Stats

  • 6 183 794 Hits
360TotalSecurity WW
Paradox [CPS] WW
Paradox [CPS] WW
01/10/2020

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

La mission secrète de Bernard Henry Lévy à Tarhouna a bénéficié d’une escorte militaire privée fournie par trois sociétés de sécurité israéliennes, ukrainiennes et une unité du groupe…PMC Wagner!

Des miliciens de Tarhouna opposés à la visite de Bernard Henry Levy

Confusion extrême à Tarhouna, importante ville de Tripolitaine où Bernard Henry Lévy avait tenté de joindre la semaine passée dans le cadre d’une mission secrète et commandée, en compagnie d’une escorte militaire lourde (300 gardes lourdement armés, des technicals armés de canons anti-aériens, un hélicoptère et deux drones). Des milices armées de Misrata ont également offert une protection avancée à Bernard Henry Lévy. La police locale de Tarhouna n’avait pas été informée de cette visite et encore moins du dispositif militaire et sécuritaire mis en place pour assurer la sécurité d’une mission secrète impliquant un personnage du paysage audiovisuel français. Signe qui ne trompe point en ce qui concerne l’absence totale de liberté éditoriale en France, aucun média français n’a été autorisé à évoquer la moindre information à ce sujet avant la fin de cette mission fort mystérieuse.

On ne sait pas qui est réellement Bernard Henry Lévy, un franco-israélien d’origine algérienne présenté en France comme un « philosophe », « auteur » et « philanthrope » menant un grand train de vie aux dépens du contribuable français sans avoir jamais travaillé de sa vie. Cependant, l’escorte lourdement armée et le statut VIP qui lui ont été accordés en Libye laissent penser que la principale activité de ce personnage très controversé en France est l’espionnage et la subversion sur commande et donc en sous-traitance à des puissances tierces et plus particulièrement les services spéciaux israéliens.

Cependant cette mission n’est pas passée inaperçue en Libye où les services de renseignement turcs et algériens ont suivi à la trace le retour de cet « agent » en Tripolitaine où il dispose de relais au sein des communautés juives et koulouglies (des descendants d’Ottomans par la ligne paternelle) de la République libre de Misrata, alliée au Gouvernement d’Entente Nationale de Fayaz el-Seraj, lui même d’origine géorgienne et son ministre de l’intérieur Fethi Bachaga, d’origine albanaise et circassienne.

Une ancienne photographie de Bernard Henry Lévy en Libye peu après la chute du régime du colonel Gaddafi en 2011.

L’allégeance publique de Bernard Henry Lévy à l’Etat d’Israël laisse penser que les israéliens seraient également à la manoeuvre en Libye, un pays très riche d’Afrique du Nord ouvert aux quatre vents et en proie à un conflit entre deux gouvernements rivaux soutenus par des puissances régionales et internationales.

%d blogueurs aiment cette page :