Publicités

La bête se révèle : l’idéologue et criminel de guerre John Bolton tente de faire chanter Donald Trump ou la fin de l’Empire

Nous voilà fixés sur un point de détail assez controversé et risqué en ces temps de censure universelle. La publication d’un livre de ragots par l’inénarrable John Bolton, un obsédé idéologique au service exclusif des milieux connus sous l’appellation politiquement correcte de néo conservateurs (lire à haute voix: ultra-sionistes corrompus), chargeant le président US Donald Trump, son ex-patron, nous révèle un peu plus un pan entier du dessous des cartes en jeu dans le conflit en cours déchirant le pouvoir aux États-Unis d’Amérique. Cela confirme surtout nos suspicions initiales sur le tir groupé contre Trump par l’ensemble de ce que l’on qualifie, faute d’une meilleure définition sémantique, d’Etat profond US et ses filiales européennes et moyen-orientales.

On peut reprocher dix millions de choses à Donald Trump et le personnage ne manque pas de casseroles mais face au criminel de guerre Bolton, maniaque obsédé par une guerre thermonucléaire globale et l’un des caciques les plus corrompus du personnel politique américain décadent, il n’y a aucune comparaison qui tienne. L’erreur initiale de Trump est d’avoir cédé ou voulu rassurer le lobby juif pro-sioniste US en le recrutant dans son équipe où il n’a pas brillé par ses états de service.

La guerre civile US au sommet de l’État fédéral et même ailleurs puisque les alliés ont presque tous, à l’exception notable de la Turquie et du Royaume-Uni, rallié « ceux » qui se cachent derrière les Démocrates et les Républicains anti-Trump, continue de faire rage d’autant plus que les prochaines élections se rapprochent et que le choix hâtif de Joe Biden, désigné dans l’urgence absolue, se révèle peu convaincant dans un pays socialement et économiquement déchiré. Les autres options possibles demeurent fort controversées. Une combinaison Joe Biden/Michelle Obama qui surferait sur le mouvement Black Lives Matter et des clivages ethniques ne résoudra pas le problème des tensions raciales aux États-Unis. Pas plus que ne le fera Hillary Clinton en tant que vice-présidente.

Il y a une donnée importante que les néoconservateurs US n’arrivent pas à saisir: le momentum de l’empire a été dépassé et la propagande est totalement rouillée. Israël n’est plus une priorité de la politique étrangère des États-Unis sauf pour empêcher un autre assassinat de président US.

Trump est un businessman et un ancien hôte d’émissions de téléréalité qui a cru pouvoir se jouer d’un système qu’il connaît assez bien, même en traînant des casseroles sur des milliers de bornes. Sa réthorique anti-chinoise ou anti-iranienne a une valeur tactique et dans tous les cas servait plus à manoeuvrer un adversaire interne que de transmettre un quelconque message aux pays concernés. Le turc Erdogan l’avait bien compris depuis qu’il fait cavalier seul pour le rétablissement de l’empire turc par la force des armes. Les israéliens l’avaient compris depuis le début et faisaient semblant de ne pas comprendre. Ce qui explique les déboires du 45ème président des États-Unis. Le blocage politique apparent en Israël répond à une urgence de survie car la situation stratégique d’Israël ne tient plus grâce au rôle de la stratégie de Washington au Moyen-Orient mais-et c’est une première, au ménagement de l’humeur maussade et changeante de Moscou ainsi qu’au super activisme militaire turc dans la région. La situation semble tellement désespérée que les israéliens commencent à vouloir s’en remettre à des chinois fort irrités et réticents à faire perdurer une tectonique géostratégique mondiale totalement fissurée et nettement en leur défaveur.

Le Grand Jeu évolue. La guerre qui a commencé sur les rives de l’Euphrate il y a trente ans est arrivée sur les rives du Potomac et risque d’emporter l’Empire. Car quelel que soit la prochaine équipe à la Maison Blanche , elle ne fera qu’acter la chute finale de l’ancienne superpuissance et sa transformation en un simple pays du tiers-monde comme le sont désormais les pays d’Europe occidentale.

Publicités

19 thoughts on “La bête se révèle : l’idéologue et criminel de guerre John Bolton tente de faire chanter Donald Trump ou la fin de l’Empire

  1. Le
    mot d’ordre de la nouvelle internationale fasciste : Traîtres de
    tous les pays unissez-vous et niquez-vous

    1. Y a un gros machin qui remue en toi…. Ça fait tant mal que ça?
      Vomis mon gars, ça peut aider après tout.

  2. et un autre pion qui fait son apparition , le walls et cie qui s’était retiré en espagne pour avoir un mandat de maire de barcelone .
    et que nous apprend le passé d’il y a quelques années de cela avec ce walls et l’andouille et le fabius et leurs comme eux cliques et clac , leurs propos et ect… et ceux d’avant eux et ceux après eux et ainsi de suite , rien de bien .
    et l’affaire dite karachi et les proches des principaux protagoniste inculpé .
    et le meurtre de la maire député , yanne piat de hyère .

  3. Merci pour cet éclairage de la situation aux US qui est loin d’être clair !
    Par contre j’ai remarqué depuis quelques semaines déjà que le fil des discussions sur le forum n’est plus visible aussi bien via téléphone portable que via PC, avez-vous fait cette modification ?
    Je trouve cela fort dommage car on apprend souvent des choses avec les commentaires des habitués de ce site et c’était beaucoup plus pour les suivre ainsi
    Mais j’ai en mémoire plusieurs de vos commentaires ou vous nous disiez que les pubs et parfois même l’ergonomie du site n’était pas totalement de votre ressort donc je présume qu’encore une fois vous n’y êtes pour rien donc si vous pouviez faire une réclamation auprès de votre hébergeur cela sera certainement corrigé
    Merci d’avance

    1. J’avais remarqué aussi ces changements: la colonne « commentaires » qui se trouvait du conté droit n’est plus visible ; est-ce le choix de S51 ou bien le hasard?

    1. Alors là nous avons deux épithètes rances et un peu vieillotes jointes bout à bout: fasciste et bougnoule.
      C’est suranné et dépassé. Va falloir innover un peu. Je sais que c’est extrêmement difficile vu le déclin mais il faut toujours essayer.
      Je ne sais que penser. Il doit exister des gens comme vous qui croient dur comme fer à une fiction de leur esprit. Cette sorte de fiction qui vient d’empêcher ce matin une femme en difficulté de santé d’être traitée dans un hôpital privé car la gratte papiers chargé de l’accueil a tout fait pour l’éloigner (en prétextant la saturation de places ce qui était faux).

      Avec tout le fait play qui me caractérise depuis toujours et gardant en vue une autocritique permanente ainsi qu’une impartialité assez imparfaite je ne puis que vous dire qu’en réalité et qu’en toute objectivité le seul vrai bougnoule ici c’est vous et vous seul et vous le savez au plus profond de vous.

      Les attaques ad personam à cause d’une divergence d’opinion sont toujours le fruit d’un esprit étroit et détraqué.

      Ce n’est pas mon monde. Merci.

      1. De Michel Dakar :

        Cela me remet à l’esprit que je dois toujours faire un texte sur tous les étrangers que j’ai croisés dans ma vie, dont ceux juifs (pour moi qui vit sur ma planète, tout le monde est étranger). Au fond, seuls les étrangers peuvent se rencontrer.
        Il va y en avoir plusieurs pages, et je retarde toujours cela.
        Mais vu la pente descendante actuelle, il serait peut-être bienvenue de le faire.
        Quant à cette information concernant un refus de soin pour une raison peu explicitée, est-ce trop demander que d’y apporter des précisions ?

        1. La préposée au guichet, une harpie frustrée avait cru lire un nom étranger et a commencé à faire son petit cinéma. En voyant la patiente qui avait les traits recherchées dans les jeunesses hitlériennes, elle changea de disque et se mit à râler contre les gros bourgeois oppresseurs du petit peuple. Cause perdue. La femme était modeste et avait un nom étranger. Elle n’a pas à le moindre mot. L’autre racaille xénophobe au guichet l’a quand même exclu avec très peu d’élégance. J’ai été témoin de la scène de A jusqu’à Z. Je me suis mis debout à l’entrée tel un vigile en gardant des lunettes de soleil pour provoquer la rascasse. Elle n’a pas manqué de réagir. J’ai alors commencé à l’insulter à haute voix en la qualifiant de merde et de connasse cassée. C’était cathartique. Elle a du appeler la police mais c’était peine perdue. Je suis aussi bien habitué aux méthodes US, pays où j’ai vécu que celle de la police chinoise, pays que je connais bien. Sans parler des milices libyennes, irakiennes et somaliennes lorsque je vadrouillais par monts et vaux quand j’étais de service.

          1. Strategika51 écrit: « …La préposée au guichet, une harpie frustrée avait cru lire un nom étranger et a commencé à faire son petit cinéma. En voyant la patiente qui avait les traits recherchées dans les jeunesses hitlériennes, elle changea de disque et se mit à râler contre les gros bourgeois oppresseurs du petit peuple. Cause perdue. La femme était modeste et avait un nom étranger. Elle n’a pas à le moindre mot. L’autre racaille xénophobe au guichet l’a quand même exclu avec très peu d’élégance. J’ai été témoin de la scène de A jusqu’à Z. Je me suis mis debout à l’entrée tel un vigile en gardant des lunettes de soleil pour provoquer la rascasse. Elle n’a pas manqué de réagir. J’ai alors commencé à l’insulter à haute voix en la qualifiant de merde et de connasse cassée. C’était cathartique. Elle a du appeler la police mais c’était peine perdue. Je suis aussi bien habitué aux méthodes US, pays où j’ai vécu que celle de la police chinoise, pays que je connais bien. Sans parler des milices libyennes, irakiennes et somaliennes lorsque je vadrouillais par monts et vaux quand j’étais de service. … »
            Nous sommes un paquet (et pas qu’un peu !) a ne cautionner aucune forme de racisme et d’ostracisme quelconque (soit ethnique, religieux, idéologique, etc., etc. etc., et surtout a n’en « favoriser », ni honorer aucune forme), il serait bon de préciser que le fou furieux à la tête de l’Etat français (par manigance et autres tromperies), le gourou de sa secte, macron, qui a autorisé de manière insidieuse (et laisser faire ce genre de crime odieux), l’assassinat pur et simple de milliers d’anciens (nos si respectueux vieux de la veille), confinés comme du bétail (comme au bon vieux temps des camps de concentration) dans des *Ehpad bas de gamme (entre 1200 et 1500 euros par mois pour les mieux lotis, (les vieux « chicos » payaient leurs séjours en Ehpad privés à partir de 3000 euros par mois – premiers prix), le personnel n’y est pour rien puisqu’on ne lui demandait pas son avis sur la question (sauf pour certains, au niveau de la direction de certains Ehpad, de ses décideurs (souvent anonymes) et autres gros actionnaires), dans l’optique d’un calcul immonde, laisser crever le maximum de vieux possibles, par manque de soins délibérés, et pour alléger les chiffres de statistiques occultes (économies sur les pensions de retraites, fut celui qui a été le plus évoqué, mais ce n’était pas le seul, loin de là!) Des technocrates ce sont comportés comme de bons et zélés nazis, comme « au bon vieux temps », (et dans le plus pur style du préfet lallement, cette pourriture immonde) ; donc ce que vous évoquez, cher Strategika51 ne m’étonne pas du tout, au contraire, ça fait parti d’un ensemble, en parfaite cohérence avec le temps présent…
            *Le taux de mortalité est parfaitement vérifiables sur tous les sites officiels et officieux, ayant traités objectivement et surtout scientifiquement, les chiffres de ces statistiques sur un sujet aussi sérieux (et ce n’et pas ce qui manque!) ça c’est un avertissement pour les tous les trouducs qui nous harcèlent à longueur de temps sur notre site, au lieu d’aller eux-mêmes vérifier!
            ** cette petite crevure à couvert comme à son habitude, l’une de très nombreuses ignominies commises par la milice macronienne, et dont il déclare assurer l’entière responsabilité, (jusqu’au jour où… tu vas salement morfler petite pute ! ACAB!). Une jeune femme, aide soignante de son état, qui manifestait gentiment et le plus pacifiquement du monde, pour défendre le pouvoir d’achat de ses collègues, les soignants des hôpitaux et services publics (service au public), c’est fait littéralement défoncée par la milice de macron-castaner-lallement (les pires crevures que la terre ait engendré), alors qu’elle avait donné tout ce qu’elle avait de force et d’énergie pour sauver des vies, (de 12h à 14h par jour pendant deux mois et demi), et ces salauds, l’ont menotté et battus, pour la remercier de sa générosité envers des gens en grande souffrance… en tôle les pourris, en tôle les crevures, en fissa!

    2. Y a le pou – habitué depuis des siècles à vivre en suçant le sang des autres – qui sent l’arrivé des vaches maigres ; il sent également une espèce de quenelle (ou bien d’un anaconda) lui se glisser entre les fesses ; il a peur ; il enrage!!!
      Et dans son impuissance de pou, que voulez-vous qu’il fasse d’autre que d’insulter ; anonymement ; lâchement.

    3. L’@nonyme : 73 la station, tête de nœud en fréquence, , le cave de service Trolls à multiples facettes est heureux d’exister par ces prouesse provocatrices.
      Il faut en vouloir à ton vieux de t’avoir finit à la pisse, aujourd’hui tu en es rendu à chercher à exister à la hauteur des caniveaux.
      Le chien 🐕 aboie et la caravane passe.

  4. le problème des tensions raciales aux États-Unis étant créé de toute pièce il n’aura pas besoin d’être résolut !
    aux dernière présidentielle le Donald raflais 26% des voix des noirs américain ; en 2020 il est donné pour en recueillir 41% !
    les principales tension aux USA après les élections risque plutôt d’être de nature anti-sémite !
    un ras de marées Trump est a prévoir en novembre !
    70 % des américain mettent les problème actuel sur le dos des Démocrates étrange alors que Trump en est le principal bénéficiaire !

    1. Des liens de références s’il vous plaît, pour appuyer vos chiffres, à moins ces chiffres sont de vos couvées. svp.

      1. le plus marrant, c’est que lors d’une interview du genre micro-trottoir aux USA, une quidam disait qu’elle en « avait marre du con qui occupait la Maison-Blanche » et que du coup elle allait voter Biden… remplacer un con par un abruti j’vois pas trop en quoi ça change la donne 😀

        sinon, les chiffres étant ce qu’ils sont – des chiffres – on peut leur faire dire n’importe quoi… surtout si les médias s’en mêlent (il suffit de regarder macrounet et son élection).

        par contre, ce qui est quasi certain c’est que trumpounet avait ratissé un électorat dont très peu de candidat voulait les rednecks. regardez tout ce que trump a fait depuis son élection, vous verrez que grosso-modo ça correspond aux attentes desdits rednecks. cela dit il est certains que des afro-américains ont voté pour lui (en france certains électeurs issus de l’immigration de seconde génération (selon le terme employé par l’administration) avaient voté pour philippe de villiers lors de sa dernière candidature à l’élection présidentielle française (cocoricouac)).
        bref, lorsqu’il s’agit de chiffres mieux vaut ne pas trop creuser, ça donne des maux de tête (excepté si vous êtes comptable, bien entendu)

  5. La nièce de Trump a également un livre en préparation qui sortira fin juillet, ce sera dans un autre genre. Visiblement il y a une offensive pour empêcher la réélection de Trump.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :