Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

Lors de sa visite à Tripoli le 4 juillet, le ministre turc de la Défense, Hulusi Akar, a signé un accord de coopération militaire avec les représentants du gouvernement d’accord national (GNA). La signature a eu lieu à huis clos, mais les détails qui ont été divulgués aux médias suffisent à conclure que le GNA a effectivement troqué sa souveraineté ostensible pour le soutien turc dans la bataille contre l’armée nationale libyenne et le parlement élu basé à Tobrouk.

L’accord entre la Turquie et les autorités de Tripoli stipule que le GNA se porte garant des intérêts turcs en Libye. Le vrai sens derrière cette déclaration est que le gouvernement dirigé par Fayez al-Sarraj a officiellement mis les intérêts turcs avant les préoccupations nationales. Le GNA a également autorisé la Turquie à établir des bases militaires sur le territoire libyen.

Ces concessions sont sans aucun doute importantes, mais l’innovation peut-être la plus effrayante introduite dans l’accord est que tous les militaires turcs bénéficient de l’immunité diplomatique. Cela signifie effectivement que les représentants de «la métropole turque» au sol libyen obtiennent de privilèges importants, leur accordant un avantage juridique sur la population indigène.

En outre, l’immunité diplomatique ouvre de nouvelles possibilités pour le transfert de militants étrangers et de fournitures d’armes en Libye, y compris des munitions interdites par les conventions internationales, en violation de l’embargo sur les armes. Depuis le début de l’année, la Turquie a en Libye plus de 15 000 mercenaires syriens, notamment des enfants mineurs qui ont été recrutés dans la province syrienne d’Idlib et ont tenu une formation militaire sous la supervision des conseillers turcs. En plus, il a été récemment découvert que la campagne turque pour recruter des combattants ne se limite pas à la Syrie, mais inclut également le Yémen.

Le nouvel accord facilite le déploiment de supplétifs d’Ankara en Libye. Le GNA a officiellement renoncé à son droit d’inspecter les navires et les avions turcs et a autorisé Ankara à créer des bases militaires qui sont hors de la juridiction libyenne. Dans ces conditions, les Turcs pourront envoyer autant de mercenaires, y compris d’anciens membres de groupes terroristes, qu’ils le jugent bon sans aucune restriction ni connaissance du monde extérieur.

En vérité, le comportement de la Turquie en Libye est déjà celui d’une puissance coloniale dans la nouvelle incarnation de la Régence de Tripoli, ancienne colonie de l’Empire ottoman. Les observateurs des droits de l’homme rapportent qu’un certain nombre d’avions turcs avec des membres de groupes radicaux à bord ont atterri à Tripoli le lendemain de la signature de l’accord.

En signant le nouvel accord, Fayez al-Sarraj et son gouvernement ont prêté allégeance à la Turquie et abandonné toute prétention à être un chef de la Libye. La Turquie, quant à elle, hésite à déclarer Tripoli sa colonie, mais ce mince vernis ne cachera pas la cruelle réalité.

Hassan Mansour, journaliste indépendant

23 thoughts on “Opinion: la Turquie a-t-elle colonisé la Libye?

  1. Les Turks connaissent les Arabes et leur tribalisme enfantin. Ils savent surtout les manipuler et les dominer en utilisant la religion. Ces recettes ont permis aux Ottomans de les dominer confortablement pendant cinq siècles. Ils savent s’y prendre et ils peuvent réussir leur coup, a moins que l’Occident tout entier, plus les USA et la Russie se liguent contre eux. En attendant, ils poussent intelligemment leurs pions et installent leur dispositif efficacement. La Libye est en partie acquise en plus du Qatar qui s’est mis lui même dans la gueule du loup. L’Irak sera de plus en plus déstabilisé et la Syrie doit son salut a la Russie. L’Algerie est dans le viseur. Cet État et ses dirigeants se révèlent trop petits et trop incompetents pour l’immense territoire légué généreusement par les Français. En Égypte, leurs cinquième colonne des frères musulmans ne se lassera jamais de démolir ce pays de l’intérieur. ‘L’Objectif ultime seront les lieux sains que les Saouds seront incapables de défendre avec les guerres civiles pour le pouvoir qui s’annoncent. Du spectacle en perspective.

