qu’il s’éloigne de sa source de légitimité qu’il fasse marche arrière mais cela implique que le souverain a le souci de l’intérêt du peuple. La puce sous la peau : est-ce le moyen trouver pour n’avoir plus à se soucier de la source de légitimité ? Supprimer le peuple, n’est-ce pas le moyen pour l’élite de cesser d’avoir peur de ceux qu’ils méprisent profondément ? Traditionnellement c’est impossible mais la technologie permet de développer bien des fantasmes, si on ne peut pas supprimer le peuple on peut au moins en faire un peuple zombie en le puçant, par des vaccins, en provoquant en lui le doute sur ses identités primaires et fondamentales – suis-je un garçon, suis-je une fille, papa est une femelle, c’est-a-dire à l’image des mammifères que nous sommes , née avec un vagin ou alors maman est un mâle , c’est-à-dire né avec un pénis. Évidemment , plus une personne est incapable de dire qui il est, plus il est incapable de faire le récit de soi plus il a des chances d’être en dépression. Hum, un déprimé c’est bon comme du gâteau pour l’industrie pharmaceutique ! Miam ! Un peuple zombie, ça supprime la peur de l’élite, la crainte d’être jugé, d’être mis en procès de légitimité par des gens qui ne sont rien et ça fait l’affaire de Big pharma.
       » Tant qu’un peuple est contraint d’obéir, il fait bien ; aussitôt qu’il peut secouer le joug et qu’il le fait, il fait encore mieux » J.J. Rousseau
      BSM

  4. il semblerait que les média subventionné Américains se déchaîne en ce moment sur une vague de cas de COVID19 concernant les enfants !
    de là à penser que ce soit le prochain narratif qu’ils nous prépare ! ! !
    ce sont des malades !

  5. Vous n’êtes pas le seul. Notre site vient de subir la même chose. Je crois que le réseau internet est repris en main un peu de partout pour étouffer toute contestation.

    Merci pour votre travail.

    1. Ce n’est pas la contestation qui aura définitivement raison de la pourriture anonyme et occulte qui tire toutes les ficelles de ce monde mais bien le résultat final et totalement inattendu de toutes leurs actions concertés.

      Laissez les donc faire et vous serez bien surpris…,
      ils ont leurs plans mais l’Éternel a le sien…

      1. Je pense aussi que leur absence de conscience du temps et du tout les mèneras à des plans par nature irréalisables.

        Mais les ravages laisseront-ils la place à quelque chose, le doute est permis ..

        Sympa, ces odeurs pestilentielles sulfurées dans plusieurs villes du monde …

        Ce matin on a trouvé une biche décapitée dans ma forêt. On s’interroge …

        1. Les orques des enfers réclament des rituels sacrificiels et répandent leur odeur de souffre pour alerter Babylone qu’ils sont en manque.

  6. Je sentais bien qu’il se passait quelques choses.
    Moins d’articles, moins de commentaires.
    Il nous pourrissent vraiment toute les bonnes choses.
    A tous les censeurs allez vous faire mettre, plein de site internet où de chaîne Youtube ont disparus, ce monde devient de plus en plus aseptisé.
    Fuck The New World Ordre.

  7. Pendant un an ceux qui cassaient, brûlaient les poubelles au nom d’on ne sait plus trop quoi m’ont pourri la vie et m’ont attristé à la vue d’images que je n’ai plus regardé ensuite. Vous rendez vous compte que c’est à cause de cette frange d’extrémistes qu’on a droit à ce genre de lois. C’est pareil pour la voiture, la propreté et bien d’autres choses encore qu’on appelle pudiquement incivilités. On baisse la vitesse à cause de mecs qui ne respectent pas les règles et mettent en danger la vie des autres. On se mange une punition collective à cause d’un petit groupe d’individus obsédés par leurs idées et qui ne changeront probablement jamais tant leur esprit est obtus.

        1. Et je sur-abonde…,

          Le « petit groupe d’individus obsédés par leurs idées et qui ne changeront probablement jamais tant leur esprit est obtus » n’est pas celui que vous décrivez et auquel vous pensez.

          Mais vous faites, en revanche, manifestement preuve d’une étroitesse d’esprit et d’un suivisme bien caractéristiques des conséquences fatales d’un dressage médiatique tout pavlovien…

          À l’inverse, votre description correspond néanmoins parfaitement au groupe des 0.0001% qui à force d’efforts très soutenus, réussiront à coup sûr à nous débarrasser d’eux-mêmes, définitivement et dans les meilleurs délais.

          Passez donc votre chemin, les informations présentes sur ce site ne vous seront d’aucune utilité.

    1. @persifleur votre persiflage d’abrutis fini fait de vous un des responsable de toutes ces lois liberticide !
      vous méritez cette punition collective que vous considérez comme justifier du fait d’un « petit groupe  »
      vous êtes le problème !
      vous êtes notre problème !
      vous êtes mon problème !

    2. Persiflore tu m’as l’air d’être un triste con ; avec indiscrétion, quel age as-tu?

    3. Les casseurs étaient des policiers déguisés, pour discréditer les gilets jaunes, technique du triangle de karpmann (bourreau/victime/sauveur)

      Ils ont baissé les vitesses pour mettre plus de contraventions.

      Ce ne sont pas des punitions collectives, c’est tout simplement de la spoliation des classes moyennes et ouvrières, pour le compte des ultralibéraux milliardaires qui dominent et donnés des ordres à 80% des gouvernements de cette planète.

      Votre ignorance me désespère

  8. vote final de la « loi haine ».

    https://www.laquadrature.net/2020/05/11/vote-final-de-la-loi-haine/

    le 11 mai 2020

    L’urgence du régime est de donner aux forces du régime de nouveaux pouvoirs pour lutter contre le « terrorisme » sur Internet. L’assemblée-baltringues votera le 13 mai 2020 la proposition de loi de laetitiaavia-espritdecollaboration (LAEC) qui, initialement présentée comme une loi « contre la haine », s’est transformée en janvier dernier en une loi « antiterroriste », telle qu’on en connait depuis des années, de plus en plus éloignée du principe de séparation des pouvoirs. Mercredi sera la dernière chance pour les de-putes de rejeter cette dérive inadmissible.

    Pour rappel, la proposition de loi initiale demandait aux très grandes plateformes (facebook, youtube, twitter…) de censurer en 24h certains contenus illicites, tels que des contenus « haineux » signalés par le public ou la police. Pour une large partie, ces obligations seront inapplicables et inutiles, LAEC ayant systématiquement refusé de s’en prendre à la racine du problème – le modèle économique des géants du web – en dépit de nos propositions, reprises par tous les bords du parlement-baltringues.

    L’histoire aurait pu en rester à ce coup d’épée dans l’eau si le régime n’avait pas saisi l’occasion pour pousser sa politique sécuritaire. Le 21 janvier, alors que la loi était examinée une deuxième fois par un parlement-baltringues presque vide, le régime a fait adopter un amendement de dernier minute renversant toute la situation.

    Une nouvelle obligation vient éclipser le reste de la loi, ajoutée au paragraphe I de son article 1. Elle exige que tous les sites Web (pas uniquement les plateformes géantes) censurent en 1h (pas en 24h) les contenus signalés par les forces-du-régime comme relevant du « terrorisme » (sans que cette qualification ne soit donnée par un juge (LOL), mais par les forces-du-régime seules). Si le site ne censure par le contenu (par exemple car le signalement est envoyé un week-end ou pendant la nuit) les forces-du-régime peuvent exiger son blocage partout en fronsse par les fournisseurs d’accès à Internet (france télécom, et caetera).

    La séparation des pouvoirs est entièrement écartée : ce sont les forces-du-régime qui décident des critères pour censurer un site (en droit, la notion de « terrorisme » est suffisamment large pour lui donner un large pouvoir discrétionnaire, par exemple contre des manifestants) ; ce sont les forces-du-régime qui jugent si un site doit être censuré ; ce sont les forces-du-régime qui exécutent la sanction contre le site. Le juge (LOL) est entièrement absent de toute la chaîne qui mène à la censure du site.

    Le 26 février, le sénat-baltringues avait supprimé cette nouvelle disposition. Le texte revient mercredi pour une toute dernière lecture par l’assemblée-baltringues, qui aura le dernier mot. Il est indispensable que les de-putes suppriment l’article 1, paragraphe I de cette loi, qui permet aux forces-du-régime d’abuser de leur pouvoir pour censurer l’internet à des fins politiques – en cherchant à censurer les attaques contre le l’usurpateur66.06 ou contre les forces-du-régime, comme elles le font déjà.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :