Publicités

Un reportage étrange de France 5 sur le Hirak en Algérie suscite un tollé inédit au sein de l’opinion algérienne, toutes tendances confondues

La chaîne France 5 vient de diffuser un reportage fort étrange et très réducteur sur ce que l’on appelle le  » Hirak » en Algérie, reprenant des éléments usées de perception d’ une certaine gauche sioniste française, réduisant habituellement l’ ensemble des problèmes d’un pays de la taille de l’Algérie à un fantasme privé et à une dichotomie libertins vs extrémistes religieux comme si ce pays d’Afrique du Nord n’a pas évolué d’un seul iota depuis 1990. Plus grave, ce reportage anonyme commence à susciter la plus grosse colère jamais enregistrée jusqu’ici des internautes algériens qui n’y voient q’une piètre tentative de manipulation orientée et il n’est pas exclu que ce reportage puisse provoquer une crise diplomatique entre l’Algérie et la France.

La programmation par France 5 d’un tel document n’est pas fortuit. Les médias français ne sont pas libres et agissent toujours sur instruction de l’exécutif. Il intervient dans un contexte précis. Au delà d’une réelle tentative de manipulation, il révèle encore une fois la méconnaissance totale des réalités algériennes par une certaine élite en France qui garde toujours une vision erronée et réductrice de ce pays. Cette méconnaissance est aggravée par un amalgame entre la diaspora algérienne vivant en France et l’Algérie alors que ce sont deux réalités sociétales et culturelles distinctes. L’Algérie n’a jamais voulu développer ses outils de communications pour dissiper cette vision réductrice et presque monologique développés par certains salons parisiens classés « bobos Caviar ».

Le documentaire de France 5 suscite un tollé sans aucun précédent en Algérie car il renvoie à une image fictive et déformée de ce pays inventée par ces salons. Sur un plan purement politique, la diffusion de ce reportage répond à un agenda bien ficelé au moment où les réseaux français en Afrique sont de plus en plus décriés.

Il existe trois visions sur l’Algérie en France. La première est liée à l’histoire coloniale. Il se rapporte plus au souvenir qu’au présent. Le second est issu d’une certaine élite proche de certaines factions du parti socialiste et ses ramifications en Algérie et se caractérise par une vision archaïque, réductrice, sclérosée et non évolutive d’une réalité algérienne très dynamique et évolutive. La troisième est une vision issue de l’approche géopolitique inhérente à la situation du Maghreb et de la posture stratégique de l’Algérie et son positionnement sur l’échiquier international. Cette dernière ne pose également aucun problème. Demeure la seconde vision, qui s’assimile à une opération d’intoxication relayée par des cercles en Algérie même à travers des films et des romans qui tentent plus à se conformer aux normes imposées par cette vision et plaire à certains cercles en France qu’à refléter la véritable réalité algérienne. Ces cercles ont longtemps été protégés par les services secrets et une partie du commandement de l’armée algérienne subjuguée par la laïcité suivant les modèles français et turcs. Cela a provoqué la création de plusieurs Algéries qui s’ignorent totalement et superbement avec pour effet collatéral direct un basculement de la jeunesse vers l’Anglais sous l’influence de la mondialisation. Cette jeunesse n’arrive pas à comprendre ce que disent les jeunes marginaux qui ont été interviewés par les journalistes de France 5 car ils ne comprennent que peu ou pas le français, qui demeure l’une des principales langues vernaculaires en Algérie. Cela dénote à lui seul que les meilleurs experts de l’Algérie en France sont à des années lumière de la réalité de ce pays et que cette incompréhension têtue et fixe ne changera pas de sitôt.

Publicités

11 thoughts on “Un reportage étrange de France 5 sur le Hirak en Algérie suscite un tollé inédit au sein de l’opinion algérienne, toutes tendances confondues

  1. Macron et ses chefs militaires,pantins des sionistes,ne font pas le poid,avec un téboune et chengriha authentiques,et libres.

    1. L’Algérie est toujours malade et je doute fort que son régime politique sclérosé et autiste puisse être considéré comme une voie de salut. C’est un sujet ardu.

  2. La nouvelle algerie2020 va décoler,et les franco-sionistes paniquent les pauvres.ils pérdent leurs relais jour aprés jour.ce que je n’est pas compris dans l’article,on a pas pu s’empécher comme d’habitude de vomir la haine à la turquie,en associant la turquie et sa présense en algérie prospére et enrichissante pendant des siécles à l’extérmination systématique du peuple algérien par le déstructeur francais.on veut à tout prix rendre enemis deux peuples musulmans et fréres,le peuple algérien et le peuple turque.

  3. J’ai vu extrait où des jeunes parle d’envies de sexes et de boîte de nuit.
    Heu il y a des boîtes de nuit des bars et des gens baise hors mariage en Algérie, je ne vois pas d’où sortent ces jeunes qui disent qu’ils ne peuvent pas faire tout ça.

    1. Fut un temps ou les parents suivaient la religion et ses préceptes et marier leurs enfants dés le plus jeune âge pour ainsi éviter les déviances. Aujourd’hui ça commence comme ça et dans 10 ans on va s’enfiler entre hommes comme les européens.

  4. Un genre d’article qui doit parfaitement compléter l’émission de propagande de France 5, comme un morceau de puzzle s’encastre dans un autre

    Abdel Aïd All Dakar

  5. Toi vouloir comprendre hirak ? Toi y en qu’à lire islamic-intelligence.blogspot.com
    😝😉
    Laisse Bernard Emie, driencourt et leurs bras cassés de la DGSE dans leurs délires…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :