Publicités
03/08/2020

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

France: le simulacre statique d’un gouvernement apparent en circuit fermé cache la réalité d’un Etat profond terroriste déguisé en clown ricanant

La nomination ou le recyclage d’un personnel politique ayant expiré depuis longtemps dans un nouveau gouvernement en France rappelle que ce pays à l’instar de nombreuses oligarchies à travers le monde est régi par des réseaux occultes de type mafieux et utilisant le même personnel politique puisé dans un milieu restreint en circuit fermé. Dans le cas spécifique français, l’un des rares pays doté d’une police politique qui n’a rien à envier à la STASI de l’ex-République Démocratique d’Allemagne (RDA), c’est le réseau de l’ex-président gourou Nicolas Sarkozy qui tire les ficelles sous un paravent de parité hommes-femmes poussé jusqu’à la caricature la plus grossière et un semblant d’écologie. Cela confirme de façon indiscutable qu’il n’y a plus seulement de véritable parti politique en France mais que le clivage artificiel entre la Droite et la Gauche ne tient plus devant la force des réseaux souterrains.

On prends les mêmes et on recommence. Le recyclage de figures usées jusqu’à la corde dans une société dégoûtée de la politique est devenue la norme dans un pays qui combat officiellement l’innovation dans tous les domaines. Ce n’est point une critique mais un constat patent que d’observer un tel huis-clos allant à l’encontre des principes les plus élémentaires de la démocratie moderne. Les populations de France encore conscientes- elles sont pas bien nombreuses vu le formatage médiatique et l’effet de Panurge, sont de plus en plus déçues de cet enfermement de facto dans un circuit de hamster sans fin. Tout est cadenassé en France.

Les peuples ont les gouvernements qu’ils méritent, certes, mais dans le cas français, le mal est si profond que plus personne ne remarque le fossé abyssal dans lequel les gouvernements successifs depuis l’ère Sarkozy a plongé la France. Fuir cette prison à ciel ouvert ne sert à rien. Beaucoup ont franchi ce pas pour ne plus y revenir. Le pouvoir réel en France n’en a cure. Il peut importer à tout moment des populations venant d’autres horizons et désormais de l’extérieur de l’ancien empire colonial français pour maintenir ce faux enthousiasme et un nouvel engouement pour le mensonge d’Etat. Les individus âgés ne comptent pas plus que la mémoire et bientôt l’histoire sera révisée une énième fois au profit de la caste au pouvoir.

Le mal français existe. C’est même une certitude historique. La Cinquième République est périmée. Dévorée par les réseaux de la Franc-maçonnerie qu’une chaîne publique comme LCP, la chaîne officielle du Sénat ou la Chambre Haute du Parlement n’hésite plus à encenser en rappelant les réalisations architecturales de François Mitterand. Mais il n’y pas que la Franc-maçonnerie, d’essence saint-simonienne avec son lot de vilains portés au nues du Panthéon. Il y a surtout  » les affaires » et le Milieu. Des élus à vie. Des marchandages sur le contrôle des territoires qui ne diffère en rien de ceux des narco-trafiquants des grandes cités-dortoir. De grands voleurs en col blanc et en cravate en soie. Est-ce encore une démocratie? L’a t-elle jamais été? La réponse est non. Il y a un fond totalement opposé à l’idée même de la démocratie dans la pratique du pouvoir en France. Les élans de la terreur de 1792-1794 sont bien incrustés dans la nature du pouvoir en France. L’Etat Jacobin est d’essence totalitaire. Il a appris à acheter la paix sociale par la distribution de subsides et l’importation de populations, y compris en dehors de l’ancien empire. Il invente des concepts bidons basés sur du vent et du CO2, accentue les divisions sociétales, joue sur les clivages de toutes sortes, ne s’embarrasse jamais du meurtre et du pillage, élimine systématiquement tous ceux qui peuvent lui faire de l’ombre, aime s’entendre parler à l’infini, n’accepte aucune voix divergente, s’emploie à comploter contre toute entité qu’il ne contrôle pas. Il combat l’originalité et entreprend tout ce qui possible pour entraver toute innovation. Ce pouvoir français de l’an 2020 est piloté en sous-main à hauteur du troisième cercle par des tueurs et des criminels, les mêmes qui ont détruit la Libye et propagé leur terrorisme et l’instabilité dans une partie de l’Afrique.

C’est un Etat profond terroriste à peine déguisé en clown ricanant. Le simulacre du pouvoir politique français est un cas d’école à étudier minutieusement. Il n’est point mu par un quelconque sentiment national ou patriotique mais par des intérêts de caste. Le pouvoir français a fait autant d’émules dans les pays qui faisaient partie ou font encore partie de sa zone d’influence. C’est pire que la peste bubonique. C’est un fléau aurait dit le bon Roi Henri IV.

Beaucoup de Français sont profondément outrés de la chose politique. En témoigne les très forts taux d’abstention que la fraude électorale et les instituts de sondage peinent à atténuer ou à cacher à chaque échéance électorale. Cet outrage est d’autant plus accentué qu’il n’existe officiellement plus d’opposition réelle en France. Il y a par contre une opposition contrôlée qui sert de levier à des opérations de manipulation de masse ou encore à la division à l’infini des clivages sociétaux en exploitant de fausses thématiques porteuses au sein du prolétariat et du sous-prolétariat comme l’immigration. Quoi de mieux en effet qu’une heure de la haine durant lesquelles les Lumpenproletariat de l’Hexagone verraient leurs haines contre « ceux d’en-haut » évacuées vers d’autres canaux que le système excelle à créer de toutes pièces.

Il ne fait pas bon d’être trop éveillé en France. C’est très mal vu y compris à table et en société.

Il faut faire semblant de tout comprendre et de ne rien voir. Et sourire béatement jusqu’à trépas. C’est un dilemme pour un individu presque normal névrosé, aliéné et formaté par un système de transmission de valeurs désuet. La France officielle aime les voleurs et les escrocs. C’est un stéréotype tenace. Mais où est donc passée la France réelle? Nul ne le sait. Pas celle d’un proto-terroriste comme Victor Hugo, un véritable escroc précurseur des coupeurs de têtes dans le pur style de Daech ou encore celle d’un Jules Ferry, maudit parmi les maudits pour l’éternité. Non pas cette France là, hideuse et vendue. On cherche la France de l’intelligence, de l’innovation technique, de l’anticipation et du droit. Où l’a t-on enterré?

Le monde vit un déclin accéléré. Le bateau coule. Les gens ne pensent plus qu’à leur petite personne et de plus en plus d’individus sont littéralement « zombifiés » par les réseaux sociaux et les médias.

Que reprochaient les alliés aux partisans du IIIème Reich? Pas grand chose si l’on se réfère à l’idéologie nauséabonde du pouvoir réel en France. En réalité c’était une simple rivalité d’influence continuant une lutte continentale plus ancienne. L’Allemagne a changé. En pire ou en mal mais ce n’est plus le pays le plus raciste au monde. La notion de la race supérieure n’a jamais été germanique. Il fut simplement emprunté à la gauche française du 19ème siècle, laquelle était aussi avide et cupide que la Droite conservatrice et plus tranquille.

Des statues tombent un peu partout surtout dans le monde anglo-saxon qui a toujours été un terrain propice pour la chute des idoles. Ce ne sera jamais le cas en France, où un pouvoir idolâtre qui se représente la collectivité publique par une femme quasiment déifiée assimilée à tort à la République n’acceptera aucun crépuscule des idoles et encore moins la moindre idéologie affaiblissant les tenants d’un temple où ont lieu des sacrifices d’êtres humains. Ne vous méprenez point sur l’avenir de ce pouvoir réel: il suit pas à pas les erreurs du complexe militaro-industriel US avec la marchandisation de la guerre pour le profit d’une élite. Une approche qui illustre déjà une faillite annoncée. Le pillage de son propre peuple et ceux d’autres contrées sous divers subterfuges variant de l’imposition à outrance jusqu’à l’envoi de mercenaires. C’est usé mais c’est la seule chose qui importe. Le reste c’est du baratin de foire sur des plateaux TV sans audimat.

Publicités

Stats

  • 5 980 313 Hits
%d blogueurs aiment cette page :