    1. @ Imhotep
      Je te cite :
      Les Turks connaissent les Arabes et leur tribalisme enfantin.
      Ils savent surtout les manipuler et les dominer en utilisant la religion. Ces recettes ont permis aux Ottomans de les dominer confortablement pendant cinq siècles.
      Ils savent s’y prendre et ils peuvent réussir leur coup, 《《a moins que l’Occident tout entier, plus les USA et la Russie se liguent contre eux.》》
      Tu regarde trop la télé, tu prend t’es rêves pour de la réalité.
      Tu as oublié aussi d’ajouter la Chine et l’inde qui s’ajoute à la smala que tu as cité plus haut.
      Là ils auront peut-être une chance de vaincre la Russie HI HI HI HI HI🤣😂🤪

      1. Lapsus dans mon précédent Com .
        je voulais dire de vaincre les turcs et non pas les russes.

    2. Territoire cédé par dégun tiens toi le pour dit. Décidément sur ce blog
      ça me rappelle quelqu’un avec un autre pseudo

    3. goulou goulou un peu trop? ou bien t’es con de nature ; Les Russes et les Turcs se sont fait dix guerres ; renseigne-toi sur le bilan ça t’épargnera de raconter des balivernes

      1. S51 en tout les cas il est de la race, des Traîtres des Vendus des Collaborateurs.

        1. @ S51
          Que les choses soit claire, je parlais de : fayez al-sarraj, et non de vous .

  2. C’est là qu’El Sarraj perd la guerre de Libye : il ne pourra jamais justifier auprès des tribus libyennes de la défense de leurs intérêts quand c’est le Turc qu’il favorise, contre les intérêts nationaux. Il apparaît définitivement comme un agent soumis à l’étranger. Cela ne peut finir que par son éviction définitive, avec les Turcs qui ne soupçonnent pas encore dans quels sables mouvants ils viennent de mettre les pieds (sans parler de la rivalité avec le club des pays européens qui bénéficiaient jusqu’à leur intervention musclée, du pillages post khadafien). Ce n’est plus qu’une question de temps.

  3. C’est là qu’El Sarraj perd la guerre de Libye : il ne pourra jamais justifier auprès des tribus libyennes de la défense de leurs intérêts quand c’est le Turc qu’il favorise, contre les intérêts nationaux. Il apparaît définitivement comme un agent soumis à l’étranger. Cela ne peut finir que par son éviction définitive, avec les Turcs qui ne soupçonnent pas encore dans quels sables mouvants ils viennent de mettre les pieds (sans parler de la rivalité avec le club des pays européens qui bénénfiçaient jusqu’à leur intervention musclée, du pillages post khadafien). Ce n’est plus qu’une question de temps.

  4. le gouvernement Libyen a besoin de la Turquie et donc il a signé mais qu’aurait il pu faire ? demander a l’Algérie ?
    les turc ne sont pas fou ; ils n’ont pas l’intention de tirer les marrons du feu pour d’autre et une guerre cela coûte !
    et que fait l’Algérie ?

    1. Qu’en sais-tu ce que fait l’Algerie? Que connais-tu de la strategie algerienne? Il se pourrait qu’elle explore en ce moment meme une troisieme voix, celle de Seif El-Islam qui s’est refugie dans les tribus du Fezzan et du desert

  5. Un troisième BLOC va naître suite à ce qui est en tramé par ces deux guignols auto-proclamés chef d’état de Libye.

    Fayez el-Sarraj en fonction depuis 2017 en tant que Président du Conseil présidentiel du gouvernement d’union nationale de l’État de Libye.
    Il n’a jamais été élu !!!

    Khalifa Belqasim Haftar Alferjani (en arabe : خليفة بلقاسم حفتر الفرجاني, , et né le 7 novembre 1943 à Ajdabiya, est un militaire libyen, auto-proclamé maréchal et commandant en chef de l’Armée nationale libyenne depuis 2015.
    Il n’a jamais été élu !!!

    1. La roue tourne toujours toujours …..
      Les oppresseurs n’ont jamais compris !!! qu’ils poussaient les opprimés à s’organiser par n’importe quel moyen à s’extirper de la souffrance que l’ont leurs à fait subir, d’autant plus quand cela a perduré depuis trop longtemps.
      Ce qui devient une impérativitée, pour l’existence d’un individu, d’un groupe, d’un peuple, où de l’existence de l’humanité.
      L’instinct de survie, et de protéger ce que l’ont aime avant soit même.
      Les occidentaux vont vers l’inévitable par leur aveuglement et indifférence de l’autre.

  6. En résumé le gouvernement officiel Lucien trahit son pays. Les voisins de la Lubie ne vont pas apprécier.

    1. En résumé le gouvernement officiel lybien trahit son pays. Les voisins de la Lubie ne vont pas apprécier.

      1. Cosworth57200

        D’où la l’urgence d’un troisième bloc lié à l’histoire du peuple libyens, ne jurant que pour les intérêts des libyens et de leurs pays.
        La triangulaire va naître….

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :